AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de FollowtheReader


FollowtheReader
  20 avril 2020
ChroniCe roman et la saga en entier sont une des plus belles lectures que j'ai jamais eues. Katherine Arden arrive à vous imprégner de la magie de ses mots. J'avais une hâte immense de commencer la lecture de cet ultime tome, et dès les premiers paragraphes, j'étais à nouveau là bas à m'émerveiller. Mais ne vous y trompez pas, j'ai terminé avec cette impression de vide, de manque alors que je venais de refermer le roman. C'est le signe à la fois que c'est un coup de coeur mais aussi qu'il faudra se remettre d'une si sublime lecture.

Moscou est en feu, semant la mort à tous les coins de rue, c'est Vassia qui va se retrouver à nouveau au milieu du courroux. C'est assez difficile de vous en dire plus, d'une c'est une trilogie et il faut absolument lire les deux premiers tomes avant celui-ci et de deux, si je vous raconte l'histoire, il n'y a plus grand intérêt à poursuivre.

J'adore la trame de l'histoire en général, l'auteure mêle à merveille, le folklore, le côté historique, et la poésie dont elle fait preuve pour les mettre en scène me laisse toujours comme sous l'emprise d'un enchantement. Il y a les personnages qui évoluent, s'affirment mais c'est une lecture qui est différente de toutes les autres. Les personnages sont haut en couleur, ils sont des allégories d'un monde tout en nuances, pas de démons pas de saints juste des perceptions et des ressentis qui se déclinent par milliers.

C'est aussi un récit sur la famille, ses liens, les parcours de ses membres. Vassia déterminait à obtenir plus que la place que la société lui concède. C'est un personnage tellement puissant et intense, qu'elle restera une des héroïnes que je préfère. Au début, naïve et sauvage, elle grandit et découvre la peur, le pouvoir qu'elle a sur les gens. Elle évolue et se retrouve à la croisée des chemins. Ses rencontres avec Morozko et Medved lui seront nécessaires pour trouver un équilibre et tout simplement avancer et se construire. le père Konstantin étant toujours aussi important dans l'intrigue, j'ai adoré le détester. Katherine Arden expose la collision de deux mondes, c'est beau, chaotique, violent et pourtant on y retrouve une certaine poésie et beauté. La religion reste un des pivots de ce roman.

Pour ceux et celles qui attendaient un certain dénouement, c'est ici une des plus belles choses que j'ai pu lire. C'est impossible à décrire ni même à retranscrire, c'est une ode à l'amour que je vous laisse savourer.

C'est définitivement ma saga fantasy préférée, elle est tellement complexe, complète. La magie, le réel, tout se confond pour donner une lecture passionnante. Je ne sais pas ce que l'auteure écrira par la suite mais je suis déjà impatiente de pouvoir lire. Cette série ne quittera pas mon esprit de si tôt, je ne pense d'ailleurs jamais oublié Vassia et la Russie telle que j'ai pu la découvrir avec ce roman.

Je ne peux que vous conseiller vivement à lire cette histoire, à vibrer avec les personnages. La saga s'appelle nuit d'hiver et c'est la meilleure façon de décrire le rythme ici. C'est long et froid mais en même temps le lecteur est au chaud à patienter pour l'arrivée du matin et du soleil pour tout renouveler.

Une pure merveille, à lire absolument.que de Diana :


Lien : https://followthereader2016...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus