AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081225131
Éditeur : Flammarion (02/03/2009)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dès les débuts du XXe siècle, de nombreux artistes délaissent le territoire de l'idéalisme, rejettent en bloc les formes traditionnelles de représentation et désertent les lieux institutionnels pour s'immerger dans l'ordre des choses concrètes. La réalité devient une préoccupation première, avec, pour conséquence, une refonte du "monde de l'art", de la galerie au musée, du marché au concept d'art lui-même. Emergent alors des pratiques et des formes artistiques inédi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
akhmatova
25 janvier 2015
Dans cet essai, Paul Ardenne cerne toutes les formes possibles de l'art "hors cadre", l'art qui sort du cadre, des espaces habituels de représentation et de présentation, hors la galerie, le musée... mais plus encore qui sort de sa fonction de "plus", d'ajout à la réalité, d'embellissement du réel.
Ici, on parle plutôt de l'art (et des artistes) qui pointe(nt) et révèle(nt) la réalité, interagi(ssen)t avec elle et directement avec le spectateur-acteur, sans l'interface de l'institution. C'est le contexte et son étude qui constituent la matière première de la création des artistes, quelles que soient les formes, multiples, que prennent leurs oeuvres (performance, Net art, installation, dispositif participatif...).
L'ouvrage est complet, très bien documenté et illustré de descriptions d'oeuvres en lien avec les différents thèmes abordés : appropriation artistique de la réalité, primat de l'expérimentation, l'être là, la ville comme espace pratique, trouver sa place dans la nature, l'art comme participation, la question de l'économie dans l'art...
C'est une mine pour tous ceux qui s'intéressent à la dimension sociale et questionnante de l'art contemporain, au-delà de la seule "esthétique relationnelle".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
hupomnematahupomnemata19 mars 2016
On se souvient de la formule de Maurice Blanchot arguant que l'oeuvre d'art "ne peut être comprise qu'obscurément". Cette formule, renversons-la, pour la circonstance. Débarrassons l'art de sa prédisposition à l'intrigue, aux jeux de miroir et aux simulacres. Sortons du vertige de l'incompréhension fascinante et revenons au sens décliné sans équivoque, sans risque de confusion.
Commenter  J’apprécie          32
akhmatovaakhmatova25 janvier 2015
La pénétration de la nature par l'artiste n'implique en rien des gestes complexes ou une quelconque démonstration de force. Ce registre demande néanmoins qu'on distingue artistes "décorateurs", qui utilisent la nature comme tableau ou comme espace d'installation, et authentiques artistes contextuels, qui investissent d'abord le lieu pour lui-même et n'entendent pas l'instrumentaliser à seule fin d'en obtenir un effet esthétique.
(p.131)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hupomnematahupomnemata18 mars 2016
La tolérance des pouvoirs publics envers la prostitution a pour raison d'être, plus que la démission morale, la recherche implicite d'un maximum de paix sexuelle, paix obtenue en canalisant le désir charnel qui anime la collectivité.
Commenter  J’apprécie          10
akhmatovaakhmatova25 janvier 2015
A propos du Net Art :
Toute consultation de l'œuvre par le spectateur déplace celle-ci du lieu où elle est, intangible et confiné (l'isolement), à celui d'une scène (l'écran du spectateur comme zone de contact et espace d'un partage), importation qui peut se révéler ou non productive (l'usage de l'œuvre par le spectateur à des fins de consommation, de stockage, de transformation).
(p.175-176)
Commenter  J’apprécie          00
akhmatovaakhmatova24 janvier 2015
La première raison d'être de l'art contextuel relève d'un désir social : intensifier la présence de l'artiste à la réalité collective. De multiples façons - se l'approprier, l'esthétiser, la politiser...-, mais toujours dans une perspective d'implication.
(p.41)
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : Art du 20e siècleVoir plus
>Histoire et géographie des beaux-arts et des arts décoratifs>Arts par période et par style>Art du 20e siècle (69)
autres livres classés : Art dans la rueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
218 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre