AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290353639
348 pages
Éditeur : J'ai Lu (28/04/2006)
3.31/5   27 notes
Résumé :

Pour se confesser, Thierry Ardisson aurait pu se contenter d'aller voir un prêtre, mais il s'est adressé à un journaliste. Cela donne Confessions d'un Bobyboomer, un livre où il énumère tous ses péchés : le pape, la pop, la dope, le Palace, la presse, le punk, la pub, le PAF, la hype, les hippies... et lespeople. Des péchés qui sont ceux d'une génération. Une génération qui a préf&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
greg320i
  14 février 2016
Thierry Ardisson : j'avoue , j'en suis fou .
D'une folie douce comme peuvent l'être les tendres souvenirs d'une émission où jadis je me prélassé le samedi soir en noyant littéralement mon regard devant ce tapis de stars convié à l'animateur le plus truculent de sa catégorie .
Oui.
Turbulentes toutes ces soirées, mais très tranquillement installé au canapé jusqu'à bien après minuit ; voilà le topo de mon tipi exactement calé dans mon rendez-vous pris.
Tous ces souvenirs télévisés d'une pléiade d'invités aussi soumis que bien assis dans leur fauteuil devant le jugement sévère mais plein de persévérance de celui qui mène la danse .
Ambiance ..
- Est ce que sucer c'est tromper ?
- Si vous deviez choisir entre Hitler et Staline ?
-Est-ce que par amour, vous seriez prêt à cacher quelqu'un qu'il/elle vient de tuer ?
-67% des gens sont choqué par les pratiques sado maso, et vous ?
. . Et bien sûr le fameux anti-portait chinois ! Si vous étiez un péché, une injure, une arme , une torture .
Bref , la vie est plutôt dur sous la mitraille de la curiosité mondaine de " Tout le monde en parle " .
Si j'aurais su,j'aurais pas venu ; pourrons se dire plus tard les interviewés crucifiés au mât des caméras devant l'audace parfois salace de notre trublion de choc .
Déjà très fort en solo, le Titi se voit doublé d'un féroce pouvoir quand son couloir de la mort se double de l'accompagnement de ses snipers préférés : Baffie l'impayable ou Ruquier le matador de l'oxymore .
Deux Laurent pour le prix d'un, et combien de victimes de leurs missives assassines en autant de bons mots qu'il en faut pour recevoir le baptême de l'émission.
Pléthore d'humour emmêlé d'une pointe de causticité , voilà la main de velours de l'homme en noir volant au secours de la case 23H00- 1h00 télévisuel .
2H00 de pur bonheur, des heures de rires et de satires . Ah , sacrés souvenirs .
Mais le tigre ne s'arrête pas là . Infatigable , insatiable , le réputé notable provocateur est aussi un homme d'écriture, un fils de Pub, un emblème légionnaire de la force de l'interdit.
Ainsi j'apprends que les célèbres maximes de Banania (Y'a bon ), Ovomaltine ( c'est d'L a Dynamite ! ) " Vas-y Wasa "(produit suédois ) ou le célébrissime " Trop c'est Tropico " est le fruit de notre coco alors étouffé de la substance dont l'orgueil des sens fait naître son essence.
Une certaine Marie-Jeanne partie en fumée pour ne pas la nommée . Bien que lui même s'il ne s'en cache pas , bien au contraire : "Je fumais un pétard et les idées venaient" dixit l'intéressé , il faut bien avouer le génie créateur de ce tueur de convention.

Loin , très loin de ces animateurs lisses comme le feuillage d'un saule pleureur , Thierry Ardisson fait à l'unisson parlait de lui quand son outrance et ses excès sont hors des limites du PAF ( Paysage Audiovisuel Français )
Ainsi le retrait de plus d'une émission l'a longtemps contraint à jouer pile ou face entre tel ou untel chaine; Appât du gain ou rentabilité maximal , l'homme est aussi un négociateur hors pair . Qualité indispensable dans ce métier ou la bonne fortune ne tient qu'à un fil .
de ce même fil en aiguille où s'égosillent parfois les doutes, les redoutables sentences
et autres instances de la censure .
Qu'à cela ne tienne. Ardisson enchaine, traine et malmène son auditorium sous sa voix de prélat . Dictant ainsi sa voie à outrepasser les us et coutumes des bonnes fortunes coutumières de ces émissions routinières si chères au public.
L'invite d'une " Descente de police" sur TF1 en 1985 ; les " Lunettes noires pour nuits blanches " d'Antenne 2 ou encore le " Double jeu " seront autant de véritable épreuves que l'évidente preuve que toute la vérité est loin d'être bonne à dire pour le pauvre sbire invité à tout subir.
Cruauté artificiel ? Joug démentiel à démonter son bonhomme ?
S'il faut en passer par là , et bien soit . Pour moi le droit à l'outrecuidance est un signe qu'il ne faut pas négliger : le symbole d'une force de caractère, un ictère qui rira jaune par derrière mais assumera par devant le savoir-faire .
Tout ce qu'il faut pour me plaire . Élémentaire mon cher . Tout-à-fait Thierry .
Bonne , très bonne autobiographie, Confessions d'un Baby-Boomer est un produit qui se lit avec envie, même sans a priori .
Confiance et chouette ambiance de la période doré des années 80, confidences et anecdotes d'un univers devant-derrière les caméras , il en va en 360 pages comme de sincères images d'un retour en arrière sur une vie mouvementée ,parfois tourmentée , pleine de songes mais jamais de mensonges .
Au final, je ne dirai jamais le pied que j'ai eu à le lire , je ne citerai guère les galères personnelles de celui qui m'a tant envahi de souvenirs avec une seule et unique émission ( bien trop jeune pour les autres hélas) : il faut le lire pour le plaisir, il faut le croire pour s'y voir.
La fièvre d'un samedi soir , bonsoir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          185
VassagoTL
  04 mai 2021
Cette biographie m'a passionné. Thierry Ardisson à l'aide de Philippe Kieffer raconte avec simplicité et apparente sincérité le parcours très vivant d'une vie médiatique florissante. Thierry nous plonge dans l'époque des Boomers, une époque où tout était encore possible, une époque sans SIDA, une époque bénie qui n'a pas connu la guerre et a donc profité de la liberté exacerbée en contre coup.
En lisant ce livre on en viendrait presque à être jaloux de cette génération...
Le personnage d'Ardisson est un peu comme à l'écran, il est direct, franc, il dit les choses comme il le pense. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, Ardisson reste un homme d'une certaine culture dont la vie aura été une aventure qui reste à suivre.
Commenter  J’apprécie          11
Heidenlou
  26 octobre 2013
J'ai acheté ce livre parce que j'avais beaucoup aimé son émission Tout le monde en parle que je suivais toutes les semaines. Je n'ai pas été déçue, j'ai été étonnée par tout ce qu'il a vécu, son enfance, ses débuts et les choses moins reluisantes aussi. Certains passages sont assez touchants, on sent bien que c'est quelqu'un qui a des choses à raconter, qui a vécu beaucoup de choses et connait bien la vie et les écueils dans lesquels l'on peut parfois tomber.
Commenter  J’apprécie          10
nicokykkoduq
  02 décembre 2020
J'ai toujours apprécié le côté provoc de Thierry Ardisson. En découvrir un peu plus sur l'homme derrière l'animateur TV est assez distrayant.
Commenter  J’apprécie          30
Clytemnestre
  13 mai 2020
A lire pour découvrir l'homme derrière le personne public.
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
nicokykkoduqnicokykkoduq   29 novembre 2020
Nous, babyboomers, avons été les acteurs d'une utopie planétaire... On voulait jouir. On se croyait géniaux, on était juste égoïstes.
Commenter  J’apprécie          40
nicokykkoduqnicokykkoduq   02 décembre 2020
Je pense que la longévité sera la nouvelle frontière de l'humanité. C'est-à-dire qu'après avoir exploré tous les continents, après être allé sur la Lune, la prochaine étape, c'est l'âge.
Commenter  J’apprécie          20
nicokykkoduqnicokykkoduq   01 décembre 2020
Je ne suis plus qu'un junkie juste assez friqué pour s'offrir son poison. Et qui a fini par comprendre qu'au début on en prend pour être bien, et après, juste pour pas être mal.
Commenter  J’apprécie          20
anewfaceanewface   03 juillet 2014
Conclusion : à défaut d'Interview presse et d'Interview télé, il reste la littérature.
Commenter  J’apprécie          20
nicokykkoduqnicokykkoduq   01 décembre 2020
Je voulais sortir de la pub... À force de vendre des yaourts, on finit par avoir du fromage blanc dans la tête.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Thierry Ardisson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Ardisson
Faut-il séparer les hommes de leurs œuvres ? Matzneff, Ardisson, Beigbeder : "Se taper des gamines de 12 ans ½".
>Loisirs et arts du spectacle>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision (853)
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1222 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..