AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782259249447
Éditeur : Plon (02/03/2017)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La Suisse, cette belle inconnue..."Qui suis-je pour écrire un tel dictionnaire ? Un Suisse à quatre sous, comme on dit ici. L'expression vient du fait que tout naturalisé doit payer sa dîme. Je suis né en Turquie. J'ai grandi au bord du lac Léman, à Paudex, petite, très petite commune vaudoise où mes parents m'ont placé en internat à l'âge de 7 ans. J'y suis resté jusqu'à la maturité (comme on appelle le baccalauréat suisse). Après mes études et quelques stages, je ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   12 mars 2017
Enfin il y a le Ricola... Le plus authentiquement suisse des bonbons suisses. Le site de l'entreprise laisse entendre que les mélanges sont faits d'herbes aussi diverses que l'achillée millefeuille, l’alchémille, la guimauve, le marrube, la mélisse, la menthe, la pimprenelle, la primevère, le sureau, le thym, la sauge, etc... mais, avertit le site : " La recette des bonbons Ricola est conservée dans un coffre." Chaque mois, la maison organise un concours. "Bonne humeur garantie", assure la fabricant sur son site internet... il précise que les gagnants sont tirés au sort chaque mois "parmi tous les participants, indépendamment du classement"...
En Suisse, le souci de n'exclure personne se niche au coeur d'un bonbon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   27 janvier 2019
"Grüezi mitenand !" Je l'admets, j'aime beaucoup le suisse allemand. Je devrais dire : je l'avoue, tant la chose fait sourciller en Suisse romande. Mon seul regret est de ne (presque pas) le parler.
Car le dialecte est charmant. Si certains de ses sons peuvent paraître un brin râpeux à l'oreille, par exemple, des "ch" qui font penser au "j" espagnol ou au "hi" grec, deux langues dont personne ne conteste la grande beauté, ils sont forts ! La langue est vraie. Sa construction chargée de diminutifs et son phrasé chantant lui donnent des airs poétiques un peu campagnards, peut-être, mais dénués de toute afféterie. Quant à l'orthographe, il n'y a pas de règle, à chacun d'imaginer la sienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 mars 2017
Certains de ses amis le surnommaient Bey, et aucun nom, je crois, ne pouvait lui convenir mieux que celui-là. En Orient, il désigne le seigneur. Enfant d’une famille modeste de Bâle, Beyeler réunissait en lui les qualités du prince de Machiavel. D’abord, la patience, vertu majeure sans laquelle rien ne se fait. Puis le sens de l’effort, la constance. Le goût de l’aventure soigneusement préparée, lorsque le prince sait qu’il a mis toutes les chances de réussite de son côté, que le moment est venu de faire preuve d’une audace à la hauteur des enjeux. Enfin, Beyeler possédait la mère des vertus : le sens de l’honneur. C’est sans doute grâce à elle qu’il a bâti son empire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   28 janvier 2019
Oin-OIn, c'est d'abord l'accent vaudois, en version à couper au couteau, une prononciation lente et chaloupée qui prend son temps, qui ne craint pas de passer pour sotte. Elle donne aux propos que l'on tient un air un brin simplet, même s'il s'agit d'une vérité indiscutable, même s'il s'agit d'une idée originale... Mais n'est-ce pas voulu ? Je crois que oui, qu'il s'agit d'une manœuvre, d'une ruse paysanne consistant à être suffisamment astucieux pour ne pas craindre de passer pour benêt, sachant qu'alors l'interlocuteur se prend de confiance, admire sa propre supériorité, abaisse sa garde, et là, on le coince... Oin-Oin incarne cette ruse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   12 mars 2017
De tout ce qu'une éducation doit apporter, s'il fallait choisir une qualité et une seule, laquelle faudrait-il retenir ? A mes yeux, ce serait la capacité à dialoguer avec tout un chacun. A l'écouter. A l'accepter autant qu'à se faire accepter de lui. J'y vois la qualité essentielle d'une réussite professionnelle et sociale, en un mot d'une vie.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Metin Arditi (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Metin Arditi
Rachel et les siens, de Metin Arditi
autres livres classés : latinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Si tu t'imagines....

Si tu t'imagines, si tu t'imagines, fillette, fillette Si tu t'imagines qu'ça va, qu'ça va, qu'ça va durer toujours La saison des za, la saison des za, saison des amours Ce que tu te goures, fillette, fillette, ce que tu te goures

Robert Desnos
Jacques Prévert
Raymond Queneau
Boris Vian

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette GrécoCréer un quiz sur ce livre