AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374135381
Éditeur : Nisha Editions (22/06/2017)

Note moyenne : 4.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Après avoir publié Jeu vespéral dans notre collection Nisha's Secret, Angel Arekin signe Love Business, une série Diamant Noir. Entre séduction, fortune, passion et mensonges, une romance qui vous fera tourner la tête.CE TITRE EST AUSSI DISPONIBLE EN VERSION SWEETNESS (SOFT) ;). Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse. Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  11 août 2017
Maintenant lorsque je vois un roman d'Angel Arekin, je fonce les yeux fermés. Cette auteure ne m'a jamais déçue, mais alors jamais. J'ai attendu avant de découvrir [Love Business] car je voulais absolument lire l'intégrale, j'ai de plus en plus de mal à lire en épisode, car cela casse totalement le plaisir que l'on prend à la lecture.
Une fois de plus, Angel Arekin a su me prendre dans ses filets, si vous pensez que [Love Business] est une énième romance à la mode, que nenni… (félicitez-moi d'avoir réussi à placer cette expression vieillotte dans une de mes chroniques, j'en rigole toute seule.) Avec ce roman, l'auteure nous plonge dans l'univers très particulier de la famille Mordret, vous allez les détester, les admirer et vous prendre au jeu de cette histoire d'amour hors du commun.
Béni Mordret a tout pour elle, honnêtement elle pourrait avoir le monde à ses pieds, mais elle fait peur aux hommes, car Béni n'est pas une sotte qui se soumet facilement au bon vouloir de la gent masculine. Elle ne rentre pas dans le moule de la petite fille docile qui suivrait les traces des femmes de sa famille. Non, Béni s'assume, elle a travaillé dur pour se faire sa place dans la société de son père. Carriériste, elle a réussi professionnellement en s'imposant dans un milieu masculin où elle doit travailler deux fois plus que les autres. le mariage de sa soeur approche à grand pas, et elle ne veut pas se rendre seule à la Villa Mordret pour assister à cet événement qui s'annonce d'un ennui mortel, mais attention chez les Mordret il y a toujours de l'animation. Grâce à Merryn, sa secrétaire, Béni va se rendre au mariage avec Jelan, un escort pour passer le week-end chez sa famille. Deux jours qui s'annoncent ardus car Jelan ne laisse pas Béni indifférente, mais leur relation n'est qu'illusion… Entre mensonges, tensions, trahison et attirance mal placée, Béni risque d'y laisser des plumes.
Chaque fois que je dois écrire un avis sur un roman d'Angel Arekin, je jubile ! J'exulte ! J'ai tellement de chose à dire, une fois de plus je ressors totalement sous le charme. Angel Arekin s'approprie le genre, la romance, elle en fait ce qu'elle veut, elle assume pleinement chacune de ses histoires, elle mène ses personnages à sa guise pour mieux nous prendre dans ses filets. Ici le contexte joue beaucoup, on plonge dans un univers factice où tout n'est qu'apparence. Béni Mordret sort indéniablement du lot, elle ne veut pas être apparenté à sa famille qu'elle exècre au plus haut point. Elle sait très bien qu'elle n'a rien à voir avec eux, mais son statut social et professionnel lui colle à la peau et la font passer pour une opportuniste richissime et glaciale. Et pourtant, derrière cette façade, se cache une autre femme plus douce et plus fragile, mais plutôt mourir que de dévoiler cette part de sa personnalité, non, Béni ne veut pas être une cible facile, elle veut être celle qui tient les autres à distance, et elle excelle dans son rôle, du moins, avant sa rencontre avec Jelan. Sera-t-il celui qui fera tomber son masque ?
Jelan, mon dieu, Jelan ! Non mais Angel, t'en as combien des comme ça dans ton chapeau magique ? Une fois de plus, le personnage masculin est charismatique. Son rôle d'escort le rend mystérieux, entre réalité et illusion, Béni aura bien du mal à cerner cet homme qui lui est interdit. Jelan est torride, il transpire le sexe, son corps et sa personnalité sont ses outils de travail. Jelan a des principes, (mais merde… quoi !), il est très professionnel et droit dans ses baskets. Mais aux côtés de Béni, ses bonnes résolutions en prennent un coup. Une lutte acharnée va se livrer entre eux durant deux jours, deux jours qui m'ont paru durer une éternité, tellement la tension sexuelle était à son apogée. Un jeu de séduction sans merci va se jouer entre eux, entre désir et frustration, colère et excitation, nos héros vont se déchirer, se comprendre et se dévoiler, le temps d'un week-end. Je peux vous dire que j'ai rarement été aussi stimulée en lisant un roman, Angel Arekin pousse ses lectrices au bord d'un précipice charnel qui mettra tout vos sens en émoi. Je pense avoir fini dans le même état que Béni, j'avais clairement besoin que l'on abrège mes souffrances et qu'on libère le désir qui s'était logé dans mon bas ventre ! La puissance des mots, le contexte et la narration de cette histoire m'ont fait décollé, j'étais clairement grisée par ce que j'ai lu.
L'intrigue est intéressante, car très surprenante, encore une fois l'auteure plonge ses lecteurs dans un univers très complexe, les sentiments se bousculent, les émotions prennent le contrôle et cela pour nous mener vers un dénouement époustouflant. Je ne devine jamais où l'auteure veut en venir, car là je suis restée bouche bée face à tous les rebondissements. La dynamique amoureuse est elle aussi très prenante, elle diffère de ce que l'on peut lire dans le genre, et c'est un tour de force car avec tous les romans que l'on trouve en librairie, il est de plus en plus difficile de se démarquer. Angel Arekin vogue à contre courant, elle brave les interdits, mets en scène ses personnages dans des situations plausibles et réelles. Elle n'hésite pas à présenter des situations tabous, qui n'ont d'ailleurs pas manqué de me faire réagir, elle tisse son histoire avec des éléments perturbants, on plonge sans savoir si on va se relever. Ici j'ai trouvé le cheminement intelligent, et les émotions que j'ai ressenti ont été parfois contradictoires, certains passages m'ont révolté pour mieux m'apaiser en découvrant le pot aux roses. Non, vraiment c'est du grand art. J'adore cette auteure ! C'est juste dément !
Le sexe ? Parlons-en tiens ! Car ici c'est une constante ! Mais une fois encore Angel Arekin ne suit pas le chemin tout tracé de la romance. Elle fonce dans les convenances, provoque, excite et pimente son histoire avec un érotisme mesuré. Ici la frustration est de mise, mais elle est jouissive. Elle titille, agace et rend les lectrices liquides. Hey, je ne fait qu'annoncer des faits ^^ Je me repasse en boucle certaines scènes qui m'ont rendu folle, folle de désir, folle des personnages et de leur relation interdite. Et puis, tout s'imbrique, l'auteure nous livre une intrigue si bien maîtrisée qu'en terminant le roman on comprend totalement toutes les réactions de nos personnages. Angel Arekin n'hésite pas non plus à bouleverser l'équilibre de nos personnages, car elle reste très proche de la réalité, la vie et les histoires d'amour ne sont pas que bonheur et insouciance, non c'est bien plus compliqué que cela. Elle compose avec des données tangibles qui rendent le récit plus intense et plus sensé. Les mots sont choisis avec soin, l'auteure en fait des armes. Car les mots sont parfois plus blessants que les faits. La personnalité volcanique de béni va faire des ravages, et l'intensité du récit est décuplée grâce à tous les éléments de cette romance.
En bref, je pense que j'ai été assez explicite pour vous faire comprendre que j'ai juste adoré ce roman. Je pourrais certainement en parler, encore et encore, car en y repensant je m'extasie encore sur ce que j'ai ressenti aux côtés de Jelan et Béni. L'univers est terriblement addictif, la famille Mordret est captivante sous tout ce « m'as-tu vu… » Les personnages sont bien travaillés, que ce soit nos héros comme les protagonistes secondaires, rien n'est laissé au hasard, et le pouvoir des mots prend tout son sens avec ce genre de récit. Je ne me lasse pas de découvrir les romans de cette auteure, et pour moi, il est clair que c'est une valeur sûre ^^ Mensonges, manipulation, trahison et amour sont au rendez-vous de cette romance hors norme.
Lien : https://lmedml.com/2017/08/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamary57
  12 septembre 2018
Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Béni, une femme en apparences froide et autoritaire mais qui en fait révèle une âme sensible qui comme toutes personnes a peur de souffrir. de plus, elle n'a pas vraiment le choix d'être comme elle est étant donné le milieu dans lequel elle évolue : haut gradé dans la société Bella Cosmetics, société que détiens son oncle. Et travailler avec sa famille n'est pour Béni en rien reposant, car comme elle est une femme entouré de macho tel que son cousin, elle doit à tout moment montrer qu'elle est à la hauteur de ses responsabilités.
Ensuite nous avons, Jelan, un escort boy qui pour moi souffle le chaud et froid trop facilement, il sait qu'il plait à notre Béni et il en joue, il est en couple, mais son job pour lequel l'héroïne l'engage, se faire passer pour son compagnon durant un week-end et disant que ces 48h ne sera pas de tout repos (émotionnellement parlant) pour nos deux protagonistes.
Mais voilà que cache notre escort préféré ? Qu'est-ce qui le retiens de se dévoiler complètement à notre Béni ? Comment vont-ils faire pour ne pas franchir la limite de la légalité ? Comment faire pour ne pas succomber à la tentation ? Et comment faire pour déceler le vrai du faux ?
J'ai trouvé que l'auteur a su maintenir le suspense sur les raisons de Jelan avec minutie car tout au long du livre, elle ne nous fournit que petits indices, c'est comme reconstituer un puzzle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lois21
  27 octobre 2017
C'est un roman que j'ai lu en intégral chez Nisha Editions, premier livre que je lis de chez cette édition et je suis conquise !
J'ai vraiment adoré, l'histoire est tellement addictive qu'on veille tard la nuit pour lire toujours un chapitre de plus ! Les personnages sont vraiment super. J'étais mitigé pour Béni au début avec ses airs un peu hautains et froid mais au fur et à mesure on arrive à voir à travers la carapace. Et Jelan bien sûr est topissime, rien à dire c'est le mec parfait.
L'écriture m'a bien plu, reste fluide et j'aime beaucoup les répliques :p
C'est également le premier roman d'Angel Arekin que je lis et je peux tout de suite dire que je sauterais sans hésiter sur un autre de ses romans pour voir ce qu'elle a d'autre à nous offrir.
Génial !
Commenter  J’apprécie          00
madamerouge
  05 janvier 2018
J'adore ce livre!
Que dire sur ce roman si ce n'est que le seul aspect négatif que j'ai pu lui trouver, c'est qu'il n'y ai,pas de suites.
J'aurai pu continuer cette romance encore et encore.
Un des rares du genre New Romance que je peut lire et relire tant l'histoire est belle et originale.
Tout est parfait, le jeu du "je t'aime-Moi non plus", la psychologie des personnages, l'érotisme latent qui nous tient en haleine tout au long du livre.
On a envie de les voir s'aimer et ce n'est pas peu dire qu'Angel Arekin avait elle envie de jouer avec nos nerfs!
Un roman à adorer, chérir, et à partager sans modérations.
Bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          00
isaca80
  21 janvier 2018
Je suis entré dans le monde des Mordret en commençant par Love Business avec Béni
Cette femme qui a su se faire accepter dans le clan des hommes de la famille elle ne se laisse pas marcher sur les pieds
Son histoire avec Jelan je n en ai pas lu d aussi belle d aussi intense un monde entier les opposent mais ils sont irrémédiablement attiré l'un vers l'autre
Léni-Angel Arekin tu as une plume qui ma conquise littéralement je m'en vais de ce pas continuer avec sans coeur
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   11 août 2017
-Tu sais, Béni, c’est la première fois que je vais aussi si loin avec une cliente.

Je me fige, écarquille les yeux et entrouvre la bouche de stupeur. Pardon ?

Il hoche la tête.

-Ce qu’il s’est passé cette nuit, ce n’était sans doute rien pour toi, mais pour moi, c’était beaucoup. J’ai dépassé ce que je m’octroie d’habitude. Mais c’était plus fort que moi. Merde… tu étais si chaude.

Face à mon air stupéfié, il sourit et ajoute :

-Je veut dire, ta peau… Ta peau était si chaude, si douce. Je rêvais de t’arracher ce putain de t-shirt. Je rêvais de sentir des seins sous ma langue.

J’humecte mes lèvres avec nervosité, mais celle-ci est bien différente du sentiment que je ressentais un instant plus tôt. Mon pouls bat toujours aussi vite, mais pour une raison bien différente. Jelan est en train d’allumer un feu sous ma peau, à l’intérieur de ma chair, depuis mon bas-ventre, l’intérieur de mes cuisses jusqu’à ma nuque sur laquelle se dressent mes petits cheveux.

-Je ne simulais pas cette nuit, Béni. J’avais envie de te toucher, de te sentir, de me glisser en toi.

Même mon oreille, dans laquelle il laisse échapper ces mots, frissonne de plaisir. Ses doigts continuent de caresser la base de ma nuque et je suis à deux doigts de saisir sa bouche, de le mordiller et d’arracher son costume trois-pièces en plein milieu de la cérémonie.

-J’avais envie d’admirer ton corps, nu et totalement offert à mes caresses. Bon dieu, Béni, j’aurai donné n’importe quoi pour sentir tes lèvres sur moi et glisser ma langue en toi. Je t’aurais léchée jusqu’à ce que tu te délites et me supplies de te pénétrer. Je voulais sentir ton goût, le connaître, entendre tes petits cris.

Il se pince les lèvres d’une manière si sexy que je manque de gémir. Avec ma mère dans la rangée précédent la mienne, ce serait sûrement de mauvais goût. Il saisit mon lobe d’oreille entre son pouce et son index et y colle ses lèvres pour chuchoter :

-Je t’aurais fait l’amour si longtemps que tu n’aurais pas pu t’asseoir aujourd’hui.

Je manque de rire et son sourire me revient comme un boomerang en pleine tête. Son air moqueur vivote dans son iris, avec cet éclat en plus d’impudicité et de désir. Si Jelan ment, il est encore plus doué que tous ceux que j’ai pu rencontrer jusque-là, du politicien aux actionnaires, en passant par l’avocat véreux.

-Tu es si sûr de toi, murmuré-je en écho.

Son sourire s’agrandit. Il s’écarte légèrement, me laissant la possibilité de reprendre mon souffle, puis jette un œil en direction de l’estrade. Je suis son regard et, surprise, constaste que ma sœur est bel et bien mariée, son alliance au doigt. Je m’en détourne aussitôt et repose les yeux sur Jelan qui, tout fier de lui, détend son bras droit jusqu’à couvrir mes épaules.

-Tu es… grogné-je sans parvenir à finir ma phrase.

-Charmant ?

Je plisse le nez et tente d’effacer les vagues de désir et d’excitation qui déferlent dans tout mon être.

-Sadique !

Sa main se referme sur mon épaule et m’attire contre son torse. Ma sœur embrasse Laurence à pleine bouche, mais je fonds mon attention sur la personne à mes côtés, si désireuse de me satisfaire, même si ce n’est qu’en pensée. La bouche de Jelan est à quelques centimètres des miennes. Son parfum m’assaille de toutes parts et mes bonnes résolutions de le tenir éloigné volent en éclats. Comment lui résister ?

-Crois-moi, Béni, c’est la dernière chose que je veux. Je pensais vraiment ce que je viens de te dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   11 août 2017
-Béni, tes hormones vont exploser, ricane-t-il.

-C’est entièrement ta faute. Ma libido est bridée.

-Tu sais qu’il existe des petits jouets sympas pour…

-Si tu finis cette phrases, je ne réponds plus de moi.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Angel Arekin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angel Arekin
Le 17 mars dernier, alors que non loin de là se déroulait Livre Paris, les éditions BMR ont choisi de se différencier en organisant un évènement inédit : La Maison BMR. Louée spécialement pour l'occasion, cette maison dédiée à la new romance lors d'une journée à acceuillit nombreuses lectrices et évènements. Au programme de la journée, un atelier cupcake animé par Chloé Saada, une battle Dark Romance VS Light Romance avec les auteures Pascale Stephens (Not Easy et Speedway) et Pauline Libersart (Jeux de Glace, Nick and Sara, Baltimore..) mais également beaucoup d'autres ateliers et des dédicaces avec Angel Arekin (No Love No Fear, No Love No Pain, Sans Coeur, Sans Âme) et Chrys Galia (Parier mais pas jouer). Un évènement fédérateur, pour une communauté toujours plus grande.
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre