AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791094786727
516 pages
Éditeur : Editions Plume Blanche (03/11/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Le sang est une arme.
Celle des Ombres.
Ces créatures sans visage qui détruisent les Hommes.

Quel lien les unit à Kira ? Le seul et unique soldat capable de les anéantir afin de protéger l’espèce humaine, cloîtrée sous terre, régie par la terreur.
Seulement voilà, tout pouvoir demande des sacrifices. Et Ellis, jeune recrue, est désignée pour devenir sa nouvelle Source, celle dans laquelle il plongera sans hésitation pour se nourri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
SushiB
  06 avril 2021
Tout d'abord, je tiens à saluer la qualité de la mise en page et du tome en lui-même. On a là un gros volume, avec une couverture au toucher silicone mat doux très agréable, avec certaines parties en brillances, très sympa, et une sorte de jeté de tâches d'encres au bas des pages du plus bel effet !
5/5 sur le "physique" du livre !
Maintenant sur l'oeuvre elle-même.
On est loin de l'univers des Tenshins qui a fait connaître Angel Arekin au public, mais on retrouve bien la même patte de l'auteure.
On apprécie le côté très humains, tangible de ses personnages. Même les héros ont des côtés sombres, salauds, plein de défauts qui finalement nous les rendent plus humains, plus proche de nous, plus vivants, plus réels et réalistes ! Ce ne sont pas des parangons de vertus et d'héroïsme comme on peut souvent retrouver dans ce genre de littérature.
Le style d'écriture est fluide, et on se retrouve happé dans l'histoire dès les premiers chapitres. le livre se lit tout seul, malgré petit défauts de narration (on passe d'un personnage principal à l'autre toujours à la première personne, puis, pour une raison obscure, la narration passe à la 3ème personne sur certains chapitres... un peu perturbant!)
L'histoire en elle-même est originale, mais les détails manquent un peu d'inventivité ( on trouve de grosses ressemblances entre les Ombres et les détraqueurs de JK Rowling, ou les nazguls de JRR Tolkien, pour ne citer qu'une de ces flagrantes ressemblances).
On retrouve également certains défauts de la saga tenshin : Trop de prévisibilité, et certains éléments semblent un peu trop commode pour l'histoire. On fait également trainer en longueur l'arrivée de certaines révélations qui donnent un peu l'impression à force d'être des secrets de polichinelle pour le lecteur.
Si les antagonistes principaux dont le livre tire son nom sont un peu effroyables sur le principe, le récit en lui-même me semble tout à fait gérable, même pour de jeunes adolescents (en tous cas je n'aurais pas eu de mal à le lire étant jeune et à aller me coucher sans faire de cauchemars), et même s'il y a 2/3 passages bien sombres/tristes, on est loin des torrents de larmes que pouvait provoquer Tenshin.
Un récit donc que je classerai possiblement dans les dystopies, mais qui reste moins sombre que ce à quoi je m'attendais, et qui, vraiment, se lit facilement et avec un grand plaisir.
J'en souhaiterais presque une suite (même si je ne suis pas sure que ce qui est laissé en "suspens" en fin de livre puisse vraiment donner lieu à un 2ème tome), mais finalement, je crois que je vais simplement souhaiter voire plus de livres One-Shot d'Angel Arekin dans le futur ! Même si son style manque encore un peu (de mon humble avis de lectrice) de cohérence et de maturité, je vois déjà un progrès par rapport aux premiers tomes de Tenshin, et j'ai l'impression que peut-être les histoires courtes plutôt qu'en série lui conviennent mieux...
En tous cas, je lirais avec plaisir encore des livres de cette auteure, si elle daigne nous en offrir encore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
online_reader
  09 avril 2021
Le Bruit.
La Puanteur.
La foule.
Le silence et la solitude qui ne pointent jamais le bout de leur nez.
Une vie sans perspective d'avenir, enfermée dans une prison.
L'humanité a construit sa propre cellule pour survivre.
Le monde extérieur lui est hostile.
Les Ombres règnent.
S'emparent de leur vitalité.
Combattent par le sang.
Massacre par soif de pouvoir.
Les Ombres sortent de vos pires cauchemars.
-
Ellis détient la vie.
Kira absorbe la vie.
Elle a le devoir de le servir, de se sacrifier.
Il a le rôle de protéger l'humanité.
Mais …
Pour qui se bat-t-il ?
En quoi s'est-il transformé dans cette cité Ombre ?
Un être SANS amour, joie, tristesse, colère … un vide
Une vie qu'on lui a volé.
Une part d'Ombre qui met a profit pour la regagner.
Ensemble, ils sont la clé pour un renouveau.
Les erreurs seront effacées.
-
Le récit se divise en deux partie, deux atmosphère.
La première nous fait découvrir la vie dans les fosses.
Une vie où on se terre, où on n'a perdu le goût de vivre.
Le seul chemin à suivre est de devenir soldat, de la chair à canon pour les Ombres.
Kira fait parti de la Cohorte Morte, première Légion.
Celle qui se met au-devant du danger.
Qui voir la Mort en face.
Qui sont les seuls à voir le soleil, sentir le vent sur leur peau. '
Les seuls à avoir un semblant de vie.
Ellis découvre sa nouvelle vie dans la Cohorte.
Celle d'invisible.
De Garde manger.
Pour le tueur d'Ombre.
Leurs passés.
Leurs rêves.
Leur blessures.
On les découvre.
-
Dans le deuxième partie.
Le premier rôle est donné aux Ombres.
Ces êtres dont on ne croise qu'une seul fois le chemin.
Une rencontre qui se finit par le sang et la mort.
Aucune trêve.
Une guerre éternelle où nous n'avons aucune chance.
Mais qui sont-elles ?
D'où viennent-elles ?
Comment inverser le rapport de dominances?
Une entrée dans une cité Ombre qui nous montrera les tréfonds de l'horreur qui s'y cache.
-
Je ne m'épancherai pas sur la romance qui se met en place.
Qui pour moi ne pourrait ne pas être présente que je ne le remarquerai même pas.
Leur situation de couple est nécessaire dans l'intrigue.
Ce qui fait qu'on peut avoir l'impression qu'elle est là juste dans cet perspective.
Mais finalement,
Relation amoureuse.
Ou
Amitié, (ce que j'aurai préféré: plus authentique, vrai)
Qu'importe, c'est le lien qui se crée entre Ellis et Kira qui aura son importance.
Et ce lien est magnifique et fort en émotion.
-
Ellis est téméraire
apeurée
pleine d'empathie
Kira est écorché
rescapé
brut
Deux innocents aux mains d'êtres retors et arrogants qui se sont perdus.
Deux innocents soutenus par des personnalités fortes, un brin détestable mais toujours valeureuses.
-
Une écriture aux vocabulaires riches.
Des moments contemplatives où les émotions nous envahissent.
Des actions poignantes où le chao se déchaine ainsi que la mesquinerie.
Un univers qui ne vous laissera pas indifférent.
Qui pose les bases d'une réflexion sur l'IMMORTALITÉ.
-
Merci à Babelio pour l'envoi ❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesFantasydAmanda
  03 novembre 2020
--- Un one-shot pour patienter ---
Alors que le dernier tome du Porteur de Mort se fait attendre, Angel Arekin nous propose un nouveau roman de dark fantasy dans lequel elle déploie tout son talent pour créer des personnages torturés.
Est-ce que je me suis laissé tenter ? Bien évidemment ! Est-ce que ce one-shot s'est révélé aussi bon que la saga du Porteur de Mort ? Non, mais cela était couru d'avance. Sachez néanmoins qu'Ombres vaut également le détour !
--- Quand des monstres dominent le monde… ---
…l'humanité n'a plus qu'à se planquer sous terre. Voilà l'idée exploitée par Angel Arekin dans ce roman, et je dois avouer qu'elle me plaît énormément. L'univers dans lequel elle nous invite ne ressemble pas à ceux que j'ai l'habitude de visiter, d'autant plus qu'elle mélange magie des Ombres, alchimie et armes à feu. Des voitures sont même utilisées, preuve que la technologie est elle aussi représentée.
L'originalité est donc au rendez-vous, au point de me donner envie d'en apprendre davantage au sujet des Ombres. Quelle est donc leur véritable nature ? Pourquoi attaquent-elles sans cesse les humains ? Que cherchent-elles vraiment ? Autant de questions pour lesquelles j'ai obtenu des réponses.
Quoi qu'il en soit, les Ombres font de parfaits antagonistes. Elles ne sont peut-être pas humaines, mais elles ne sont pas dénuées d'intelligence pour autant. Et lorsqu'est venu le moment d'appréhender leurs motivations, il m'était impossible de m'arrêter de lire…
--- Une dark romance un peu trop présente ---
Ce que je recherchais dans Ombres, avant toute chose, c'était de la dark fantasy. Et, rassurez-vous, j'y ai trouvé mon compte. Cependant, dans la première moitié, l'auteure prend son temps pour développer la relation de ses héros, Ellis et Kira, tous deux liés par la magie du sang. Au début, cela ne me dérangeait pas, car leur histoire fait partie intégrante du récit. Toutefois, je me suis bien vite lassée de leurs disputes et de leurs réconciliations. À l'évidence, ils aiment un peu trop jouer au chat et à la souris, ce qui m'a profondément agacée. En outre, j'étais frustrée d'apercevoir un univers captivant en arrière-plan, sans pouvoir y plonger de suite.
Seul point positif : cette romance n'a rien de niais, bien au contraire. Je rappelle que ce one-shot est destiné aux adultes ; nous n'assistons pas aux premiers émois des héros, ceux-ci étant parfaitement conscients de leurs pulsions. Et, honnêtement, ce changement était le bienvenu, même si l'auteure n'échappe pas à quelques stéréotypes les concernant.
--- Un mot sur les personnages ---
Angel Arekin utilise la première personne pour nous ouvrir une porte sur les pensées de ses héros. Elle alterne ainsi les chapitres entre l'un et l'autre.
Je dois avouer que Kira m'a immédiatement intriguée en raison de son passé. Après avoir côtoyé les Ombres d'un peu trop près, il en est ressorti marqué, tant dans sa chair que dans son âme. Si son côté bad boy m'a laissée de marbre, j'ai apprécié comprendre ses blessures alors que ses proches semblent refuser l'idée qu'il n'est plus le même depuis son séjour chez les Ombres. D'ailleurs, il s'agit là d'un aspect que l'auteure creuse avec beaucoup d'habileté. J'ai également aimé son ambivalence, ainsi que son incapacité à déterminer si Ellis compte vraiment pour lui ou si seule l'énergie qui habite en elle l'attire. Toutefois, comme il le fait justement remarquer dans le livre, les deux sont indissociables…
Quant à Ellis, Angel Arekin la décrit comme une femme indépendante capable de s'engager dans l'armée pour subvenir à ses besoins. Et au début, c'était particulièrement vrai. Cependant, Ellis se raccroche bien trop facilement à Kira, selon moi. Certes, elle est fascinée par le pouvoir de ce dernier, mais bien vite cet intérêt se mue en obsession. Pour autant, la suivre dans la seconde moitié du roman a été un réel plaisir, tant son rôle devient crucial !
--- Quand les choses sérieuses commencent ---
Une fois les enjeux posés, les personnages connus, Angel Arekin se lance dans une intrigue audacieuse en seconde moitié. Celle-ci réserve de nombreuses surprises auxquelles je ne m'attendais pas. L'auteure va de rebondissement en rebondissement, s'appuyant sur un univers à la fois complexe et unique pour mieux nous tromper. L'action n'est pas constante mais la tension monte d'un cran à chaque page et ce, jusqu'au dénouement qui se veut explosif !
Je ne peux vous en dire plus, mais sachez que le sang coulera. Dans quel camp ? Ce sera à vous de le découvrir !
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
charlet-laurence
  10 janvier 2021
Dans cet univers la, les personnages vivent majoritairement sous terre : ils se protègent des Ombres qui tentent de les tuer . L'univers est très riche en détail et description de tout ce qui les entoures, tant dans l'architecture que dans l'ambiance.
Les seuls personnages qui sortent régulièrement en surface sont les membres la cohorte Mort avec a leur tête Kira - le seul qui a survécu en territoire des ombres et en est revenu. Bon gres mal gres rien n'est moins incertains. Les autres membres sont Vins, Alicia, Hermine - les quatre amis d'enfance, ainsi que Hamett et la dernière source en date : Eliss.
De nombreuses intrigues se mettent en place sur la constitution des cités, sur les Ombres, sur l'identité d'Éliss et sur le rôle de Kira - et ce qu'il est.
Eliss voit Kira tel qu'il est maintenant, et non avec cette idée de l'homme qu'il était avant comme c'est le cas de ses compagnons. Ce combat permanent entre les deux parties de lui-même s'apaise à son contact.
Il ne se sent plus homme, il ne ressent plus rien , il a laissé ses émotions et ma trahison de ses camarades à Templora - la cité des ombres.
La romance couve depuis le début, mais c'est loin d'être un long fleuve tranquille.
Il ne veut pas de faiblesse.
Elle donne tout ce qu'elle peut.
Entre ombre et humain
Entre noirceur et lumière
Entre émotions et vide
J'ai adoré les deux personnages principaux. Ils étaient vraiment complémentaires : sur les émotions, leurs devoirs respectifs, leur forces et faiblesses, leur part de tourments. C'était une romance belle à voir.
Tout une dynamique hyper intéressante qui va tenir en haleine du début à la fin.
La fin m'a clairement frustrée : j'en voulais plus. Tellement plus.!
Cette histoire a des moments assez sombre - surtout à Templora, sans être " trop" l'ensemble est bien ficelé.
La narration est à la première personne, avec certains passages au passé mais majoritairement c'est au présent. Au début j'ai eu du mal à entrer dedans mais quand j'ai été lancée c'était bon.
Cette histoire change de ce que j'ai pu lire, avec cette histoire d'Ombre, le fonctionnement des cités et l'ensemble des éléments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Adoptalibrarian
  20 février 2021
Malgré un début captivant et prometteur, j'ai malheureusement eu un peu de mal à être totalement embarquée dans cet univers sombre et sanglant qui avait sur le papier tout pour me plaire. J'ai tout de même trouvé que d'entrée de jeu Angel Arekin parvenait à susciter l'intérêt malgré les petites baisses de régime que j'ai eu pendant ma lecture : j'avais très envie d'en savoir plus sur les mystérieuses Ombres, sur l'origine du pouvoir de Kira et sur la capacité spéciale et hors norme d'Ellis. L'écriture détaillée et très visuelle des décors et descriptions physiques m'a beaucoup plu. La plume est presque chirurgicale avec cette façon de découper tous les mouvements des personnages pour les donner à voir au lecteur. En revanche, j'ai moyennement accroché à l'écriture à la première personne. J'ai d'ailleurs trouvé perturbant que certains chapitres venant s'insérer entre ceux d'Ellis et de Kira soient, eux, à la troisième personne : selon moi ça cassait le rythme et ce n'est pas très harmonieux à la lecture.
Le duo de personnages principaux ne m'a pas vraiment convaincue et je n'ai pas ressenti un réel attachement pour eux, en particulier Ellis que j'ai trouvé agaçante, difficile à cerner et qui avait parfois des paroles et gestes immatures pour son âge. Au début, j'ai eu du mal avec Kira qui fait très "bad-boy badass" stéréotypé qui se comporte comme un sagouin avec tout le monde et qui est donc tout à fait détestable. Mais au fur et à mesure, on comprend le pourquoi de son comportement et de ses motivations. Ce n'est donc pas un personnage attachant, et il n'est pas vraiment supposé l'être, mais il est très intéressant avec son combat intérieur perpétuel entre l'homme et l'Ombre et l'ambivalence de sa soif d'Énergie qui se confond avec son désir charnel. J'ai adoré les autres membres de la cohorte Mort, en particulier Vins et Alisia, ainsi que l'ami d'enfance d'Ellis et Sensen l'étrange alchimiste. J'aurais d'ailleurs apprécié en savoir plus sur ces personnages, même éventuellement sur d'autres membres de la cohorte Mort qui sont simplement évoqués.
Pour moi le point noir de cette lecture, ça a été la romance. Bien trop présente dans la première partie, on la voit arriver à des kilomètres dès les premières pages et elle est vite crispante et peu crédible à mon sens. C'est le genre d'histoire d'amour un peu clichée basée sur de la jalousie, des disputes et du "je t'aime moi non plus" qui m'a fait hausser les yeux au ciel à plusieurs reprises. Mais cette romance est contrebalancée par des scènes de combats et d'actions très intenses et immersives où on suit les membres de la cohorte Mort dans leurs entraînements et leurs missions contre les Ombres. Et j'ai réellement adoré ces passages-là qui m'ont tenu en haleine et qui font monter la tension !
Dans la seconde partie, les Ombres se dévoilent un peu plus au lecteur dans leur complexité. Leur communauté et leur "hiérarchie" sont développées et c'était fascinant de découvrir leur monde glauque et écoeurant (je n'en dévoilerais pas plus...) Mais j'aurais aussi beaucoup aimé en savoir plus sur la ville souterraine où vivent les personnages humains. Je pense notamment aux souts inaccessibles à nos héros dont on ne sait finalement pas grand chose, ces souts où se trouvent les personnes aisées et les puissants qui régissent la ville. Mais ce manque d'informations s'explique aisément par les chapitres écrits à la première personne : le lecteur se trouve au même niveau de connaissance que le personnage.
Lien : https://adoptlibrarian.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   14 octobre 2020
Le monde en marche ne peut être arrêté. N'est-ce pas le propre de l'homme que de désirer ce "toujours plus" dont tu parlais ? Plus d'argent, plus de pourvoir, plus de sexe… Plus de temps. Il n'existe aucune limite aux désirs des hommes. Il en est ainsi, et il en sera toujours ainsi.
Commenter  J’apprécie          00
AdoptalibrarianAdoptalibrarian   20 février 2021
Car c'était ainsi dans les souts, aucun être qui vivait là ne pouvait se targuer d'avoir connu le bonheur ou l’insouciance. Ces termes étaient juste des mots de vocabulaire sans réalité.
Commenter  J’apprécie          00
AdoptalibrarianAdoptalibrarian   20 février 2021
Mon nom, c'est ce que je suis. Pas seulement mon corps ou mon âme, mais mon existence dans ce monde. Je suis Kira Dante.
Commenter  J’apprécie          00
AdoptalibrarianAdoptalibrarian   20 février 2021
-Mon côté humain désire t'aimer.
- Et l'autre facette de toi ? [...]
- L'Ombre en moi désire te dévorer.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Angel Arekin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Angel Arekin
Le 17 mars dernier, alors que non loin de là se déroulait Livre Paris, les éditions BMR ont choisi de se différencier en organisant un évènement inédit : La Maison BMR. Louée spécialement pour l'occasion, cette maison dédiée à la new romance lors d'une journée à acceuillit nombreuses lectrices et évènements. Au programme de la journée, un atelier cupcake animé par Chloé Saada, une battle Dark Romance VS Light Romance avec les auteures Pascale Stephens (Not Easy et Speedway) et Pauline Libersart (Jeux de Glace, Nick and Sara, Baltimore..) mais également beaucoup d'autres ateliers et des dédicaces avec Angel Arekin (No Love No Fear, No Love No Pain, Sans Coeur, Sans Âme) et Chrys Galia (Parier mais pas jouer). Un évènement fédérateur, pour une communauté toujours plus grande.
+ Lire la suite
autres livres classés : dark fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1728 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre