AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B071YV2VW2
Éditeur : (08/05/2017)

Note moyenne : 4.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :
« Mon père avait coutume d'appeler ce coin du Montana « la larme d'un ange ». Je crois, avec le recul, qu'aucun nom ne me semblera jamais plus beau, ni plus approprié aux événements de cette année-là?C'était l'été 1953, j'avais tout juste douze ans et mon frère Josh, dix ans. C'était quelques semaines avant qu'on ne le tue?Je repense souvent à ce lieu empreint d'un bonheur oublié. Mon âme d'enfant s'est gorgée de ce panorama, à en éclater, au point que même aujourd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
sonfiljuliesuit
17 août 2017
A la sortie de Josh, Kalya (que je vous invite d'ailleurs à lire) m'a contacté pour me le conseiller... Quelques semaines plus tard, l'auteur m'a proposé de le découvrir.... Et voilà enfin Josh avalé en une journée !
Un zest de My Girl de Howard Zieff et une pincée de Stand by me de Rob Reiner... Tout au long de cette lecture, j'avais ces deux films en tête. Josh est un livre qui nous touche, qui nous transporte dans nos jeux d'enfance... mais c'est surtout l'apprentissage de la vie qui commence, un apprentissage qui ne peut se faire que dans la douleur... parfois.... souvent...
Un récit bouleversant, comme un conte que le narrateur expose pour laisser une trace de l'histoire de Josh qui aura marqué sa destinée. Ça prend aux tripes, fait monter les larmes, c'est d'une telle violence parfois qu'on en frémit, la tension est palpable au point que l'angoisse s'installe.
Une lecture chargée en émotion, emprunte de sensibilité, avec une très belle écriture. L'auteur campe son récit dans un Montana des années 50, au point que les images affluent pour venir parer cette lecture qui peut paraître simpliste au départ... Mais il n'en est rien ! C'est un récit émouvant, d'une rare sensibilité et d'une grande profondeur, sans jamais tomber dans la mièvrerie.
Une écriture élégante et adroite, des descriptions colorées qui transforment les mots en images. Un livre relativement court, mais tellement dense qu'on en ressort sonné, comme après un match de boxe ! Car l'auteur utilise les sentiments avec parcimonie au début, pour un final en apothéose.
L'auteur ne se contente pas de présenter une histoire simple pour épater le lecteur ! Il fournit au lecteur une amitié, un amour fraternel où le fantastique côtoie les relations parfois tordues des personnages...
Le tout se déroule dans cette petite ville où les habitants semblent caricaturés, mais tellement peu... Tous les ingrédients sont là pour vivre l'horreur d'être pris pour cible pour sa différence...
Le fantastique fait son entrée par la petite porte et je ne m'y attendais pas... L'auteur l'amène sans que cela ne semble impossible... arrive à rendre possible ce qui semble incroyable !
A vivre dans la haine, à courir derrière la vengeance on passe parfois à côté du principal... La vie simple et la construction de soi sur la douleur pour avancer... L'auteur nous le présente d'une telle manière qu'il faut quelques jours pour digérer... Il n'est jamais trop tard pour être heureux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lesangdeslivres
15 août 2017
La couverture est vraiment sublime, moderne et représentative du roman.
Quand nous commençons à le lire, nous sommes tout de suite stupéfaits de voir à quel point l'auteur écrit merveilleusement bien, il maîtrise son dialecte à la perfection.
Nous apprécions que les chapitres soient assez courts, ce qui fait du bien à la lecture.
C'est donc, avec une grande facilitée que nous rentrons dans ce livre et dans cette histoire qui commence par du contemporain. Nous faisons la connaissance avec Simon et Josh, les deux personnages principaux. Nous les trouvons totalement sympathiques et vraiment bien implantés dans leur vie plutôt chamboulée.
L'auteur nous montre par quelles péripéties ils sont passés et par lesquelles ils passent encore et ça nous fait vraiment mal au coeur.
Ce qui nous fait rire, pour ceux qui ont lu les bandes dessinées Magasin général, nous avons l'impression de voir à peu près le même genre de personnages qui se trouvent dans la petite bourgade. Les mêmes commères, les gens qui savent tout sur tout le monde où qui leur inventent des vies... C'est franchement bien créé et grâce aux détails de l'auteur, nous avons l'impression de vivre avec eux et de les connaître.
Rapidement, nous comprenons que certains personnages cachent des secrets. Nous sommes vite bercés dans un genre de paranormal qui nous intrigue beaucoup. On a un peu peur que le contemporain ne se marie pas avec ces moments de paranormal, mais si, bien au contraire, c'est vraiment une très grande surprise.
L'auteur, par la suite, vient à mettre des moments de terreur qui nous font véritablement angoisser. Certains passages sont totalement stressants, on a le coeur qui s'accélère tellement nous sommes pris dans l'histoire et de ce fait, nous avons vraiment l'impression de voir ce que les personnages voient.
Quand nous avançons, nous voyons également des moments magiques. Ils sont tellement beaux, que nous nous sentons comme apaisés après les grosses peurs que nous avons eues.
Au fur et à mesure des pages, nous voyons aussi quelques moments qui nous font penser à un thriller et d'autres à du polar. Nous avons un très beau mélange avec tous ces genres réunis qui en font un merveilleux roman.
Quand nous arrivons à la fin de ce livre, nous sommes tristes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne nous reste plus beaucoup de pages et du coup nous l'apprécions tellement que nous ne voulons pas le quitter, mais aussi, parce qu'une chose que nous attendions vint se dérouler et nous en sommes tout retournés.
Nous apprécions de voir ce qu'il advient d'un personnage en particulier et de voir à quel point il est touchant dans la manière qu'il raconte cette histoire.
À la toute fin, nous terminons ce roman en étant apaisés. Nous sourions même et nous versons presque une petite larme tellement il était magnifique.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Je suis sur littéralement sur les fesses. Il n'y a rien à rejeter de ce roman. Il y a seulement le fait que la taille de la police soit vraiment petite, ce qui peut être gênant pour la lecture pour les yeux fragiles, mais sinon je n'ai rien à redire. C'est un vrai petit diamant brut.
Il faut impérativement que vous le lisiez, sinon vous allez passer à côté de quelque chose !
Lien : https://lesangdeslivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathf
09 mai 2017
Ellison, Montana - 1953 -A la mort de leur père, Simon et Josh sont recueillis par leur tante et sa famille.....
Mon résumé est plus que succinct mais comment décrire ce roman sans trop en dévoiler?
Alexis Arend nous raconte l'histoire émouvante de deux frères orphelins dans une bourgade où haine et amour se côtoient.
Il nous décrit les personnages et l'atmosphère avec tant d'habileté que nous voilà dans les années 50.
Dans ce roman empli de tendresse, l'auteur y ajoute une touche de surnaturel, mais, ce qui prime, à mon avis, est le lien indéfectible qui unit ces deux enfants.
Les personnages sont tellement attachants, que j'y suis allée de ma petite larme (inimaginable!!) .
Laissez tomber vos activités et plongez-vous dans "Josh" au risque de n'en sortir qu'une fois terminé.
Commenter  J’apprécie          50
Sagweste
11 juillet 2017
Je remercie l'auteur pour m'avoir fait confiance dans la lecture de son livre.
Ici l'histoire est magnifique. 2 jeunes garçons vont partir vivre chez leur oncle et tante après le décès tragique de leur père. Dans cette famille aimante, ils vont essayer de se reconstruire. Nous sommes dans le Montana, dans une bourgade américaine en 1953. L'été est chaud, les jeux des garçons sont plutôt simples, s'évader dans la nature, s'égarer. Mais certaines rencontres vont tout chambouler.
L'auteur va nous dépeindre cette langueur tout au long de son récit, nous permettant de vivre plus posément en cette année de 1953, laissant de côté nos activités geek du XXIème siècle. Il a parfaitement réussi à me plonger dans cette petite ville où plusieurs décès vont avoir lieu, interrogeant certains, intriguant d'autres. Tout le monde se connait et y va de son commérage, croyant détenir la vérité. Les jeunes eux, vivent les rivalités à leur niveau, les plus forts humiliant les plus faibles. Jusqu'à ce qu'une inversion ait lieu… jusqu'à ce qu'un nouvel arrivant perturbe toute cette dynamique, insufflant de l'angoisse, de la peur, de la terreur. Mais est elle si justifiée ?
Josh et Simon, l'auteur nous les présente en symbiose l'un avec l'autre, soudés, se protégeant de l'extérieur. Josh présente un trait plus renfermé mais Simon va découvrir qu'il est bien plus que cela, il est unique. Il sera le fil rouge de toute cette histoire, indéfectible ce lien entre eux les propulsera vers des possibles, vers des incompréhensions mais également vers une humanité que nous désirons tous avoir en nous.
Je suis ressortie de ce livre assez chamboulée par la beauté s'en exsudant. La pointe de surnaturel distillée par Alexis Arend est juste dosée pour en faire un récit superbe.
Bravo Alexis, vous m'avez sortie de ma zone de confort et j'en redemande !
Enjoy !
Lien : http://saginlibrio.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sesev
08 mai 2017
Un roman rempli de tendresse, d'amour et de nostalgie, une touche de surnaturel aussi. J'ai de suite pris en affection Simon et Josh, 2 enfants qui n'ont pas de maman et perdent leur papa dans un terrible accident. Un roman raconté à la première personne, Simon me racontait son histoire, je me suis beaucoup attachée à lui. Il nous raconte son enfance, ses joies, ses peines, ses doutes et ce petit village où il vit , si tranquille d'habitude, devient un endroit où les malheurs frappent trop souvent.
C'est un gros coup de coeur, ce roman a chamboulé mon petit coeur et je vous le conseille vivement.

Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui10 mai 2017
Cette femme vit dans son propre monde, je vous le garantis. Je m’étais un jour retrouvée bien embarrassée à devoir lui adresser la parole – par pure courtoisie, je vous l’assure –, et je me suis aussitôt rendu compte que ses propos, par moments, n’avaient aucun sens ! Cette vieille femme est complètement sénile. Pire, elle est folle ! Et non seulement elle est folle, mais on dirait qu’elle tient à vous communiquer sa folie, rien que par sa façon de poser les yeux sur vous, de vous questionner… Tenez, j’en ai encore des frissons !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui10 mai 2017
Comme nous étions heureux, en ce temps-là ! Comme j’étais heureux… D’aucuns diront que les bribes du passé que nous renvoie notre mémoire se voient toujours embellies. Mais je sais que si je m’en souviens aussi clairement, c’est sans doute parce que je devais connaître le bonheur pour la dernière fois avant bien longtemps…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui10 mai 2017
Elle avait sur le visage de ces petites taches de rousseur qui lui conféraient un air un rien espiègle, et aussi ces adorables fossettes lorsqu’elle souriait… Et elle souriait souvent ! Et surtout, elle était toujours la première à accepter de jouer aux jeux de garçons, auxquels toutes les autres filles de l’école se gardaient bien de participer. Lena, elle, s’en donnait à cœur joie, et n’était pas la dernière à la course à pied, ni même, ma foi, à la lutte. Un vrai garçon manqué !
Je m’étais fait le serment qu’un jour, lorsque je deviendrais grand, je me marierais avec elle. Je ne peux m’empêcher de sourire aujourd’hui en repensant à ces tendres promesses que se font les enfants et qui, évidemment, ne sont jamais tenues, la vie en décidant tout autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 mai 2017
J’avais tellement de mal à me persuader que cette maison sans charme serait désormais la nôtre pour les années à venir. Les gens qui vivaient là étaient pratiquement des inconnus à nos yeux ! Peut-on imaginer qu’une existence puisse ainsi basculer de la sorte, en un claquement de doigt ? Et pourtant, si ! La nôtre avait bel et bien basculé. Elle s’était même précipitée la tête la première dans un gouffre sans fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui10 mai 2017
C’est drôle de voir à quel point certains souvenirs heureux, ou au contraire douloureux, peuvent marquer l’esprit et être encore aussi sensibles tant d’années plus tard. Je revois encore le seuil de notre porte, j’éprouve encore cette inquiétude qui, sur mon visage, remplaça tout net ma joie.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
42 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre