AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B071YV2VW2
272 pages
Éditeur : (08/05/2017)
4.41/5   53 notes
Résumé :
« Mon père avait coutume d'appeler ce coin du Montana « la larme d'un ange ». Je crois, avec le recul, qu'aucun nom ne me semblera jamais plus beau, ni plus approprié aux événements de cette année-là. C'était l'été 1953, j'avais tout juste douze ans et mon frère Josh, dix ans. C'était quelques semaines avant qu'on ne le tue. Je repense souvent à ce lieu empreint d'un bonheur oublié. Mon âme d'enfant s'est gorgée de ce panorama, à en éclater, au point que même aujour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 53 notes
5
21 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Julitlesmots
  17 août 2017
A la sortie de Josh, Kalya (que je vous invite d'ailleurs à lire) m'a contacté pour me le conseiller... Quelques semaines plus tard, l'auteur m'a proposé de le découvrir.... Et voilà enfin Josh avalé en une journée !
Un zest de My Girl de Howard Zieff et une pincée de Stand by me de Rob Reiner... Tout au long de cette lecture, j'avais ces deux films en tête. Josh est un livre qui nous touche, qui nous transporte dans nos jeux d'enfance... mais c'est surtout l'apprentissage de la vie qui commence, un apprentissage qui ne peut se faire que dans la douleur... parfois.... souvent...
Un récit bouleversant, comme un conte que le narrateur expose pour laisser une trace de l'histoire de Josh qui aura marqué sa destinée. Ça prend aux tripes, fait monter les larmes, c'est d'une telle violence parfois qu'on en frémit, la tension est palpable au point que l'angoisse s'installe.
Une lecture chargée en émotion, emprunte de sensibilité, avec une très belle écriture. L'auteur campe son récit dans un Montana des années 50, au point que les images affluent pour venir parer cette lecture qui peut paraître simpliste au départ... Mais il n'en est rien ! C'est un récit émouvant, d'une rare sensibilité et d'une grande profondeur, sans jamais tomber dans la mièvrerie.
Une écriture élégante et adroite, des descriptions colorées qui transforment les mots en images. Un livre relativement court, mais tellement dense qu'on en ressort sonné, comme après un match de boxe ! Car l'auteur utilise les sentiments avec parcimonie au début, pour un final en apothéose.
L'auteur ne se contente pas de présenter une histoire simple pour épater le lecteur ! Il fournit au lecteur une amitié, un amour fraternel où le fantastique côtoie les relations parfois tordues des personnages...
Le tout se déroule dans cette petite ville où les habitants semblent caricaturés, mais tellement peu... Tous les ingrédients sont là pour vivre l'horreur d'être pris pour cible pour sa différence...
Le fantastique fait son entrée par la petite porte et je ne m'y attendais pas... L'auteur l'amène sans que cela ne semble impossible... arrive à rendre possible ce qui semble incroyable !
A vivre dans la haine, à courir derrière la vengeance on passe parfois à côté du principal... La vie simple et la construction de soi sur la douleur pour avancer... L'auteur nous le présente d'une telle manière qu'il faut quelques jours pour digérer... Il n'est jamais trop tard pour être heureux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
titiseb77
  03 février 2020
#Josh
#NetGalleyFrance
Superbe livre, j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture.
Nous suivons Simon et Josh, deux frères de 10 et 12 ans, qui suite au départ incompréhensif de leur mère, vivent des jours heureux au bord d'un lac, élevés par un père aimant. Malheureusement, leur père va mourir, laissant ses deux fils orphelins, mais proche de là, vivent leur tante Elena, leur oncle Mortimer, leur cousine Jane et leur grand-mère Lisbeth, ceux-ci vont recueillir les deux frères, les aimer et les élever comme leurs propres enfants. Tout pourrait donc bien se dérouler, mais très vite, Josh va développer des dons surnaturels, qui vont rendre la famille aux yeux de leur petite communauté soit détestable, soit formidable mais très peu de personnes vont être indifférents.
Commence un calvaire que je vous laisserai découvrir en ouvrant ce livre.
L'originalité de ce livre, c'est que le narrateur n'est autre que Simon, vieux monsieur, qui nous raconte l'été de ses 12 ans dans les années 1953.
Très très bon roman, je crois que je vais suivre cet auteur de très prés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Yumiko
  17 janvier 2021
C'est d'abord la couverture mystérieuse et intrigante qui m'a attirée. Une fois que j'ai lu le résumé, j'ai eu d'autant plus envie de découvrir cette histoire, car ma curiosité a été piquée face au drame dont il est question et qui s'est joué à Swan Lake. C'est donc avec de grandes attentes que je l'ai débuté, et autant vous le dire tout de suite, elles ont été pleinement remplies! Ce roman est une pure pépite et il nous emmène au coeur d'un récit dramatique et très sombre...
Nous faisons donc la rencontre de Simon et de Josh, deux frères qui sont très unis et qui ont déjà vu leur vie être tragiquement bouleversée. Mais comme si la vie voulait s'acharner sur eux, voilà qu'ils devront faire face à nouveau à un tragique événement qui va les conduire à changer de lieu de vie... Ce changement de maison va entraîner un vrai bouleversement dans leur vie, car leur famille cache un étrange secret, un secret qui pourrait bien changer beaucoup de choses... Mais jusqu'à quel point?
C'est alors que les événements vont s'enchaîner et que l'histoire toute entière va prendre un tournant totalement inattendu. Si le récit commence comme une plongée dans des souvenirs qui mélangent des moments heureux et d'autres plus dramatiques, l'auteur nous réserve une suite bien différente et qui va devenir très sombre. Car la vie des habitants de la région va être bouleversée par des faits horribles et qui vont nous faire vivre des événements encore bien pires.
L'auteur a vraiment un don pour nous conter son histoire. Il nous embarque dans cette plongée dans le passé dès les premières lignes et nous vivons de l'intérieur le quotidien de Simon et de Josh. Ces deux enfants sont touchants et très attachants, ce qui rend ce récit d'autant plus poignant et douloureux par moments. Nous craignons le pire pour eux et nous aimerions tellement être à leurs côtés et les aider, même si nous savons déjà que pour l'un d'eux, la fin est inéluctable.
L'auteur réussit à nous dépeindre avec brio l'évolution d'une communauté face à des événements inattendus et marquants, ce qui nous rappelle les côtés sombres de l'être humain et l'impact qu'ils peuvent avoir sur les relations. Ce roman est donc palpitant et nous emporte dans une histoire qui nous fait frissonner, tout en nous empêchant de reposer le livre, tellement nous sommes happés par les événements. C'est un pur régal de bout en bout, car la fin est tout aussi parfaite et extrêmement bien amenée!
En bref, j'ai adoré cette histoire originale et sombre, et je suis totalement fan du style de l'auteur. Alors ne passez surtout pas à côté de cette pépite!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Regis80
  10 juillet 2020
Il y a des livres qu'on voudrait distribuer par dizaines parce qu'ils vous touchent au plus profond de vous.
Il y a des romans dont on voudrait que ce soient des histoires vraies. Il y en a d'autres dont on voudrait qu'ils soient sans fin.
La livre d'Alexis Arend date de 2017. Mais c'est le premier qui m'est tombé sous la main. de quoi nourrir des regrets après la lecture de cet opus, de quoi se réjouir de la découverte de ses autres livres.
le thème d ce livre ? Deux jeunes enfants, Simon et Josh perdent leur père dans des conditions atroces. Ils sont recueillis par leur oncle et leur tante et vont devoir s'intégrer à un nouvel environnement. Ils vont se retrouver confrontés au Mal incarné mais eux, qui représentent-ils ?
Alexis Arend nous plonge d'emblée au Montana dans une petite ville rurale de cette Amérique des années 50. C'est l'une des grandes forces du roman. On pourrait presque sentir l'odeur des rues, le soleil qui écrase la ville durant cet été tragique. On pénètre dans le magasin de sucreries avec les héros et on salive à l'énoncé de ses merveilles gastronomiques. Et on voit les fermes, la chaleureuse maison qui accueille les jeunes orphelins.
Vraiment, on en est au point de vérifier si Alexis Arend est français. Je ne sais pas s'il s'est beaucoup documenté mais la fait est qu'on s'y croirait et que nonobstant, les événements qui s'y déroulent, on aurait presque envie de s'y rendre.
L'intrigue est quant à elle bien ficelée. Je l'ai dit, c'est un turn-over qu'on ne lâche pas avant le lot Fin ; Sans déflorer, on y trouve des coups de théâtre, et une fin à double détente sans concession Les passages consacrées aux jeux des héros, à leur vie quotidienne ou aux agissements des autres personnages n'alourdissent en rien le livre. Ils contribuent à susciter une empathie pour les personnages qui est l'un des piliers du livre.
Les personnages suscitent d'emblée l'empathie. Les deux frères, le tourmenté Simon et le naïf Josh hanteront longtemps vos mémoires de même que Burt, la petite brute au grand coeur. Alexis Arendt excelle à décrire ces personnages qui ne sont plus enfants en n'étant pas encore des adolescents.
Les adultes sont moins épargnés par l'auteur. le portrait savoureux mais très vinaigrée de l'assemblée des dames du village est une réussite par sa justesse.
L'auteur nous pose également le problème de la réaction d'une petite société face à l'inconnu. Ce n'est guère réjouissant. Mais comment réagir face à cela ? L'auteur nous incite à la réflexion L'exclusion a bien sûr toujours sa place aujourd'hui mais là aussi toute action, même bonne peut-être mal interprété. Faut-il pour cela hurler avec les loups ?
La partie ou le problème est abordé est sûrement la plus terrible du livre et la plus effrayante. Et pourtant..
Oui, car vous trouverez aussi dans ce roman, outre un véritable thriller villageois, un aspect fantastique ave des passages côtoyant le merveilleux aussi bien que l'horreur.
Je ne peux en dire plus sans spoiler mais vous serez comblé par ce roman.
Mon passage préféré ? Sans doute les toutes dernières lignes ou on a quasiment la larme à l'oeil, malgré l'espoir qui affleure dans ce très sombre conte.
A lire bien sûr, et très vite…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JHJM1905
  12 novembre 2019
Je ne connaissais pas cet auteur lorsque je suis tombée sur sa bibliographie et j'ai choisi de lire ''Josh'' un peu au hasard parce que tous ses bouquins me semblaient terriblement géniaux.
Quelle claque, mes amis, quelle claque. Je me laisse transporter facilement dans les livres mais j'ai rarement des réactions ''physiques'' et à la lecture de certains passages de ''Josh'', j'avais des frissons sur tout le corps. Pas des frissons d'effroi ni parce que la fenêtre était grande ouverte. Non, pire. Des frissons tellement l'émotion était forte, vive, cruellement poignante et oui, j'ose vous l'avouer, j'ai pleuré, mais juste 2 fois (ouf, réputation sauvée).
C'est l'histoire de Simon. Simon est un vieil homme meurtri qui se remémore l'été 1953. L'été où tout a basculé, l'été qui a influencé la trajectoire de sa vie, qui a tracé son destin. Mais c'est surtout l'été où son jeune frère de 10 ans, Josh, a été assassiné.
La plume d'Arend est d'une profondeur sans nom, les émotions sont palpables, vives, immersives. J'étais là avec eux, les villageois d'Ellison. J'ai tout vu, j'ai tout ressenti. C'est un don exceptionnel de nous faire vibrer autant avec de simples mots.
Une histoire d'une beauté rare, difficilement qualifiable. Les hauts mais surtout les bas vécus dans les yeux d'un garçon de 12 ans. Un garçon qui avait tout pour être heureux, un garçon à qui soudainement on a demandé de grandir trop rapidement. Une histoire teintée de bonheur, d'amour, d'amitié, de liens fraternels mais aussi d'intimidations, de peurs, de peines, de souffrances. Arend ajoute quelques gouttes de surnaturel et d'horreur à ce mélange surprenant afin de nous livrer une oeuvre haute en couleurs.
J'ai ADORÉ et c'est avec grande curiosité et avec grand plaisir que je vais me laisser tenter par ses autres écrits et suivre l'auteur dans le futur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
MarmaraMarmara   16 mars 2021
Les cimetières possèdent ceci de particulier, qu'ils sont à la fois emplis d'une grande mélancolie, et porteurs d'un apaisement au-delà de toute compréhension.
Commenter  J’apprécie          534
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2017
Cette femme vit dans son propre monde, je vous le garantis. Je m’étais un jour retrouvée bien embarrassée à devoir lui adresser la parole – par pure courtoisie, je vous l’assure –, et je me suis aussitôt rendu compte que ses propos, par moments, n’avaient aucun sens ! Cette vieille femme est complètement sénile. Pire, elle est folle ! Et non seulement elle est folle, mais on dirait qu’elle tient à vous communiquer sa folie, rien que par sa façon de poser les yeux sur vous, de vous questionner… Tenez, j’en ai encore des frissons !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2017
Comme nous étions heureux, en ce temps-là ! Comme j’étais heureux… D’aucuns diront que les bribes du passé que nous renvoie notre mémoire se voient toujours embellies. Mais je sais que si je m’en souviens aussi clairement, c’est sans doute parce que je devais connaître le bonheur pour la dernière fois avant bien longtemps…
Commenter  J’apprécie          30
Armony22Armony22   19 octobre 2017
Mon père avait coutume d'appeler ce coin du Montana "la larme d'un ange". Je me rappelle que, tout jeune déjà, ce nom me fascinait. Et il ne cesse de me fasciner, aujourd'hui encore. J'imaginais un ange magnifique descendu du ciel pour se poser là, à la lisière de cette immense forêt, et dont les larmes auraient coulé pour donner naissance à ce lac singulier. Je crois, avec le recul, qu'aucun nom ne me semblera jamais plus beau, ni plus approprié aux événements de cette année là...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Plume_de_lainePlume_de_laine   20 juin 2020
Les cimetières possèdent ceci de particulier qu'ils sont à la fois emplis d'une grande mélancolie, et porteurs d'un apaisement au-delà de toute compréhension. Les défunts qui y reposent y dorment quelquefois depuis des décennies, souvent oubliés, mais ils demeurent pourtant continuellement là, auprès de nous, à veiller sur les vivants et leur offrir un doux réconfort silencieux. On ne se sent jamais seul, dans un cimetière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : surnaturelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
67 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre

.. ..