AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917237287
Éditeur : Des Ronds dans l'O (16/02/2012)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Nicolas ouvre les yeux sur la blouse blanche de l'infirmière. Il est à l'hôpital ! Mais pourquoi ? Il ne sait pas, il ne se souvient de rien. Son papa est là, de l'autre côté de la vitre, qui lui sourit ! Le docteur Bleu aussi lui sourit, tout comme le décor qui est calme et bleu. Bleu comme le gros bleu qu'il a à la tête et qui lui fait mal. Bleu comme le vague à l'âme qu'il a sans savoir pourquoi ! De retour chez lui, Nicolas va raconter avec des dessins l'acciden... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
chocobogirl
  22 mars 2012
Nicolas se réveille à l'hôpital. Il a eu un accident à l'école : une chute dans les escaliers. le petit garçon n'arrive plus à parler et surtout ne se souvient plus de rien. Heureusement son père est là et les docteurs Vert et Bleu s'occupent bien de lui. Rapidement de retour à la maison, Nicolas se remet tout doucement. Mais un cauchemar continue de le hanter. Prenant forme dans ses dessins, un dragon de feu qui ressemble à Mademoiselle Rose la directrice de l'école, semble le poursuivre.
Edité en 2001 de manière quelque peu furtive, ce bel album vient de connaître une seconde vie aux éditions Des ronds dans l'eau.
Le lecteur va suivre les jours suivants l'accident de Nicolas.
Après un bref séjour à l'hôpital où le personnel médical s'est montré délicat et réconfortant envers lui tout en tentant d'en savoir plus sur cet accident, Nicolas retrouve la douceur du foyer. Vivant seul avec son père, il profite de cette parenthèse pour profiter de sa présence tout en restant troublé par une peur violente figurée par un méchant dragon qui lui a laissé des bleus à l'âme et sur le corps.
Vous l'aurez peut-être deviné, Bleu(s) parle tout simplement de maltraitance sur enfant. Mais loin d'afficher un propos d'une lourdeur absolue, l'auteur se fait fort d'une approche indirecte contenant une grosse dose de pudeur et de subtilité tout en soulignant la chaleur et l'importance des rapports père-fils.
La mémoire de Nicolas n'est toujours pas revenue et son père fait preuve de beaucoup d'amour, de patience envers son fils. Une confiance et une douceur importante pour son équilibre qui lui permettra d'extérioriser ses peurs sous forme de dessins, et bientôt de se souvenir. Leur relation est particulièrement mis en valeur et l'apaisement qui est ressort est palpable auprès du lecteur troublé qui devine bien vite que cet accident d'escalier est mystérieux.
C'est Nicolas lui-même qui est le narrateur de cette histoire. Vu par ses yeux innocents qui ne comprennent pas encore toutes les notions de bien et de mal, l'histoire emprunte une voie relativement légère et naive qui cache pourtant des côtés bien sombres. Il mange les supers crêpes de papa, joue avec lui, plaisante en sa compagnie. Son retour semble doux et heureux, excepté les quelques cauchemars qui le réveillent de temps à autre. La chute de l'album n'en sera que plus violente et marquante. Nicolas se souvient enfin et découvre qu'il n'est pas seul. Quelques cases donc qui sont une véritable claque et dans lesquels le sens de l'album pourrait presque être condensé.
En lien avec la couleur du titre, avec les traces qui tachent le corps de Nicolas, Will Argunas utilise une palette bleuté. Bleu gris, noir, blanc souvent présents en gros aplats ne manquent pas de distiller une ambiance plus difficile que les dialogues le laissent penser. le malaise est déjà là. Et on sent bien qu'une menace pèse sur le petit garçon. Les angles de vue sont variés (plongée, contre-plongée) et dynamisent le récit.
Avec son approche résolument différente mais tout aussi forte d'un sujet difficile comme la maltraitance des enfants, Will Argunas a livré un récit profondément humain qui évite tous les écueils du pathos, du voyeurisme, du misérabilisme. La voix de l'enfant qui prime ici donne un ton contrasté avec l'atmosphère ambiguë qui sourde en arrière-plan et redonne surtout la parole à ceux qui peinent à exprimer leur souffrance, leur incompréhension devant les actes parfois inconséquents des adultes.
Bleu(s) est sans conteste un récit engagé sur le sujet qui, de plus, souligne l'importance de l'amour et de l'écoute familiale pour la structure et l'évolution des enfants.
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Flore
  12 juin 2019
"bleu(s)" est une bande-dessinée qui évoque la maltraitance envers les enfants et l'aveuglement des adultes. Ils se doutent mais n'osent pas l'évoquer.
Will Argunas a un trait réaliste mais son propos manque de développement. L'histoire est très courte, va très vite, ce qui ne m'a pas permis de rentrer vraiment dedans.
Commenter  J’apprécie          70
IreneAdler
  05 mai 2012
Nicolas se réveille à l'hôpital. Comme il ne se souvient de rien, on lui dit qu'il est tombé dans l'escalier de l'école et la directrice a prévenu les secours.
Puis, peu à peu, la mémoire de l'accident lui revient. Et tout n'est pas si simple...
Un graphisme en noir et blanc, comme en crayonné, pour cette histoire sur la violence scolaire. Violence dont les premières victimes sont les élèves.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
ActuaBD   26 mars 2012
Sujet de société important, Will Argunas aborde, avec la réédition de son tout premier album, le thème de la violence faite aux enfants.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   19 janvier 2012
En évitant les clichés, Will Argunas dresse un récit saisissant et engagé en mêlant l’intime précieux d’une relation père-fils à l’angoisse d’un thriller psychologique. Initialement publié aux éditions Triskel en 2001, le premier livre d’Arnaud Guillois dit Will Argunas se voit offrir une nouvelle jeunesse grâce aux Ronds dans l’O. Une occasion à ne pas manquer pour découvrir ce très beau livre de bande dessinée !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   11 juin 2019
Les problèmes des adultes doivent se régler entre eux. Les enfants ne devraient pas avoir à s'en mêler. Ni à les subir. Malheureusement, ce sont toujours les premiers à trinquer. Je regrette que l'amour ne soit pas plus répandu, dans les foyers. Car je pense qu'il faut en avoir beaucoup manqué, ou avoir de sacrés problèmes, pour ainsi lever la main sur son propre enfant.

[p53]
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Will Argunas (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Will Argunas
Will Argunas en interview pour planetebd.com .L??uvre de Will Argunas (de son vrai nom Arnaud Guillois) est caractéristique d?elle-même. Toujours des polars noirs, prenants et poignants, mais sans grande percussion commerciale? Toujours un trait hachuré en noir et blanc, un peu « rough » mais constant? Et toujours les USA pour décor de fonds, la civilisation de tous les excès et de tous les possibles, qui le fascine. « U.S.A. » (pour Uriel, Samuel, Andrew), c?est d?ailleurs le titre de son nouveau one-shot, qui aborde le stress post-traumatique et le difficile retour à la vie civile, pour les vétérans de la guerre en Irak. Néanmoins, cet entretien a été réalisé au sortir d?une ?uvre d?anticipation particulièrement aboutie : « In the name of ». Découvrez un auteur bien trop confidentiel à notre goût?
+ Lire la suite
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3442 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre