AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203032705
130 pages
Casterman (11/01/2012)
3.45/5   20 notes
Résumé :
Etats-Unis, 16 000 personnes réunies dans un stade, cathédrale médiatique, cathédrale d'un jour.
Le Pape Nelson 1er, successeur de Benoît XVI, premier Pape Noir en visite au pays d'Obama. 3 armes le visent, 3 raisons de vouloir sa mort, 3 balles qui le toucheront peut-être.
Un polar haletant qui anticipe les transformations profondes auxquelles nous sommes confrontés en ce moment même...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
blandine5674
  15 novembre 2019
Ce polar, en roman graphique, est tellement bon qu'il semble vrai. Imaginez un pape africain, qui se rend au Texas, victime d'un attentat ? Trois suspects. Enquête dirigée par une femme qui va chercher, pour bras droit, un homme dans les locaux de Alcoholics Anonymous. La suite est vraiment bien pensée, alliant les valeurs anciennes et les moyens modernes. Dessins travaillés aux couleurs sépia avec, parfois, une touche de rouge. Entre fiction et réalisme.
Commenter  J’apprécie          220
jovidalens
  03 février 2015
Si je l'avais lu un mois plutôt, je n'y aurais vu qu'un excellent thriller.
Ecrit en 2012, Will Argunas situe l'action en 2015 avec un prologue au Nigéria en 1956. Un enfant né, que l'on retrouve adulte, en cette année 2015 : il est devenu le pape de toute la chrétienté, vient au Texas, où il rencontre le président Obama. Bien sûr la foule est là, bien sûr le service d'ordre est "sur les dents", d'autant que six mois auparavant, il y a eu une tentative d'assassinat du pape. Tout devrait se passer au mieux sauf que le pape est assassiné. S'en suit une enquête qui démarre vite : trois suspects sont arrêtés avec une arme à la main sauf qu'aucun d'eux n'a de poudre sur les mains et que les labos révèlent que ces fusils n'ont pas tiré. L'agent chargé de l'enquête était depuis un sacré temps hors-circuit mais c'est pourtant lui qui va mener l'enquête.
Un bon thriller qui tient en haleine jusqu'à la fin. Une mise en page diablement efficace, rythmée, qui met en images le traitement des grands événements tragiques comme savent si bien le faire les médias. Ici et encore c'est CNN, mais nos médias françaises font aussi bien, et ils viennent de nous le prouver.
C'est bien cela qui m'a interpellée : cette succession d'infos, d'images qui tournent en boucle et véhicule une émotion à laquelle il est quasiment impossible de s'y soustraire, qui ne laisse pas le temps de réfléchir.
Excellente BD, surprenante par sa fin et ce à double titre ; et un auteur au regard lucide qui joue avec des possibles fictionnels qui ne manquent pas de réalisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  05 septembre 2020
La logique binaire par opposition est si fréquente (le blanc ou le noir ? La droite ou la gauche ? L'émotionnel ou le rationnel ? Paris ou la Province ? le chien ou le chat ? le thé ou le café ? le slip ou le caleçon ? Et l'on en passe...) qu'il est réjouissant de constater que les opposés peuvent également s'exprimer sans se nuire mais tout au contraire en jouant vis-à-vis de l'autre le rôle de catalyseur de goût.
C'est un peu le rôle joué par cette bd d'une fiction politique assez réaliste prenant comme idée de base l'idée d'un pontife noir succédant par opposition aux bourdes commises par Benoît XVI. le début est un véritable documentaire comme une espèce de messe célébrée en plein air et retenant l'attention du monde entier.
Cette longue introduction va laisser place à une enquête menée par un flic intègre mais avec un lourd passé d'alcoolique justifié par un drame intime. L'enquête va s'avérer passionnante car on va être baladé par les fausses pistes disséminées ici et là. Et des scènes en apparence anodines vont se révéler dans un final assez surprenant. Sans doute trop surprenant jusqu'à une toute dernière image frisant l'indigestion de ce qui est acceptable. La crédibilité de l'ensemble pourra en prendre un sacré coup. C'est un peu comme si on perdait subitement la foi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ubikson
  23 janvier 2016
2015, après la mort de Benoit XVI, un nouveau pape est élu...
Un pape noir ! Coup de théâtre ecclésiastique, encore que l'information soit difficile à vérifier et que l'ami Wikipedia nous annonce 3 papes issus de l'Afrique aux Ier, 3ème et 4ème siècles... Bref.
Comme de bien entendu, ce Pape noir, Nelson 1er va organiser un déplacement aux Etats Unis pour rencontrer le Président noir, et comme de bien entendu, USA oblige, il va se faire assassiner.
Sur ce pitch dramatique mais plutôt tangible, commence une enquête sinistre pour Morgan Jackson, ancien agent d'élite du FBI, noyé dans l'alcool et la perte de sa femme...
Taillé comme un polar à l'américaine, comme un film d'action coup de poing, Will Argunas fait monter la pression au sein d'une investigation médiatisée, face à trois suspects que tout accuse... ou presque.
Avec une chute assez spectaculaire mais totalement en phase avec notre civilisation, In the Name of botte le derrière de la génération Internet et de l'hyper-communication.
Intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
meyeleb
  18 septembre 2012
Bienvenus dans un polar comme on en fait outre-atlantique, une intrigue policière sur fond d'Amérique pluriculturelle où l'agent noir Jackson pointe aux alcooliques anonymes et traîne une histoire perso plutôt sombre. Lorsqu'un jour on lui refile the enquête of the enquêtes : l'assassinat du pape noir Nelson Ier en plein meeting à Houston. Trois suspects, trois pistes. Epaulé par l'agent Forge, Jackson mène l'enquête.
Des vignettes sépias parfois tachetées de rouge sang. Une trame bien ficelée qui délie les péripéties les unes après les autres dans un rouage dramatique efficace.
C'est prenant, surprenant, surtout par sa chute... mais chuuuut!
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (7)
BDSphere   10 mai 2012
Houston, 2014. Un événement : la première apparition publique aux Etats-Unis d’un pape d’origine africaine. Un attentat vient troubler ce moment historique. L’enquête est menée par le FBI et coordonnée par l’agent Morgan Jackson, un policier noir newyorkais. Après Missing, Black Jake et Bloody September, passé expert dans la peinture de l’Amérique actuelle, Will Argunas excelle dans la dramaturgie de ce polar noir à l’intrigue bien ficelée où la fiction fait étrangement écho à un scénario plausible de la réalité.

In the Name of, Will Argunas, Collection KSTR, Casterman, 112 pages, 16 euros.

ISBN: 978-2203032705
Lire la critique sur le site : BDSphere
ActuaBD   23 février 2012
Dans ce mélange entre polar classique et critique sociale, Argunas y va parfois un peu fort, diminuant la force de son scénario.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LesEchos   31 janvier 2012
L'Amérique pourrait bien zigouiller aussi le premier pape d'origine africaine. Tel est le pitch de « In the name of... », dernière bande dessinée choc de Will Argunas.
Lire la critique sur le site : LesEchos
BDGest   23 janvier 2012
Libéré du carcan imposé par le respect dû à l’œuvre d’un auteur disposant d’une cohorte de fans, [Will Argunas] propose un album qui porte indéniablement sa « patte », solidement étayé par ses points forts.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   18 janvier 2012
Comme souvent, l’auteur s’inspire de photos et d’acteurs pour composer ses décors et incarner ses personnages […] , ce qui donne à son récit à la fois un réalisme appréciable (primordial pour son scénario de politique-fiction) et une patine cinéma américain agréable.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   12 janvier 2012
Ce roman graphique de plus de 110 pages se lit d’une seule traite. Le dessin est réaliste avec un trait très efficace rehaussé de noir, à l’image de l’histoire qu’elles illustrent.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   10 janvier 2012
[Les] différents protagonistes mis en scène dans ce thriller ne sont pas de simples prétextes pour l'histoire de Will Argunas. Très finement amenés, très judicieusement analysés, tout ces personnages ajoutent une profondeur à l'histoire. Touchant aux valeurs humaines, ils permettent de se poser la question sur ce que pourrait devenir la religion d'ici quelques années. C'est ce travail précis sur les personnages qui fait aussi que cet album est une réussite.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
GregorGregor   23 juin 2013
J'ai... J'ai toujours eu un problème avec l'alcool. Même si à l'époque, je refusais de l'accepter. Je mettais ça sur le dos du boulot. Au F.B.I., personne ne savait que je buvais. J'étais respecté. Je faisais du bon boulot. Et certains flics avec qui je bossais montraient même une certaine admiration. J'arrivais à gérer. Mais à la maison, c'était autre chose. Amy me connaissait par coeur, impossible de la tromper. On se disputait souvent à ce sujet. Elle pensait vraiment pouvoir me changer. Alors un jour, en rentrant du boulot, j'ai trouvé un mot sur la table.. Elle était partie. Elle m'avait quitté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GregorGregor   23 juin 2013
- Quel enthousiasme ! Il n'y a personne qui t'attend, c'est ça ? Comment ça se fait ? T'es une jolie fille femme, intelligente, indépendante...
- Justement, ça fait peur aux hommes que je rencontre. Et avec nos horaires... Et puis j'aime mon métier. J'en ai bavé pour arriver là. Alors il n'y a pas de raison que ce soir moi qui sacrifie tout ça.
- Tu veux pas d'enfant ?
- ça c'est une question qui revient de plus en plus dans la bouche de mes parents. Surtout depuis que j'ai passé le cap des 36 ans.
- Tu es une fille unique ?
- Malheureusement, oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   24 septembre 2020
Il ne faut pas être plus catholique que le pape.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Will Argunas (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Will Argunas
Will Argunas en interview pour planetebd.com .L??uvre de Will Argunas (de son vrai nom Arnaud Guillois) est caractéristique d?elle-même. Toujours des polars noirs, prenants et poignants, mais sans grande percussion commerciale? Toujours un trait hachuré en noir et blanc, un peu « rough » mais constant? Et toujours les USA pour décor de fonds, la civilisation de tous les excès et de tous les possibles, qui le fascine. « U.S.A. » (pour Uriel, Samuel, Andrew), c?est d?ailleurs le titre de son nouveau one-shot, qui aborde le stress post-traumatique et le difficile retour à la vie civile, pour les vétérans de la guerre en Irak. Néanmoins, cet entretien a été réalisé au sortir d?une ?uvre d?anticipation particulièrement aboutie : « In the name of ». Découvrez un auteur bien trop confidentiel à notre goût?
+ Lire la suite
autres livres classés : papautéVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1606 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre