AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203036239
92 pages
Éditeur : Casterman (13/04/2011)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Etats-Unis, 1996, dans la région des Four Corners. Un banal cambriolage dans une bijouterie fait ressurgir une rumeur : celle d’un vieil indien qui, au fond du Grand Canyon, ferait du troc avec des gemmes de grande valeur. Et de fait, plusieurs diamants très purs ressurgissent brusquement, attirant sur place une jeune femme de New York à la recherche des ossements de son père. Celui-ci, négociant en pierres précieuses, a trouvé la mort plusieurs années auparavant lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brigittelascombe
  23 mars 2012
Bande dessinée pour adultes et ados, L'homme squelette tire son scénario du roman policier américain de Tony Hillerman.
Illustré par Will Arganus, le Grand Canyon ocre, semblable à un décor de western et l'atmosphère pesante orageuse de la deuxième partie sont fort bien rendues.
"Billy tu veux bien nous dire comment ce diamant est arrivé en ta possession?"
L'intrigue,relatée par Joe Leaphorn appartenant autrefois à la "police tribale Navajo" bien ficelée,tourne autour de cette interrogation(l'un des diamants détenus jadis dans une malette, menottée au poignet d'un courtier en pierres précieuses disparu dans un crash d'avions, a été retrouvé sur Billy Tuve un indien hopi alors qu'il essayait de le mettre au Mont de piété)et de la recherche du squelette de son propriétaire.
Mle Craig pourra-t-elle prouver sa filiation par ADN? Billy est-il coupable du vol avec homicide dont on l'accuse?
Suspense!! Des bons et des méchants!L'agent fédéral Bernie est une dure à cuire!
Commenter  J’apprécie          30
fannyvincent
  22 mai 2015
Très belle adaptation BD du roman de Tony Hillerman, dans lequel j'ai pris plaisir à retrouver les personnages de Joe Leaphorn et Jim Chee, de la police tribale navajo. Les dessins sont assez réussis, certains paysages de la région des "four corners" étant notamment particulièrement beaux. L'intrigue m'a en revanche paru un peu difficile à suivre à certains moments : est-ce lié à l'histoire proprement dite, ou à son adaptation ? Il va falloir que je me replonge dans le roman d'ici quelques temps pour tirer cela au clair...
Commenter  J’apprécie          50
jovidalens
  19 mai 2014
Quoi de plus agréable, après déjeuner, que de lire une BD arrosée d'un bon café ?
Bon polar qui entraîne le lecteur en pays navajo dans une course auX trésorS : des diams' et des nonos ! Un chouia de culte indien, des dessins rocailleux et des couleurs GrandCanonnesques dignes de la Metro-Goldwyn-Mayer.
L'innocent sera innocenté, la jolie dame pourra faire reconnaitre sa filialité (c'est la fifille à papa qui empochera les pépètes de grand-papa!), et le méchant ira nourrir les poissons du Colorado.
Ben zut ! le café, il est tout froid !
Commenter  J’apprécie          40
gloubik
  12 mars 2016
Le choix de L'homme squelette pour en faire une adaptation BD de 92 pages n'était peut-être pas très judicieux. Cette histoire est relativement complexe, avec de nombreux protagonistes dans des endroits différents. Il était donc logiquement très difficile de la faire tenir en 92 pages. le lecteur du roman a ainsi le sentiment d'en lire ici un résumé.
La colorisation est réussie même si j'aurai préféré des couleurs un peu vives. Est-ce un choix délibéré du dessinateur ? Ou une méconnaissance de l'éclairage naturel de cette région du monde. Quoiqu'il en soit, je ne peux que suggérer la lecture de Hillerman Country pour se faire une idée des couleurs de cette région.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
miladomilado   19 octobre 2012
- ...Billy avait gardé des lésions au cerveau suite à son accident de cheval lors d'un rodéo.
- Et moi qui croyais que c'était avant de monter que les cavaliers de rodéo souffraient de lésion au cerveau !..
Commenter  J’apprécie          110
brigittelascombebrigittelascombe   23 mars 2012
Quand on y réfléchit vraiment et que l'on remonte à l'origine des choses,on voit bien comment chaque épisode a entraîné le suivant.Pour moi,rien ne fonctionne indépendamment dans le cosmos.
Commenter  J’apprécie          60
GregorGregor   21 août 2011
- Quand on y réfléchit vraiment, et qu'on remonte à l'origine des choses, on voit bien comment chaque épisode a entraîné le suivant. Pour moi, rien ne fonctionne indépendamment dans le cosmos.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Will Argunas (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Will Argunas
Will Argunas en interview pour planetebd.com .L??uvre de Will Argunas (de son vrai nom Arnaud Guillois) est caractéristique d?elle-même. Toujours des polars noirs, prenants et poignants, mais sans grande percussion commerciale? Toujours un trait hachuré en noir et blanc, un peu « rough » mais constant? Et toujours les USA pour décor de fonds, la civilisation de tous les excès et de tous les possibles, qui le fascine. « U.S.A. » (pour Uriel, Samuel, Andrew), c?est d?ailleurs le titre de son nouveau one-shot, qui aborde le stress post-traumatique et le difficile retour à la vie civile, pour les vétérans de la guerre en Irak. Néanmoins, cet entretien a été réalisé au sortir d?une ?uvre d?anticipation particulièrement aboutie : « In the name of ». Découvrez un auteur bien trop confidentiel à notre goût?
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1899 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre