AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1090175175
Éditeur : Serge Safran éditeur (06/03/2014)

Note moyenne : 2.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
[DESTINE A UN PUBLIC AVERTI]

Qu’on ne s’y trompe pas. Il s’agit bien là d’un roman. Qui, sous la forme d’une confession impudique, relate la passion incestueuse d’un homme pour trois femmes : sa mère, qui l’initie pendant son adolescence, sa fille, qu’il retrouve à l’âge adulte et sa soeur, dont il a été longtemps séparé.
Ces femmes révèlent tour à tour les différentes facettes du désir masculin qu’elles incarnent. Dans des espaces clos mais of... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bouvy
  24 juin 2014
J'ai reçu ce livre dans le cadre de masse critique.
L'inceste, sujet tabou! Ici, l'auteur ne fait pas dans la demi-mesure. Il passe l'inceste par toutes ses étapes. D'abord sa mère, ensuite sa fille et pour finir, sa soeur. Pas de remord, comme si l'inceste était un acte sexuel ordinaire. On est dans le stupre, le sulfureux.
Aurais-je dû être choqué par ce roman? Sans doute mais le style est là. Tour à tour, rock and roll, poétique. Ecrit en courts chapitres, ce livre, comme au théâtre se divise en trois actes.
Je pourrais le résumer ainsi, sans rien dévoiler:
- Premier acte: la mère. L'auteur serait là peut-être la victime, l'élément féminin, le dominé. Il apprend la sexualité, s'en délecte et boit le calice jusqu'à la lie. Bref, la mère est la femme de la thèse.
- Deuxième acte: la fille. L'auteur serait là le coupable, l'élément masculin, le dominant. Il ne s'agit pas de viol, sa fille est adulte et consentante. Mais c'est lui l'insatiable, se brûlant à la passion perverse qu'il vit pour la chair de sa chair, à vouloir se fusionner à elle, en elle. La fille est la femme de l'antithèse.
- Troisième acte: la soeur. Ici, l'auteur est complice. Tour à tour, par un savant jeu de mises en scène, il est le dominé puis le dominant. le sexe est ludique, sans barrière. le frère et sa soeur sont comme un couple de jumeaux télépathes sauf qu'ils communiquent avec leur sexe et non leur esprit! La soeur est la femme synthèse.
L'inceste n'est qu'un prétexte pour livrer une quête de soi. Ce livre doit être lu sans préjugé. L'inceste n'est qu'un fil rouge, il nous invite à nous perdre et à nous retrouver. La lecture débarrassée du tabou, du dégoût que doit nous inspirer le complexe d'Oedipe consommé, n'est jamais que le parcours d'un hétérosexuel qui cherche la femme parfaite et qui la trouve en trois personnages que sont sa mère, sa fille et sa soeur. Trois femmes qui n'en font qu'une; la femme idéale.
J'ai vraiment aimé ce livre, par son style rapide, précis, incisif. Des descriptions au scalpel, son écriture brillante, sans être prétentieuse, son audace. Je pense qu'il faut avoir du courage pour écrire un livre sur un sujet aussi brûlant, pour le publier aussi sans doute.
L'érotisme est omniprésent, effleurant parfois la pornographie, sans jamais prendre les raccourcis de la vulgarité. Je pense qu'il faut comprendre ce roman comme un hommage à la féminité, à toute la féminité synthétisée ici par la trinité qu'est la mère, la fille, la soeur.
Bref, dépassez vos peurs, vos préjugés et n'hésitez pas à le lire, vous n'en sortirez pas indifférents, intactes mais vous vivrez un bon moment de littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Idiosyncrazy
  04 juillet 2014
J'ai reçu ce livre dans le cadre de Masse Critique. Je dois dire que je regrette amèrement d'avoir ce livre, tant je l'ai détesté. Ici, l'auteur aborde le thème de l'inceste avec trois femmes de sa vie : sa mère, sa fille et enfin sa soeur à travers 3 parties consacrées à chacune de ces personnes.
Si le thème de l'inceste, tabou suprême de notre société, ne m'a pas dérangée plus que ça - ce n'est pas le premier texte sur le sujet que je suis amenée à lire- je n'avais pourtant qu'une seule hâte : finir le livre.
D'abord le style, si l'on peut qualifier de style c'est manière d'écrire, de l'auteur m'a déplu au plus haut point. Il mélange sans vergogne des termes vulgaires et descriptions à la limite du pornographique avec de longues tirades ennuyeuses, répétitives, vaguement philosophiques ayant pour seul but de faire croire au lecteur qu'il est dans une "quête de soi".
Je ne suis pas choquée par ses descriptions, mais plutôt ennuyée par les mots utilisés ; ils se répètent, sont mal placés, mal choisis... En tant que lecteur, je n'ai pas ressenti la moindre excitation, le moindre intérêt vis-à-vis du récit pathétique d'un homme qui se place comme l'élément clé de relations vides de sens, qui se décrit, à demi-mots, comme un demi-dieu du sexe. A travers les pages, on devine la fierté de narrateur face à ses exploits, puis ses tentatives pitoyables de recherche de soi, du pourquoi et du comment des relations.
L'auteur cherche certainement à choquer en choisissant d'aborder l'inceste dans ce livre à travers les trois femmes de sa vie. Malheureusement, le texte qui en ressort ne semble pas abouti, les différents chapitres sont mal raccordés les uns aux autres, les expériences racontées ne sont pas intéressantes. de plus, la postface est absolument inutile ; beaucoup trop dithyrambique, elle cherche à tout prix à culpabiliser les personnes qui n'aiment pas ce livre sous la seule excuse de "Le thème de l'inceste cache une véritable quête de soi". Vraiment ? Pour toute quête de soi, je n'ai vu que l'expression d'un narrateur gorgé de fierté, imbu de lui-même, dont les amantes ne sont que des faire-valoir de ses propres capacités.
Je ne conseille pas ce livre, non pas à cause du thème, mais bien à cause du texte tout entier, qui aurait pu être intéressant, mais n'est au final qu'un ramassis de phrases mornes et banales, entrecoupées de termes crus et répétitifs qui ne mènent finalement à rien d'autre qu'un ennui profond de la part du lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
chevrieraudrey34
  14 juin 2014
Tout d'abord merci a Babélio qui m'a envoyé ce livre lors du jeu masse critique.
Concernant le livre en gros il s'agit d'un triangle incestueux tout d'abord entre un homme avec sa mère, ensuite avec sa fille et pour finir sa soeur. Un homme qui depuis sa tendre enfance semble très attiré par tout ce qui touche au sexe et a l'érotisme.
Tout y est raconté dans des détails parfois crus. Un sujet difficile à lire et parfois du dégoûts quand a ce qui se passe dans ce trio.
Pour ma part je l'ai lu mais ne le relierais pas comme il m'arrive parfois de le faire avec certains livre. J'ai eu plutôt hâte que le livre arrive à sa fin tant je me sentais mal a l'aise impliquée littérairement dans ce trio plus qu'étrange et malsain.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : incesteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox


Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
966 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre