AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean-Louis De la couronne (Traducteur)
EAN : 9782330120009
336 pages
Actes Sud (05/05/2021)
4.17/5   1013 notes
Résumé :
Un chat de gouttière au parler franc et rompu au langage des humains a pris ses quartiers dans le parking d'un immeuble de Tokyo. Lui qui, pour rien au monde, ne troquerait sa liberté se fait un jour percuter par une voiture et se voit contraint d'accepter la perspective d'une cohabitation durable avec Satoru, un locataire, qui le soigne et lui attribue un nom - Nana.
Cinq ans plus tard, des circonstances imprévues obligent Satoru à se séparer de Nana. Désir... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (259) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 1013 notes

cascasimir
  03 juillet 2021
"On dit que les chats à la queue pliée (en forme de 7) savent crocheter les petits bonheurs."
Satoru doit abandonner son chat Nana. Pourquoi? Ils étaient félin pour l'autre, depuis 5 ans...
Il va emmener Nana aux 4 coins du Japon, afin de lui trouver un nouveau foyer.
Nana signifie 7 au Japon, chiffre porte-bonheur...
Ce chat-gace Nana, intelligent et emphatique, va nous faire découvrir la complexité des rapports humains, les problématiques sociales du Japon et l'importance des liens entre l'homme et l'animal.
-"Juste un chat, mais son chat. Pour son ami, un chat unique au monde".
Flash back, regrets et démonstrations d'amitié font de Nana, un témoin silencieux qui s'invite, à pas de velours, dans les vies des personnes qu'il rencontre...
"Ils en étaient arrivés à se disputer afin de savoir qui devait s'occuper de leur fils..."
Drôle, bouleversant et poétique, c'est un livre chat -leureux et chat-rmant.
-"Les fruits de mer. C'est pas fait pour que les chats les pêchent eux-mêmes. On attend...et on mange quand c'est prêt..." Miaou, chat-rigato et chat-yonara!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          15917
sabine59
  03 août 2017

Ouah! le chat de la couverture me faisait déjà de l'oeil, avec son air filou! Cependant, j'ai hésité : un énième livre dont le narrateur est un chat? J'en avais lu des bons et des moins bons. Mais je n'ai pas résisté longtemps! Et comme j'ai bien fait: original, prenant, humoristique et très émouvant, un livre -coup de coeur et un véritable coup de foudre pour Nana, le chat ( oui, pour la petite histoire ce mot veut dire sept car sa queue vue d'en haut forme ce chiffre) et Satoru, son maître ...
Original, car ce roman n'est pas qu'un récit fait par un animal, il mêle différents points de vue. C'est assez déconcertant d'ailleurs car sur une même page, on peut passer d' une narration à la première personne ( Nana) à un point de vue omniscient puis à une focalisation interne de l'un des autres personnages. Mais on s'y fait très vite. Original aussi dans sa structure: chaque partie porte le ou les prénoms d'amis auxquels Satoru va rendre visite , pour faire adopter son chat qu'il ne peut plus garder.
Prenant, car à travers l'histoire, c'est le Japon contemporain que nous décrit l'auteure, entre traditions et modernité, où par exemple certains enfants sont appelés " enfants avec clé" car ils sont délaissés par leurs parents, trop pris par leur travail et se retrouvent seuls dans un appartement dont on leur laisse la clé... Intrigant également car on se demande pourquoi Satoru doit se séparer de son chat.
Humoristique : il a son franc-parler, Nana, le chat errant recueilli par Satoru! Et il égratigne par ses remarques pertinentes notre monde humain! J'ai adoré sa vision féline des gens et des choses.
Très émouvant quand on devine petit à petit la raison pour laquelle Satoru entreprend tous ces voyages . C'est un personnage magnifique, qu'on aimerait avoir pour ami. Souriant, généreux,ouvert aux autres, alors qu'il a connu bien des chagrins déjà ...
Chats, Japon, voyages révélateurs, un chaleureux rayon d'humour et un grand vent d'émotion, vous êtes convaincus, non ? En tout cas , je l'espère, ce livre mérite d'être connu! Parole de Nana!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12420
Ladybirdy
  27 décembre 2020
C'est l'histoire d'un petit chat errant livré à lui-même, une patte cassée, il lève son petit museau sur cet étrange homme, Satoru qui l'adoptera au premier regard. Baptisé Nana pour sa queue en forme de 7 (Nana signifie 7 en japonais), ce chat du hasard rappèlera à Satoru son premier chat Hachi auquel il était si attaché.
Pour des « circonstances indépendantes de sa volonté », Satoru se voit au regret de se séparer de Nana après 5 ans de vie commune. Il rendra visite à trois amis espérant faire adopter Nana.
Durant cette aventure, Nana et Satoru seront unis comme jamais. Nana découvrira le vaste monde et sur sa queue en forme de 7, il y accrochera pleins de jolies choses et de doux souvenirs.
Satoru, lui, retournera dans son passé auprès de ses amis pour de bien belles leçons de résilience et de générosité.
Jusqu'à la toute fin, on se demande pourquoi Satoru qui aime tant son chat lui cherche une nouvelle famille. Les dernières pages arrivent et tout s'assemble dans un tableau terriblement émouvant et humain.
Ce roman japonais est un hymne à l'amitié et aux liens puissants qui unissent un chat à son maître. C'est un roman qui nous surprend, nous fait briller les yeux. Les cartons devraient toujours traîner dans une maison, les chats les aiment tellement ! Il y a tant de choses magiques sur le langage des félins et tellement d'amour entre Nana et Satoru. On s'y sent bien dans ce livre, on respire le grand air, on sourit, on dit merci, on se souvient et on attrape de nouveaux souvenirs.
Un très beau roman tout doux profondément humain et bienveillant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9327
fertiti65
  24 juin 2020
Que d'aventures dans ce joli road-movie nippon. Cela faisait fort longtemps que je voulais lire ce roman et je n'ai pas été déçue. Tout d'abord, la magnifique couverture m'a attiré : un joli minois de chat, j'aime les animaux...Puis le résumé m'a indiqué qu'un chat de gouttière au franc-parler et rompu au langage humain rodait dans les parking de Tokyo...Malheureusement pour lui il se fait renverser par une voiture et se fait une fracture ouverte. Satoru, un jeune garçon, le nourrit régulièrement, et quand ce chat errant émet de forts miaulements à cause de la douleur, le prend sous son toit pour le soigner. Cinq ans plus tard, Satoru a décidé de se séparer de Nana (qui veut dire 7 en japonais à cause de la forme de sa queue) pour des circonstances imprévues. Il envoie des mails à quelques camarades qui veulent bien l'adopter. C'est l'occasion de relater les relations qu'il a eu avec ses quelques rencontres importantes à ses yeux. Certains l'ont connu enfant, d'autres adolescent et d'autres encore étudiant. Je ne vous en dirait pas plus sur ces circonstances imprévues...
Il ne m'en faut pas plus pour noter ce livre et l'emprunter plus tard à la mediatheque.
Un livre doux, tendre, drôle et triste à la fois. Une véritable cure de bonheur et de bienfaits. L'écriture est très agréable. Je ne peux que vous le conseiller
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          822
Jmlyr
  29 novembre 2020
Pourquoi ce roman qui bénéficie de tant d'étoiles, et qui parle de chats, d'amitié et de moult sujets que j'affectionne habituellement ne m'a pas plu ? Mystère ! le style, la lenteur de l'intrigue ?
Ou alors j'en attendais trop, et je suis restée sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          837

Citations et extraits (119) Voir plus Ajouter une citation
secondosecondo   29 janvier 2023
En Amérique, il y a bien un chat qui voulait absolument ouvrir toutes les portes pour trouver celle qui ouvrait sur l'été...
Commenter  J’apprécie          10
secondosecondo   29 janvier 2023
Moi aussi, quand tu m'as adopté comme ton chat, j'étais aussi heureux que toi quand tes parents t'ont adopté, j'imagine.
Commenter  J’apprécie          00
Yosushika258Yosushika258   15 janvier 2023
C'est en énumérant les souvenirs de voyage qu'on se dirige vers le voyage suivant. On pense à ceux qui sont déjà partis, à ceux qui viendront ensuite. Et on se retrouve tous ensemble avec les amis, un jour, au-delà de l'horizon.
Commenter  J’apprécie          00
Yosushika258Yosushika258   15 janvier 2023
C'est clair qu'il y a des gens qui ne devraient jamais devenir parents. L'amour entre les parents et les enfants, ce n'est pas acquis d'avance!
Commenter  J’apprécie          00
blandine5674blandine5674   20 mai 2019
A propos, j'adore la télé chez ces gens. Pour moi, une télé c'était un machin tout fin comme une planche, mais ici, c'est plutôt une sorte de boîte qui donne envie de monter dessus, légèrement chaude, ça réchauffe le ventre. Pour passer l'hiver, ça doit être bonnard.
Elle est très vieille, m'a dit Mme Momo.
Donc, autrefois, les télés devaient être en forme de boîte. Gros recul technologique, si vous voulez mon avis. Pourquoi avoir modifié un design aussi parfait pour en faire cette chose plate sans aucune utilité ?
D'après Mme Momo, on peut distinguer deux catégories de chats, selon qu'ils ont connu les télés-boîtes ou pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270

Videos de Hiro Arikawa (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiro Arikawa
Les mémoires d'un chat, de Hiro Arikawa
autres livres classés : chatsVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus