AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Lanfeust de Troy, Tome 4 : Le paladin d'Eckmül (15)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Musardise
  17 août 2016
Faut pas se leurrer, ça commence à être dur de critiquer les aventures de Lanfeust album par album. Bon, je vais faire de mon mieux (comme dirait Naruto). Après l'épisode plus sombre du tome précédent, on en revient au ton léger, drôle et bon enfant qui fait le charme de la série. Ici, l'intérêt viendra d'une révélation qui aura sans doute été plus ou moins pressentie par les lecteurs, mais aussi de la réapparition du chevalier Or-Azur, qui révèle en même temps que sa couardise un certain potentiel de sympathie - ce qui n'était pas gagné au départ, il faut bien le dire. On découvre par la même occasion un personnage particulièrement antipathique (et ça, c'est bien) qui vaudra quelques déboires fort désagréables à C'ian et Lanfeust. Bref, on retombe tranquillement et avec le sourire dans le confort de nos pantoufles, avec toute la bonne humeur qui s'ensuit forcément lorsqu'on lit les aventures de Lanfeust. C'est agréable, c'est marrant, bref, c'est divertissant dans le bon sens du terme. On veut la suite, en espérant tout de même qu'un brin d'originalité viendra pointer le bout de son nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Davalian
  04 octobre 2017
Lanfeust, C'ian, Cixi, Hébus et Nicolède doivent quitter le Castel Or-Azur (ou ce qu'il en reste) pour tenter de retrouver le rejeton de la famille en question et surtout sa fameuse épée. de nouveaux dangers les guettent…

L'album est une nouvelle fois réussi ! L'on ne s'ennuie jamais, même lors d'une traversée fluviale dans ce qui ressemble furieusement à un bateau croisière. Et oui, parce que forcément les choses s'enveniment. Entre un nobliau bien dédié à épouser C'ian, peu importe que celle-ci soit consentante ou non et les troupes de Sixte Averroës, il n'est pas question de flâner en route.

Oui, vous avez bien lu… le grand méchant du tome 3 est de retour ! L'on ne peut que saluer cette résurrection qui n'en est pas vraiment une. Son identité sera d'ailleurs révélée. Les révélations ne traînent pas : un seul indice est donné avant de tomber le masque. Cette rapidité est appréciée et ouvre des perspectives d'autant plus intéressantes pour la suite.

L'intrigue avance ici de manière significative. La quête de l'épée semble s'achever et la série devrait entrer dans une nouvelle phase : la confrontation avec les méchants et la recherche de la mystérieuse créature. Les dessins sont toujours aussi agréables. Ils atteignent ici une certaine maturité : l'on pourra constater que le trait se fait plus précis, plus maîtrisé.

Un nouvel album réussi qui sans surprise donnera envie de lire la suite ! Vivement le prochain…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
MissSherlock
  08 février 2014
Lanfeust et ses amis sont toujours à la recherche de l'épée du chevalier Or-Azur. Ils vont aller de péripéties en péripéties, ce tome faisant la part belle à l'action (et à des scènes très gores). L'histoire est bien ficelée, les dessins sont toujours aussi beaux et c'est drôle. Un bon opus !
Commenter  J’apprécie          110
Jumax
  20 novembre 2012
La fine équipe est toujours à la recherche de l'épée et le chemin et semé d'embûches et de gens...pas très sympas !
Commenter  J’apprécie          80
Gaphanie
  06 avril 2019
Lanfeust et Thanos sont à la poursuite du Chevalier Or-Azur et de son épée, et filent vers Culhaig, où se déroule tous les deux ans un tournoi de chevalerie. Là bas, c'est la trève : les chevaliers des différentes baronnies s'affrontent lors des joutes.

Lanfeust, Nicolède, Hébus et les filles ont donc pris place à bord d'un énorme paquebot qui les amène vers ce haut-lieu des baronnies. Cependant, C'ian a le malheur de plaire au Baron Dugrenne, bien décidé à en faire sa femme de gré ou de force. Et les hommes de Sixte-Averroès ne sont pas forcément décidés à respecter la trève.

Et arrivés - enfin ! - à Culhaig, après un mariage, un divorce, un naufrage et un trajet à dos de batrace, C'ixi pique une jolie crise de nerfs en apprenant que le Chevalier Or-Azur se balade quelque part dans la campagne, et n'a pas l'air bien décidé à jouter...

A la fin de cet album, on a l'impression d'un répit : les masques sont tombés, un affrontement au corps à corps a eu lieu, et l'épée a bien été récupérée. Enfin, par un des deux camps s'entend ! Lanfeust s'affirme de plus en plus comme un véritable héros, avec le lot de souffrance, d'abnégation et de sacrifice requis pour le rôle, et n'a plus grand chose à voir avec le gamin maladroit apprenti à la forge de son petit village...

Bref, on a le sentiment d'arriver à un tournant, et la question est maintenant : comment va donc réagir Thanos ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  27 janvier 2018
Lanfeust et ses compagnons vont au tournoi des Baronnies, période où tous les Barons observent une trêve... dont comptent bien profiter nos amis pour trouver le Chevalier Or-Azur et son épée.

Hélas, c'est sans compter sur Sixte Averroès... mais qui peut bien se cacher derrière ce masque hideux... Tout lecteur assidu de la série aura tôt fait de débusquer la véritable identité du cruel Baron. Cela donne un final riche en émotions, avec un tournoi entre deux imposteurs (je n'en dis pas davantage) convoitant l'épée (et surtout l'ivoire de Magohamoth) et l'arrivée des trois sages d'Eckmühl sur une monture ... improbable.

Ce final, de toute beauté, sauve un tome assez plat et convenu, mais de fort belle manière. On y retrouve le mari de C'ian, qui ne se fait pas à l'idée d'avoir été éconduit et d'avoir dû divorcer.

Le dessin est très bon, et l'humour de corps de garde revient en force. Un tome beaucoup plus léger que le précédent et dans lequel il n'est pas nécessaire de se creuser les méninges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pilou62200
  16 septembre 2018
Un nouvel opus dans la lignée des précédents, mais comme l'affirme Musardine dans un de ses critiques, cela devient compliqué de critiquer, tant les ingrédients se ressemblent lorsque l'on passe d'un tome à un autre.
De l'humour et de l'aventure sont au programme de ce tome, des précédents, et surement des suivants !
Commenter  J’apprécie          50
elise3coco
  08 mai 2017
4ème tome des aventures de Lanfeust et nos protagonistes sont toujours à la recherche de la fameuse épée (vivement qu'il la trouve !).

J'ai trouvé ce tome comme le troisième un peu moins humoristique que les deux premiers.

En revanche les décors et l'histoire m'ont davantage exalté. Il y a des bagarres comme toujours et beaucoup de sang. J'adore le personnage d'Hébus qui me fait toujours autant rire.

J'aimerai que Cixi soit plus présente. D'ailleurs j'ai hâte d'également relire les quelques tomes qui lui sont consacrés.

Elise__♥
Commenter  J’apprécie          40
lechristophe
  18 avril 2017
Ah ! Un p'tit coup de mou pour ce quatrième album. Peut-être parce qu'il y a redondance de situations avec celles des trois précédents : Lanfeust se fait tailler en pièces mais guérit/ressuscite grâce à C'ian ; le troll Hébus (ha ha ha) mange comme un... troll, massacre à tour de gourdin, s'endort ivre mort, se fait désenchanter pour être réenchanter illico par Nicolède ; Cixi est nymphomane et prend toujours des poses osées...

Bien sûr, la loufoquerie et l'humour sont toujours aussi présents mais bof bof... le creux de milieu de série sûrement.
Commenter  J’apprécie          40
BVIALLET
  28 avril 2012
D'un seul regard, le jeune Lanfeust peut faire fondre le métal, c'est son don particulier. En effet, au royaume de Troy où la magie rêgne grâce aux sages d'Eckmül tel maître Nicolède, chaque individu a un pouvoir magique, ridicule, redoutable ou simplement utile comme celui de C'ian, la fiancée de Lanfeust, qui peut guérir toute blessure dès la nuit venue. Un jour, Lanfeust découvre qu'au contact d'une épée magique, il va pouvoir bénéficier de tous les pouvoirs, mais pour cela il va lui falloir la dérober au chevalier Or-Azur lors du tournoi de Culhaig pendant lequel les barons s'affrontent à la masse d'armes, à l'épée, à la hache ou à la lance...
Une jolie BD de style fantaisie néo-médiévale dans un monde à mis chemin entre les Chevaliers de la Table ronde et Starwars. Les clins d'oeil et allusions à ces classiques sont fort nombreux. On retrouve même, à peine détourné, le mythe de l'épée Excalibur plantée dans son rocher. Les aventures, le suspens et les rebondissements ne manquent pas. le trait est fin et délicat et les couleurs de belle qualité. L'ensemble se place dans la lignée des plus grands de ce style particulier (tel Moebius, Druillet etc...) Très agréable en dépit d'une légère faiblesse au niveau du scénario un peu basique et manquant parfois d'originalité. Pour les amateurs du genre.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lanfeust de Troy

Quel métier exerce Lanfeust ?

Aubergiste
Epéiste
Forgeron
Fermier

14 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Lanfeust de Troy, tome 8 : La Bête fabuleuse de Christophe ArlestonCréer un quiz sur ce livre