AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Didier Tarquin (Illustrateur)
EAN : 9782877642576
46 pages
Éditeur : Soleil (26/02/2003)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 583 notes)
Résumé :
Troy est un monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un à le don de figer l'eau en glace, l'autre le pouvoir d’émettre des pets colorés...
Lanfeust, lui, sait fondre le métal d'un seul regard. Dans son village, il est donc tout naturellement devenu apprenti chez le forgeron. Mais le contact d'une épée venue des lointaines Baronnies révèle en lui une puissance ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  23 juillet 2020
♫ J'me vois chasseur d'ivoire
Juste histoire d'y voir
Plus clair dans mes pensées
Couleur d'ébène
Chasser mes troubles, chasser mes peines
Chasseur, chasseur d'ivoire
Juste l'histoire d'y voir
A la place des filles féroces
L'éléphant et le rhinocéros♫
Alain Chamfort- 1981-
Manants, protégez-moi
Lanfeust de Troy
Je suis poursuivi par des gueux
armés et forts nombreux
Pléthore de voraces
qui vous boufferaient les godasses
Lanceurs de feu, métal en fusion
déclancheurs de démangeaisons
ne me visez point les lecteurs sans cibles
ni la provocante Cixi au coeur à vide
Sur un Pétaure seul moyen de transport
pour le faire avancer faut un chant fort
une crosse d'ivoire à ramener
Pouvoir Plénier à l'arrivée
Pouvez y aller juste faire un tour d'y voir...😁

Commenter  J’apprécie          741
Musardise
  08 mars 2016
Le tome 1 de Lanfeust de Troy comporte quelques défauts assez évidents. le dessin de Tarquin se cherche encore un peu, les expressions des personnages ne sont pas très bien rendues, elles sont soit trop figées, soit trop outrées ; quant à Lanfeust, il arbore pendant un bon moment un air béat pas des plus réussis. Et comme il s'agit d'un album d'introduction à la série, comme c'est trop souvent dans ce cas, la présentation du monde et des personnages confère une certaine lourdeur à l'album.
Mais l'aventure et l'humour prennent vite le pas sur ces maladresses. Un vent de fraîcheur souffle sur l'histoire, notamment grâce au personnage d'Hébus, mais pas seulement. le ton est paillard, les auteurs n'hésitent pas à donner un peu dans le gore. On peut avoir l'impression que c'est du déjà-vu, mais, en fait, c'était plutôt innovant pour l'époque de se lancer dans une BD qui relevait à la fois de la fantasy et d'un humour un peu fruste.
Une introduction qui réussit à accrocher le lecteur et l'embarque illico dans les aventures de son héros, c'est un très bon début.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Davalian
  29 septembre 2017
Il existe des séries de BD qui vous séduisent et vous font une forte impression dès le premier album. Lanfeust de Troy appartient à cette catégorie. Dès que l'on commence la lecture de L'ivoire du Magohamoth l'on comprend pourquoi il s'agit d'une série à succès.

L'univers de Troy est empreint de magie (tout le monde a un pouvoir bien particulier), avec ses références propres et surtout ses créatures : dragons apprivoisés, Troll enchanté… le propos est riche et inspiré. Les personnages sont tout aussi attachants. Si certaines mécaniques sont un peu convenues (ainsi la relation entre Lanfuest et Ci'an, ou Nicolède figure type du mentor), très rapidement les pépites affleurent (notamment la relation entre Cixi et Lanfeust).

L'ambiance générale est ici originale navigant entre humour (les créatures qui ne marchent que lorsque les personnages chantent pour les faire avancer), des références et postures grivoises (Cixi est particulièrement douée dans ce registre en nous offrant quelques séquences mémorables… dès le premier album !) avec en prime des scènes sanguinolentes avec des détails macabres (les boyaux d'une bestiole déchiquetée, des membres découpés, des litres d'hémoglobine).

Le scénario concocté par Christophe Arleston part sur une base classique avant de s'éloigner des poncifs du genre pour nous offrir tout un tas de belles surprises. L'album parvient à surprendre, tout en posant les premières bases de la série. Certains échanges sont savoureux à souhait et méritent à eux seuls d'être découverts ! Que tout cela est inspiré !
Les dessins de Didier Tarquin sont assez particuliers. Ils sont beaux, certes et les couleurs joviales nous permettent de nous attacher directement à la série. Mais il reste toutefois ici comme une impression d'inachevé. Vivement la suite !

Si vous hésitez encore à tenter l'aventure, soyez certain que cet album va vous convaincre. Attention toutefois à prévoir le budget et la place en conséquence : outre la série principale, il faut composer avec des séries parallèles. Mais qu'importe, puisque le plaisir et l'amusement sont au rendez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
RosenDero
  02 juin 2016
Dans le monde de Troy, la magie est omniprésente. Chacun possède un don, plus ou moins utile, qu'il ne peut utiliser qu'à condition d'être à proximité d'un sage jouant le rôle de « relais » du pouvoir. le jeune Lanfeust possède le pouvoir de fondre le métal et vit tranquillement sa vie d'apprenti forgeron, jusqu'au jour où il entre en contact avec un objet précieux qui lui fournit un pouvoir incommensurable. A la recherche d'explications sur l'origine de ces nouveaux dons, Lanfeust, le sage Nicodème et ses deux filles se lancent sur la route en direction d'Ekmül, la cité des érudits.

Voilà un moment que j'entends parler de Lanfeust et de tout ce qui gravite autour du monde de Troy. Pour autant, je n'avais jamais sauté le pas de me plonger dans la BD. C'est une bonne découverte.
Le cadre posé est très intéressant : le parallèle entre magie et réseau téléphonique est bien trouvé, faire des sages des antennes magiques est une idée qui peut amener à de belles situations, à condition que la règle soit rigoureusement respectée ; malheureusement, ce n'est pas toujours le cas dans ce tome. Il semble notamment un peu facile de décréter que des bandits vivent « sans magie » par choix et, dans le même temps, que la présence d'un sage à proximité ne leur permette pas d'utiliser leurs pouvoirs pour se tirer d'une situation mal engagée (face à un troll!)...
Mis à part cette petite entorse, le récit est sympathique, rondement mené, plein de péripéties et, surtout, d'idées intéressantes et plaisantes (le pétaure ; le magohamoth ; les voraces ; les charmes et les dons ; les trolls etc.).
En espérant que la suite des aventures de Lanfeust ne tombe pas dans le cliché ou le simpliste, car si certains textes et dessins ne sont pas adaptés à tous les publics, il serait bon que le niveau de l'intrigue ou des actions le soit également.
(En passant, j'ai trouvé dommage que certaines parties de l'histoire soient dévoilées dès la page 2.)
En résumé, une aventure sympathique dans le territoire fantasy de Troy ; un monde où tout semble possible, le meilleur comme le pire... à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Jumax
  18 novembre 2012
Voilà une série que j'aime beaucoup et que j'ai lu il y a looooongtemps. du coup je prend plaisir à la redécouvrir.
Lanfeust est un jeune homme qui a le pouvoir de faire fondre l'acier, un jour il découvre que grâce à une épée il acquiert un pouvoir ultime . Sa quête commence alors, il est accompagné pour cela du sage Nicolède de ses deux jolies filles et d'un troll ensorcelé.. en route mauvaise troupe l'aventure n'attend pas !
Commenter  J’apprécie          183

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   07 décembre 2017
Le pétaure est de loin le moyen de transport le plus utilisé sur cette partie de Troy. (…) Un inconvénient cependant : le pétaure n'accepte d'avancer que si son conducteur chante avec allégresse. (…) Le pétaure n'ayant pas l'oreille musicale, il lui importe peu que le chant soit juste ou faux. On relève d'ailleurs de nombreux cas de conducteurs étranglés par d'autres passagers, à bout de nerfs.
Commenter  J’apprécie          240
MusardiseMusardise   08 mars 2016
Nicolède : Nous sommes sur les traces d'un troll !!
C'ian : D'un troll ? Enfer abrupt !
Nicolède : Il va falloir être sur nos gardes... C'est la plus cruelle et le plus dangereuse des créatures.
Cixi : On dit que ces êtres sont fort membrés, et raffolent des pucelles.
Commenter  J’apprécie          170
JumaxJumax   18 novembre 2012
"Aux yeux de Lanfeust la principale qualité du sage Nicolède était d'avoir deux filles aussi belles et semblables de visages que... différentes de caractère."
Commenter  J’apprécie          170
raph731raph731   30 décembre 2014
- Monstre répugnant ! Pourquoi avoir joué cette comédie?
- Si je n'avais pas fait semblant d'être mort. Ils nous auraient criblés de centaine de flèches jusqu'à ce que plus rien ne bouge !
- Vous pourriez m'enlever ces trois cure-dents? ça me gratte (pl. 35)
Commenter  J’apprécie          70
JumaxJumax   18 novembre 2012
- Il va attaquer ?
- S'il trouve le courage de traverser l'eau... il en a horreur.
- Pourquoi ?
- ça pourrait le laver.
Commenter  J’apprécie          160

Videos de Christophe Arleston (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Arleston
Les Artilleuses ont signé le top départ des publications Drakoo de 2020. Notre cher Directeur de collection, Christophe Arleston, vous présente en vidéo ce qui vous attend en librairie avec moult images et détails inédits. Attachez vos ceintures !
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lanfeust de Troy

Quel métier exerce Lanfeust ?

Aubergiste
Epéiste
Forgeron
Fermier

14 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Lanfeust de Troy, tome 8 : La Bête fabuleuse de Christophe ArlestonCréer un quiz sur ce livre

.. ..