AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Didier Tarquin (Illustrateur)
ISBN : 2877649237
Éditeur : Soleil (26/02/2003)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 249 notes)
Résumé :
Cette fois, la situation semble désespérée. Les Sages sont
bel et bien séquestrés par le tyran Thanos, et Lanfeust
reste introuvable. Quant à Nicolède et C'lan, ils sont perdus au bout du monde sur une banquise dont les habitants sont peu accueillants, voire franchement mal-
veillants... ! Mais, à Eckmül, Thanos est toujours défié par la mystérieuse Ombre Ténébreuse qui prend
un malin plaisir à ridiculiser ses patrouilles. II semblerai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  14 novembre 2017
Les pétaures se cachent pour mourir est l'avant-dernier tome de la série Lanfeust de Troy. Il aura fallu lire la petite annonce laissée en conclusion pour s'en convaincre, car rien ne laisse présager une fin approchante.

L'album suit le groupe de personnage mené par Lanfeust. Ses amis et lui-même sont lancés sur la piste de la bête mystérieuse qui est à l'origine des pouvoirs de l'épée. le chemin pour y arriver sera long et… encore plus long que prévu. Fort heureusement, de nombreuses surprises viendront émailler le trajet. Les facéties de Hébus, les traits d'humour du dieu mineur Sphax, sans compter l'arrivée d'une étrange, mystérieuse et attachante créature. Comme si tout cela ne suffisait pas, le groupe intègre également une caravane et devra composer avec de nombreuses péripéties.

Les intermèdes consacrés à Eckmul sont en comparaison, légèrement plus décevants. L'album s'ouvre sur la prestation d'un mystérieux justicier. Il s'intéressera également à Cixi (curieusement en retrait ici) à Thanos (également peu présent, sinon pour donner une certaine tension ici ou là) et à l'Haruspice (encore moins visible que les deux précédents). Tout cela est plutôt convenu, sans surprise. Il n'y a pas vraiment de révélation fracassante et il reste de nombreuses questions sans réponse.

Au titre des rares nouveautés, doit être mentionnée l'apparition de nouvelles créatures : les sirènes ! de nouvelles têtes viennent enrichir la galerie des personnages. A coup sûr, certains des nouveaux venus vont apporter leur grain de sel dans le dénouement. Les apports restent toutefois limités et l'objectif de l'album semble être de faire patienter les lecteurs avant le grand final.

Malgré tout, la lecture de cet opus reste plaisante : les dessins, les traits d'humour et certaines séquences (notamment lors d'une soirée autour d'un feu de camp qui fera penser à Bons baisers de Russie et dans une moindre mesure au Scorpion) sont hautement sympathiques.

Si l'intrigue semble piétiner plus qu'elle n'avance, elle réserve donc de bons moments. Autant reconnaître que sa lecture est loin d'être désagréable bien que frustrante. Cet effet reste toutefois largement atténué puisque la suite qui est disponible en librairie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
bdelhausse
  02 février 2018
Quand les jeux de mot vaseux s'insèrent dans le récit, cela donne le titre... "Les Pétaures se cachent pour mourir" qui dévoile l'endroit où les héros vont mettre les pieds en planche... 42, c-à-d un cimetière d'éléphants, euh non, de pétaures (d'où le titre).
La couverture par contre fait référence à l'Ombre ténébreuse, une figure rapidement devenue mythique à Eckmül tant elle ridiculise Thanos et sa garde. Cette figure de la résistance occupe 10 planches sur les 52 du tome. le reste est dévolu à Lanfeust. Est-ce suffisant pour justifier une couverture? Surtout que les auteurs ne vont pas vraiment se pencher sur l'existence au quotidien de cette ombre ténébreuse.
Cela dit, personne ne peut se méprendre sur l'identité de l'Ombre ténébreuse. Pas après 6 tomes où Cixi se balade en string et balconnet... Mais ce n'est pas grave. C'est comme dans les grands romans gothiques où le méchant est connu de tous.
Le récit montre Lanfeust et ses compagnons suivant un Glöoph au gré de ses métamorphoses et de ses pérégrinations vers le Magohamoth. Mais le tome se clôt avant de trouver cet être de magie.
C'est donc assez lent, comme un road movie, mais émaillé de plusieurs altercations, rencontres, trouvailles... qui rendent le tome assez plaisant. Cela faisait longtemps que je ne m'étais plus abandonné de la sorte avec Lanfeust. L'avis de recherche, Or-Azur qui recherche sa bien-aimée, Hébus qui cuisine l'animal qui doit devenir leur guide, une nouvelle conquête de Lanfeust qui voit clair dans l'amour qu'il est supposé rendre et recevoir de la part de C'ian, l'évasion des mages, l'arrivée au cimetière des pétaures... autant de moments sympa qui valent la peine.
Le meilleur moment est présenté en page 11... où le lecteur peut constater que Thanos n'est pas tout-puissant, mais qu'il peut être mystifié aussi... de quoi donner de l'espoir face à son insolente réussite. le début de la fin pour Thanos? Suite et fin dans le prochain épisode.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
elise3coco
  19 février 2018
On arrive à l'avant dernier tome de la première "saison" de Lanfeust. Et je dois dire qu'il ne donne pas cet impression d'arriver sur la fin. On se demande comment tout va pouvoir se conclure sur le huitième ?!
J'ai trouvé que le personnage de Cixi avait beaucoup évolué. Mais heureusement que les trois tomes centrés sur elle existe sinon on peut se demander comment elle en est arrivée à un si grand changement.
Lanfeust et ses compagnons sont toujours à la recherche du Magohamot. Et ça fait un petit moment que ça dure ! Comme d'habitudes ils croisent nombres de nouvelles bé-bettes.
Il y a du sang, de l'humour, des combats... le schéma reste le même mais est efficace !
Elise__♥
Commenter  J’apprécie          80
MissSherlock
  03 octobre 2014
Un album que je ne trouve pas exceptionnel par rapport aux précédents (la lassitude peut-être ?) : les blagues sont très très lourdes et il ne se passe pas grand-chose. le véritable intérêt de l'album vient de Cixi qui est de loin mon personnage préféré.
Commenter  J’apprécie          90
lechristophe
  22 avril 2017
Je trouve qu'avec ce septième album la série "Lanfeust de Troy" s'améliore, en même temps que le graphisme.
L'action se déroule sur deux plans à la fois : le groupe de Lanfeust, toujours à la recherche du Magohamoth, se mêle à une caravane de nomades/gitans ce qui provoquera une transformation du caractère de C'ian. A Eckmül, pendant ce temps-là, une mystérieuse justicière masquée (mais on devine tous qui cela peut être) essaye de faire régner l'ordre dans les rues (un mélange de Batman et Zorro au féminin) et va s'allier à la résistance.
L'humour et les clins d'oeil sont toujours présents, la situation se complique pour les héros donc... en route pour le dernier album.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
MeroMero   21 septembre 2012
On fait des milliers de kilomètres, on affronte des hordes de trolls blancs, des raies volantes, des dieux, des sirènes, on se gèle sur une banquise pourrie, et lorsqu'on a trouvé celui qui va nous conduire au Magohamoth... MONSIEUR LE BOUFFE !
T'as pas de cerveau, juste un estomac ! Et tout ce qui sort d'un estomac, c'est des étrons puants !
Commenter  J’apprécie          40
WitchbladeWitchblade   12 décembre 2017
(…) plus un médicament est infect, plus le malade le trouve efficace !
Commenter  J’apprécie          180
MeroMero   21 septembre 2012
L'avantage de la nuit c'est qu'elle finit toujours par tomber. En réalité, elle est même toujours en train de tomber quelque part. Ce qui avait inspiré Oxagre de Rantine, le célèbre philosophe Amalien, qui écrivit que la nuit n'est qu'une éternelle chute, et que les étoiles sont les impacts des corps écrasés par son souffle.
Commenter  J’apprécie          30
JumaxJumax   21 novembre 2012
"Oh, une histoire compliquée, une quête dont dépend le sort du monde, vous savez..."
Commenter  J’apprécie          100
lechristophelechristophe   22 avril 2017
- Troll Hébus : Mais... cette saloperie a tué Fifine !!
- Dorshiffe : Fifine ?
- Nicolède : Les trolls sont très attachés à leurs mouches. Ils leur donnent des petits noms...
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Christophe Arleston (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Arleston
A la découverte du tome 23 de la bande dessinée Trolls de Troy !
Scénariste : Christophe Arleston Illustrateur : Jean-Louis Mourier
Résumé : Prenez votre billet pour la première exposition universelle du monde de Troy et son pavillon des trolls ! Le khalife Hopéïdemerfeil règne sur la cité d?Hogdad, joyau du Delpont, mais la ville nouvelle manque de renommée. Pour lui offrir le rayonnement qu?elle mérite, le khalife organise une exposition universelle et un concours de peinture ouvert à tous et dont le premier prix est la main de la Princesse Petypoï. Elle en choisit le thème : « Peindre un troll ». Or ils n?ont pas envie d?être peints?
En savoir plus : https://www.soleilprod.com/serie/trolls-de-troy-23-art-brut.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782302062979&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782302062979&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782302062979&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Lanfeust de Troy

Quel métier exerce Lanfeust ?

Aubergiste
Epéiste
Forgeron
Fermier

14 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : Lanfeust de Troy, tome 8 : La Bête fabuleuse de Christophe ArlestonCréer un quiz sur ce livre