AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302017382
64 pages
Éditeur : Soleil (25/05/2011)
Résumé :
Dans le Val des Ombres, les âmes des morts ont leur propre combat.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  30 mars 2017
Suite de ma découverte des différentes histoires créées par Arleston.
Curieuse BD que celle-ci, lu en entier pour connaître la fin mais loin d'être un coup de coeur. La mythologie ne nous est pas inconnue car issue du même univers que « Lanfeust de Troy » et compagnie donc des divinités en pagaille et un état d'esprit particulier en ce qui concerne les femmes. J'aime bien ce que peut créer Arleston mais pour cette histoire, je n'apprécie vraiment pas le graphisme. Aucune finesse, aucun détail intéressant, le trait est beaucoup trop anguleux à mon goût alors que l'histoire est assez originale.
Une jeune femme se suicide le jour de ses noces car elle n'aime pas son mari. Celui-ci va au pays des morts pour l'en sauver pendant qu'elle s'y balade en compagnie d'un démon incube. Je pense que si les graphismes avaient été du même dessinateur que pour Lanfeust, j'y aurais pris plus de plaisir. Pour le coup, j'ai été un peu déçue de l'ensemble.
Mais comme tous les goûts sont dans la nature, je vous conseille néanmoins de découvrir cette BD, vous l'apprécierez peut-être plus à sa juste valeur que moi.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
marina53
  14 mars 2013
Nous sommes dans le monde très religieux de Darshan. Dyssëry, une très belle jeune femme de 17 ans, est promise à un riche artisan, Phorée. Mais, ce n'est pas un mariage d'amour mais bel et bien forcé par le père de la jeune femme qui la trouve dévergondée voire dépravée, tout ça parce que celle-ci fait du théâtre, un art alors considéré comme une offense lorsqu'il est joué par la gente féminine. Il compte sur cette union pour remettre sa fille dans le droit chemin. Mais, le jour des noces, Dyssëry décide de se tuer et rejoint ainsi le Val des Ombres, le pays des morts. C'est ainsi qu'elle va faire la rencontre de gens fantastiques, des momies, des vampires, des loups-garous et un certain petit démon, prénommé Zebl, qui va la conduire à la capitale, afin qu'elle puisse assouvir sa passion pour cet art. Mais, c'est sans compter sur la ténacité de Phorée qui tient absolument à récupérer sa promise et décide donc de la rejoindre...
Avec autant de personnages farfelus, parfois drôles, parfois plus terrifiants, une histoire des plus incroyables, Arleston nous fait voyager au pays des morts. D'une imagination débordante, cet album est une véritable réussite avec un scénario des plus improbables mais ô combien fantastique et merveilleux.
Avec des dessins splendides, des couleurs de haut vol et éclatantes, des cadrages impressionnants, des dialogues efficaces, cet album aux allures médiévales et japonisantes se démarque largement par son côté onirique et fantasque.
Voyage aux ombres... une escapade lumineuse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          256
Bouvy
  27 mai 2016
Dysséry est une belle jeune femme. Elle est promise en mariage à un riche artisan, du double de son âge. Elle a joué une pièce de théâtre en amateur or cet art est réservé aux hommes, les femmes actrices sont considérées comme des catins. Elle choisit la mort pour échapper au mariage forcé. Elle voyage alors au pays des ombres et rencontre toutes sortes de personnages morts-vivants. Guidée par un démon incube subjugué par sa beauté, elle rejoint la capitale de l'enfer et se fait embaucher comme actrice dans un théâtre de mangeur d'âme. Mais Phorcée, son époux, tenace et il faut l'avouer, amoureux fou de sa jeune épouse qui s'est suicidée avant que la nuit de noce ne soit consommée, trouve le moyen d'entrer en enfer pour ramener sa bien-aimée dans le monde des vivants. ...
Un monde imaginaire, des dessins merveilleux, des personnages nés d'une imagination sans limite font de cette bande dessinée un petit chef-d'oeuvre de graphisme. Même si parfois, l'oeil se perd tant les illustrations sont riches, à la limite du baroque. C'est assez étonnant, nous passons d'une case qui est presque une estampe japonaise à la case suivante pleine de détails. Il faut prendre son temps en lisant d'admirer les dessins. Un trait empli de charme.
Le scénario n'est pas en reste, il vous conduit sur la voie du symbolisme, de l'ésotérisme. Les dialogues sonnent juste et percutent. Etonnamment, tout se déroule avec douceur, même la mort de l'héroïne. C'est un conte moderne, qui, par la douceur, met en avant toute la violence des convictions religieuses. Celles qui décident que les femmes sont des êtres fragiles, qui n'ont aucun respect d'elle-même si elles ne sont pas dressées par les hommes, par leur époux. Ici, ceux-ci ont les pleins pouvoirs. Les femmes, au nom de la religion et des croyances de leur peuple ne peuvent qu'être soumises. Nous sommes donc dans l'actualité. Femmes voilées, femmes soumises, femmes au foyer, femmes objets, êtres inférieurs qui sont à l'origine de tous les maux du monde, de toutes les tentations, êtres pervers qui, livrés à eux-mêmes, sont néfaste pour l'équilibre de la société. Mariées de forces, soumises à la volonté des époux et du pouvoir religieux pour que leur vie ne soit pas le chao. Le message de cette histoire est fort. Et c'est en traversant l'enfer que Dysséry va conquérir sa liberté de femme. Elle trouve la voie de l'indépendance. La fin est surprenante, une belle conclusion que je ne vais pas vous révéler ici mais l'amour est plus fort que les croyances. Vraiment un beau livre qui ne peut que vous émouvoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
py314159
  03 novembre 2018
Album signé Arleston dans l'univers de Lanfeust. Au Darshan, la magie n'est pas individuelle comme à Eckmül mais collective, elle donne naissance à des divinités ! Dysssëry, une jeune femme passionnée de théâtre (et donc considérée comme dépravée) est promise à Phorée, un artisan. Elle ira jusqu'au bout de sa passion ! Les dessins sont particuliers mais collent bien à l'ambiance. Arleston revisite la mythologie avec humour.
Commenter  J’apprécie          50
temps-de-livres
  11 juillet 2011
Dans la lointaine Darshan, Dyssëry est une jeune femme libre. SOn voeu le plus cher est de venir comédienne. Malheureusement les moeurs de son village considérent comme seuls comédiens, les hommes et les putains. Pour sauver l'affront dait à la famille, son père la marie au riche Phorée. Celui-ci, marchand de son état, n'a qu'une hâte : Remetre Dyssëry dans le droit chemin. Pour échapper à son futur "état" d'épouse, Dyssëry ne trouve pas de solution. C'est la mort qui va lui laisser une échappatoire. Mais trouver sa voie dans le monde des morts n'est pas facile.
Le monde de Troy et ses multiples déclinaisons ne sont pas mauvaises, mais certaines idées peuvent devenir lassantes. Avec Voyage aux ombres, Arleston et Alwett apportent un nouveau regard sur le monde de la mort. On ne peut nier la ressemblance avec le mythe d'Orphée, mais le lecteur s'en détachera très vite. Nous suivons deux protagonistes : Phorée, époux de Dyssëry, borné d'amour, quitte à franchir le portal vers la mort pour la ramener. Quant à Dyssëry, elle se fait accompagner par Zebl, un incube, qui lui sert de guide. Ils rejoignent la capitale pour trouver un rôle de comédienne.
Le monde dans lequel ils évoluent est semblable au nôtre, mais peuplé de créatures fantastiques : Car chaque nouveau-mort peut choisir sa forme: Momie, mort-vivant, etc... Dyssëry, restera sous forme humaine. L'univers de la mort, bâti par les deux scénaristes est original. Les différentes religions s'y cotoient en un amalgame hétéroclite réjouissant. La mort n'est pas le doux repos qu'on nous a promis, Dyssëry s'en apercevra rapidement. Ravissante jeune femme, elle ne désite qu'une chose: Devenir comédienne. Cette idée, fil conducteur de l'album, la rend attachante et exaspérante. LA richesse de l'intrigue, le ton enlevé et l'humour en font une lecture très sympathique, loin des aventures dérivées du monde de Troy.
Virginie Augustin a été découverte sur la série Alim le Tanneur. Son dessin, fin et élégant; se marrie tout à fait avec l'univers raconté. Créatures fantastiques détaillées, exotismes des paysages, cadrages bien pensés... Tout le talent de Virginie Augustin est mis devant nos yeux pour une agréable lecture et un dépaysement total!
Voyage aux ombres est une superbe album, et vous permettra de voyager. Décliné du monde de Troy, il rappelle combien cet univers est vaste et exotique.

Voyage aux ombres
Auteurs : Arleston-Alwett
Dessin : Augustin
Couleurs : Augustin-Guillot
Editions : Soleil
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   25 juillet 2011
Une série prometteuse autour du théâtre, de la mort et de l’amour.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   07 juillet 2011
Voyage aux Ombres ne devrait pas déplaire aux amateurs de fantasy ‘à la Arleston’, occupant même le haut du panier par rapport à d’autres séries dérivées du monde de Troy. Les autres, malgré un dessin agréable qui constitue le principal atout de l’album, pourront passer leur chemin sans regret d’aucune sorte.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   16 juin 2011
L’ensemble forme un album à la lecture très agréable, un divertissement malin et d’excellente tenue.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   24 avril 2017
- Vous savez ce que je pense des hommes qui ont besoin de posséder une femme comme si c'était un objet ? Qui la traitent comme si elle n'avait pas de cerveau ? Qui la rabaissent et l'infantilisent en permanence ?
- Euh... Qu'ils font bien leur travail de protecteur ?
- C'est vous que vous protégez ! Vous enfermez vos femmes et leur posez des œillères pour qu'elles ne voient pas quels petits crétins mesquins et ridicules vous êtes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
WitchbladeWitchblade   15 avril 2017
A Eckmül, la magie est individuelle et s'exprime à travers des pouvoirs. Au Darshan, elle est collective et donne naissance à des dieux. Il suffit de croire en l'un d'eux pour qu'il se mette à exister réellement : on en dénombre plusieurs milliers. Chaque jour, certains apparaissent grâce à la croyance de nouveaux fidèles, alors que d'autres meurent faute d'être honorés.
Commenter  J’apprécie          130
BouvyBouvy   27 mai 2016
- Phorée, promettez-vous de veiller sur votre épouse Dysséry ?
- Oui
- Promettez-vous de la surveiller, de l'éduquer ?
- Je le promets.
- Promettez-vous de la battre et de la punir pour son bien, quand elle aura fauté ?
- Je le promets.
- Promettez-vous d'accepter qu'elle se prosterne et baise vos pieds tous les jours, qu'elle accède à chacun de vos désirs comme lui dicte son devoir sacré d'épouse ?
- Oui, je le promets. ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BouvyBouvy   27 mai 2016
Deux choses sont primordiales aux yeux des Darshanides : bien sûr, il y a la gastronomie ...
et la religion ! A Eckmül, la magie est individuelle et s'exprime à travers des pouvoirs. Au Darshan, elle est collective et donne naissance à des dieux. Il suffit de croire en l'un d'eux pour qu'il se mette à exister réellement...
Commenter  J’apprécie          90
Natty56Natty56   12 janvier 2015
- Fantôme ! Devenez fantôme ! Hantez les rêves des vivants !
- Pour votre après-vie, choisissez la momie ! La bandelette, c'est la classe !
- Rejoignez-nous ! Vous feriez une formidable zombie !
- Bêêêh !
- Vous êtes raciste ?
- Pas du tout ! Mais...
- Les zombies sont des non-vivants comme les autres ! Halte à la discrimination !
- Je... J'en suis persuadée. Mais je dois vous laisser, on... on m'attend.
- Pffft !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Christophe Arleston (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Arleston
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 12–02-21
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Trop jeune pour être vieille de Joëlle Goron et Delphine Apiou aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/1071882-article_recherche-trop-jeune-pour-etre-vieille-----petit-manuel-de-savoir-rire-et-profiter-de-son-age.html • Reviens, Lila de Magali Laurent et Françoise-Marie Santucci aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1071607-article_recherche-reviens--lila.html • le Grimoire d'Elfie (T1) : L'île presque de Audrey Alwett, Christophe Arleston aux éditions Drakoo https://www.lagriffenoire.com/1071827-bd-le-grimoire-d-elfie-t1-----l-ile-presque.html • Janvier 2015 - le procès de Yannick Haenel et Francois Boucq aux éditions Les Echappés https://www.lagriffenoire.com/1069873-essais-d-actualites-janvier-2015---le-proces.html • Les lettres de Biscotte Mulotte : Avec 6 enveloppes à ouvrir ! de Lili la Baleine et Anne-Marie Chapouton aux éditions Père Castor https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1054142&id_rubrique=4 • Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=117761&id_rubrique=25 • Betty de Tiffany McDaniel - Lu par Audrey D'Hulstère aux éditions Audiolib • Incendie nocturne de Michael Connelly - Lu par Jacques Chaussepied aux éditions Audiolib • le Bal des folles de Victoria Mas - Lu par Audrey Sourdive aux éditions Audiolib • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsdenoel #editionsgrasset #editionsdrakoo #editionslesechappes #editionsperecastor #editionspocket #editionsaudiolib
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lanfeust de Troy

Quel métier exerce Lanfeust ?

Aubergiste
Epéiste
Forgeron
Fermier

14 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Lanfeust de Troy, tome 8 : La Bête fabuleuse de Christophe ArlestonCréer un quiz sur ce livre