AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365693509
448 pages
Éditeur : Editions Les Escales (01/03/2018)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 189 notes)
Résumé :
Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n'a jamais vu ça. Comme si quelqu'un tentait de réduire la ville en cendres...
Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu'elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie. Pourtant, alors que Southampton s'embrase et qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  21 novembre 2019
Un titre particulièrement aguicheur pour un roman très agréable à lire mais sans doute aussi assez conventionnel .
Dés le début, l'ambiance est "chaude ": pas de temps mort , on se trouve , dès le début , plongés dans le drame que constitueront sur trois nuits , plusieurs incendies criminels ,transformant en brasier la ville de Southampton .Des victimes sont à déplorer mais quel lien peut bien les unir ?
On va découvrir avec émotion les interventions des combattants du feu , les pompiers qui , au péril de leur vie , se lancent dans les décombres pour sauver des vies .Bel hommage , certes , mais aussi suspicion ....Et si le pyromane était l'un d'eux?
Les policiers se lancent , eux , à la poursuite des éventuels criminels Parmi les policiers , on retrouve la mystérieuse Helen Grace , épaulée par sa dévouée collègue Charlie , l' ambitieuse journaliste , Emilia , avide de sensationnel et de réussite personnelle , plus une adversaire qu'une alliée pour Helen ....Complétons le casting avec Deborah , la légiste , et nous aurons là le panel des principales protagonistes , une remarquable pléiade de femmes , en l'occurrence, brillantes et ...impitoyables .
Ce roman se lit avec facilité, le style est alerte, le vocabulaire simple ( mais pas simpliste ) et l'action avance vite , rythmée par des chapitres courts , vifs , qui , de temps à autre cèdent la place à d'énigmatiques messages ...On avance inexorablement, les éventuels coupables voient les accusations peser sur leurs épaules puis disparaître jusqu'à un dénouement somme toute crédible mais un peu " convenu " à mon avis , un de ces dénouements classiques pour lesquels la morale reste sauve et où les héros retrouvent la sérénité qui semblait les avoir quittés.
C'est un bon roman qui ne perturbe cependant pas l'ordre établi et répond plutôt à un schéma assez classique chez cet auteur .Pas de grande originalité mais une grande efficacité, un de ces livres qui vous apporte un repos certain si vous sortez de lectures un peu plus " fouillées " , notamment au niveau des personnages qui manquent un peu de " profondeur " , de charisme dans le cas présent. C'est solide , bien mené mais il manque cependant cette flamme qui ....oh , mince , la " flamme " , pour un livre qui s'intitule " au feu , les pompiers "
.....Je suis confus de ce vilain effet de langage : rouge de honte , j'en ai " le feu " aux joues....
Allez les amis et amies , je vous quitte. Mon petit - fils me réclame pour la lecture du soir . Ce qu'on lit ? Attendez , je regarde ...."SAM , le pompier !!! " Mais non , je le fais pas exprès, je vous assure ...Vous n'allez pas " m' allumer" pour si peu , tout de même ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          713
Gaoulette
  11 octobre 2018
Quel plaisir de retrouver le Commandant Helen Grace et la ville de Southampton et surtout la plume addictive et puissante de MJ Arlidge! Je suis subjuguée, fan, emballée par cet auteur et son univers sombre.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle. Nouvelle comptine pour enfant, nouveaux meurtres glaçants. Première scène, un adolescent hésite à sauter pour sauver sa peau. Sa maison où il devrait être en sécurité est envahie par les flammes. C'est le chaos total…. Et démarre après cette nuit tragique, une course contre la montre contre une succession d'incendies qui engendrera frayeur sur son passage. Et nous retrouvons le Commandant que j'affectionne Helen Grace, qu'on avait laissé plus que solitaire dans le dernier opus. Cette flic ne vit que pour son boulot, l'adrénaline. Elle arrive à anticiper certaines situations, arrive à cerner ce qui l'entoure. Elle n'est pas faite pour la politique, ce qu'elle souhaite c'est de l'action avant tout.
J'ai trouvé que dans ce tome MJ Arlidge était plus accès sur les femmes et leur besoin de reconnaissance dans un métier peuplé d'hommes. Mais aussi que celle ci souhaite garder leur identité de femme (mère, amante, séduction, famille….) et le parallèle avec leur métier de terrain. MJ Arlidge nous offre une enquête de grande envergure qui ne laissera personne de marbre. Encore une fois, l'auteur se balade avec des chapitres courts, punchy sur plusieurs protagonistes mais aussi les victimes pour connaitre leur désarroi, leurs doutes, leurs peurs…. Il nous offre encore ces chapitres courts pour nous imprégner de chaque ambiance et personnages. Et encore une fois il donne la parole au tueur de manière succincte et efficace qui nous permet de rentrer dans sa tête.
Cette fois l'auteur frappe fort et pointe du doigt certaines choses que je ne révélerais pas pour ne pas spoiler. Il mettra mal à l'aise le lecteur et le poussera dans ses retranchements pour avoir de l'empathie pour le tueur. J'ai été beaucoup plus sensible par cet opus où le coupable m'a touché en plein coeur.
Ce tome se consacre un peu plus sur la personnalité complexe de l'héroïne et les personnes qu'elle heurte sur son passage et qui laisse donc présager des suites importantes pour les prochaines aventures et l'évolution des héros. Je pense à Emilia qui dés le départ laissait envisager des méthodes peu orthodoxes et va lui entrainer une situation malsaine. Je pense à Charlie, héroïne qui prend de l'ampleur et nous touche avec son jeune rôle de maman et son envie de bien faire sur le terrain. Je pense aussi au nouveau chef dont le dernier chapitre ne présage rien de bon. J'ai encore en tête Jake qui peut jouer sur un possible bonheur pour Helen qui le mérite. Il me tarde la prochaine comptine et le prochain coup de coeur.
Je valide pour celui ci. Maribel, dés que MJ Arlidge sort son prochain opus, on plaque tout et on fonce. Je n'ai plus envie qu'une pépite livresque dorme dans notre bookjar…..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
PriscillaMushu
  08 mai 2020
Ce que j'adore avec cet auteur c'est que ça commence vite et fort, pas de temps à perdre !
Ici on entre directement dans le vif du sujet avec une vague d'incendies criminels sur laquelle le capitaine Grace et son équipe vont enquêter. 
J'ai adoré retrouver Helen Grace. Même si j'aurais voulu en savoir plus encore sur sa vie perso et ses démons, mais la frustration participe clairement au plaisir.
Les chapitres sont courts et percutants si bien qu'une fois arrivé au bout on n'a qu'une envie: lire le suivant. Cette lecture m'a complètement happée et m'a offert un super moment d'évasion.
Le dénouement de l'intrigue est très bien mais n'est peut-être pas à la hauteur de tout le reste (ou alors j'en attendais trop ^^ ). Ce détail mis à part ça reste une lecture palpitante et je n'avais tout de même pas vu venir le coupable !
Ce qui m'a aussi bien plu dans cette lecture c'est que l'auteur essaie de nous faire réfléchir sur l'empathie que l'on peut éprouver (ou non) pour un criminel. J'ai trouvé cette aspect là très intéressant, pour ma part ça m'a fait me questionner.
Et alors le dernier chapitre en apothéose qui appelle une suite: démoniaque ! (et très malin ^^) Vite, je veux la suite ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
druspike
  24 janvier 2019
Insta: https://www.instagram.com/druspike/
Facebook: https://www.facebook.com/Les-lectures-de-druspike-1848209112084092
Ha lala M.J Arlidge et sa série Helen Grace quel plaisir de lecture ! Ça fait un moment que je cherchais ce livre d'occasion en GF autant dire que quand je l'ai enfin trouvé il n'a pas fait long feu !
De quoi ça parle ? « Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n'a jamais vu ça. Comme si quelqu'un tentait de réduire la ville en cendres...
Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu'elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie. Pourtant, alors que Southampton s'embrase et que de plus en plus d'immeubles partent en fumée, les sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison... »
Franchement il faut lire les 3 premiers pour réellement apprécier cette série, ils peuvent se lire seul mais je pense que c'est dommage, il y a une perte au niveau des personnages non négligeable.
La série en elle même est assez « polar/thriller classique » mais néanmoins très bien écrite, avec une bonne dose de suspens et une intrigue à chaque fois hyper intéressante. Mais quand on suit la série il y a en plus l'attachement aux personnages qui en font une excellente série !
L'auteur a une façon d'écrire très addictive. On est sur des chapitres hyper courts, entre 1 et 4 pages on va dire, ce qui donne un super rythme de lecture. Pas besoin d'avoir une demie heure devant soit pour retourner se plonger dans la lecture il suffit de 5 minutes pour avancer un peu et ça c'est vraiment top !
Je trouve que plus on avance dans les tomes et plus l'auteur maîtrise son histoire et sa façon de nous l'amener. Jusqu'à la fin il y a du suspens  ! Pas de temps mort, les fausses pistes et les rebondissements s'enchaînent et nous laissent accrocher.
J'ai beaucoup de plaisir à chaque fois à retrouver Helen et son équipe, il y a des séries comme ça avec des personnages doudous qu'on attend toujours impatiemment de retrouver et avec lesquels on est jamais déçu !
J'ai adoré l'enquête de ce tome, l'histoire était vraiment bien construite, on se pose autant de questions que les enquêteurs : Qui, pourquoi, Quel logique ?
L'auteur nous balade au fil des pages, pour nous offrir un final que nous n'avions pas vu venir ! Franchement il m'a scotché 2 fois !
Comme à chaque fois c'est un coup de coeur pour moi, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, je l'ai dévoré en 2 jours rien à redire !
Et le dernier chapitre est comment dire ? WTF !!!!!! le prochain tome sort dans quelques jours, je vais me faire violence pour attendre une occase mais ça ne va pas être facile !
Note 9/10 coup de coeur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Missnefer13500
  11 octobre 2018
Encore un tome de M.J Arlidge magistral !
D'un opus à l'autre, et ce depuis Am Stram Gram, mon préféré à ce jour, l'auteur ne cesse de surprendre par ces thrillers variés. Certes la trame est identique de l'un à l'autre avec son assassin, plutot sériel killer et dont on ne découvrira l'identité que dans les derniers chapitres. Je défi quelqu'un de dire qu'il a des soupçons en cours de lecture.
Tout comme Helen, le lecteur n' a pas beaucoup de pistes à suivre, tant les liens entre ces incendies semblent inexistants.
Quelles sont les motivations de ce pyromane ? le plaisir de voir le feu tout consumer, vibrer devant le spectacle des flammes dévastatrices ? Où des incendies pour cacher un meurtre ? À chaque attaque des lieux ciblés, entreprises florissantes et une maison dans des quartiers tout autant aisés que populaires. Alors quel rapport entre les victimes ?
Notre cerveau turbine, mais ne trouve aucune réponse, tout comme Helen Grace et son équipe.
Encore une fois l'auteure nous rappelle qu'il ne faut pas se fier aux apparences, que les blessures secrètes engendrent souvent des désirs de vengeance, pas toujours envers les présumés coupables de leurs tourments.
M.J Artlige nous envoie sur des fausses au pistes au fur et à mesure que l'enquête progresse, comme dans la vraie vie. J'apprécie son cheminement.
Comme dans les autres tomes, l' histoire personnelle de notre personnage récurant est au centre du roman, ainsi que celle d'autres personnages secondaires comme Charlie. la seule personne avec qui Helen entretient des relations normales comme tout un chacun.
Helen est très particulière. L'auteure développe son addiction, celle qui lui permet d'avancer, d'oublier dans sa propre doulour, les horreurs de son métier qu'elle ne partage avec personne tant Helen est une solitaire. Cette addiction très déconcertante et peut être choquante pour certains, est dans l'air du temps. C'est quelque chose dont on parle plus ouvertement de nos jours et traité dans de nombreux romans contemporains.
Dans ce tome nous ferons la connaissance du nouveau superieur hiérarchique de notre héroïne. Une personnalité aux comportements intriguant. Et quelque chose dans le dénouement nous laissera perplexe et c'est là qu'on peut admirer le talent de M.J Arlidge pour le cliffhanger. La disparition d'un objet appartenant à Helen, m'avait titillé, j'imaginais que l'insistance de l'auteur sur le sujet n'était pas anodine. mais je n'ai pas songé une minute à une telle sortie !
Comme à son habitude l'auteur nos brosse des aventures dans un contexte réaliste, abordant des problématiques sensées, contemporaines, qu'elles soient sociales, ou comportementales. Il peint des décors, loin d'être idéalisés, du mode de fonctionnement de la police britannique, nous plongeant dans des ambiances sordides, dans les affres de culpabilité de nos héros, les rendant ainsi humains et plus vrais que nature. Il s'attache à dépeindre avec quelle rapidité démarre la vindicte populaire, avec ou sans preuve de culpabilité confirmée, simplement exacerbée par des infos journalistiques dont l'objectif est de faire le buzz.
Nous retrouvons donc l'horrible peste de Granita. Peut importe à cette journaliste de détruire des vies, d'inciter à des actes répréhensibles, de provoquer des drames. de ce fait on se demande ce que l'auteur réserve à ce personnage dans les prochains tomes.
Je suis, donc, une nouvelle fois sous le charme de la plume de l'auteur dans toute son intégralité, le style, la trame, la construction de l'intrigue, les personnages qui se dévoilent de plus en plus en plus au fil des tomes. L'auteur maîtrise son sujet sur les incendies criminels, la passion de certains pour le feu.
Mon seul bémol, un petite incohérence s'est glissé pour moi dans cette intrigue. Je ne peux croire en une telle issue. Les agressions sur agent passant aux oubliettes au profit de l'intrigue. pas vraiment crédible de mon point de vue pour qu'on en reste là !
Pour le reste, je dis chapeau bas Mr Arlidge. Une fois encore vous nous offrez des assassins hors du commun, une trame haletante,du suspens, des rebondissements et des personnages aux comportements adaptés aux circonstances. Une intrigue particulièrement bien ficelée, parfaitement construite qui passionne le lecteur jusqu'à la dernière ligne.
Coup de coeur ! Mais le premier opus de l'auteur reste mon préféré par son coté angoissant que l'on a pas aussi puissant ici.
Rdv pris l'année prochaine avec l'auteur pour les prochaines aventures du Commandant Helen Grace. Un peu frustrant d'attendre en sachant que plusieurs tomes sont déjà publiés en Angleterre
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   15 avril 2018
Deux séries d'incendies criminels en vingt-quatre heures. C'était osé, pour le moins, mais que cachait cette frénésie ? Le pyromane se sentait-il investi d'une mission ? Si non, pourquoi un tel empressement ? La principale inquiétude d'Helen venait du du dévouement extrême de l'auteur de ces crimes à sa cause ; il était précis et parfaitement organisé. Trois incendies dans des quartiers différents de la ville, rapprochés dans le temps pour qu'il soit presque impossible de les combattre efficacement. L'incendiaire était résolu à engendrer la mort et la destruction à grande échelle.
Comme si son but était de réduire Southampton en cendres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
amanlineamanline   17 décembre 2019
Des volutes de fumée s'élevaient doucement au-dessus des cendres. Seule la structure de la maison subsistait, tout l'intérieur avait été consumé par les flammes. Vingt-quatre heures plus tôt, une somptueuse demeure se dressait ici, dans l'un des quartiers les plus prisés de la ville. À présent, ce n'était plus qu'une carcasse fumante. Pire, le théâtre d'un meurtre.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   06 mars 2018
L’intensité et l’ampleur de ces incendies nous laissent peu d’espoir de retrouver des éléments médico-légaux qui pourraient conduire à leur auteur ; fibres, cheveux, ADN… tout aura été détruit. En outre, le gel et la dureté du sol ne permettent pas de relever des traces de pneus ou des empreintes. En résumé : il va falloir procéder à l’ancienne. J’ai mobilisé un maximum d’agents pour mener l’enquête de proximité en porte-à-porte et recueillir les témoignages des voisins concernant des individus suspects ou des agissements qui sortiraient de l’ordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marmotte9525Marmotte9525   23 janvier 2020
Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace n'a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers riches de Southampton que les zones déshéritées, fauchant des victimes sans aucun lien apparent. Et pourtant, un seul coupable est à l'œuvre. Helen Grace et son équipe se trouvent happés dans le cauchemar d'un esprit criminel qu'il va leur fallour décrypter au plus vite. Mais, alors que de plus en plus d'immeubles partznt en fumée, certains des sombres penchant de la détective prennent le pas sur la raison...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
faelifaeli   14 janvier 2019
Elle se sentait coupable chaque fois qu'elle partait travailler- coupable de laisser son enfant, de se reposer autant sur Steve pour qu'il gère les tâches ménagères - et son baiser venait atténuer ce sentiment. C'était dur, elle ne se sentait souvent physiquement mal de quitter la maison, mais elle n'avait pas d'autre choix. Les mères actives ne connaissaient qu'une seule règle: il fallait travailler plus dur et plus longtemps que n'importe qui pour être prises au sérieux? C'était injuste, absolument pas équitable, mais ainsi tournait le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de M. J. Arlidge (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M. J. Arlidge
M.J. Arlidge travaille pour la télévision britannique depuis quinze ans. Il dirige également une maison de production indépendante, qui a permis à plusieurs séries policières de voir le jour. Après "Am Stram Gram", "Il court, il court, le furet", "La Maison de poupée", "Au feu, les pompiers" et "Oxygène", tous publiés aux Escales, "À cache-cache" est son sixième roman mettant en scène l'inspectrice Helen Grace. Dans cette vidéo, il nous fait découvrir l'univers de son personnage fétiche...
autres livres classés : pyromaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Am stram gram..." de M.J. Arlidge.

Où le corps de Sam est-il retrouvé ?

dans une salle de cinéma
dans une piscine
dans un immeuble désaffecté

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Am stram gram... de M. J. ArlidgeCréer un quiz sur ce livre