AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782264076083
408 pages
Éditeur : 10-18 (13/02/2020)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 132 notes)
Résumé :
Le commandant Helen Grace parviendra-t-elle à échapper à ses plus vieux démons ? Après Au feu, les pompiers, une nouvelle enquête signée M. J. Arlidge.
Lorsque le commandant Helen Grace est appelée dans une boîte de nuit SM de Southampton, elle ne s'attend pas à ce que ce corps ligoté, retrouvé sans vie, soit celui d'une vieille connaissance tout droit sortie de la double vie qu'elle cache à ses supérieurs : Jake, son dominateur. Helen Grace se lance à la pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  15 avril 2020
En cette période de confinement , un titre prometteur me " fait de l'oeil " dans ma PAL , " Oxygène " de monsieur Arlidge . Promesse de "fraîcheur " ou bien d'un peu plus de pression encore , on verra bien . C'est que , voyez- vous , cet auteur , je le fréquente assidûment et je sais qu'avec lui , " c'est pas gagné " d'avance , en principe , c'est plutôt du genre " stressant " .Bon , ceci étant, au point où nous en sommes , avec un mois de confinement de plus comme seul horizon , je me dis que j'aurai du " temps pour récupérer"...Et c'est parti...
Et ça part fort . Un cadre , disons , pour le moins original , des moeurs quelque peu , " sortant des sentiers battus " et ...un premier cadavre , le premier d'une " belle série" de trois....et pas un coup de feu , hein , non , du bien plus ...comment dire , " raffiné " ,enfin , ça dépend pour qui , mais ,vous verrez bien....
Sur l'enquête, on retrouve Helen Grace, toujours aussi perspicace , mystérieuse , meilleure enquétrice de la brigade , hélas pour elle , heureusement pour nous , poursuivie par des vieux démons entrevus dans les romans précédents.Et ce genre de " gamelles " , ça peut faire..du bruit . Elle peut cependant compter sur l'amitié indéfectible de son adjointe , la fidèle Charlie et sur l'aide d'une autre adjointe , Sanderson , compétente enquétrice dont on pourrait dire familièrement que " les dents rayent le parquet "mais qu'on qualifiera courtoisement d'ambitieuse ....
Et puis , elle aurait manqué au scénario, l'ennemie intime de Grâce , l'intrigante journaliste Emilia Garanita....fidèle à elle - même....
Voilà, les principales héroïnes sont en place , le meurtrier " génial " , glacial , intelligent , machiavélique peut entrer en scène , le show peut commencer , un " chaud et froid " en fait , peut - être même un " chaud effroi " .....
Comme les précédents, ce roman tient ses promesses . Les chapitres courts lui donnent du rythme et le scénario est très bien ficelé, machiavélique, violent juste " comme il faut " , et , sans avoir complètement occulté le confinement qui nous oppresse un peu en ce moment , je me suis parfaitement projeté dans ce monde trouble qui nous est décrit et j'ai vraiment été intéressé jusqu'à la toute dernière page .
Néanmoins, j'apporterai toutefois deux petites remarques .Pour moi , ce roman fait allusion à trop d'événements passés, décrits dans les romans précédents. Un lecteur qui prendrait ce livre " en solo " pourrait se sentir un peu " frustré " comme , sans doute , le grand lecteur qui doit replonger dans les méandres de ses neurones pour " réactiver " ses souvenirs , ce fut mon cas .
Je n'ai pas vraiment non plus trop apprécié la dernière page , mais là, je ne dirai rien de plus.....( ..et ne commencez pas par la fin , hein ...)
Ne nous trompons pas , Arlidge , c'est un bon , un très bon , un fin technicien . Je préfère toutefois les romans autonomes , ceux qui " se suffisent " à eux - mêmes sans vous séduire pour vous fidéliser et vous " abonner " .
J'aimerais pourtant bien retrouver Grace dans un prochain opus , j'ai deux ou trois petites choses , oh trois fois rien , hein , à voir avec elle...
Grace ? Une fille qui "manque pas d'air ", c'est moi qui vous le dis .
Et quand vous aurez tourné la dernière page , vous aussi , " Inspirez ,Soufflez". Et si ça va toujours pas , dites- le , on vous passera " l'Oxygène ".
A une prochaine fois.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          710
coquinnette1974
  20 juin 2019
Je remercie énormément les Editions Les Escales pour l'envoi, via net galley de Oxygène de M. J. Arlidge.
Le commandant Helen Grace parviendra-t-elle à échapper à ses plus vieux démons ? Après Au feu, les pompiers, nous avons là une nouvelle enquête signée M. J. Arlidge que j'étais ravie de pouvoir découvrir en service presse et qui m'a réellement scotchée.
Lorsque le commandant Helen Grace est appelée dans une boîte de nuit SM de Southampton, elle ne s'attend pas à ce que ce corps ligoté, retrouvé sans vie, soit celui d'une vieille connaissance tout droit sortie de la double vie qu'elle cache à ses supérieurs : Jake, son dominateur. Helen Grace se lance à la poursuite du meurtrier tout en dissimulant cette relation.
Mais lorsque l'assassin fait une deuxième victime, Helen se trouve face à un dilemme : doit-elle confesser ses zones d'ombre et se voir retirer l'enquête ou continuer à mentir et risquer de se perdre dans ce jeu dangereux ?
Oxygène est un excellent thriller qui ne manque pas de souffle.
J'ai adoré retrouver le personnage d'Helen. On ne peut pas dire que M. J. Arlidge fait des personnages lisses, ah ça non ! Car notre commandant, des zones d'ombre, elle en a vraiment pas mal. Elle a un sacré caractère, un passé compliqué et un présent qui l'ai tout autant. Elle a le chic pour se mettre les gens à dos. Et son entourage professionnel est loin d'être lisse. du coup, ça donne un personnage tortueux comme je les aime.
Nous retrouvons Jack, un personnage qui m'intriguait beaucoup. Bon, il est mort, dommage, mais ça m'a quand même fait plaisir de le recroiser et de croiser quelques unes de ces zones d'ombre à lui.
L'histoire est captivante, l'ambiance m'a beaucoup plu car Oxygène nous emmène dans un univers dont on parle peu dans les romans mais qui colle parfaitement avec la personnalité d'Helen.
Quand au final, la vache là quand même je vous avoue que je ne m'attendait pas à ça !
Petite précision tout de même : pour comprendre ce roman il est préférable d'avoir lu les précédents. J'en ai seulement lu deux (le premier et le troisième) mais ça va, car j'avais bien l'un des derniers en tête, heureusement. Si vous n'avez pas lu les précédents opus vous risquez d'être un peu perdu, j'en ai peur.
J'ai adoré ma lecture même si elle ne fût pas toujours facile, et je mets un énorme cinq étoiles.
Vivement la suite :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Gaoulette
  07 mars 2019
OMG….. Je ne vais jamais pouvoir attendre aussi longtemps. MJ Arlidge frappe fort et ne laissera aucun lecteur indemne. Je me demande si je ne vais pas prendre des cours intensifs d'anglais pour me mettre à la lecture en VO.
Je lui reprochais dans une autre critique de ne pas répondre à toutes mes questions. Et dans cet opus je comprend mieux. Pour moi, il nous offre l'enquête la plus palpitante et passionnante d'Helen Grace, héroïne que je continue d'admirer. Il fait exploser son art et on en redemande encore et encore.
Qui se souvient de Jake ? Moi il m'avait marqué et j'avais trouvé dommage que MJ Arlidge l'abandonne… Et voilà, que la première enquête commence par lui et j'ai été prise d'assaut d'émotions fortes. La victime on la connaît et on assiste comme à son habitude à son meurtre et le lecteur le vit très mal. Cette fois, notre commandant est impliquée émotionnellement….
J'ai trouvé cet opus beaucoup plus poussé et approfondi sur le portrait des personnages. Bien sur on en apprend un peu plus sur Helen, mais Sanderson et Charlie se révèlent encore plus. D'ailleurs l'auteur propose des scènes très réalistes : la place de la femme dans un métier d'homme, la compétition entre elles pour arriver au sommet, la position délicate d'un supérieur hiérarchique, les conséquences d'une mauvaise arrestation.
Le comble cette fois-ci et sans trop spoiler. MJ Arlidge nous offre une sorte de tome 1. On en ressort conquis et frustrée à la fois. Énervé et tellement emballé d'attendre la suite…
Un très gros coup de coeur ! Un grande fan de MJ Arlidge ! Vivement 2020 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          385
cannibalector
  07 juillet 2020
Oxygène: après ce confinement, nous aspirons tous à en inspirer le plus possible après avoir eu cette chance de ne pas expirer.
Mais il existe un monde étrange, discret, excentré et souvent excentrique, ésotérique, intellectuel ( malgré 50 nuances and co) où les valeurs traditionnelles sont inversées ou tout du moins distordues : le BDSM.Cette relation dominant/soumis passe notamment par des pratiques plus ou moins douloureuses et dangereuses dont le "breathplay" qui consiste à priver d'oxygène son partenaire ( étranglement, momification par exemple)
Hélen Grace, commissaire et héroïne récurrente de l'auteur a besoin, de temps en temps, de se faire frapper , selon un schéma bien précis, par des dominateurs professionnels
Mais, quand elle les découvre assassine par étouffement, la commissaire doit, soit admettre qu'elle connait ses personnes et ainsi dévoiler ses penchants intimes et risquer de sacrifier sa carrière , soit freiner l'enquête en essayant de démasquer le tueur au plus vite.
Un récit captivant et plein de rebondissements
Malheureusement, le livre se finit au moment le plus intense et oblige donc à lire la suite!
Procédé que je ne digère toujours pas quand il n'est pas explicitement mentionné ( tome 1... etc);
Mais ce n'est que mon humble avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
Bazart
  28 mars 2019
Le roman "Am stram gram a longtemps tourné sur les tables de librairies dans les coups de coeur de nos chers libraires.
ON y découvrait pour la première fois le personnage du commandant' Helen Grace que M.J. Arlidge a ensuite popularisé dans les romans suivants : "Am stram gram", "Il court, il court le furet", "La maison de poupée" et le précédent , "Au feu les pompiers"...
M.J. Arlidge a toujours eu un net penchant pour les ambiances un peu sombres, à la lisière du glauque avec son personnage central particulièrement complexe et névrosé et ce n'est pas "Oxygène", le 5ème tome des aventures d'Helen Grace qui va changer la donne , ne déroge pas à la règle, car Helen Grace se retrouve confrontée à ses zones d'ombres du passé, en la personne d'un de ses ancien maitre du sadomasochiste qu'Helen connaissait très bien et qui est retrouvé assassiné dans une boîte de nuit SM de Southampton.
La commandante Helen Grace appelée sur les lieux du crime connaît très bien la victime, mais va bien se garder de le dire aux autres enquêteurs, sauf que l'assassin adepte de ces lieux singuliers fait une deuxième victime, Helen se trouve face à un dilemme : doit-elle confesser ses démons intérieur et se voir retirer l'enquête ou continuer à mentir et risquer de se perdre dans ce jeu dangereux ?
On n'a pas lu tous les tomes de la saga, donc on est parfois un peu paumés dans la compréhension du personnage ou de certaines situations, et si l'auteur a tendance à en rajouter un peu dans le sordide et la complaisance, l'intrigue reste suffisamment addictive et le personnage d'Helen Grace suffisamment complexe et nuancé pour rendre la lecture tout à fait plaisante..de là à attendre impatiemment le 6ème tome que le dénouement laisse totalement augurer, pas forcément...
Ce qui est certain c'est que M.J Arlidge avec son Oxygène- qui en fait parfois manquer à son lecteur oppressé ravira les fanatiques des enquêtes d'Helen Grace.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ValerieLacailleValerieLacaille   21 avril 2019
Il ressemblait à un ange déchu. Son corps musclé, dénudé, paré d'ailes argentées, se balançait d'avant en arrière dans les airs au bout de l'épaisse chaîne qui pendait du plafond. Les doigts tendus vers le sol, il tentait d'attraper à tâtons la clé qui le libérerait mais qui restait cruellement hors de portée.
Commenter  J’apprécie          110
brinvilliersbrinvilliers   02 mars 2019
Pourquoi n'exigeait-elle pas une explication à son comportement ?
Elle n'en ferait rien, bien sûr. Leur mariage était tenu par le silence désormais. Donc rien ne changerait. Même si chaque nuit qui passait changeait tout. Petit à petit, il devenait quelqu'un d'autre - un homme nouveau et différent. Cette idée l'excitait autant qu'elle l'effrayait, tant son obsession était puissante. C'était pour cela qu'il avait besoin que quelqu'un lui parle, le stimule. Parce qu'il savait d'instinct que, livré à lui-même, il n'arrêterait jamais. Jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
leslivresmapassionleslivresmapassion   22 mai 2019
Helen Grace qui venait d'arriver était en train de descendre de moto. Elle avait ses petites habitudes : elle se garait toujours au même emplacement, retirait son casque puis son blouson en cuir, toujours dans cet ordre. Qu'elle soit guidée par la logique ou la superstition, Gardam l'ignorait. Il savait toutefois que sa passion pour les deux-roues remontait à l'enfance - dans un moment d'égarement, elle lui avait confié avoir volé des mobylettes adolescente. Mais en dehors de ça, elle restait un mystère. Les rouages de son esprit lui échappaient, aussi secrets et obscurs que toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GaouletteGaoulette   02 mars 2019
Tout le monde se croit anonyme, mais personne ne l’est jamais. Quels que soient les efforts fournis pour tenter de se protéger, quels que soient les moyens employés, il est impossible de ne pas laisser de traces.
Commenter  J’apprécie          70
loup0loup0   26 mars 2019
Au début, ils avaient hésité à révéler son nom, mais une fois l’homme relâché sous caution, tous les coups avaient été permis. Qu’il fût coupable ou non. En un sens, peu importait. L’information restait explosive, cocktail détonant de secrets, de mensonges et de dépravation.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de M. J. Arlidge (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de M. J. Arlidge
M.J. Arlidge travaille pour la télévision britannique depuis quinze ans. Il dirige également une maison de production indépendante, qui a permis à plusieurs séries policières de voir le jour. Après "Am Stram Gram", "Il court, il court, le furet", "La Maison de poupée", "Au feu, les pompiers" et "Oxygène", tous publiés aux Escales, "À cache-cache" est son sixième roman mettant en scène l'inspectrice Helen Grace. Dans cette vidéo, il nous fait découvrir l'univers de son personnage fétiche...
autres livres classés : bdsmVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Am stram gram..." de M.J. Arlidge.

Où le corps de Sam est-il retrouvé ?

dans une salle de cinéma
dans une piscine
dans un immeuble désaffecté

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Am stram gram... de M. J. ArlidgeCréer un quiz sur ce livre

.. ..