AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266124560
Éditeur : Pocket (18/09/2003)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Le destin d'Emmeline commence dans un pauvre village du Cambrésis, au début de l'autre siècle. Très tôt orpheline, maltraitée par sa famille d'accueil, elle croit cependant en son courage.

La région tout entière, de la plus humble ouvrière à l'industriel le plus opulent, vit du tissage et du textile. À treize ans, Emmeline connaît déjà tous les secrets du lin, du drap et du tulle. Ourleuse de mouchoirs, dentellière, brodeuse, elle excelle dans tous c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marlene50
  08 mars 2017
L'histoire s'écoule au fil des pages sans réelle surprise.
Mais quel plaisir, toujours renouvelé, lorsque je me plonge dans cette lecture du Terroir qui parle à mon coeur et m'apporte une forme de plénitude.
Etre bien là où je suis avec ces pages entre les doigts qui me ressource.
Un intermède nécessaire entre d'autres lectures d'univers différents.
Commenter  J’apprécie          60
Lalivrophile
  17 novembre 2011
Dans l'ensemble, on passe un bon moment avec ce livre. Pourtant, certaines choses sont un peu agaçantes.
La façon dont Emeline nous raconte ses malheurs fait penser aux romans larmoyants. Bien sûr, on la plaint et on compatit, mais j'ai trouvé qu'elle racontait ça d'une manière un peu grandiloquente. On a envie de lui dire d'agir au lieu de s'apitoyer sur son sort. Je sais que cette remarque n'est pas très justifiée, étant donné que les circonstances font qu'elle est soit trop jeune pour agir, soit prise entre le marteau et l'enclume. La seule fois où mon énervement à son égard a été justifié, c'est quand elle joue les saintes, et n'épouse pas l'homme qu'elle aime pour ne pas contrarier le père de ce dernier.
L'agacement vient aussi de ce qu'il lui arrive trop de malheurs pour que ce soit crédible. Je me suis plusieurs fois surprise à marmonner: "Mais c'est Cosette, Cendrillon, Sarah Crew, et Caliméro réunis, cette pauvre Emeline!"
On devine pas mal de choses avant qu'elles arrivent. Les coups de théâtre sont attendus. A peine sont-ils esquissés que nous savons ce qui va se passer.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
opera64
  20 mai 2015
J'ai beaucoup aimé ce livre pour les descriptions des anciens métiers. L'histoire est belle. Il nous est montré que dans la vie il ne faut jamais désespérer et s'accrocher.
Commenter  J’apprécie          40
kastelanka
  24 février 2014
Superbe et tout cousu de dentelle si j ose dire. Des destins bouleverses brisés mais avec un fond émotionnel et des valeurs intemporels. A découvrir absolument
Commenter  J’apprécie          40
SYLVI
  19 juillet 2012
J'ai apprécié l'histoire mais aussi tous les détails du métier de la fabrique de la dentelle. C'est un aussi bon livre que "au bonheur du matin" .
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   09 avril 2017
J'avais avec ma grand-mère une grande complicité, beaucoup plus qu'avec ma mère, qui était toujours occupée à une tâche ménagère, exigeant de sa maison qu'elle fût toujours impeccable. Elle passait son temps à frotter, laver, récurer, astiquer. Ma grand-mère, qui se plaignait de rhumatismes - surtout en hiver, lorsque le temps était humide -, travaillait moins et se trouvait beaucoup plus disponible. C'était à elle que je m'adressais lorsque je voulais avoir la réponse aux questions que je me posais.
Un soir, que j'étais assise sur ses genoux, je l'interrogeais sur ma leçon de catéchisme du matin. Monsieur le curé nous avait parlé de la mort, et de l'âme des personnes qui allait, selon le cas, au ciel, en enfer ou au purgatoire. Ma grand-mère acquiesça. Elle était profondément croyante, et il n'était pas rare de la voir, son chapelet à la main, prier silencieusement.
- C'est pour ça qu'il faut toujours bien te conduire, me dit-elle. Pour aller plus tard au paradis. Lorsque tu sera vieille et que le moment approchera, tu seras contente de ne jamais avoir mal agi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Ambre-melanieAmbre-melanie   07 août 2013
j'ai passé un agréable moment avec ce livre et je peux dire qu'on rit, on pleure et on s'attache aux personnages . C'est le premier roman que j'ai lu de cette auteur mais sûrement je vais continuer de lire d'autres histoires car j'ai vraiment aimé sa façon de décrire les ambiances et les métiers d'antan .
Commenter  J’apprécie          50
sld09sld09   16 juillet 2017
L'année de mes quinze ans, une nouvelle pensionnaire arriva, une "petite" âgée de sept ans, dont je devint responsable. Comme Claire l'avait fait avec moi, je l'aidai à s'acclimater, à se laver, à s'habiller, à refaire son lit. C'était une enfant douce et timide, qui tout de suite s'attacha à moi. De mon côté, j'éprouvais pour elle une grande affection avec, en plus, un sentiment maternel de protection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : régionalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nantes ou Marseille pour compléter le titre

Emile Zola Les mystères de...

Marseille
Nantes

17 questions
58 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , villesCréer un quiz sur ce livre