AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Covenant tome 1 sur 6
EAN : 9782290078839
480 pages
J'ai lu (11/10/2017)
4.24/5   452 notes
Résumé :
Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude. De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n'a pas le choix : f... >Voir plus
Que lire après Covenant, tome 1 : Démon suivi de Sang-mêléVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (113) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 452 notes
5
53 avis
4
35 avis
3
14 avis
2
2 avis
1
0 avis
J'ai beaucoup aimé le premier tome de cette saga. J'ai passé un agréable moment dans cet univers signé JLA. J'ai retrouvé absolument tout ce qui m'a séduit dans sa plume dans la saga Dark Element, le sang et la Cendre et La fureur et la foudre que j'ai déjà lu : c'est fluide, additif, entraînant... J'aime vraiment beaucoup sa façon d'écrire et je pense que sa réputation n'est plus à faire étant donné qu'elle s'inscrit dans mes meilleurs auteurs de fantasy/fantastique.

Dans ce premier tome qui comporte la nouvelle "Démon" (tome 0.5), on fait la connaissance d'Alex, une ado de 17 ans, en cavale. L'avantage d'avoir la nouvelle juste avant le début du premier tome, c'est qu'on a toute une mise en contexte intéressante et qui nous permet de mieux comprendre pourquoi Alex est de retour depuis peu au Convenant après trois ans dans la nature. Son rêve est de devenir une sentinelle, mais avec son retard, elle n'a pas d'autre choix que de mettre les bouchées doubles pour tout rattraper le temps d'un été. Aiden, une sentinelle, sang-pur, est désigné pour être son mentor.

Ce début de contexte me fait beaucoup penser au premier tome de la saga Vampire Academy, et après quelques recherches concernant les retours sur ce tome, je constate que je ne suis pas la seule à avoir vu des similitudes. Pourtant, cela ne m'a pas dérangé dans ma lecture, ni me m'a fait crier au scandale car Covenant possède ses propres caractéristiques, mais aussi sa propre histoire ; car au-delà du contexte donné, il y a une intrigue très importante et très intéressante. Et on retrouve une touche de mythologie grecque que j'ai tout bonnement adoré ! Les références n'y sont pas trop nombreuses, et elles sont accessibles à n'importe qui. Je considère qu'on n'a pas besoin de s'y connaître en mythologie grecque pour comprendre le fonctionnement de Covenant. le contexte est très bien mis en place. Je n'ai pas trouvé que ce tome était purement introductif. Toutes les informations sont très bien amenées, JLA les dose finement pour nous éviter un bourrage de crâne, et se mélange à l'histoire et à l'intrigue.

L'histoire se déroule uniquement du point de vue d'Alex. C'est assez récurent chez JLA que le scénario se déroule uniquement du point de vue de son personnage féminin. On y découvre une demoiselle attachante, forte, pleine de volonté, mais aussi pleine de remords quant à son passé - que je ne vais pas mentionner car il s'agit d'un élément très important dans l'histoire que je trouverai dommage de vous dévoiler - car ce qu'elle a vécu est loin d'être simple. C'est difficile de rester insensibles. Comme toujours, JLA arrive à nous transmettre et nous faire ressentir les émotions d'Alex à travers des phrases joliment tournées, tout en employant des mots simples et justes. Et comme toute jeune femme de 17 ans, elle s'intéresse aussi aux affres de l'amour, et son dévolu s'est jeté depuis longtemps sur Aiden.

Aiden est un sang-pur, et une relation entre un sang-pur et un sang-mêlé est interdit par les Dieux. Il est chargé de remettre Alex à niveau pour qu'elle puisse faire sa rentrée au Covenant avec ses anciens camarades. Si au départ, Aiden prend son rôle très au sérieux, il ne tarde pas à montrer des signes d'attirance pour Alex. Seulement, l'interdit de leur relation va être un frein assez important à leur relation. Je me suis tout de suite attachée à ce personnage masculin. Il est devenu, ce que j'appellerais, mon chouchou de l'histoire. À chaque fois qu'il est entré en scène, et qu'Alex et lui avaient l'opportunité d'être seuls, je ne pouvais pas m'empêcher de retenir mou souffle, et d'avoir le coeur qui battait à mille à l'heure. J'ai ressenti entre eux une véritable alchimie qui m'a séduite et faite fondre comme neige au soleil.

Et quand on commence à connaître JLA... J'ai peur ! Il y a un triangle amoureux qui se profile, et très honnêtement, je déteste les triangles amoureux ! Pourtant, avec Dark Elements, le love interest m'a semblé tout de suite évident, or pour Covenant, j'ai un énorme doute, et j'ai très peur de me voir déçue si le choix d'Alex n'est pas celui que je souhaite. C'est le jeu, avec les triangles, et je pense que c'est une des raisons qui font que je n'aime pas ça. Je n'aime pas les mauvaises surprises.

Je ne sais pas si c'était souhaité de la part de l'auteure, mais il y a une révélation que j'ai vu venir à mille kilomètres. Peut-être est-ce parce que j'ai lu le tome 0.5 juste avant, et qu'un détail m'a permis de faire le lien, mais JLA m'a habitué à mieux à ce sujet ; même si je lui pardonne car lorsqu'on remet par ordre de parution, Covenant est une de ses premières sagas fantastiques, avec Lux. Il y a sans aucun doute des éléments qu'elle a amélioré avec ses sagas suivantes. En revanche, pour ce qui est du reste, je n'ai absolument rien vu venir, et cela compense largement le point précédent.

Ce premier tome est vraiment très engageant et il me tarde de lire la suite - ce qui ne saurait tarder, d'ailleurs. J'ai hâte de découvrir ce que JLA prévoit dans la suite de son histoire, pour ses personnages (même si je garde ma boule au ventre quant à la partie romance de l'histoire).
Commenter  J’apprécie          50

Jennifer L. ARMENTROUT n'est plus un auteur à présenter. Avec sa série de romance « Jeu de patience », mais aussi avec sa saga fantastique « Lux », elle ravit le coeur de beaucoup de lecteurs.
J'ai déjà lu plusieurs de ses livres et à chaque fois j'ai adoré son univers. Sur un coup de tête, je me suis donc lancée dans sa dernière série fantastique « Covenant ».

Dans ce premier opus, nous allons faire la connaissance d'Alexandria. Elle n'est pas une humaine comme les autres : elle est une sang-mêlée.
En plus des humains, les hématoï peuplent la Terre. Ces individus au sang pur ont le pouvoir de contrôler les quatre éléments. Lorsqu'un hématoï s'accouple avec un humain, l'enfant n'a pas de pouvoir extraordinaire, mais a une force sans pareille. Pour les sang-mêlés, seuls deux destins leurs sont attribués : devenir des Sentinelles et protéger les sangs pur des démons ou devenir des esclaves.
Depuis toujours, Alex veut devenir une Sentinelle. Cependant, sa mère l'a retiré du Covenant, l'école qui la formait, pour fuir ce qu'elle avait jusqu'alors toujours connu. Pendant trois ans, elle a vécu parmi les humains à se cacher et à fuir une menace que seule sa mère connaissait.
Jusqu'au jour où le malheur s'abat sur elle et qu'Alex retourne au Covenant. Pour elle qui a trois années de retard sur sa promotion, le directeur lui laisse une chance : rattraper son retard tout l'été ou devenir une esclave.
Elle va devoir mettre les bouchées doubles et pour arriver à son but c'est Aiden, un sang pur, qui va l'entraîner. Or ce n'est pas n'importe quel sang pur : c'est celui qu'elle a toujours admiré. Les relations entre sang pur et sang-mêlé sont interdites, mais comment résister à cette terrible attraction ?

J'ai vraiment beaucoup aimé cette plongée dans l'univers de « Covenant ».
En lisant quelques avis, j'ai eu peur de la comparaison avec « Vampire Academy », une autre série que j'avais adoré. Même s'il y a quelques similitudes ( notamment concernant l'esprit école, que l'héroïne veut devenir une guerrière et qu'elle en pince pour son professeur ), ces deux histoires ne se ressemblent absolument pas.

Le début met en place l'histoire, notamment avec le rajout de « Démon », une novella qui a été écrite et qui explique ce qu'il se passe avant le début de « Sang-mêlé ». Pour ma part, elle est indispensable à la bonne compréhension de l'histoire, car elle nous donne énormément d'informations sur le quotidien de Alex et sa mère.
Cependant, même si j'ai apprécié avoir ses informations, j'ai trouvé qu'elle était un peu longue. L'action ne m'a pas vraiment emballée, je n'ai pas été très happée par ce début qui est censé nous mettre en haleine.

Heureusement, une fois passée les cent premières pages, l'histoire devient de suite plus prenante et addictive. Dès que Alex retourne au Covenant, le récit prend une tournure plus intense.
Alors il est vrai qu'une grande partie de l'histoire se focalise sur son entraînement, mais je n'ai pas trouvé une seule fois cela ennuyant. En effet, à chaque fois qu'elle s'entraîne, c'est l'occasion pour elle de se retrouver en tête-à-tête avec Aiden.

On plonge alors dans la romance avec plaisir, une romance douce, lente à se mettre en place, mais qui réserve également son lot de surprises. J'ai vraiment apprécié la manière qu'a Jennifer L. ARMENTROUT de développer leur relation. Alors oui, ceux qui aiment que les choses aillent très vite vont être certainement déçus, mais cette série comporte six tomes alors il faut en laisser pour les prochains.

Alex est une héroïne que j'ai beaucoup appréciée. Elle est courageuse, franche et drôle. Elle n'a aucune arrière pensée mauvaise et sa gentillesse et sa naïveté font que l'on s'attache encore plus à elle. Plus d'une fois elle nous en fait voir de toutes les couleurs, tant par sa relation avec Aiden que par ses décisions.
Aiden est quant à lui un héros facile à aimer. Il est beau, fort, galant, gentil. Il est peut-être un peu trop lisse pour certains lecteurs, mais sous cette apparente perfection se cache un personnage beaucoup plus complexe que ce qu'il veut nous laisser croire.

Il y a également de nombreux personnages secondaires, ce qui peut être déstabilisant quand on n'est pas habitué à cela.
Certains resteront dans l'ombre, d'autres sont par contre destinés à tenir une place importante dans la suite de l'histoire. Notamment Seth, qui est un protagoniste énigmatique je n'ai pas spécialement apprécié, mais qui va prendre de plus en plus d'importance dans la série.

Ce premier tome est aussi l'occasion de mettre en place diverses intrigues et plusieurs problèmes.
Certains seront complètement traités dans ce tome, d'autres seront vus dans les prochains. Ces différents problèmes emmènent une autre dimension à l'intrigue et rajoutent de la complexité à l'histoire. On sait que ça ne sera pas qu'un récit sur « une fille qui veut être une guerrière et qui s'entraîne dans une école » et j'ai apprécié que l'auteur décide de rendre cette histoire plus adulte alors qu'elle peut paraître de prime abord enfantine.

Le final est tout en action, révélations et suspens.
Beaucoup de choses arrivent à nos personnages, beaucoup de choses qui vont changer définitivement leur quotidien. Plus d'une fois j'ai été surprise et ça faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé.
J'enchaîne de ce pas avec le second tome, car autant dire que pour le moment je suis conquise !


En conclusion, « Covenant, tome 1 : Démon suivi de Sang-mêlé » est une belle surprise. Jennifer L. ARMENTROUT m'a transporté dans son univers fantastique avec aisance. Alex et Aiden sont deux personnages que j'ai beaucoup appréciés. J'ai aimé les suivre et j'ai hâte de les retrouver. Même si le début de ce premier opus est un peu long et que l'histoire tarde à démarrer, la suite est vraiment prenante, rythmée et remplie de mystères.
Un univers que j'ai hâte de continuer à découvrir !
Commenter  J’apprécie          30
Pour avoir déjà lu un partie de sa précédente série d'urban fantasy « Lux » qui fut un coup de coeur, je m'étais gardé pour ce weekend marathon lecture son tout nouveau titre, présélectionné pour le #PLIB2018.

Je pourrais faire bref : c'est un coup de coeur.
Mais pour être un peu plus détaillée je rajouterais que j'y ai retrouvé ce qui fait mon bonheur :
une héroïne tête brûlée, légèrement immature et pourtant totalement attachante,
un héros sexy en diable, sûr de lui et d'un charisme à défoncer les portes,
de l'action en veux-tu en voilà.
Bref, une urban fantasy pleine de surprises et de rebondissements qui nous entraîne dans ses filets dès les premières pages.
Alexandria « mais je préfère qu'on m'appelle Alex ! » est une adolescente presque normale, elle aime faire le mur, désobéir un peu à sa mère et faire la fête avec les copains sur la plage.
Elle est pourtant différente de nous tous. Elle possède une force peu commune pour un humain. Normal me direz-vous, elle n'en fait pas partie. Pas totalement en tout cas.
Elle est la fille illégitime d'une sang-pur, sorte de demi-dieux aux pouvoirs magistraux et d'un humain. Conçue hors des liens du mariage par amour elle n'a jamais vraiment été acceptée par son beau-père. Bon outre le fait qu'il est un sang-pur qui n'a pas l'air commode on peut comprendre qu'il la déteste.
On peut aussi se demander si c'est pour cette raison que sa mère l'a « enlevé » du Covenant, centre d'entrainement des sangs mêlés, pour fuir dans le monde des mortels.
Mais le monde des humains n'est pas fait pour elle. Outre ses différences de force physique, Alex ne s'y sent pas totalement à sa place. le Covenant lui manque et il faudra des évènements dramatiques pour qu'elle s'y retrouve à nouveau.
Elle va devoir faire face à un autre danger sur place que celui qu'elle a fui chez les humains. Ici elle doit à nouveau faire ses preuves si elle ne veut pas finir réduite à la servitude par son propre beau-père.
Et le pire ou le meilleur dasn tout cela c'est que ce sera Aidan son instructeur et responsable.
Aidan, cet adonis aux yeux argent, ce sang-pur qui la trouble profondément depuis des années. Cet interdit magnifique et si tentateur. Car les relations entre Sangs purs et Sangs mêlés sont considérées comme une abomination. Il ne faudrait pas mélanger le sang divin avec les sous-fifres.
La majeure partie de ce roman va être de nous inculquer les règles de ce Covenant, d'assister aux entrainements intensifs d'Alex mais aussi à ses piques que lui lancent ses ennemis de toujours retrouvés sur place. Pourtant Jennifer Armentrout réussit à y insufler de l'action, de l'humour, des péripéties et aussi des secrets.
Pourquoi la mère d'Alex a-t-elle fui le Covenant avec elle trois ans auparavant ? Qu'est-ce qui l'y a poussé ?
Pourquoi son retour semble-t-il exercer des chamboulements dans les relations qu'elle entretenait avec son beau-père, son oncle même et certains de ces camarades ?
Que lui cache-t-on ?
Ce n'est qu'en avançant dans le récit que l'on va découvrir la teneur du « complot ». Des trahisons, des découvertes aussi et un avenir qui se profile à l'horizon qui promet beaucoup de rebondissements et de douleur.
Enfin bref je me suis régalée et l'ai dévoré en un après midi. Maintenant vive la suite car connaissant l'auteure on ne va pas s'ennuyer un instant.
Commenter  J’apprécie          50
Ce premier tome est génialissime. Je suis littéralement tombée amoureuse de l'histoire surtout a cause d'une certaine ressemblance avec une autre de mes sagas favorites mais j y reviendrait plus tard...

Tout d'abord, ce tome commence par le hors-série Démon. Je dois dire que je n'étais pas spécialement emballée par ce détail parce qu'en général, je lis les hors-séries après le premier tome ou après le tome en question...

Pourtant, j'ai beaucoup aimé lire le hors-série avant ce premier tome parce qu'ils se suivent directement. Ainsi, nous découvrons le personnage d'Alexandria, surnommé Alex. Sa mère l'a poussé à quitter son monde sans qu'elle en connaisse la raison. Nous découvrons la manière dont Alex essaie de s'intégrer dans le monde des humains. Ce petit préquel nous plonge dans la nouvelle vie d'Alex et nous explique la façon dont elle va changer de nouveau. L'action monte crescendo et elle continue comme ça dans le tome 1.

Le premier tome débute en fanfare. Il commence avec de l'action et d'excellentes scènes de combats. Nous découvrons peu à peu l'univers crée par l'auteur et qui sont les Hématoï. le rapport entre les sang-mêlés et les sang-purs est intéressant et j'adore la dimension mythologique qui pour mou est un vrai plus

L'écriture de Jennifer L. Armentrout est toujours aussi addictive et son univers est original. le Covenant est un lieu que j'aime beaucoup et l'île sur laquelle cette école se trouve est plaisante. Je n'ai eu aucun mal à imaginer ce lieu et j'aime énormément le fait que l'histoire se passe en été, pendant les vacances scolaires des élèves du Covenant du moins pour le tome 1 qui du coup dévoile moins de personnage pour une insertion plus facile dans ce nouvel univers

Au niveau des personnages, ils sont superbes. Alexandria est un personnage dont j'afore l'humour. Elle est combative, courageuse et elle a un caractère de feu. Son humour est agréable à lire et j'aime son petit côté revêche. Elle est impulsive et elle a beaucoup de mal à se conformer aux règles. Son fort caractère permet à l'histoire d'être pleine de rebondissements et de surprises... parfois on a juste envie de la claquer au sol parce qu elle n en fait qu'a sa tête.

Aiden est merveilleux. Je pense que ce personnage va entrer dans mon classement des garçons que je préfère dans les livres. Les personnages trop adorables et trop propres sur eux ont tendances à m'agacer, mais ce n'est pas le cas avec ce personnage. Il est certes gentil, affectueux, mais il est également surprenant. Il essaye de se conformer aux règles, mais il n'y arrive pas complètement. Il est extrêmement doué aux combats et dans son rôle de Sentinelle. Il laisse dans l'ombre une part entière de sa personnalité que j espere découvrir par la suite...

Puis, il y a Seth. Je ne sais pas trop quoi dire sur ce personnage, à part que je ne le sens pas du tout. Il semble être un personnage intéressant et complexe, mais j'ai un mauvais pressentiment par rapport à lui. Son lien avec Alex me déplaît plus qu'autre chose et je me pose beaucoup de questions sur lui. Je réserve donc mon jugement jusqu'au prochain tome.

Les autres personnages dit secondaires sont vraiment bien complexes et assez étoffés pour être tres intéressants et hyper attachants notamment caleb et luke mais aussi Léa...

Pour finir, je vais revenir sur un sujet revenant souvent dans les commentaires sur ce premier tome. Ce sujet est la ressemblance avec Vampire academy de Richelle Mead.
Oui il y a pas mal de ressemblances si on fait la liste des faits mais dans le fond et la forme quand on lit ca ne chosur pas car l univers est assez différent et la dimension mythologique fait toute la différence. Personnellement ca ne m a aucunement gêné ca m a meme permis d'accrocher encore plus etant donné que j avais adoré vampire academie
Puis, je pense que la ressemblance entre ces deux séries ne va pas continuer dans les prochains tomes. (Ce qui est le cas)

Enfin, je conseille vivement cette série aux personnes qui ont aimé la série Lux, ainsi qu'aux fans de mythologie et de fantastique

Il y a de l'action, des surprises et des rebondissements. Une romance qui promet d'être très belle, des amitiés soudées et des difficultés en perspectives pour ces personnages. Les personnages promettent d'être attachants et déconcertants à certains moments. L'intrigue de ce premier tome est à la hauteur de ce à quoi je m'attendais.
La plume de l'auteure est extrêmement addictive et bien sûr elle termine ce premier tome en un énorme cliffhanger qui vous fait dire OMG ou est le tome suivant ???
Commenter  J’apprécie          10
J'ai déjà lu plusieurs livres de Jennifer L. Armentrout et à chaque fois le constat est là : sa plume est vraiment agréable à lire et addictive, on ne peut nier qu'elle a un certain talent pour l'écriture. Pourtant, j'ai aussi constaté que j'appréciais beaucoup plus ses écrits fantastiques que contemporains, et Covenant vient confirmer la donne.
J'avais repéré cette série depuis un certain temps et c'est la RARE Paris 2019 qui m'a fait sauter le pas, j'ai donc découvert Sang-mêlé en même temps qu'Elsa et nous avons pu échanger nos impressions / suppositions quasi en direct. le petit plus concernant la série Covenant, c'est que tous les tomes sont désormais sortis (ou le seront sous peu), donc nous allons pouvoir enchainer sans trop attendre sur la suite.

Covenant a un petit côté jeunesse, on ne peut pas passer à côté, mais cela ne m'a absolument pas empêché de beaucoup aimer ma lecture. Plume addictive de JLA bonjour !
Le premier tome est précédé d'une nouvelle (que l'on trouve d'ailleurs assez peu souvent sous forme papier, en général ce sont plutôt des sorties e-book) appelée Démon. Ce genre de nouvelles intercalaires, qui sont des « tomes » 0.5, 1.5… sont assez courantes dans les sagas américaines, généralement elles ne sont pas indispensables à la compréhension de la série dans sa globalité mais apportent un petit plus. C'est le cas ici, mais c'est aussi ce qui a fait que le début de Sang-mêlé était un peu « lourd », puisque l'auteure y rappelle les éléments que l'on a découvert juste avant.
A ce détail prêt, je ne me suis pas ennuyée une seconde avec cette lecture aux personnages explosifs, sur fond de mythologie grecque. L'auteure nous dévoile les choses petit à petit, ménageant le suspense et nous poussant à faire nos propres conjectures ; les personnages et les dialogues sont vraiment punchies et j'adore les répliques ! Clairement, je pense que je n'avais jamais lu d'histoire sur des demi-dieux, c'est chose faite et je veux connaitre la suite !
J'ai vraiment beaucoup aimé Alexandria (trop chouette prénom en passant), l'héroïne de la saga. Tout le récit est rapporté de son point de vue et le moins que l'on puisse dire c'est que, même si elle déguste, elle garde toujours un regard frais et critique sur ce qui l'entoure. Elle a les pieds sur terre, est un peu (beaucoup) tête de mule, ne fais jamais ce que l'on attend d'elle et a la langue bien pendue. Si elle a souffert de quitter le Covenant du jour au lendemain sans explication aucune, elle s'y est pliée par amour pour sa mère. Pourtant, lorsqu'elle est contrainte d'y remettre les pieds, c'est comme si elle n'en était jamais partie, elle renoue les anciens liens et, si ce n'est son retard d'apprentissage, elle trouve enfin sa place, son chez elle.
JLA nous livre les règles et coutumes qui rythment la vie de ces demi-dieux, notamment celle de ne pas se mélanger entre Sang-pur et Sang-mêlé, sous peine de punition. Et côté punition, ils sont plutôt pas mal, le destin des Sang-mêlé non « élus » n'est pas des plus enviable ; car oui, ce sont systématiquement les Sang-mêlé qui trinquent. Un système de privilèges donc et autant vous dire que cela agace passablement notre héroïne. D'autant plus que LE garçon est un Sang-pur. Aiden, s'il est plutôt en retrait et discret, a tout pour plaire : à la fois sensible et viril, il a le coeur pur et a été très tôt confronté au pire. Il a travaillé dur pour atteindre sa position et prendre soin de son petit frère (qui me plait bien aussi question rebelle en passant). Caleb, le meilleur ami d'Alex est un ami en or, trois ans sans nouvelles mais Alex a toujours la même place pour lui ; il la soutient dans tout et est toujours là pour elle. Et enfin Seth, je ne vous révélerai pas ce qu'il est parce que vous l'apprendrez en lisant mais en résumé il est un peu antipathique et en même temps attachant dans le genre mégalo brut de décoffrage ! Il dit ce qu'il lui vient sans penser à la façon dont cela peut heurter son interlocuteur, il est au-dessus de tout dans sa condition particulière. J'appréhende un peu le trio amoureux, mais je fais confiance à JLA pour faire ça bien ; )
Les démons ressemblent à un genre de zombies et ce qui est intéressant, c'est que ce que l'on apprend à leur sujet ne cesse d'évoluer à mesure que les membres des Covenants revoient leurs idées reçues sur leur espèce. La croisade des descendants des dieux contre ceux qui se sont pervertis (car les démons sont des Sang-pur qui ont mal tourné) prend des allures inédites alors que nous découvrons les plans des démons.
L'intrigue est en soit assez simple, et en même temps JLA nous dévoile un univers bien construit, avec un passé, des croyances et une organisation propre. Elle arrive à distiller des éléments au fur et à mesure qui maintiennent notre intérêt tout du long, plusieurs gros rebondissements que l'on avait vu venir ou non et exploite très bien la part psychologique d'Alex. En effet, la difficulté de cette dernière à vivre et accepter les choses est très bien dosée à mon sens; rien n'arrive trop tôt ni trop facilement. Ceci qui rend les choses réalistes et nous permet de nous attacher facilement à l'héroïne.
Le seul petit truc pas cool, c'est qu'un personnage pas très sympathique de l'histoire (en tout cas dont les intentions sont floues) porte le prénom de mon fils…

>
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
There was no way - absolutely no way- I was interested in Aiden in that way. Sure, he was swoony-worthy and really nice, and patient and funny in a dry kind of way. There was a lot about him to like. If he were a half-blood, then there wouldn't be anything wrong. He didn't work for the Covenant, so there wasn't a studend hooking up with a teacher kind of problem, and he was only three years older than me. If he were a half-blood, I'd probably have thrown myself at him already.
But Aiden was a freaking pure-blood.
A freaking pure-blood with wonderfully strong fingers and a smile that... well, made me feel like there was a nest of butterflies in my stomach. And the way he looked at me-how his eyes shifted from gray to silver in a heartbeat-affected me even now. My stupid little heart leapt in my chest.
Commenter  J’apprécie          60
SPOILER
"Alex, hold up."

Struggling to control the cyclone of emotions building in me, I whirled around. Aiden had followe me out. I warred him off with a shaky hand. "Don't.'
He flinched back. "Alex, let me explain."

[...]

I forced my voice low. "You knew this entire time, didn't you? You knew what really happened to my mother."
The muscle in his jaw ticked. "Yes. I knew."
Hurt explosed in my chest. Part of me had hoped he hadn't known, that he hadn't kept this from me. I took a step forward. "We've spent every day together and never once did it cross your mind to tell me? Did you think I didn't have a right to know the truth?"

[...]

"That was the plan? To kill her before I found out she was alive?"
My voice grew louder with each word. "You preach to me about trusting you? How in the hell can I trust you now?"


[...]

"Please. Just leave me alone."

This time, when I turned away, no one stopped me.
Commenter  J’apprécie          40
"They did praise your talent and ambition. The other stuff... well, that can be expected. You were just a kid-still a kid."
"I'm not a kid."
Aiden's lips twitched as if he wished to smile. "You're still a kid."

My cheeks flushed. It was one thing being told I was a kid by any old person. Who cared? But when it was a super-hot guy telling me that, it didn't leave me all warm and fuzzy inside.
"I'm not a kid." I repeated.
"Really? Then you must be an adult?"
"Sure." I gave him my best smile, the one that usually got me out of trouble.
Commenter  J’apprécie          60
"You want to be able to get out there and fight them? Then you need to pay attention to training instead of what people are saying about you."
"But she said I was the reason Mom died!" Hearing my voice crack the way it did, I had to look away. It was weak of me. Embarrassing. Weak and embarrassing were not in a Sentinel's vocabulary.
"Alex, look at me."
I hesitated before I did. For a moment, the hardness in his expression softened. When he looked at me like that, I truly believed he understood my reaction. Maybe he didn't agree with it, but at least he understood why I'd done it.
"You know there was nothing you could do about what happened to your mother." His eyes searched my face. "You do know that, right?"

Commenter  J’apprécie          40
I stared at the leg press machine. "What are you reading?"
He didn't look up. "If you're able to talk while working out then you aren't working out hard enough."


[...]

I was quiet for five minutes or so. "Who reads books that big for fun?"
Aiden lifted his head, pinning me with a bored look. "Who talks to hear themselves speak?"
My eyes widened. "You're in a lovely mood today."
With the obscenely large book balanced on one knee, he turned a page. "You need to work on your upper body strength, Alex. Not your motor speech skills.

Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jennifer L. Armentrout (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer L. Armentrout
Passer toutes les épreuves… ou mourir.
Rien ne prédestinait Violet Sorrengail à être une cavalière. Elle était censée intégrer le quadrant des Scribes et mener une vie tranquille parmi les livres. Elle dont les os sont si fragiles qu'ils peuvent se briser en un instant…
Mais aujourd'hui est le jour des conscriptions, et en tant que fille de la Générale - elle-même cavalière et dresseuse de dragons -, Violet n'a d'autre choix que de satisfaire les ordres de sa mère, et de rejoindre les épreuves de sélection pour devenir dragonnière… L'élite de la Navarre !
Pourtant, le simple fait d'envisager s'inscrire à cette compétition lui paraît ridicule… Car les dragons ne se lient pas aux humains « fragiles » : ils les brûlent ! Mais Violet est peut-être la candidate la moins forte physiquement, elle est cependant rusée et rapide. Des qualités indispensables quand on évolue dans un monde sans foi ni loi, où les alliés peuvent vite devenir des ennemis, ou peut-être encore des conquêtes… Violet va vite devoir penser à un plan solide, car cette compétition n'a que deux issues : passer toutes les épreuves ou mourir !
"Une fantasy comme vous n'en avez jamais lu auparavant." Jennifer L. Armentrout, auteure #1 New York Times bestseller
"J'ai applaudi, j'ai ri, j'ai souri, j'ai réfusé de poser ce livre." Lexi Ryan, auteure #1 New York Times bestseller
"Les lecteur.rices seront envoûtés et impatients d'en savoir plus." Publishers Weekly
----------------------
Vidéo réalisée par Pierre Maler.
+ Lire la suite
autres livres classés : mythologie grecqueVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (1166) Voir plus



Quiz Voir plus

lux:obsidienne

quelle sont les prénoms des Black?

Dez,Darla et John
Dee,Dawson et Deamon
Andrew,Dee et Deamon
Katy,Dee et Dawson

10 questions
126 lecteurs ont répondu
Thème : Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. ArmentroutCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..