AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de florencem


florencem
  25 mars 2017
Un nouveau tome avec Paige comme héroïne. Quand je repense au tome deux où ce personnage m'avait laissé très dubitative, je ne peux que me féliciter d'avoir quand même décidé de poursuivre Femmes de l'Autremonde. Ce tome a encore été un petit moment de plaisir, si bien que je vais probablement enchainer avec la lecture du tome cinq très rapidement, même si la narratrice change encore.

Magie d'entreprise nous replonge donc dans l'univers des sorcières et des mages avec Paige et Lucas. Je suis heureuse qu'on puisse poursuivre leur relation dans un second tome car j'ai adoré leur dynamique et il était inconcevable pour moi de laisser le couple là où il en était surtout avec la famille de Lucas. Kelley Armstrong ne sait probablement combien, elle m'a fait plaisir car en plus de poursuivre l'évolution de son monde, elle solidifie le duo de magiciens, nous dévoile leur futur, arrive à placer une enquête au sein des Cabales (les mafias surnaturelles), nous offre le retour de personnages que j'adore et parvient à piquer encore plus ma curiosité. Un sans faute malgré des descriptions quelque fois un peu trop longues (ce n'est pas mon dada, loin de là).

Les Cabales sont donc victimes d'assassinats à répétition, poussant le père de Lucas à appeler son fils et Paige pour résoudre ce mystère. Si au premier abord, l'enquête semble être un point important de l'histoire, c'est surtout l'immersion dans ces mafias mais plus particulièrement dans la famille Cortez qui a été la plus intéressante pour moi. Lucas se présente comme un outsider, contre l'envie de son père, et j'avais envie de voir comment cela pouvait tourner, surtout avec Paige. La relation entre Benicio et Lucas reste au premier plan bien souvent. Une relation complexe et difficile à gérer autant pour l'un que pour l'autre. J'avais des aprioris sur le chef du clan Cortez, je ne le cache pas. Je m'attendais un peu à voir un manipulateur égocentrique et pourri jusqu'à la moelle. Ses fils aînés ne m'avaient pas donné une très bonne impression… On découvre pourtant un père aimant qui a ses défauts mais qui veut au final le bonheur de son fils. Un traitement tout en nuance et qui a été une très bonne surprise, tout comme ce qui en découle.

L'enquête en elle-même titille la curiosité, cela va s'en dire. J'ai trouvé par contre qu'elle s'essoufflait un peu du moment où on a une idée de qui est le tueur. Fort heureusement, ce petit relâchement est compensé. On découvre l'univers ainsi que de nouveaux personnages liés à la catégorie de créatures auxquelles le tueur appartient. Encore une mise en bouche, je pense, pour un prochain tome. L'arrivée d'amis de Paige et Lucas donne aussi un nouvel élan à l'intrigue. J'ai d'ailleurs trouvé qu'il y avait plus d'humour, des interactions plus intéressantes aussi. le fait d'éclater la bulle du jeune couple était une bonne idée. Je les aime beaucoup, mais je suis pour le travail d'équipe. Je trouve cela cent fois plus palpitant ! Et puis, c'est un plaisir de revoir des personnages des précédents tomes.

Paige est notre narratrice, une fois encore. Elle n'a pour moi pas tellement évoluée. Ceci étant dit, ce n'est pas une critique négative. le tome trois est celui où tout change pour notre héroïne. Comme je l'ai dit au début, pour moi, elle passe du personnage irritant à celui d'une jeune femme à laquelle on s'attache énormément. Dans Magie d'entreprise, elle poursuit sur sa lancée certes, Cassandra le lui répète à de nombreuses reprises, mais c'est avant tout une sorte de consolidation. Elle s'affirme. Lucas est fidèle à lui-même. Charmant à souhait et je n'ai rien à redire sur le compagnon de notre héroïne. Un nouveau protagoniste fait son entrée par contre : Jaime, une nécromancienne. Elle sort du lot par rapport à Elena ou Paige mais elle a ce côté fragile et vulnérable mêlé à une certaine maturité. Je ne sais pas si elle sera l'une des prochaine narratrice, mais je serais curieuse de la voir évoluer dans son propre univers. Elle m'intrigue beaucoup. Cassandra fait aussi son retour. La vampire du conseil interracial ne m'avait pas laissé une bonne impression (à Paige et Elena non plus d'ailleurs). Sa présence a toutefois donné une autre dynamique à l'histoire et on apprend aussi à la connaître un peu plus. Elle m'a semblé plus touchante en un sens. Un bon point pour elle. Comme quoi, il ne faut pas rester sur une première impression avec Kelley Armstrong et ses personnages.

Un tome donc plutôt très réussi pour moi. J'ai eu du mal à le lâcher, l'univers s'étoffe, on rencontre pas mal de personnages, les relations sont très bien exploitées, l'enquête a quelques faiblesses mais elles sont rattrapées très facilement par d'autres points. J'ai hâte de poursuivre.
Commenter  J’apprécie          171



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (17)voir plus