AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791038802469
152 pages
Ex Aequo (04/01/2022)
4.33/5   18 notes
Résumé :
Semra, une traductrice turque, collabore pendant quelques jours avec Thibault, ingénieur commercial. Celui-ci est en Turquie pour négocier un contrat industriel de satellite d’observation avec les autorités militaires du pays.
Leurs destins vont se croiser dans le cadre féérique de la Cappadoce, en Anatolie centrale. Au cours d’un travail de traduction à huis clos, ils vont faire face à un danger imprévu. Les événements révèlent alors deux êtres sensibles tra... >Voir plus
Que lire après Intrigue à UçhisarVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 18 notes
5
10 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis
Une première de couverture très attrayante avec une belle vue de la cité d'Uçhisar, en Cappadoce, une région que j'ai vraiment aimé visiter, quelques belles phrases sur la Turquie, notamment à propos des cheminées de fées et de la ville sainte de Konya, une intrigue qui paraissait originale avec peut-être une histoire d'espionnage, malheureusement seule la première moitié du livre m'a paru digne d'intérêt.

Pour la suite, on sombre dans le mélo de la famille et du divorce, du père partagé entre sa fille cadette, sa vie professionnelle, la romance naissant avec la belle et mystérieuse Semra, et, naturellement, dès lors, on voit venir la fin avec ses gros sabots, toute en niaiserie familiale, les sentiments entre le héros Thibault et Semra demeurant indemnes et pouvant déboucher sur une histoire d'amour introduite par tous les poncifs du genre ce qui pénalise lourdement ce roman.

Il reste quelques approches classiques de la femme dans le monde musulman qui peuvent suggérer révolte et compassion mais le thème est à peine effleuré comme tout ce qui aurait pu laisser présager un suspense dans une histoire désespérément banale.
Commenter  J’apprécie          600
Thibault est en mission en Turquie pour assurer la traduction d'un contrat industriel pour un satellite d'observation. C'est Semra, une belle jeune femme qui doit lui venir en aide. Leur relation reste strictement professionnelle jusqu'au moment où Thibault est la cible d'un tireur embusqué, alors que l'appartement de la jeune femme est visité. de plus un homme est agressé près de leur hôtel, un homme que Thibault a déjà croisé sur son chemin.

Située dans un décor magnifique qui suscite des envies de voyage, mettant en valeur les paysages sublimes de la Cappadoce, d'autant que l'auteur les décrit superbement, l'intrigue se met rapidement en place et accroche l'attention du lecteur.

Les deux personnages qui restent dans un premier temps confinés à leur rôle professionnel, se rapprocheront peu à peu jusqu'aux confidences qui aideront à comprendre les zones d'ombre de cette histoire. Thibault et Semra portent en eux de profondes blessures qu'ils finiront par partager.

Une histoire d'amour tendre et romantique, un suspense bien mené, sur fond d'espionnage industriel, rendent cette lecture agréable.

Lien : https://kittylamouette.blogs..
Commenter  J’apprécie          430
Toujours grâce aux éditions Ex Aequo, que je remercie, j'ai eu le plaisir de lire : Intrigue à Uçhisar d'Alain Arnaud.
Semra, une traductrice turque, collabore pendant quelques jours avec Thibault, ingénieur commercial. Celui-ci est en Turquie pour négocier un contrat industriel de satellite d'observation avec les autorités militaires du pays.
Leurs destins vont se croiser dans le cadre féerique de la Cappadoce, en Anatolie centrale.
Au cours d'un travail de traduction à huis clos, ils vont faire face à un danger imprévu.
Les événements révèlent alors deux êtres sensibles traversant des épreuves personnelles. le cours de leur vie en sera bouleversé.
Intrigue à Uçhisar est une petite pépite grâce à la très jolie écriture, très poétique, d'Alain Arnaud.
Les mots s'enchaînent sans temps mort, les actions se déroulent avec fluidité et j'ai pris un grand plaisir à lire ce roman qui m'a fait voyager.
Je ne connais pas la Turquie, et pas du tout la région de la Cappadoce. Pourtant, j'avais l'impression de m'y trouver tellement l'écriture est parlante. On s'y croirait :)
Je ne m'attendait pas à un tel voyage en commençant ce roman et je peux vous assurer que j'ai apprécié ma balade.
Thibault est un homme marié depuis 24 ans, dont l'épouse souhaite le divorce. Sa vie personnelle est compliquée alors que sa vie professionnelle est brillante. Il vient en Turquie pour négocier un contrat confidentiel et pour cela, il va avoir besoin de l'aide et de la discrétion de Semra, une traductrice turque.
J'ai apprécié ces deux êtres que tout oppose au premier abord, de part leur culture, leur façon de voir les choses.. Et pourtant, ils vont s'apprécier immédiatement et apprécier de travailler ensemble. Tous deux ont vécus des choses compliqués dans leur passé et j'ai beaucoup aimé ces deux personnages, qui sont complémentaires dans leur travail. Je pensais vraiment au premier abord qu'ils n'avaient rien en commun mais je me suis trompée, ils vont bien ensemble.
L'histoire est simple mais bien ficelée, il y a de nombreux rebondissements. A aucun moment on ne s'ennuie avec Thibault et Semra.
Je pense que vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman, mais vraiment :)
Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais je le relirais sans hésitation.
Je vous recommande Intrigue à Uçhisar que je note cinq étoiles :)
Commenter  J’apprécie          240
Les livres d'Alain Arnaud révèlent souvent des voyages surprenants, de belles rencontres et une certaine résilience et humanité sont mises en avant également dans ses histoires.
Dans son nouveau roman Intrigue à Usçhisar publié aux éditions Ex aequo, il nous convie à nous évader en Turquie, plus précisément à Cappadoce, pour retrouver des personnages mystérieux dans une trame à suspens.
Lorsqu'une personne est profondément axée sur sa carrière, gravissant les échelons, sa vie de famille et les liens qui les unissent peuvent être gravement affectés au fil du temps. C'est le cas de Thilbault, ingénieur commercial tellement concentré sur son métier qu'il en oublie sa femme et ses filles. La séparation du couple semble évidente, une décision sur laquelle Thilbault y réfléchit, le laissant dans une position de regret et de déni pur et simple.
C'est dans un hôtel luxueux à Ankara, en Turquie que Thilbault laisse vagabonder son esprit confus, mais le travail le ramène à la réalité. Il se prépare à partir à Cappadoce pour rencontrer une traductrice nommée Semra pour une collaboration sur un projet confidentiel.
Dans un cadre idyllique, Thilbault et Semra vont travailler et insuffler leurs émotions en silence, sous un voile de pudeur et de tendresse. Les dialogues sont feutrés, seuls leurs regards communiquent intensément. Malgré leurs apparences joviale et joyeuse, les deux sont secrètement confrontés à un conflit intérieur. Cependant, ils gèrent leur collaboration et leurs souvenirs dans une atmosphère sereine.
Leur relation amicale et paisible est brève. Pour un certain nombre de raisons, certains ennemis hostiles rompront cette entente parfaite flottant la peur et les doutes. Les événements se succèdent rapidement et aucun des deux personnages n'a le temps de réfléchir. Quelqu'un essaie de blesser et de saboter cette réunion.
Alain Arnaud nous emmène dans un lieu magique et historique, planant doucement dans le mystère sans aucun bruit. Il démultiplie la tension à travers une description des paysages détaillée. Une belle visite à Cappadoce guidée par la plume concise de l'auteur.
Il a également introduit des sujets sensibles, comme la séparation conjugale, le viol, dans son récit. Alain Arnaud met l'accent sur le travail intérieur des personnages , exsudant humblement leurs pensées les plus intimes sans exclamation ni colère. Nous percevons le pardon et la résilience.
Dans cette destination romantique et incontournable, l'auteur envoie une auto-analyse, un bilan professionnel et émotionnel, une sorte d'élaboration de réconciliation avec soi et les autres, alliant aussi l'agitation.
Un roman à suspense légèrement piquant qui est bien écrit et suscite l'intérêt pour les sujets abordés de manière sensible et pudique. Un livre qui s'ouvre et se referme doucement.

Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
Commenter  J’apprécie          180
Pour commencer, merci aux Éditions Ex Aequo pour l'envoi de ce service presse, et merci à eux pour le dépaysement proposé.
Plus qu'un roman à suspense, « Intrigue à Uchisar » est un voyage vers des contrées lointaines en Cappadoce. Un voyage culturel et introspectif, celui de Thibault ingénieur dans l'aérospatiale qui part en Turquie négocier un contrat de fourniture et de mise en service de satellite d'observation avec La Défense nationale Turque. D'Ankara en Cappadoce dans le village aux pigeons d'Uchisar pour travailler à la traduction dudit contrat avec une Traductrice nommée Semra, l'auteur nous entraine à travers des paysages riches en couleur « Sous la blancheur lumineuse du ciel surgit une large palette d'ocres et de jaunes posés sur le relief chaotique, sur une matière douce que l'on caresserait volontiers tellement elle paraît avenante. » et en histoire. Des descriptions à couper le souffle portées par une plume fine, précise et envolée. Une balade, véritable page-Turner tellement envoûtante que nous sommes avec le personnage en train de profiter de l'ambiance, des odeurs, du tableau qui se déroule devant nos yeux. Tous nos sens sont en éveil tout au long de ce roman.
Et au milieu de ce décor, Thibault s'évade dans un voyage introspectif dans lequel il nous relate ses écueils familiaux, un divorce, une fille aînée qui s'est éloignée de lui, une autre qui s'installe avec lui.
Tout ça sans perdre de vue, le travail de traduction en collaboration avec Semra dans une suite d'hôtel. C'est le moment où chacun s'épanche, se raconte et nous révèle un peu plus du parcours de vie de la traductrice. Entre deux pauses, elle lui sert de guide dans cet environnement enchanteur et lors d'une promenade ils sont l'objet d'une agression blessante pour Thibault. S'ensuit une enquête et le début du suspense qui trouvera sa conclusion quelques mois plus tard.
Je ne vous en révélerai pas d'avantage pour vous inciter à découvrir cette jolie histoire, qui est aussi en toile de fond la rencontre de deux âmes blessées qui partagent leurs blessures et qui apprennent à se reconstruire.
Pour finir, Alain Arnaud est un spécialiste incontestable de la description (à l'image des maîtres du genre Balzac, Zola, Flaubert ou Maupassant pour ne citer qu'eux), portée par une richesse du vocabulaire, et l'aisance du phrasé.
Il a su me captiver et m'éblouir.
Que diriez-vous de prendre un ticket pour embarquez vous aussi?
C'est le moment, franchissez le pas et aller à la découverte d'autres horizons avec " Intrigue à Uchisar"
Commenter  J’apprécie          71

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Peu à peu, le convoi s'étiole vers Konya, ponctionné par les voies de traverse. Le voyageur songe à la vie des chauffeurs de métier qui s'épuisent sur les routes avec un volant pour boussole. Bientôt, il laisse sur sa gauche les vestiges d'un caravansérail où les hommes trouvaient nourriture et repos sur la piste des Indes et des épices, derrière les hautes murailles aujourd'hui disloquées.
Commenter  J’apprécie          310
En début d'après-midi, il traverse une étonnante tempête de couleurs plaquées à même le paysage comme des vaste toiles peintes. Sous la blancheur lumineuse du ciel surgit une large palette d’ ocre et de jaunes posés sur un relief chaotique, sur une matière douce que l'on caresserait volontiers tellement elle paraît avenante. Dans les vallées comme sur les hauteurs se dressent des cheminées de fées en sentinelle, enroulées dans leur manteau de tuff.
Commenter  J’apprécie          110
Le soleil s'incline lentement sur l'ouest tandis qu'à leurs pieds se dresse le "château" d'Uçhisar, une cheminée de fée géante criblée d'ouvertures, les traces d'anciennes habitations, de celliers à vin et de granges.
Commenter  J’apprécie          170
Dans les vallées comme sur les hauteurs se dressent des cheminées de fées en sentinelles, enroulées dans leur manteau de tuf. La plupart portent une large coiffe de basalte qui leur donne un air de soldat débonnaire ou de porteuse africaine selon que le soleil les éclaire avec rudesse ou avec abandon.
Commenter  J’apprécie          80
Sous la blancheur lumineuse du ciel surgit une large palette d'ocres et de jaunes posés sur le relief chaotique, sur une matière douce que l'on caresserait volontiers tellement elle paraît avenante.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Alain Arnaud (II) (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Arnaud (II)
Lecture par le comédien Didier Beni d'un extrait du roman "Le crime de l'express côtier", un "cosy roman" aux Editions Ex Æquo.
autres livres classés : turquieVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2795 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..