AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253138365
381 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/10/1995)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Lors d'un été chaud, Ellen est séduite par les mensonges d'un jeune Américain, homme d'affaires de passage en Bretagne. Ellen se croit aimée, elle n'est que l'enjeu d'un pari.

Nick est pressé. Sa tante lui a légué sa fortune à condition qu'il se marie dans les plus brefs délais avec une Française. Sinon, une secte entrera en possession de l'héritage.

Dans la demeure située sur les collines de San Francisco, Ellen découvre les intrigue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
pyrouette
  10 décembre 2012
Une histoire sur l'amitié, l'amour mais aussi sur la manipulation, le mensonge et pire si affinités. Connaissons-nous bien les gens qui nous entourent ? Pouvons-nous assurer que notre entourage n'a rien a caché, rien a avoué. L'image de la femme malgré la modernité est celle d'un être faible, sans défense. Méfiez-vous messieurs…l'âme d'une femme peut se révéler sombre et la victime n'est pas toujours celle que vous croyez ! Agréable moment de lecture.
Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          160
MissSherlock
  05 juin 2013
Il y a longtemps que j'ai lu Voyage de noces mais j'en garde un bon souvenir. C'est un roman policier haletant, rondement mené et plein de rebondissements. Les personnages sont sans scrupule et on se demande sans cesse qui manipule qui.
Ce n'est pas, à mes yeux, de la grande littérature mais c'est très divertissant.
Commenter  J’apprécie          30
pit31
  09 janvier 2020
Un très bon suspens entre l'amitié de 2 hommes dont une femme vient troubler.
J'ai aimé ce roman très bien écrit, dont il faut attendre la fin de l'histoire pour en connaître l'issue.
Commenter  J’apprécie          20
sld09
  28 juin 2017
Lu en 1999Un bon suspense.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
pit31pit31   07 janvier 2020
Des coups de marteau, le bruit insistant d'une scie métallique, une sirène lointaine mais agressive, et le téléphone. Arrachée à ses rêves vaseux par cette cacophonie, Ellen quitta son lit. Hagarde, elle chercha son jean, son chemisier, ses sandales. Elle dévala les marches du premier étage au rez-de-chaussée, se précipita pour prendre la communication au salon. Il n'y avait personne au bout du fil. "Un café, pensa-t-elle. Je dois redevenir opérationnelle, sinon le décalage va me crever." Elle s'engagea dans le couloir qui conduisait vers un office étroit et à la cuisine. Elle découvrit l'endroit ; la porte était entrouverte sur une petite cour. Un type lui lança un "Hy !" et se rabattit sur une plaque de métal qu'il était en train de couper sur un étal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pit31pit31   07 janvier 2020
A l'ambassade des Etats-Unis, un fonctionnaire aimable prit note de leur mariage, inscrivit la date et le lieu de la cérémonie, et authentifia l'acte. Nick avait reçu des ordres formels de Stanley : Ellen devait entrer aux USA Avec sn passeport français, où figurait encore son nom de jeune fille. Aux Etats-Unis, après l'enquête de l'Office d'immigration et la légitimation de son mariage, l'office lui accordait un permis d'installation. A la fin de cinq ans de vie commune, elle acquerrait la nationalité américaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pyrouettepyrouette   10 décembre 2012
Les gens foncent tête baissée dans des catastrophes qu’ils se créent.
Commenter  J’apprécie          90
sld09sld09   08 septembre 2017
Un après-midi de carte postale à San Fransisco. Le soleil jaune cru dorait la baie bleu-violet, parsemée de voiles blanches. Dans les rues, la foule d'été s'écartait lors du passage d'un câble car chargé de touristes. Les marchandes de fleurs offraient des bouquets éclatants et, assis sur les trottoirs, les clochards se réconciliaient avec leur éternité. Les petits dealers rastas allaient se recoiffer et les trafiquants somnolaient, la bouche ouverte, derrière les vitres fumées de leur limousine. L'air était ivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pyrouettepyrouette   10 décembre 2012
Vous ne trouvez pas que parfois on est persuadé que l’autre … La personne qu’on n’aime pas, a assez vécu ? Sans vouloir lui faire de mal, on l’exécute mentalement.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Christine Arnothy (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christine Arnothy
Interview avec Christine Arnothy sur France Culture
autres livres classés : manipulationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "j'ai 15 ans et je ne veux pas mourir"

Comment s'appelle la jeune fille ?

Christine
Carole
Jeanne

10 questions
126 lecteurs ont répondu
Thème : J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir de Christine ArnothyCréer un quiz sur ce livre