AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2354856814
Éditeur : Jets d'Encre (04/01/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Florian Danège mène une adolescence ordinaire sur Syranis jusqu’au jour où il rencontre Arianna. Cette femme renversante n’est autre qu’un succube, qui l’a choisi pour prendre possession de son corps et de son esprit. Tout en initiant le jeune homme aux plaisirs de la chair, Arianna lui fait découvrir son univers et lui octroie des pouvoirs extraordinaires qu’il ne cesse d’explorer. Mais Syranis est encore meurtri par d’anciennes guerres de religion, et la sorceller... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
BertieEtEllie
  29 octobre 2017
Je commencerais par dire que la lecture de ce roman fut plaisante. Si au début je ne savais pas très bien où l'auteure voulait emmener le lecteur, cela se révèle dans la dernière partie. Pas à pas, page après page, doucement mais sûrement, Lydiane Arnoult nous emmène jusqu'à notre destination, à travers l'univers qu'elle a créé. S'il est très semblable au nôtre au premier abord, on se rend vite compte que ce n'est pas le même, ne serait-ce qu'avec la présence de magie (bien que bannie) et l'isolation des religions sur une île. Déjà au début, on sent venir que le message profond qui nous sera transmis sera en lien avec cela, et ce qui bouleverse notre propre monde actuellement.
En ce qui concerne les personnages, je dirais qu'ils sont bien construits et réalistes dans cet univers. Malgré tout, comme la narration est du point de vue de Florian, le protagoniste, (même si ce n'est pas un récit en "je"), jeune garçon de 15 ans, il m'a semblé que tout était passé sous une sorte de "filtre" assez enfantin et naïf, d'autant que le personnage en lui-même est loin des caïds et des garçons sûrs d'eux et imbus de leur personne. Ça m'a donné l'impression de suivre presque un livre écrit pour un public plus jeune, malgré la présence d'un succube et des scènes qui accompagnent logiquement la présence de cette race. D'ailleurs, même ces quelques scènes d'érotisme restent presque timides et hésitantes. Cette narration m'a plusieurs fois déstabilisé tant elle contrastait avec le message qui voulait être transmis... mais peut-être était-ce voulu. Peut-être que l'auteure a voulu nous montrer que le monde pouvait être changé si on enseignait à la nouvelle génération à garder cet oeil d'enfant, tout en y apportant la connaissance et la sagesse, la tolérance et l'ouverture d'esprit.
Ce message est certainement la chose la plus importante du récit d'ailleurs, à travers l'apprentissage et les épreuves que subit Florian. On y retrouve les erreurs qui parsèment les livres d'Histoire à propos des religions, et on espère voir en son aventure une lumière pour notre propre avenir. Même jusque dans le personnage d'Arianna, le succube, on peut lire une métaphore : celle de la connaissance et du savoir, souvent diabolisés par les religions ou même la politique actuelle : les gens qui réfléchissent et se posent des questions sont bien plus dangereux que ceux qui s'abrutissent devant leur télévision sans jamais rien remettre en cause. Il est néanmoins intéressant que l'auteure les aie associés à l'image du succube qui implique aussi les pulsions et les désirs charnels, il y a certainement encore une autre facette à gratter derrière cela, une lecture à plusieurs niveaux d'informations.
Si en tant qu'oeuvre de fiction, "La Maîtresse Invisible" ne m'a pas forcément bouleversé, il a le mérite de soulever de nombreuses questions et interrogations d'actualité, et rien que pour cela, je serais curieux de lire le second tome, pour savoir quels autres messages veut nous transmettre l'auteur, et de quelle façon.
Lien : https://bertieandellie.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laetitiamercier95
  28 octobre 2017
Dans ce roman nous retrouvons Florian un jeune garçon de 15 ans ,passionné de musique plus précisément de violon,il en joue très bien.
Il mène une vie simple d'un garçon de son age entouré de sa famille ,jusqu'au jour ou il rencontrera Arianna ,une succube qui lui apparaîtra la nuit,le lendemain une marque apparaitra sur son torse.
Que lui veut cette succube?
A quoi correspond la marque apparue  sur son torse?
L'auteur nous plonge rapidement dans l'univers de Syranis ,un univers magique rempli de créatures plus ou moins démoniaques.
Les personnages de Florian et sa famille sont attachants,touchants mais tout les autres personnages ont également un rôle important dans cette histoire.
On suit l'évolution de Florian,dans son histoire avec Arianna ,mais aussi avec les passages de son journal .
La plume de l'auteur est fluide et addictive.
Ce roman est bien écrit et se lit rapidement ,on entre dans l'histoire des le début .
J'ai vraiment appréciée cette lecture et j'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Florian.
Alors  si comme moi vous voulez passer un agréable moment de lecture ,c'est très simple suivez ce lien vous ne serez pas déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JeanneSelene
  18 mai 2016
Pour son premier roman, Lydiane Arnoult nous offre un monde très riche. Nous sommes rapidement plongés dans l'univers de Syranis où technologie et magie se mêlent. Les objets et êtres ensorcelés sont plein d'inventivité, souvent d'humour. Par beaucoup de détails, j'ai pensé à Harry Potter pour cet aspect-là. Une vrai réussite à mon sens.
Au niveau de l'histoire, cela commence d'une bien étrange manière par ce que je pourrais qualifier d'un viol suivi d'une relation extrême de domination (le texte est sans violence gore ni thrash). Allons-nous vers un pseudo syndrome de Stockholm ? Et puis les relations entre les personnages évoluent, les personnalités se dévoilent... Je n'en dirai pas plus !
Côté plume, j'ai trouvé le style fluide et clair, le vocabulaire précis. Lydiane Arnoult alterne entre l'emploi du présent et du passé, quelques parties sont également rédigées à la première personne lorsque Florian écrit dans son journal. Ce choix apporte beaucoup de dynamisme au récit.
En toile de fond, cette histoire pose également de nombreuses questions au sujet de la différence, de la liberté de pensée, des religions, etc. La fantasy reste vraiment un style très intéressant pour re-questionner nos points de vue.
En bref, ce premier roman est pour moi un bon début et j'ai hâte de savoir où Lydiane Arnoult va nous emmener maintenant...
Lien : http://jeanneselene.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carolynedubois
  28 septembre 2016
un premier roman réussi! le lecteur est emmené dans le monde magique de Syranis, au son de la musique. puis Florian reçoit d'étranges visites...une voix de femme, un corps sublime...mais il ne la vois pas. le lendemain une marque apparait sur son torse;
Avec un thème rarement exploité' (le mythe du succube), Lydiane Arnoult décortique les mécanismes de la peur, le rejet de la différence.
Le style est fluide et clair: le journal de Florian donne de la profondeur au récit.
Un très beau voyage!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
carolyneduboiscarolynedubois   29 septembre 2016
ça ne me surprend pas, Maman, lâcha Florian, non sans une certaine apathie, en se tournant vers elle.Quand un élève est maltraité par les autres, c'est lui qui doit changer d'école.
Commenter  J’apprécie          10
JeanneSeleneJeanneSelene   18 mai 2016
Agaçant. Frustrant. La lanière bleue ne bougeait pas d'un pouce. Le livre refusait qu'on lui déboucle sa ceinture.
Commenter  J’apprécie          20
LydianeArnoultLydianeArnoult   15 septembre 2017
Je peux même affirmer que tu es purement hétérosexuel. Je m’agite sur toi comme un beau diable depuis un moment, et rien ! Pas la moindre petite érection de politesse, pas une goutte de sueur, pas même un petit tremblement dans la voix, rien de rien ! Tu es d’une frigidité cadavérique !
Commenter  J’apprécie          00
LydianeArnoultLydianeArnoult   15 septembre 2017
Je peux même affirmer que tu es purement hétérosexuel. Je m’agite sur toi comme un beau diable depuis un moment, et rien ! Pas la moindre petite érection de politesse, pas une goutte de sueur, pas même un petit tremblement dans la voix, rien de rien ! Tu es d’une frigidité cadavérique !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : Incubes et succubesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre