AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213705399
Éditeur : Fayard (17/04/2019)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans l’Unidad Modelo, quartier trépidant du Mexico des années 1960, la violence est une affaire de la vie quotidienne. Pour Juan Guillermo, elle est
une présence obsédante, qui l’a privé de ce qu’il avait de plus précieux : son frère aîné, Carlos, aussi habile trafiquant que fervent lecteur, assassiné par les « bons garçons », une bande de religieux fanatiques protégés par les hommes du très corruptible commandant de police Zurita. Anéantis par le chagrin, se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  18 juin 2019

Un jeune garçon dans la jungle d' un quartier populaire de Mexico. Guerre des gangs, trafiques et corruption. A dix-sept ans, Il est l' unique survivant de sa famille. Marqué par la mort violente de son frère aîné adoré ,Juan Guillermo ne pense qu'à se venger, une quête sauvage et impossible. " Si tu cherches la vengeance creuse deux tombes", cette citation de Confucius chuchotée à son oreille par Chelo sa douce fiancée font vaciller ses certitudes. Mais où trouver la paix, comment survivre à de telles épreuves??
Comme un miroir à la tragédie vécue par Juan Guillermo, nous suivons les traces d' Amaruk, un trappeur Inuit lancé à la poursuite d' un grand loup gris au milieu des forêts enneigées du grand Nord Canadien. Comment ses deux récits si éloignés vont-ils se fondre?
De la grande métropole mexicaine aux étendues glacées du Yukon, le sauvage qui sommeille en chacun de nous est toujours prêt à se réveiller.
Saga familiale, vendetta mexicaine, récit d' apprentissage, roman historique et épique, conte philosophique, histoire d' amour d' un romantisme absolu et légende indienne du grand Nord, mais aussi, apartés socratiques, littéraires, légendaires et même musicales. Guillermo Arriaga embrasse une époque, la fin des années soixante, et le continent américain pour nous offrir un roman éblouissant au souffle rare.
Sept cents pages qui se lisent d' une traite. Cet été sur la plage , offrez vous cet énorme pavé.

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
traversay
  20 mai 2019
Guillermo Arriaga semblait avoir tiré un trait sur sa carrière de romancier depuis la parution de le bison de la nuit (1999 au Mexique, 2005 en France), tout aussi bon, sinon meilleur que ses deux premiers livres. Depuis près de 20 ans, hormis pour un recueil de nouvelles, le mexicain s'était consacré pleinement au cinéma en tant que producteur, scénariste (21 grammes, Babel, Trois enterrements) et réalisateur (Loin de la terre brûlée). L'annonce de son retour en littérature a donc été une bonne nouvelle et la lecture de le sauvage rien de moins qu'une déflagration, tant ce roman fleuve possède une puissance hors normes, tout en charriant une multitude d'alluvions, inévitables dans un livre aussi touffu, chargé et flamboyant. le sauvage est le livre de la violence mexicaine, nourrie à la corruption des politiques et de la police, bénie par les autorités religieuses. Dès la deuxième page, la messe est dite, si l'on ose dire, le narrateur, Juan Guillermo, annonçant froidement que l'ensemble de sa famille, parents, frère, grand-mère et même chien et perruches allaient mourir dans un laps de temps de 4 ans. Dès lors, Guillermo Arriaga va nous raconter l'histoire de ces disparitions en passant sans cesse d'une temporalité à une autre, comme des vagues successives arrivant sur la plage des souvenirs, au risque de perdre son lecteur. Il y a malgré tout une ligne narrative forte, qui est celle de l'assassinat du frère de Guillermo, pour lequel ce dernier se sent coupable et a surtout décidé de se venger. Mais en parallèle, un autre récit se développe et prend de l'ampleur : celui de la traque d'un loup par un trappeur, au nord du Canada. A cela s'ajoutent des coquetteries typographiques sur certaines pages, de courts chapitres consacrés à Newton, von Clausewitz, Socrate ou Jimi Hendrix, l'évocation d'un certain nombre de curiosités historiques ou ethnologiques, sans oublier l'établissement de listes plus ou moins en rapport avec les thématiques du livre. Il y a bien parfois une impression de trop plein et de luxuriance, avec une multitude de digressions, et le roman n'aurait sans doute pas été moins efficace en étant raccourci mais l'intensité et la force du style d'Arriaga finissent par annihiler toute résistance. Il y a dans le sauvage des scènes d'une incroyable magnitude (9 sur l'échelle de Richter), notamment celles qui opposent Juan Guillermo à un loup qui n'a connu que la captivité mais qui n'a jamais renoncé à une férocité atavique. C'est bien là que se situe l'acmé du livre : L'homme est un loup pour l'homme et l'apaisement ne viendra qu'en toute fin de roman quand les aliénations morales et physiques auront disparu. Il y a sans doute dans le sauvage de quoi écrire 3 à 4 romans distincts. le livre n'est pas captivant à tous les instants mais quand il l'est, ce qui est assez fréquent, c'est avec une vigueur et une splendeur que l'on retrouve rarement dans la littérature contemporaine. On en sort lessivé et tout surpris d'être indemne.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Florel
  16 mai 2019
Je crois que c'est la première fois que je lis un auteur mexicain. Pour une première, c'est une réussite, et une sacrée belle découverte. Ce mélange de temps, d'histoire, et l'imagination étaient beaucoup trop bien maniés pour ne pas l'apprécier, malgré le fait que ça soit un gros pavé.
Nous allons donc suivre l'histoire d'un loup chassé et capturé à travers les étendues blanches et forestières du Canada, et de celle de Guillermo Juan et de sa famille au Mexique. L'histoire prépondérante est la dernière, l'histoire triste de Guillermo. Histoire triste certes, mais pas dénuée pour autant de questionnement, d'évènement, de passion, de haine, de rebondissement, de force et de courage, qui va permettre d'aborder tout un tas de sujet, dont trois principalement.
Tout d'abord la corruption. Beaucoup de corruption. Mais la corruption meurtrière, celle qui tue avant de punir par la prison. Et pour avoir refusé de verser une part de ses butins au chef de la police, c'est ce qui perdra Carlos, le frère de Guillermo.
Qui dit corruption, dit aussi collusion entre gang et pouvoir. Se battre contre l'un c'est se battre contre l'autre, c'est aussi redessiner des règles. Ce qui n'inquiète pas Guillermo qui veut venger ses morts, mais qui va cependant réveiller tout un système plus grand que lui et qui ne plaisantera pas, et cherchera vraiment à l'éliminer. N'est sauvage pas que le loup…
Enfin, ces pages c'est aussi l'occasion d'aborder la religion. La manière dont-elle est utilisée, la manière dont on peut la voir. La manière dont-elle peut se faire menaçante par l'idéologie ou par les groupes. C'est aussi aborder le fond, souvent ridicule, de fait le dieu Serpent à plume (Quetzalcoatl) n'est pas plus ridicule que le reste.
Mais ce livre, ce n'est pas qu'un combat avec les mains ou idéologique, ce n'est pas non plus que des combats d'intérêt financier ou contre la pourriture, même si cette dernière peut avoir des apparences angéliques. C'est aussi des questionnements, des errances. Qui suis-je ? Dois-je préférer la justice à la vengeance ? Dois-je me transformer en assassin pour venger les assassins de mon frère ? Que me reste-t-il à part mes morts ?
C'est aussi en outre, un combat contre soi-même. Guillermo va vraiment s'interroger sur l'enrôlement qu'il a subit parce que son frère lui a demandé. Il va se questionner ainsi sur les actes qu'il a pu commettre et leurs conséquences. Je vous laisse imaginer dans quel état ça va le mettre. Et quand je parle de combat contre soi-même, c'est aussi admettre que les morts sont parfois sombres et loin de l'image merveilleuse qu'on avait pu en tirer.
Ce livre c'est tout ça, mais c'est aussi une histoire, enfin deux histoires qui finiront par se rejoindre. C'est donc celle de Guillermo, son enfance, sa procréation, son adolescence et l'adulte, mais aussi celle du loup qui raisonne en écho avec Croc-Blanc et Moby Dick. Et pour cette dernière, et après un début un peu houleux - car on se demande vraiment où l'on va -, elle deviendra tout aussi passionnante que celle de Guillermo. On va y découvrir d'autres histoires tragiques (qui permettront de faire une pause dans l'histoire de Guillermo), mais très intéressantes qui vont mettre à jour d'autres paysages, d'autres histoires, d'autres personnalités, d'autres sauvages.
Juste un petit bémol, certains passages longs et pas intéressants, ceux qui parlent de sexe. Ils n’apportent rien à l'histoire, ou très très peu.
En résumé, c'est un livre long, très difficile à chroniquer tellement il est riche en situation et question, mais c'est un livre à lire. le mélange des histoires, les analepses et les prolepses, l'écriture, les personnages, les situations, ne peuvent en effet que plaire. C'est vraiment trop bien manié, trop bien raconté, trop riche, pour ne pas aimer. Et ça serait dommage de passer à côté.
Lien : http://voyagelivresque.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume17
  16 mai 2019
Double roman ...
Une claque a la mesure des films écrit par ce scénariste .
Violence poésie humanisme grand espace la liste des ingrédients de cette incroyable découverte
Au top 5 de les livres cette année et numéro un actuellement
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (2)
LeFigaro   22 mai 2019
Cinéaste et écrivain, il publie son dernier roman-fleuve, Le Sauvage, une histoire de vengeance enragée jusqu’à la rédemption finale.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde   20 mai 2019
Deux jeunes hommes que ronge leur colère cherchent la paix, l’un à Mexico et l’autre dans le Grand Nord canadien. Un roman flamboyant du romancier, scénariste et cinéaste mexicain.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BazartBazart   15 juin 2019
"Je serais le Sauvage. On ne m' arrêtera pas. Si je dois me venger, je me vengerai. Si je dois pardonner, je pardonnerai. Si je je dois aimer, j' aimerai. Si je dois renoncer, je renoncerai. Si je dois me battre, je me battrai. Il est dit que c' est la vie et non la mort qui guidera mes décisions. Je donnerai ma vie pour la vie, toujours pour la vie."
Commenter  J’apprécie          150
FlorelFlorel   15 mai 2019
Or Carlos avait compris à la perfection que, dans le système capitaliste, la rébellion avait une valeur très cotée. Il savait la labelliser et la commercialiser, et persuader ses clients que les vrais révoltés étaient ceux qui s'aventuraient dans les univers de la morphine et LSD, loin des sentiers battus de l'herbe et de la coke.

p.212
Commenter  J’apprécie          00
FlorelFlorel   15 mai 2019
La mère de l'assassin doit être si accablée qu'elle a trouvé le cran d'aller affronter la mère de celui que son fils a tué. Elle n'est pas venue le justifier ni demander pardon en son nom. Elle est venue partager son chagrin, serrer dans ses bras la mère qui a perdu un enfant à cause de son fils.

p.393
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Guillermo Arriaga (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillermo Arriaga
"5 secondes ? C'est comme faire l'amour dans les toilettes d'un avion ! On n'a pas le temps !"
Guillermo Arriaga présente, avec Leoffdesauteurs, son nouveau roman "Le Sauvage". Un roman puissant, féroce et lumineux écrit par l'auteur des scénarios d' "Amours chiennes", "Babel", "21 grammes" ou encore "Trois enterrements".
" Son éclat est son exploit. Il réussit à parler de l'amour au c?ur de la haine et de la vie au c?ur de la mort." Marie-Laure Delorme, JDD.
-- México, 1960. le jeune Juan Guillermo, qui a vu sa famille décimée en quelques années et son frère assassiné par un gang de religieux fanatiques, jure de venger la mort de ce dernier. Un récit intense et singulier, dans la lignée d?Herman Melville, Jack London et Faulkner, signé par un des plus grands écrivains contemporain de langue espagnole. --
Le livre : https://bit.ly/2Uny8WI
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous êtes suspecté de meurtre en série, détective Conan va vous arrêter !

Dans l'histoire, à part Conan, y a-t-il quelqu'un d'autre qui a un double identité ?

Oui
Non
Conan n'a qu'une identité
Oui, c'est le détective Mouri

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre