AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266028685
Éditeur : Pocket (11/03/1998)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 48 notes)
Résumé :
La jeune Emmanuelle n'a que dix-neuf ans lorsqu'elle épouse Jean et le rejoint à Bangkok. Elle ne connaît de l'amour que le rituel qu'impose la nuit de noces. Mais très vite se révèle à elle une autre vérité de la chair.
Elle s'adonne sans retenue aux jeux érotiques qu'invente à son intention un précepteur éclairé. Son corps se métamorphose, ses formes s'affirment sous les caresses d'hommes et de femmes aux mains expertes. La nymphe s'abreuve à la source de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Luniver
  25 novembre 2013
Emmanuelle a 19 ans, et part retrouver son mari Jean, diplomate à Bangkok, qu'elle a épousé quelques mois plus tôt. La société qui l'accueille est riche et désoeuvrée ; la fidélité y est vue comme une excentricité amusante, la chasteté comme une tare consternante. Et si Emmanuelle, avec d'ailleurs l'accord de son mari, n'est pas contre quelques aventures, la liberté de ces femmes l'intimide.
L'une d'elle prendra en pitié la jeune fille, se chargera de son éducation, puis la confiera aux mains de Mario. Celui-ci a des idées très précises sur ce que doit être et ne pas être l'érotisme : destiné à séparer encore un peu plus l'Homme de l'animal, il faut éviter tout ce qui relève de l'instinct biologique. À l'inverse, il convient de rechercher les plaisirs « non-naturels », l'insolite, avec un nombre de partenaires non-limité.
Emmanuelle est donc une philosophie de la sexualité plutôt qu'un simple roman érotique, à classer dans la même catégorie que Sade. Avant ce roman, le summum de l'érotisme consistait à se faire fouetter sur le cercueil de son père, avec Emmanuelle, place à une sexualité joyeuse et lumineuse. Qu'elle en soit vivement remerciée, quoi qu'on pense de ses principes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Amnezik666
  05 août 2012
C'est une jeune Emmanuelle presque innocente qui rejoint son mari à Bangkok mais la Thaïlande se révélera pour elle un véritable parcours initiatique aux jeux et joies du corps et de l'amour...
Longtemps resté dans l'ombre cette histoire n'a pourtant rien d'inavouable. Ah si pardon, elle est vécue et racontée par une femme et ça c'est intolérable dans la société bien pensante de l'époque ! Une ode à l'amour et à la liberté qui n'a pas pris une ride, de l'érotisme raffiné, sans vulgarité inutile.
Commenter  J’apprécie          50
Epictete
  21 décembre 2013
Tout le monde connait, tout le monde a vu au moins un extrait du film tiré de ce bouquin.
Ce n'est pas de la grande littérature... Sans les films, en parlerait-on ?
Difficile de faire du texte à ce sujet, alors je n'insiste pas.
Commenter  J’apprécie          40
Max-Heratz
  25 février 2014
Vu mon style d'écriture, je pense que nul ne sera étonné de mes choix, ce livre étant un incontournable dans son genre. Cette série est une véritable addiction (enfin chez moi).
Commenter  J’apprécie          30
steph5977
  03 octobre 2017
Pour mon 1er livre érotique je souhaitais un classique,. Honnêtement je n'ai pas accroché à ce genre, les scènes érotiques sont très bien décrites mais en dehors de ça, l'histoire est inintéressante, tous comme dans les films qui en ont été tirés et que tout le monde connaît.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
LuniverLuniver   19 novembre 2013
— Puisque tu n’as pas épousé Emmanuelle pour son esprit, comme tu dis, je suppose que c’est pour sa beauté? relança Christopher. On le conçoit.
— Peut-être, mais cela n’aurait pas suffi à me séduire.
— Alors? Qu’est-ce qui t’a conquis? Ses talents ménagers?
— Non, son génie charnel. Je ne connais personne au monde qui aime autant faire l’amour. Et qui le fasse aussi bien.
Christopher fut choqué. Ce genre de confidence lui paraissait de mauvais goût. Pourtant, il brûlait d’en entendre davantage.
— Tu as sûrement de la chance, dit-il, avec quelque effort. Mais ne cours-tu pas aussi des risques? Ce… comment l’appelles-tu?… ce don qu’elle a, d’autres peuvent le deviner… Être tentés… Chercher à profiter d’elle. Vouloir te la prendre.
— On ne peut pas me prendre ce qui n’est pas à moi, dit Jean, d’un ton d’évidence. Elle n’est pas mon bien. Elle n’est pas ma beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
LuniverLuniver   25 novembre 2013
— L’homme érotique sera donc un nouvel animal ?
— Il sera plus que l’homme et il sera cependant encore l’homme. Simplement plus adulte, plus avancé sur l’échelle de l’évolution. C’est – je vous le rappelais tout à l’heure – l’apparition de l’art sur les parois de ses cavernes qui permet de reconnaître le moment où le premier homme s’est distingué du dernier singe. Le jour approche où, aussi sûrement que les valeurs artistiques ont séparé l’homme de la bête, les valeurs d’érotisme sépareront l’homme glorieux de l’homme honteux qui se terre dans les réduits de la société actuelle en cachant sa nudité et en châtiant son sexe. Pauvres essais humains que nous sommes, ébauches encore tout enrobées de la boue des marécages pléistocènes! Épris de nos inhibitions, amoureux de nos frustes souffrances, luttant de tout notre aveuglement et de toutes nos forces de brutes évangéliques contre les courants d’espérance qui tentent de nous tirer de l’enfance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erzuli_CapoteErzuli_Capote   04 avril 2012
"En d'autres termes, si vous voulez tromper votre mari, ce n'est pas parce qu'il vous ennui, ou pour vous venger de lui, mais c'est, au contraire, parce qu'il vous rend heureuse. C'est parce qu'il vous a appris a aimer ce qui est beau. A aimer la merveille du plaisir physique donné par la pénétration d'un corps d'homme au plus profond du vôtre. Il vous a appris que l'amour, c'était cet éblouissement des sens lorsque la nudité de l'homme écrase le vôtre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2015
Et que n’avons-nous pas à apprendre ! L’art, la morale, la science : le beau, le bien, le vrai – c’est-à-dire tout (car il n’existe rien d’autre : le temps du sacré est fini). Heureusement, pour nous faciliter la tâche, ce tout s’est fait à soi-même un enfant : Éros. En sorte qu’il suffit de la réflexion, de l’expérience et de la clairvoyance érotiques pour accéder à la poésie, à la morale et à la connaissance – celles-ci n’étant, en définitive, que les reflets divers d’une unique leçon : la leçon d’homme, dans le sens où l’on vous parlait à l’école de leçon de choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 septembre 2015
L’érotisme n’est pas un manuel de recettes pour s’amuser en société. C’est une conception du destin de l’homme, une jauge, un canon, un code, un cérémonial, un art, une école. C’est aussi une science – ou, plutôt, le fruit d’élection, le fruit dernier de la science. Ses lois se fondent sur la raison, non sur la crédulité. Sur la confiance, au lieu de la peur.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Emmanuelle Arsan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuelle Arsan
Emmanuelle 2 - International Trailer
autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
448 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre