AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Yann Arthus-Bertrand (Illustrateur)Hervé Le Bras (Directeur de publication)
EAN : 9782732426600
732 pages
Editions de la Martinière (18/09/2000)
3.94/5   18 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Editions de la Martinière, 365 jours - 09/2000)

365 JOURS POUR LA TERRE

La Terre vue du ciel et Yann Arthus-Bertrand sont devenus un label de qualité. Après l'immense succès du livre et de l'exposition, voici une autre vision de cette terre qui fait rêver mais aussi réfléchir.

Une image par jour, tout au long de l'année. pour observer les menaces, les dangers qui pèsent sur la ... >Voir plus
Que lire après 365 jours pour la terreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
« 365 jours pour la terre » propose de vous accompagner pendant un an au fils des semaines et des jours avec les magnifiques photographie de Yann Arthus Bertrand. Certaines sont déjà connu, retravaillées, elles viennent de « la terre vue du ciel ». D'autres sont inédite.
Les photos toutes prisent du ciel nous livrent des couleurs extraordinaires magnifié par l'angle de prise de vue. Bien sûr, elles ont été retouchées, recadrées, malgré cela elles sont tout simplement belles et donnent du plaisir à ceux qui les regardent.
Les photographies sont accompagnées d'un petit texte d'Hervé le Bras donnant des indications sur le site ou les ressources représentées. On reproche souvent à Yann Arthus Bertrand d'utilisé un hélicoptère pour prendre ses photos et qu'il devrait arrêter de nous embêter avec sa protection de la nature, pourtant grâce à son travail, on peut se rendre compte de ce que l'on détruit irrémédiablement.
Commenter  J’apprécie          110
Un livre magnifique, un Yann Arthus-Bertrand plus grand que jamais, et surtout plus haut. Ces photos "vue du ciel" sont, par moment, à vous couper le souffle. Quel travail !!!
On ne peu qu'apprécier ces images qui nous font voyager autour du globe.
Je suis fan.
Bonne lecture
Commenter  J’apprécie          60
J'ai eu l'occasion de lire son livre - 365 jours pour la terre - que je trouve magnifique . Un image par jour à découvrir
Je m'insurge sur le fait qu'on peut reprocher à un photographe de prendre des photos d'un hélicoptère car je ne vois pas comment aurait-il pu faire autrement au dessus des chutes du Niagara par exemple....
On peut toujours être critique envers ceux qui font, mais comment ne pas l'être avec ceux qui regarde sans rien faire ?!
L'important est le concept, l'idée, que l'oeuvre nous transmette quelque chose.
La photo fait partie du 3 -ème art.- art médiatique -
Toute ces photos nous ouvrir les yeux sur des terres et paysages Inde, Thaïlande, Venezuela, Turquie, France, Italie, Danemark, Japon, Islande, Tunisie, Djibouti, Côte-D'Ivoire, Canaries, Maldives, Luxembourg, Polynésie Française, Espagne, Ethiopie, Bangladesh, Australie, Antarctique, Afrique du Sud, Malaisie, Botswana, Antilles- petites -, Ukraine, Afrique du sud...
Ce livre c'est 365 jours pour NOTRE Terre...
Commenter  J’apprécie          00
Je suis plus que réservé sur le personnage de « l'hélicologiste » dont la conversion verte me paraît opportuniste et à visée lucrative (voir ses sponsors et son passé) mais on ne peut nier la beauté des 365 photos de cette anthologie .
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
Australie. West kimberley. Archipel des boucaniers. Au large des cotes très découpées et érodées du Nord-Ouest de l'Australie émergent des milliers d'ilots restés sauvages, comme ceux des archipels des Boucaniers. Les activités agricoles et industrielles étant peu présentes sur le littoral, l'eau de la mer de Timor, qui s'insinue entre les iles, est relativement épargnée par la pollution, ce qui permet à des espèces fragiles, comme celles des huitres, Pinctada maxima, de se développer dans les meilleurs conditions. Prélevés dans leur milieu naturel, sur les fonds marins, ces mollusques sont exploités pour l'élaboration de perles de culture. Les perles australiennes, qui représentent 70 % de la production des mers du Sud, sont deux fois plus grosses - 12 mm de diamètre, en moyenne - et aussi, d'après les experts, plus belle que celles du Japon, pays pourtant pionnier de l'activité - depuis le début du siècle - et 1er producteur mondial.
Commenter  J’apprécie          00
Bolivie. Salar d'Uyuni. À 3.800 m d'altitude l'altiplano s'étend sur 1500 km, du lac Titicaca jusqu'à la saline de Maricunca au Chili. Au milieu, la saline d'Uyuni étend sa plaine blanche sur 12.000 km2, soit la surface de deux département français. Si l'on creuse, on trouve une alternance de dix couches différentes de sel qui témoignent de l'évaporation et du retours de la mer au cours d'autant de retraits successifs pendant que la plaque de Nazca soulevait la cordière des Andes, la plus récente et la plus abrupte des grandes chaines de montagnes du globe. Le sel de mer domine en surface et est l'objet d'une exploitation artisanale, mais dans les couches les plus profondes, on trouve des sels de potassium, de lithium et de bore qui pourraient faire de la Bolivie un riche producteur de matières premières. Le pays se méfie cependant de ce genre de richesse qui a fait beaucoup de pauvres. Son commerce extérieure a longtemps dépendu des mines d'étain de la richissime famille Patino. Leurs nationalisations et dénationalisations ont rythmé la vi politique bolivienne de coups d'État pro et anti-américains. Aujourd'hui le résultat n'est pas brillant. La Bolivie est le pays le plus pauvre et le moins alphabétisé d'Amérique du Sud.
Commenter  J’apprécie          00
Maroc. Paysage agricole entre le barrage Al Massari et Rabat. Soucieux d'améliorer ses rendements agricoles, le Maroc encourage le développement, sur de vastes zones d'exploitation, d'une agriculture moderne essentiellement orientée vers la production intensive de céréales - blé, orge, mais... -.Le pays ne bénéficiant pas d'une pluviosité suffisante sur la totalité de son territoire, le recours à l'irrigation s'avère souvent indispensable. Plus riche en cours d'eau que les autres pays du Maghreb, le Maroc s'est depuis longtemps engagé dans la construction de grand barrages qui permettent de pourvoir en eau d'important périmètres cultivés pouvant atteindre 1000 km2.La superficie des terres irriguées du Maroc représente prés de 800.000 ha, soit plus de 11% du territoire ; la construction de nouveaux barrages, tel celui de Mjaàra, le plus grand du pays, devrait permettre d'augmenter encore ces surfaces.
Commenter  J’apprécie          00
Bangladesh. Maisons inondées au sud de Dacca. Parcouru par un vaste réseau de 300 cours d'eau, dont le Gange, le Brahmapoutre et la Meghna, qui dévalent les pentes de l'Himalaya pour se jeter dans le golfe du Bengale, le Bangladesh est une plaine deltaïque soumise à des moussons saisonnières. De juin à septembre, des pluies diluvienne augmentent parfois jusqu'à 50.000 m3/s le débit des fleuves, qui sortent de leurs lits et inondent près de la moitié du territoire en dévastant tout sur leur passage. Pour tenter d'échapper à la violence des crues, une partie de la population du pays vit en permanence sur des chars, îlots fluviaux éphémères formés de sable et de limon accumulés par les courants ; cependant, ces derniers sont régulièrement arasés et emportés par les flots. Chaque année, de 1.000 à 2.000 personnes périssent dans ces inondations et près de 25 % des 123 millions de Bangladais se retrouvent sans abri. Les dégâts occasionnés à l'agriculture sont également considérables dans ce pays à 80 % rural. Territoire parmi les plus densément peuplés du monde, avec prés de 850 habitants au km2, le Bangladesh est également l'un des pays les plus pauvres, avec un revenu annuel de seulement 260 dollars par habitant.
Commenter  J’apprécie          00
Kenya. Lac Nakuru. Flamants. On recense quelque 3 millions de flamants au Kenya. Ils se déplacent essentiellement entre les cinq lacs salés du pays - Nakuru, mais aussi Magadi, Elmenteita, Turkana et Bogoria -. À la saison des pluies, la flore de ces lacs prolifère et attirent les flamants qui en font leur nourriture principale. Les flamants nains peuvent filtrer des particules ne mesurant pas plus de quelque dizaine de microns, à l'aide de fines tapissant l'intérieur de leur bec ; les flamants roses se nourrice plutôt de crustacés car ils ne disposent que de denticules trop espacés pour ce genre de nourriture. Poétiquement nommés - les oiseaux à ailes de flammes dans l'antiquité grecque, on sait aujourd'hui que la couleur de leur plumes provient de la cantaxanthine contenue dans la soude, et d'un pigment très abondant dans les algues qu'ils ingèrent. À Nakuru, les eaux moins chargées en soude qu'à Magadi ont permis l'introduction de tilapias, petits poissons attirant désormais les pélicans au coté des flamants, grégaires mais non exclusifs.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yann Arthus-Bertrand (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Arthus-Bertrand
C à vous en intégralité https://bit.ly/CaVosReplay C à vous la suite en intégralité https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Le 5 sur 5 : • César 2024 : une cérémonie attendue • Joe Biden rencontre la veuve d'Alexeï Navalny • Ukraine : deux ans de guerre • Eurovision 2024 : Israël disqualifié ? • « Sephora Kids » : le phénomène explose sur TikTok • Elton John : sa collection vendue 8 millions de dollars aux enchères • À seulement 8 ans, il marque déjà l'histoire des échecs • Nouvelle-Zélande : un premier hôpital pour kiwis • Les Français dans l'oeil du photographe Yann Arthus-Bertrand • Ils pédalent 2 200 km pour tracer les anneaux olympiques
+ Lire la suite
>Géographie générale>Géographie générale. Voyages>Géographie: ouvrages divers (31)
autres livres classés : natureVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (55) Voir plus



Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..