AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782732497525
432 pages
Editions de la Martinière (04/11/2021)
4.26/5   113 notes
Résumé :
A l’aube de l'an 2000, la planète Terre est en danger. Pollution, surpopulation. destruction des ressources naturelles, les menaces fusent de toutes parts. Fort d'un travail commencé il y a dix ans, de millions de kilomètres parcourus, de prises de vue par milliers, Yann Arthus-Bertrand a voulu composer en images le portrait d'une Terre belle et fragile.

Étayées de textes scientifiques, les 190 photos de La Terre vue du ciel cherchent toujours, derriè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 113 notes
5
12 avis
4
1 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Jeanmarc30
  15 avril 2019
"La terre vue du ciel. Un portrait de la planète en l'an 2000" est un beau livre tout en majesté tant il est vrai que son format et son poids sont de dimensions plutôt surprenantes ! C'est surtout l'occasion de rappeler que la beauté de la Terre est une réalité mais qu'elle est de plus en plus fragile...
Yann Arthus-Bertrand qui a sillonné le ciel à maintes reprises offre ici un panorama atmosphérique de la belle bleue représentée sous de multiples facettes et bien colorée.
L'image de ce coeur végétal a fait le tour du Monde depuis la parution de cet ouvrage et il faut espérer qu'il ne s'éteigne pas !
Commenter  J’apprécie          330
chriskorchi
  22 janvier 2017
Je suis une fervente admiratrice de Yann Arthus-Bertrand pour ses combats, son humanité, ses photos uniques et ses reportages magnifiques qui rendent justice à la Terre, la nature. Ce livre est juste magnifique, les photographies aériennes d'une beauté à couper le souffle, c'est terriblement émouvant de voir à quel point notre planète est belle, multiple, forte et fragile à la fois. Mais, c'est aussi triste de voir que certains endroits ne ressemblent plus à ce qu'ils étaient il y a seulement quelques années en arrière, certains même ont totalement disparus. Je ne peux m'empêcher de penser à mes futurs petits-enfants qui ne verront probablement pas ce que j'ai pu voir.
13 auteurs internationaux, d'horizons différents ont répondu à l'appel de l'auteur pour illustrer les photos de textes explicatifs, de chiffres et de propositions de solutions pour améliorer notre rapport à la nature et à l'écologie, tout ceci sans ton moralisateur ni infantilisation. Véritable mine d'information il y a autant pour le plaisir des yeux que pour le plaisir d'apprendre et de comprendre. Les grands thèmes abordés sont l'écologie, la biodiversité, le climat, l'eau et l'agriculture mais aussi les associations, les ONG, les nouvelles technologies, les migrations, les nouvelles consommations, les réfugiés. Ce livre fait prendre conscience qu'il faut préserver notre environnement et que l'humain fait partie de la nature et que par conséquent il ne devrait pas se battre contre.
Un livre somptueux dont j'ai apprécié chaque page et que je regarderai de nouveau car tout est splendide. C'est un grand format qui va très bien avec le sujet. Merci aux Editions de la Martinière dont le catalogue est juste magnifique.
VERDICT
Un très beau cadeau à s'offrir ou se faire offrir. Offrez-le c'est un très beau cadeau
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
CineKino
  11 avril 2016
On m'a offert ce superbe (mais encombrant : 37 x 30 cm…) livre peu après sa sortie, et j'avais pas mal admiré les photos sans jamais le lire vraiment. C'est chose faite et, bien que plusieurs nouvelles éditions soient parues depuis pour mettre à jour les textes (et renouveler les photos), tout cela reste très pertinent dans cette façon d'alerter sur les menaces envers notre environnement. En effet, à travers des textes - assez courts – sur la biodiversité, le climat, l'agriculture ou encore l'urbanisation, des spécialistes évoquent les effets de la croissance humaine sur Terre. Mais l'objet principal de ce livre, et bien sûr le plus intéressant, ce sont les nombreuses photos prises d'hélicoptère (une dernière chronique raconte comment l'auteur s'y est pris), chacune sur une double page avec des commentaires intelligemment positionnés sur des rabats. Il y a de tout, de magnifiques paysages comme des installations humaines, souvent hautes en couleurs. le problème, c'est que ces photos s'enchaînent sans logique, sans classement : ni thème, ni zone géographique ou même couleur, juste des photos qui se suivent, nous faisant sauter d'un champ de riz à un lotissement puis à des îles tropicales. Pourtant, il aurait été aisé d'associer ces photos aux différents textes évoqués plus haut. Mais à part cette remarque, c'est un très bel ouvrage à avoir… si vous disposez d'une bibliothèque assez grande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SabiSab28
  18 décembre 2016
Ce livre est magnifique et qu'il est bon de s'y replonger de temps de temps pour apprécier les beautés et les diversités de notre planète !
Je serai curieuse de voir l'édition 2017 pour constater les ravages du temps.
Je ne peux que conseiller ce livre ou sa réeddition pour petits et grands : prendre le temps de se laisser embarquer à l'autre bout de la planète, de s'émerveiller des couleurs somptueuses, de scruter tous ces petits détails de constater les miracles de la nature (rien que la couverture !)
Beau voyage !!
Commenter  J’apprécie          110
brigittelascombe
  12 août 2012
"Le propre de toute société humaine est de transformer son environnement".Oui, mais cette transformation, à long terme ne risque-t-elle pas de mener la planète à sa perte?
Déforestation intensive, pollution à outrance entrainent peu à peu une destruction des ressources naturelles, des perturbations climatiques et menacent l'homme.
C'est la beauté d'un monde fragile que nous montre le célèbre photographe écologiste "passionné de nature" Yann Arthus-Bertrand avec ses images vues du ciel. Des cartes explicatives, des photos géantes, lumineuses, merveilleusement colorées, toutes plus belles les unes que les autres où l'homme parait dérisoire face à une nature de l'ordre du divin et des textes d'historiens,,économiste,écrivains,philosophes,sociologues,physiciens,géographes,archéologues,chercheurs au CNRS,démographes...bref des textes de spécialistes pour prévenir,dénoncer,expliquer....les dangers encourus...avant qu'il ne soit trop tard.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   04 avril 2020
Une femme peut être en situation défavorisée parce qu'elle vit dans une région très pauvre ou en crise, au Sahel ou en Haïti par exemple. Mais sa condition résulte aussi d'autres causes, internes aux sociétés : une très grande inégalité de scolarisation entre hommes et femmes comme en Asie du Sud, une forte préférence pour des descendants mâles comme en Chine, la pratique de mutilations génitales des petites filles comme en Afrique de l'Ouest et de l'Est ou au Moyen-Orient, un âge de mariage très précoce comme en Afrique subsaharienne, une violence conjugale attestée statistiquement comme en Colombie mais présente aussi ailleurs, une solitude fréquente des femmes âgées comme en France... Il en va bien sûr de même, plus généralement, des sociétés où le nombre des enfants est très élevé et où la mortalité maternelle est forte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
xTHX1138xxTHX1138x   01 mars 2020
Accord de Paris.
Le 12 décembre 2015, dans le cadre de la 21è conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, les 195 pays représentés se sont fixés pour objectif de maintenir l'augmentation de la température moyenne du globe en dessous de 2°C par rapport au niveau préindustriel. L'accord prévoit que les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent atteindre le plus tôt possible un pic, puis une diminution rapide des émissions.
Les pays développés s'engagent à verser 100 milliards de dollars par an pour soutenir les initiatives mises en oeuvre dans les pays en développement pour réduire les émissions et renforcer la résilience face aux conséquences du changement climatique. L'accord de Paris doit entrer en vigueur en 2020. (p. 14)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
xTHX1138xxTHX1138x   18 février 2021
L'année 2008 restera dans l'histoire comme celles de crises multiples : pénuries alimentaires, choc pétrolier, et bouleversement majeur du crédit qui a entraîné des faillites bancaires, paralysant le système financier et déclenchant la pire crise économique depuis 1929. Les gouvernements se sont empressés de proposer des mesures de sauvetage afin d'aider les banques et les assurances à rester debout. A la fin de 2008, le Fonds monétaire international estimait le coût du renflouage des institutions financières à 2,2 trillions de dollars. Ce "capital financier" perdu équivaut à peu près à 3 % du produit intérieur brut mondial. [...]

En 2008 également, [...] les études de la TEEB (Economie des écosystèmes et de la biodiversité) montrent que la seule déforestation a entraîné une perte de "capital naturel" (bénéfices récurrents apportés par la nature à l'humanité) située entre 2 et 4,5 trillions de dollars. De plus, à la différence de la dépense isolée pour maintenir à flot le système financier, ces coûts reviennent chaque année. (p.313)

Pavan Sukhdev et Florian Eppink
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
xTHX1138xxTHX1138x   07 février 2021
Durant cinquante-cinq ans, mon équipe et moi-même avons étudié les chimpanzés du parc national de Gombe, en Tanzanie. Ils sont plus proches de nous, par la biologie et le comportement, que toute autre créature vivante et c'est bien parce que nous sommes si semblables que nous pouvons chercher à comprendre la nature de nos différences. J'en suis arrivée à penser que la plus grande de celles-ci est le développement exponentiel de l'intelligence humaine. Dans ces conditions, n'est-il pas étrange que la plus intellectuelle des créatures qui aient jamais foulé le sol de la planète Terre détruise ce qui est sa seule demeure ? (p.47)

Jane Goodall
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
xTHX1138xxTHX1138x   16 février 2021
Toujours dans cette région du Congo, j'ai connu un Tutsi rwandais qui, pour survivre au génocide, était resté caché pendant trois semaines dans une fosse septique en se nourrissant de blattes et de lombrics. Les Hutus avaient scié son père en deux, empalé sa mère et massacré ses frères à coups de machette. Après avoir miraculeusement réussi à traverser la frontière, il était aussitôt parti pour Kinshasa où l'attendait un cousin. Mais la voiture à bout de souffle dans laquelle il voyageait était constamment arrêtée par la soldatesque congolaise qui exigeait de l'argent pour le laisser repartir. Au bout de quelques jours, fatigué du harcèlement de ces détrousseurs en uniforme, il avait mis sur le pare-brise un écriteau avec ces mots : "Vous ne me faites pas peur et vous ne pouvez pas me faire peur, parce que ce que j'ai vécu avant de vous rencontrer est de toute façon infiniment plus atroce que tout le mal que vous pourriez me faire". (p.238)

Pietro Del Re
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Yann Arthus-Bertrand (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Arthus-Bertrand
"Empreintes, la collection documentaire", un portrait de Yann Arthus-Bertrand. Octobre 2012
autres livres classés : terreVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
193 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre