AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Colette Carrière (Traducteur)
ISBN : 235294189X
Éditeur : Bragelonne (20/06/2008)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Les mages du royaume de Francia ont péri sur le bûcher. Mais une nouvelle forme de magie va déclencher d’innombrables périls. Rieuk Mordiern, jeune apprenti alchimiste, a survécu à la purge. Doué d’incroyables pouvoirs, il rejoindra une société secrète et conclura de dangereuses alliances. Ailleurs dans le royaume, un guerrier se porte au secours d’une orpheline des rues. Il est loin de se douter qu’elle est la fille d’un mage assassiné, ni qu’elle est placée sous l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Phooka
  26 août 2010
Il est rare que je ne sache pas par où commencer un billet sur un roman que j'ai aimé, mais c'est le cas ici tellement le récit est dense et les personnages nombreux et complexes! Alors je vais commencer par le début (oui je sais ce n'est pas très original!!). le début du roman qui malheureusement n'est pas le plus réussi. Il faut dire que l'auteur doit mettre en place le monde qu'elle a en tête avec tous ses royaumes, ses lois, ses religions et ses magies. Mais surtout elle doit introduire tous les personnages et ils sont vraiment nombreux et souvent complexes. du coup, l'exercice n'est pas facile ni pour l'auteur ni pour le lecteur qui se retrouve parfois un peu perdu (à tel point qu'il m'est arrivé de feuilleter quelques pages en arrière de peur d'avoir raté un événement). Mais au bout d'un moment tout se met en place, les relations entre les divers héros commencent à se dessiner et à ce moment là, l'histoire prend toute son ampleur et on plonge dedans, un peu comme quand on fait une randonnée, que le début est difficile. Passé un certain point la beauté du paysage vous coupe le souffle et vous oubliez vos premières impressions! Là c'est pareil, on oublie vite le coté un peu difficile du début pour se plonger dans le récit et s'y noyer avec plaisir!Les liens entre les personnages sont fascinants, amour et magie! Dis comme ça,ça fait un peu roman Harlequin (dont Dup est spécialiste! :)), mais pas du tout, c'est très très fort.
Ruerk, le sorcier, devient voleur d'âme par amour pour son maître Imri. Celestine, la douce et pure Célestine, va laisser Azilis la déesse, prendre contrôle de son corps par amitié pour la princesse et amour pour son maître de musique Henri de Joyeuse. Mais surtout par amour pour son défunt père, elle va entrer dans « l'armée » pour retrouver un autre sorcier qui a tué son père. Jagu lui utilisera la marque que lui a faite le sorcier Ruerk sur la main quand il était jeune pour traquer celui-ci qui a tué son meilleur ami. Raconté par moi je me rends compte que c'est encore plus compliqué et confus que par Sarah Ash (heureusement pour elle!!).
Tout ça pour dire que si les relations entre les gens ne sont pas simples, il en est de même pour la relation entre la magie et la religion dans ce récit. Très ambiguë, la religion interdit la magie et met sur pied un système d'inquisition qui va traquer les sorciers...en utilisant la magie!Beaucoup de complexité comme on le voit, ce qui rend la lecture de ce roman passionnante! D'autant plus que les personnages sont ambigus et que franchement on ne voit pas à la fin de ce tome 1, qui fait partie des « gentils » ou des « méchants ». Ruerk, présenté comme un « méchant » sorcier, agit par amour, regrette de devoir voler les âmes de ses victimes mais il le fait sous contrainte. de plus, il pense aider Célestine en essayant de la débarrasser de Azilis qu'il considère comme un énorme danger. Est-il donc si méchant que ça?Célestine la douce elle, libère Azilis qui selon Ruerk est un danger potentiel! Elle est prête à tout pour venger son père, est-elle donc aussi « gentille » qu'il le semble?Mais ce qui m'a le plus marquée je crois, c'est le fait que Jagu et Célestine soient tous les deux à la recherche d'un sorcier dont ils veulent se venger et ils vont finir par unir leurs forces. Sauf que, ce qu'ils ne savent pas c'est qu'ils ne cherchent pas le même et que les deux sorciers dont ils veulent se venger sont eux même ennemis! Ce que j'aime par dessus tout c'est que l'auteur ne prend pas le lecteur pour un idiot et ne le dit à aucun moment, on le sait simplement par le déroulement de l'histoire, mais elle ne nous met pas ce fait « sous le nez ». C'est un vrai respect du lecteur, doublé d'une énorme coup de théâtre à venir!
Un livre que j'ai beaucoup aimé donc en dépit d'un début un peu difficile. Il annonce un tome 2 qui devrait s'avérer éblouissant et que j'ai hâte de découvrir (quand sort il? Je dois vérifier!).>En attendant, j'ai le tome 1 des larmes d'Artamon dans ma bibliothèque depuis longtemps mais je ne vais pas tarder à le lire c'est sûr!

Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mauriceandre
  27 février 2019
Salut les Babelionautes
J'ai dans ma PAL la trilogie de Sarah Ash qui porte le titre générique Les Larmes d'Artamon" mais avant de la commencer j'ai fureté un peu sur la toile.
Et j'ai découvert qu'a l'instar de beaucoup d'Auteurs, Sarah Ash avait écrit une préquelle et que de plus les éditions Braguelonne l'avait édité en deux tomes.
Heureusement ma médiathèque les a son catalogue, je me suis empressé de les emprunter, mais du coup ce n'est plus une trilogie mais une pentalogie.
Donc me voila parti pour un monde ou la Guerre fait rage entre les partisans et les ennemis de la magie
Car en Francia elle est interdite et les Mages sont pourchassés par une sorte d'inquisition dont le but est de l'éradiquer.
Tout commence a travers le regard de Rieuk Mordien, que sont Maître voit plus comme un valet que comme un apprenti mage,
A la suite d'une perquisition des sbires agissant pour le compte des inquisiteurs dans l'école de Rieuk, tous les mages sont capturés et mis en prison en attendant le bûcher.
Tous? non le Maître et l'apprenti en réchappent, l'un par ce qu'il a trahis ses coreligionnaire et l'autre par un concours de circonstance.
A partir de ce moment d'autres personnages vont faire leur apparitions, dont une petite fille qui va devenir l'un des principaux acteurs de l'intrigue imaginée par Sarah Ash.
La suite va être une lutte pour la survie
Je remercie Colette Carrière qui c'est chargé de la traduction de cette oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Caro17
  21 juin 2017
Les événements de ce roman se situent avant ceux de la trilogie des Larmes d'Artamon mais il n'est pas nécessaire d'avoir lu la trilogie avant pour comprendre ce qui s'y passe.
Ce livre apporte un nouvel éclairage sur de nombreux personnages importants des Larmes d'Artamon, notamment Ruaud de Lavaux (qui apparaît alors beaucoup plus sympathique que dans la trilogie)et Kaspar Linnaius. On découvre également l'histoire de Célestine de Joyeuse et Jagu de Rustéphan, ce qui m'a agréablement surprise car le résumé ne l'indiquait pas.
La lecture a été agréable et m'a donné envie de lire le deuxième tome de cette préquelle.
Commenter  J’apprécie          20
powings
  24 août 2010
Avec ce livre, je me suis lancé un petit défi : lire de la fantasy.
Rieuk Mordiern et Klervie ( la fille du mage), commencent leur enfance/adolescence ensemble au meme endroit et par la force des choses vont devenir ennemis…l'évolution de ces personnages est très intéressante à découvrir.
Ce que j'ai aimé dans ce livre : l'univers crée par l'auteur, des mages, des esprits, la beauté des paysages que l'on devine au fil de la lecture.
Les différentes intrigues m'ont tenu en haleine jusqu'au 630 pages du livre.
Dans ce roman, la religion, la magie et la vengeance sont au rendez vous.
Le gros hic de ce livre, c'est le nombre trop important des personnages justement, et qui des fois fait que l'on se perd dans l'histoire.
N'étant pas habitué à ce genre de livre, j'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire, peut etre trop de détails dans les descriptions je ne sais pas malgré cela l'histoire a attiré mon attention.
Avis donc mitigé pour ce livre, j'ai été un peu découragée par le nombre de pages, se lancer un défi sur un pavé c'est dur en fait.
Après l'histoire est intéressante bien que je ne pense pas lire la suite des tomes, qui sont au nombre de 3.
Vous n'aurez pas d'extrait de ce livre, aucune phrase ne m'a fait de l'oeil ;)
Je compte réitérer mon défi de fantasy avec les livres de Pierre Bottero…on ne sait jamais.

Lien : http://wp.me/pXrJX-ao
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
meknes56
  10 mai 2019
Epoustouflant, incroyable...Après avoir galéré un petit peu dans cet univers, quelle magnifique voyage que nous propose l'autrice dans son nouveau monde
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Caro17Caro17   18 juin 2017
Rieuk recula d'un pas vers la porte. Qu'avait-il donc en tête ? Et puis un cri de surprise jaillit de sa gorge.
- Qu'est-ce que c'est que ça ?
Car un oiseau de proie éteint peint, ou tatoué, jusque dans ses moindres détails, sur la peau ambrée d'Imri. Les ailes crénelées se déployaient en travers de sa poitrine et la tête altière se nichait dans le creux de son cou.
- Ça, déclara tranquillement Imri, c'est un Émissaire. Mon Émissaire.
La main de Rieuk se tendit avant même qu'il en ait conscience. L'encre qui dessinait les plumes était noire comme l'ombre, et chacune d'elles semblait si réelle qu'il eut l'impression de caresser l'aile luisante d'une créature vivante. Des que ses doigts entrèrent en contact avec la peau tiède d'Imri, il perçut un crépitement d'énergie.
- Est-il... vivant ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : politiques culturellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox