AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755685480
435 pages
Hugo Publishing (03/12/2020)
3.5/5   67 notes
Résumé :
Après avoir tourné le dos à son ancienne vie dans la jeunesse dorée de Chicago, Shad vit dans un van aménagé. Il voyage de ville en ville, son appareil photo toujours à portée de main. Ce qui le fait vibrer : dénicher des lieux abandonnés, et figer les mystères qu'ils recèlent...

La prochaine étape de son périple, West Baltimore, où les maisons abandonnées ne manquent pas depuis que la crise économique a frappé les Etats-Unis.

Cependant... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
3,5

sur 67 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
8 avis
2
2 avis
1
2 avis

Une jolie découverte de Phoenix B Asher. Je ne connaissais ni la plume ni l'univers et j'aime me lancer dans de nouveaux horizons.

J'aurais pu basculer dans le coup de coeur mais il m'a manqué quelques points de détail pour faire la différence.

Je tiens à féliciter l'auteure car elle nous pose un cadre qui sort des sentiers battus. Je ne connaissais pas l'univers de l'Urbex et j'ai apprécié cette prise de position. J'encense toujours les auteurs de New romance qui osent, proposent et surtout nous invitent dans un autre monde.

Ici, j'ai un ROAD TRIP où je découvre des endroits cachés de la Floride. Une rencontre qui change la donne entre Shad et Sam. Deux héros diamétralement opposé. Deux héros qui ont besoin l'un de l'autre. Deux héros qui ont besoin de croire en un avenir meilleur. L'auteure prend un chemin tortueux. Une jolie prise de risque pour moi, qui matche bien. Mais il m'a manqué ce petit plus…

J'ai un manque de connexion évidente. L'histoire d'amour sur le papier est très belle mais je n'ai pas été transcendée totalement. Dommage car cette romance est hors norme. J'ai cependant un Crush pour le personnage de Sam qui m'a touché et émue à plusieurs reprises. En face d'elle, j'ai un Shad plus transparent ou parfois surréaliste sur certains points. Je n'ai pas réussi à me l'approprier totalement. Je pense que c'est à cause de son portrait que je suis en décalage avec mon ressenti général.

Mais je reste très positive sur cette lecture. Elle me donne envie de suivre les prochaines sorties de l'auteure. J'ai eu une lecture agréable et fluide. Un moment d'évasion par excellence. Une douce découverte qui donne un goût de reviens-y.

Dévoreuse de New Romance, j'ai tendance à m'appesantir sur certains détails mais je reste optimiste pour la suite des évènements.

Commenter  J’apprécie          120

TW : Addictions, deuil

Phoenix B. Asher nous propose un véritable carnet de bord ; celui de Sam et de Shad. En effet, elle nous fait voyager avec ce duo ; on suit les personnages, leurs sentiments et leurs explorations. Cela rend le roman original ! L'autrice m'a complètement embarqué avec eux lors de leurs expéditions.

Elle évoque des sujets intéressants tels que : l'Urbex, les voyages et l'Art de manière générale. Néanmoins, elle aborde des sujets plus complexes comme le deuil, les différentes addictions ou encore, la différence d'âge. Et pour cause, Sam est âgée de 16 ans. Pourtant, malgré son jeune âge, c'est un personnage fort et mature qui a été confronté par les épreuves les plus dures de la vie.

On ressent l'alchimie entre les deux protagonistes mais malheureusement, je n'ai pas été emportée par cette romance et c'est d'ailleurs avec cette dernière que j'ai eu le plus de mal… J'ai bien aimé les personnages, leurs caractères et leurs passés mais il me manquait quelque chose. Il faut savoir que la romance est assez rapide et bien trop axée sur la relation charnelle. Qui plus est, je sais que la différence d'âge peut poser problème pour certaines personnes, pour ma part, cela ne m'a pas tant marqué. Tout simplement parce que Sam ne faisait pas du tout son âge et je pense, aussi, que cela est dû au fait que j'ai eu du mal à me plonger dans la romance.

La plume de l'autrice est très visuelle voire, parfois, cinématographique. Les descriptions donnent un rythme assez lent au récit et certaines longueurs.

Pour terminer, je dois dire que je suis mitigée. Non pas parce que je n'ai pas aimé mais parce que je n'ai pas été transcendée par cette romance. Néanmoins, je ne peux nier que ce fut un bon moment de lecture. Bien évidemment, comme d'habitude, il s'agit de mon humble avis. de ce fait, n'hésitez pas à vous faire votre propre avis !


Lien : https://filledepapiersblog.w..
Commenter  J’apprécie          141

"Avec lui, depuis deux semaines, j'ai la sensation de rattraper cinq années à penser uniquement à ma survie. Avec lui, je vis, et le sentiment est si grisant que, par moments, le souffle me manque."

Tout d'abord, je souhaite remercier les éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman.

Alors, tout d'abord, il faut savoir que cette lecture a frôlé le coup de coeur. Je pensais que c'en était un en l'ayant fini, puis avec le recul, je ne pense pas, mais je vous explique tout en-dessous car une chose est sûre : il faut absolument vous le procurer !

J'ai absolument TOUT aimé dans ma lecture. le décor, les personnages, la relation, l'écriture. Tout est magique.

Le gros point positif est le thème principal de l'histoire qui est un road trip. J'ai adoré ça. C'est le type de romance que j'adore lire mais je n'en ai malheureusement pas lu beaucoup. Dès que j'ai vu le programme avec ce livre, il me le fallait absolument et j'avais une bonne intuition à propos de celui-ci. Je n'ai absolument pas été déçue. Ce livre a comblé mes attentes. Ce livre n'est pas seulement un road trip, c'est une aventure que l'on vit et que l'on ressent à tel point qu'on a l'impression d'y être. On visite des villes fantômes telles que Ellaville, des lieux abandonnés comme des hôpitaux, des lieux parfois dangereux… J'ai adoré le flot d'informations qu'on recevait sur chaque lieu qui existe réellement. On sent les recherches effectuées par l'auteure et c'est plus qu'appréciable. Qui dit exploration de lieux abandonnés dit urbex (exploration urbaine quoi) et j'ai adoré découvrir cette pratique que je ne voyais qu'à travers certaines stories Instagram et qui m'a fait me fasciner pour cette pratique. Ce n'est pas toujours légal et l'auteure nous explique bien tous les rouages de cette activité. J'ai vraiment adoré ce côté-là.

Il y a aussi une chose qui me surprend dans ce livre, c'est que la romance est extrêmement rapide et je déteste cela habituellement. Mais ici, on aurait dit que j'attendais qu'ils s'embrassent dès la page 23 tellement on arrivait à ressentir une tension entre les deux personnages et j'avoue que je n'aurais pas eu la force d'attendre 400 pages avant qu'ils passent à l'acte. J'avoue que c'est complètement dingue le pouvoir qu'a eu l'auteure de faire ressentir autant d'émotions sur les 100 premières pages alors qu'habituellement, je commence à ressentir ces sensations à propos d'un couple à partir de 150-250 pages… Ici, je vous le rappelle, dès la page 20, je voulais qu'ils plantent le radis dans le potager.

Même si j'appréciais la romance somme toute rapide, j'avais peur de commencer à me lasser au fur et à mesure du récit. Laissez-moi vous dire qu'il n'en est rien. Alors, en effet, j'ai moins ressenti de tension vers la fin, je ne vais pas vous le cacher (et c'est peut-être pour cela que je n'ai pas eu le coup de coeur), mais j'ai ressenti un profond attachement envers nos deux personnages principaux. Je n'avais absolument pas envie de les quitter, ils s'accordent si bien ensemble qu'on ne peut pas les voir séparés. C'est impossible. J'avais toujours envie de savoir ce qu'il allait se passer. D'autant plus que la différence d'âge entre les deux était appréciable et pouvait mettre de la poudre sur le feu à tout moment héhé. J'ai été témoin d'une si belle histoire d'amour que j'avais l'impression de la vivre tellement elle était intense et j'ai été bluffée. Tout est bien dosé, ni trop, ni pas assez, et c'était si bien !

Au niveau de l'écriture, je pense que j'ai tout dit, non ? Je vais en rajouter une couche alors puisque c'est clairement écrit d'une main de maître. La plume est addictive, intense, et magnifique, quoi, et j'ai adoré tout ce que j'en ai lu. Tout mon exemplaire est truffé d'annotations de superbes passages du roman.

En bref, je ne peux que vous conseiller ce roman qui donne un souffle nouveau à l'amour. Tout n'est qu'espoir, exploration et sensations fortes. C'est une aventure dont on ne ressort pas indemne et où on n'aurait pas dit non à quelques pages de plus. Je vais attendre les autres sorties de l'auteure au pied de grue, moi je vous le dis !


Lien : https://booksbookmarks.wordp..
Commenter  J’apprécie          40

Shad est un adapte de l'urbex. Après avoir remis en question la vie qu'il avait jusque là, il sillonne dorénavant les Etats-Unis à la recherche de lieux abandonnés afin de photographier ces derniers et figer leur beauté si mystérieuse. Mais, lors d'un de ses arrêts, il découvre avec stupeur qu'une jeune fille a élu domicile dans son van. Cette dernière étant à la rue, Shad décide donc de continuer son voyage à ses côtés. Et c'est en explorant ces lieux abandonnés que Shad et Sam vont pouvoir tourner la page sur leurs histoires passées…

Comme je le disais, j'ai été très attirée par le côté urbex de ce roman, et c'est indéniablement ce que j'ai le plus adoré dans ce livre. J'ai découvert des lieux abandonnés et l'auteure prend le temps de nous décrire l'histoire si particulière de chacun d'entre eux. Je suis même allée chercher des images sur internet pour me plonger un peu plus dans l'atmosphère si mystérieuse de chacun de ces lieux.

J'ai beaucoup aimé les personnages également. Sam et Shad essaie chacun de se reconstruire après des évènements qui les ont particulièrement marqués. Tous les deux ont des histoires très différentes mais qui, pourtant, se rapprochent énormément dans la façon dont cela les a conduit au bord du précipice. Et cette liberté retrouvée grâce à ce road-trip, mais aussi grâce à l'urbex, qui joue avec les frontière de la légalité, leur permet de (re)vivre, tout simplement

Mais, et je ne pensais pas pouvoir dire ça un jour, étant une grande adepte de romance, c'est bien cette partie qui m'a énormément dérangée, cette romance entre Shad et Sam. Leur histoire, en soi, est très belle, et il y a une véritable alchimie entre eux. Surtout, à deux, ils arrivent à tirer le meilleur d'eux-mêmes, à se tourner vers l'avenir avec positivité malgré ce qu'ils ont pu traverser. Mais, et c'est un gros mais, Sam a seize ans, Shad vingt-six. Et ça a été un énorme point noir dans ce roman : intégrer des scènes de relations sexuelles avec une « enfant », une adolescente de seize ans. Non, définitivement non.

En définitive, on a ici tous les éléments pour faire de cette histoire une très belle romance : un cadre original et accrocheur, des personnages profonds et charismatiques… Mais, en choisissant une héroïne âgée de seize ans, l'auteure bascule dans le dérangeant et, personnellement, cela m'a réellement dégoutée. Toutes les scènes, aussi belles soient-elles, étaient gâchées par ça puisque je ne faisais que me rappeler, à chaque fois, qu'il s'agissait seulement d'une adolescente. Pour moi, c'est clairement rédhibitoire, et c'est quelque chose que je ne peux tout simplement pas cautionner.

Commenter  J’apprécie          10

Lorsque j'ai pris connaissance du résumé de Everywhere With You, j'ai eu envie d'en savoir plus. Il faut dire que j'aime beaucoup les road trip et encore plus avec la situation actuelle. Un grand besoin de voyager à travers les livres. du coup, j'avais hâte de découvrir Everywhere With You.

Mais très rapidement j'ai vu les premiers retours et notamment des assez négatifs relevant des éléments que moi-même je n'apprécie pas habituellement. du coup, j'ai repoussé ma lecture encore et encore. Finalement, le 1er janvier, je me suis mise un coup de pied au ... et me suis enfin lancée dans Everywhere With You. Et le constat a été sans appel.

Avant de vous en dire plus sur mon ressenti, Everywhere With You c'est l'histoire de Shad et Sam. Ils auraient pu ne jamais se rencontrer et pourtant alors qu'il visite une maison abandonnée quelqu'un en profite pour s'introduire dans son véhicule. Et cette personne n'est autre que Sam. Ce voyage en solitaire va prendre une toute autre tournure.

Honnêtement, lorsque j'ai commencé ma lecture, je n'avais pas tellement d'attente si ce n'est de voyager. Et de ce côté là on peut dire que le pari est réussi. L'autrice nous fait découvrir des endroits vraiment intéressant (n'étant jamais aller là-bas, ma curiosité a été satisfaite). Même si je suis perplexe sur l'Urbex et notamment le côté illégale de la chose. La passion de Shad pour la photo et la découverte de lieux originaux et abandonné a de quoi intrigué le lecteur. J'aurais bien vu des illustrations de tout cela...

En revanche, au delà du côté road trip, je n'ai absolument pas aimé ma lecture, et ce, pour plusieurs raisons.

Déjà du côté des personnages. Shad est un fils à papa. Il décide de partir sur les routes et faire son bout de chemin. Sur le papier, c'est plutôt alléchant, mais dans la réalité, je suis restée sur ma faim. J'ai trouvé qu'il n'était pas assez développé et surtout, il ne se pose pas vraiment de question. Il prend les choses très facilement, voir trop et notamment concernant Sam. Je m'attendais à plus de profondeur le concernant, surtout que l'autrice met l'accent sur le passé du personnage sans entrer vraiment dans les détails.

Sam m'a encore moins convaincu. J'ai lu beaucoup d'avis qui la trouvait mature, personnellement, je n'ai pas trouvé que c'était le cas. A 16 ans (un âge qu'elle cache à Shad), elle n'est certes pas une gamine écervelée mais elle n'est pas pour autant très mature. Elle ne réfléchit pas, prend des décisions à la va-vite... Alors certes son passé l'a façonné mais quand même. Son comportement ne m'a pas vraiment plu.

Venons-en maintenant à la romance. Et là, c'est le summum de ce qui m'a déplu dans Everywhere With You. La relation est trop rapide, pas assez approfondie, superficielle et uniquement basée sur le sexe. Ajouté à cela une bonne différence d'âge (10 ans) et que l'héroïne est mineure, c'était la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Même si l'autrice arrive à rattraper la chose vers la fin, j'ai trouvé que la romance n'était pas à la hauteur de ses personnages.

Les 3/4 du roman sont sur un rythme assez lent (non pas la relation) et j'avoue que je trouvais le temps long. En revanche, la fin elle, bouleverse totalement la donne. de multiples rebondissements, des révélations (qu'on attendait), bref, le lecteur ne sait plus où donné de la tête. C'est un bon point comme un mauvais car justement, on commence à apprécier véritablement l'histoire qu'à la fin... Ce qui est dommage et donne une sensation d'inachevé voir fini à la va-vite.

En conclusion, je suis assez déçue de cette lecture. L'année 2021 ne commence pas de la meilleure des façons. C'est dommage. Surtout que je voulais vraiment apprécier cette lecture avec le côté road-trip mais celui-ci passe au second plan face à la romance qui va bien trop vite. Finalement, je pense que la plume de l'autrice n'est pas pour moi, ayant déjà fait quelques reproches sur ces mêmes points avec son précédent roman.


Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          12

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation

Je ne veux pas le perdre, mais je le sens déjà me glisser entre les doigts comme le sable fin de Virginia Beach. Je n'ai pas les armes pour le retenir. J'ai toujours été consciente que ça s'arrêterait un jour ; je pensais simplement que tout se passerait plus en douceur. Je me leurrais. Mes sentiments pour Shad sont beaucoup trop intenses pour que la fin ne soit pas explosive.

Commenter  J’apprécie          40

C'est ce que Shad a apporté à ma vie : des touches de couleur dans un monde gris.

Commenter  J’apprécie          40

"Avec lui, depuis deux semaines, j’ai la sensation de rattraper cinq années à penser uniquement à ma survie.

Avec lui, je vis, et le sentiment est si grisant que, par moments, le souffle me manque."

Commenter  J’apprécie          10

– C'est loin d'être débile. Souvent, c'est ce qui me motive à reprendre vingt fois la même photo. Cette envie au fond de moi de ne pas laisser totalement pourrir les lieux qui continueront d'exister tant qu'on pourra les contempler, a minima à l'intérieur d'un cadre photo.

Commenter  J’apprécie          00

- Je crois que je ne m’étais pas rendu compte que le monde continuait de tourner, alors que ma vie devenait si chaotique.

Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : exploration urbaineVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4782 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre