AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Jadebookstagram


Jadebookstagram
  06 mars 2019
Après avoir lu 13 raisons, où j'ai adoré le style d'écriture, il me fallait me lancer dans cette lecture. Je l'ai acheté sans vraiment avoir lu le résumé, car j'avais oublié mon livre pour le train et je voulais que tout me surprenne. Résultat, j'ai été conquise. Je l'ai lu dans les périodes de Noël vu que nous sommes en décembre et ça m'a permis d'être bien dans le mood des fêtes de Noël.

Cette histoire tourne autour de Sierra qui vit une partie de l'année dans l'Oregon, où elle a deux meilleures amies et un mois en Décembre en Californie, où elle vend des sapins, car sa famille tient une ferme à sapin. Un soir, elle va y rencontrer Caleb qui est un jeune homme mystérieux, sauf que toute la ville connait une rumeur au sujet de ce jeune homme et on va la mettre en garde. Les deux personnages principaux sont très attachants, mais très différents. Caleb est mystérieux, on ne sait pas forcément comment il va réagir aux situations, il se méfie des personnes après ce qu'il s'est passé et des ragots qui ont été racontés sur lui et ce que ça a engendré.
L'ambiance est extrêmement bien décrite, on se voit totalement à l'époque de noël, on image facilement l'odeur des biscuits et des sapins. le roman est très bien écrit, les descriptions sont tellement précises qu'on s'imagine totalement les scènes. What Light est un excellent roman pour les fêtes de Noël. On se retrouve plonger dans une romance pendant Noël avec des personnages attachants. Jay Asher aborde quand même l'espoir, l'amitié, la famille et les rumeurs qui engendrent des conséquences pour les personnes visées, mais surtout une histoire d'amour mignonne. Un roman que l'on dévore avec plaisir et sans s'arrêter
Lien : https://labook-o-shere.blogs..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox