AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070396401
Éditeur : Gallimard (26/03/2009)

Note moyenne : 4.49/5 (sur 179 notes)
Résumé :
Grâce à la psychohistoire qu'il a inventée, Hari Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire galactique, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans.
Seule solution pour réduire cette période à mille ans : la Fondation. Mais celle-ci a de nombreux et puissants ennemis...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  09 octobre 2013
ASIMOV ... Asimov ....
Bonjour ! Un Asimov s'il vous plait .
Je parcours un peu les commentaires à droite à gauche sur le net , et je me rend compte que décidément les neurones de certains commentateurs sont en pleine surchauffe ( sourires ) à ce sujet :
Au sujet , du débat du caractère prétendument dépassé de ce grand auteur et / du cycle de fondation ...
Déjà je voudrais dire que oui , oui ma grand-mère fait du vélo .
Et puis cela dit je voudrais rajouter que :
Ne doutons pas qu'à ce compte-là on sous entendra aussi qu'une ribambelle d'auteurs contemporains le sont aussi ...
Je choisis d'apporter ma modeste obole à l'ombre de fondation .
Le débat de savoir si Asimov a vieilli ou pas me semble aussi bizarre que oiseux et il est selon moi se reflet d'une certaine confusion intellectuelle ..
Encore que concernant ce débat le mot intellectuel soit peut-être un peu fort ?
Le fait est que Asimov possède du talent ...
Son talent est toujours d'actualité car il repose sur des valeurs sures .
Des personnages systématiquement solides . un rapport avec la démarche scientifique très prégnant ... un sens of Wonder sous control et à l'abris de tous dérapage délirant .
Enfin des univers de science-fiction raisonnés et des environnements palpables .
La plupart des textes de l'auteur sont des textes pour jeunes adultes et il faut les aborder sous cet angle au lieu de pérorer sur leur vétusté qui est plus fantasmée que réelle ...
Pour info Asimov n'est pas démodé simplement je soumet à votre sagacité le fait qu'il est un auteur de SF et pas de fantaisie ..
Chez Asimov personne ne chevauche un balais brosse ou ne se fais sucer le sang par sa surprenante petite amie très spéciale certes mais certainement pas physicienne ... ou encore il n'y pas de personnages qui passent leur temps à compter les écailles sur le dos des dragons après leur avoir mis du sel sur la queue !
Les textes d'Asimov sont bien d'actualité pour ce qui est de de sensibiliser les jeunes adultes à une approche rationnelle de leur environnement et de développer chez ce jeune lectorat le gout de la prospective et la véritable magie qu'il y a à imaginer le .... les ... : futurs et tout simplement de concevoir cette démarche .
Fondation est un superbe cycle très documenté habité d'envergure et de personnages palpables ..
C'est aussi un grand moment de space opéra pour la jeunesse et un peu aussi pour les moins jeunes qui savent que la SF est source de sagesse ( sourires ) .
Que la force soit avec vous d'abord et qu'ensuite Asimov vous éclaire ...
Ps : j'aime aussi les balais brosse ...
Le petit chaperon rouge c'est aussi démodé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          549
Dionysos89
  07 mars 2013
Quand je me suis acheté ce coffret en cinq volumes, il y a plus d'un an, je sautais sur l'occasion de découvrir à moindre coût un pan entier de l'oeuvre du fameux Isaac Asimov. Finalement, maintenant que je l'ai terminé, je me demande surtout où sont les deux tomes préludes à ce cycle !
En effet, à cause de droits sur ces deux tomes, appartenant à Pocket, qui détient aussi le cycle des Robots, et non à FolioSF, il me semble, ce coffret contient les trois tomes du cycle de Fondation datant des années 1950 et les deux des années 1980, mais aucun mot concernant les deux préludes, Prélude à Fondation et L'Aube de Fondation, qui insère d'autant plus ce cycle au sein de l'oeuvre monumentale d'Isaac Asimov.
Cette petite déception n'entame heureusement en rien le bonheur de découvrir l'aventure épique de la Fondation. À grands coups de nouvelles allongées et d'un diptyque final (cinq volumes cohérents sur beaucoup de points, mais certainement pas du point de vue du format !), Isaac Asimov décrit une idée captivante : la Fondation, faite pour réduire une période de troubles de trente mille ans à « seulement » mille ans et restaurer l'Empire. On découvre bien vite que la teneur de ces volumes ne tient pas qu'au simple rapport entre réalité et psychohistoire (science fictive créée par l'auteur). Sans détailler les événements que l'on peut trouver dans chaque tome, je dirais qu'Asimov a su, avec ce cycle, non seulement innover mais surtout s'adapter à son époque, conscient qu'il était que la vision du futur dépend forcément du présent dans lequel il est conçu. Même si on pourra toujours reprocher quantité de détails à ces volumes (la facilité de certaines découvertes ou conclusions, la mécanique de ses actions, la difficile nécessité qu'il s'est imposée en tentant de faire correspondre ses différents cycles, etc.), il n'empêche que l'ensemble reste culte, tout simplement.
Ce Cycle de Fondation a parfaitement rempli l'office que je lui demandais, il m'a transporté très loin et cette invitation au voyage ne demande qu'à rebondir avec les innombrables autres publications d'Isaac Asimov, le cycle des Robots en tête…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          446
valest
  14 février 2016
Les huit nouvelles originelles paraissent entre 1942 et 1950. Au début des années 1950, l'éditeur Gnome Press rassemble ces nouvelles et publie la trilogie fondamentale.
Fondation (1951) : En l'an 12 065, Hari Seldon invente la Psychohistoire.
Découvrant, l'avenir de l'humanité, il souhaite le modifier.
Il entreprend alors la fondation d'une nouvelle civilisation sur une lointaine planète isolée de celles colonisées jusqu'ici par les hommes ...
Fondation et Empire (1952) : Face à la décadence de la plupart des civilisations humaines de la galaxie, une nouvelle puissance semble émerger.
Le Mulet, un jeune homme qui possède de très puissants pouvoirs paranormaux, est sur le point de s'imposer définitivement, prenant ainsi de vitesse la trop jeune Première Fondation. Hari Seldon n'avait pas prévu la naissance (statistiquement improbable) d'un homme ayant de tels pouvoirs mentaux ...
Seconde Fondation (1953) : Dans le plus grand secret, Hari Seldon avait initié la formation d'une Seconde Fondation basée non pas sur les biens matériels comme la Première Fondation, mais sur les pouvoirs mentaux.
Mais face aux exceptionnels pouvoirs du Mulet, a t-elle une chance de lui résister ?
Après une trentaine d'années, plusieurs romans s'y ajouteront, étoffant le cycle d'origine en aval et en amont de la période chronologique traitée dans ce dernier:
Fondation foudroyée (1982) : L'Humanité semble à nouveau confrontée à une menace trés sérieuse. L'avenir tel qu'il avait été défini par Hari Seldon semble compromis.
L'Histoire semble avoir pris une nouvelle voie. Qu'est-ce qui a provoqué une telle déviation de l'histoire?
Une immense surprise attend l'humanité ...
Terre et Fondation (1986) : La Première Fondation doit prendre de nouvelles décisions afin d'assurer sa survie.
Une planète, appelée La Terre, mystérieusement disparue de toutes les archives galactiques, serait à l'origine de l'humanité.
Golan Trevize se lance sur ses traces afin de trouver des réponses ...
Et un début :
Prélude à Fondation (1988) : Hari Seldon vient d'inventer la psychohistoire et il n'y voit qu'une pure spéculation, sans application pratique. La psychohistoire ne peut pas prédire l'avenir ? Les politiques s'en moquent ! Les gens vont y croire. Ensuite, les équations diront ce qu'on leur fera dire. Et si Seldon n'est pas d'accord, tant pis pour lui !
Alors, le jeune chercheur s'enfuit. Traqué, il sillonne les dédales souterrains de la planète Trantor, capitale de l'Empire galactique. Et ce qu'il voit le stupéfie. Un avenir inquiétant se dessine sous ses yeux. Ést-il trop tard pour éviter la catastrophe ?
L'Aube de Fondation (1993) : L'univers uni, c'est fini. L'Empire galactique se désagrège. Trente mille ans de chaos sont au programme. Et moi, j'en ai trop fait et je suis las.
Oui, je m'appelle Hari Seldon et je vois que ce nom vous dit quelque chose. Tout ce que j'ai fait, c'est de poser les équations et d'agir.
Je continue à venir ici dans mon bureau. Je crois parfois y entendre des voix, celles de mes parents, de mes étudiants, de mes collègues... mais les couloirs sont vides. La Fondation est faite et le bâtiment de psychohistoire ne sert plus à rien. La suite se passe ailleurs.
Au Début de la SF il y avait ... la Fondation
Il est parfois difficile d'apprécier les récits de science-fiction datant d'avant les années 70, tant le " futur " qui est présenté paraît improbable à la lumière des technologies actuelles.
Asimov relate une véritable histoire à suspens dans un futur à la fois réaliste et original. Ce n'est pas pour rien qu'il est considéré comme un maître à penser en la matière. Sa vision est terriblement intelligente (la théorie de la psycho-histoire est fascinante), et puise son énergie à la source de la raison humaine : prospérer, progresser, dominer, organiser... tous ces éternels objectifs y sont illustrés à l'extrême.
Le monde de la Fondation est vertigineusement grand et complexe, et pourtant on y retrouve les sentiments humains les plus basiques, les plus élémentaires, et l'on comprend que, quelles que soient les technologies dont nous nous entourons, ce sont toujours nos instincts fondamentaux qui nous dirigent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Adrix
  28 décembre 2018
J'ai pu lire différents avis sur cette oeuvre dont certains très contradictoires, je pris alors conscience qu'il était clairement question d'un débat.
« Asimov » père de la SF et grand visionnaire pour une communauté revendiquant le génie de l'auteur, ou bien « Asimov » auteur sans réel crédit dont la notoriété est due essentiellement au fait qu'il est été quelque part un précurseur du genre ?
Je me procurais alors l'ouvrage avec l'idée que l'amateur de SF que je suis y trouverait forcément un intérêt, sans nécessairement espérer une révélation et ce à la vue d'une éloge quand même majoritaire, évoquée dans les différents avis et différentes critiques.
La vérité, c'est que c'est mal écrit...ou mal traduit !
Les gens se retrouvent à débattre sur le fond, prétextant un style qui aurait mal vieilli et qu'il faudrait apprivoiser ou passer outre pour pouvoir jouir de la richesse que renferme l'ouvrage...Ben non. Au delà du fait que l'idée développée peut s'avérer intéressante et ce personnellement comme beaucoup d'idées un peu novatrices pour ne pas dire toutes, je trouve le style tout simplement ennuyeux. Je me suis procuré l'intégrale en 5 volumes, et j'abandonne la lecture au milieu du tome 2 tellement l'ennui me saisit. Pourtant ça commence bien, et j'ai même été agréablement surpris en découvrant les premières pages du récit. J'avais alors presque la conviction d'entamer une expérience littéraire dont j'allais pouvoir me nourrir.
J'eus fini le tome 1. Étonnamment, ni conquis ni désabusé, je remarquais qu'il m'était difficile de dire si j'avais lu 10, 15, 20, 50, 100...200 pages ! Je restais un peu confus, un peu comme si j'avais été témoin d'une image subliminale sans pouvoir l'affirmer.
En fait, j'ai le sentiment si je tente de faire la synthèse qu'il y a une page sur dix qui m'a intéressé, et que les neuf pages qui se trouvent entre deux que je qualifie de « pertinentes » ont une allure de vieux décor en carton pâte, qui ne bluffe que s'il on est prêt à y croire. Rien contre ça en soit, sauf que là où l'auteur devrait nous accompagner et nous entraîner pour rendre le tout crédible, j'ai le sentiment de consommer une vieille série B mal doublée. Et pour moi, le mauvais doublage c'est un peu comme une mauvaise blague, elle peut me faire sourire seulement si je suis de bonne humeur!
Pour conclure, aucun intérêt en ce qui me concerne, c'est lisse et on se lasse au final car quand l'ennuie a pris place, la révélation qu'on attend et qui finit par arriver a déjà perdu son intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
UnKaPart
  06 août 2017
Asimov reste une valeur sûre en matière de science-fiction. Un incontournable aussi bien en soi que pour appréhender une bonne partie du genre. La moitié des auteurs de SF ont été et sont encore influencés par le père Isaac, aussi bien comme modèle que contre-modèle.
"Fondation" résumé : un analyste prévoit la désagrégation de l'Empire galactique et une ère de chaos juste derrière. Pour préserver la civilisation, il fonde (d'où le titre) une colonie planquée au fin fond de l'espace.
A la base du cycle, la psychohistoire, discipline touche-à-tout qui mêle l'histoire, la sociologie, la statistique… Grâce à elle, il serait possible de prévoir les grands mouvements évolutifs de l'Humanité. Un mélange entre la conception historique d'un Thucydide et celle d'un Laplace sur le calcul des probabilités et le déterminisme.
A l'arrivée, un cycle magistral de sept volumes (les cinq du coffret plus deux situés avant (Prélude à Fondation et L'Aube de Fondation) qui mêle aventures spatiales, étude humaine et grandes questions de la philosophie de l'Histoire (cycles historiques, prédictibilité, figures hors normes et imprévisibles…).
Lien : https://unkapart.fr/lectures..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   30 avril 2012
La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
Commenter  J’apprécie          130
saidamgharsaidamghar   12 décembre 2013
Tous les romans se rapportant à la fondation ont été d'une grande spiritualité car ils se rapportent à des millénaires.
Cependant, le dernier livre a été un véritable succès de par les retrouvailles avec la terre perdue de l'origine humaine et aussi le plus frappant a été la rencontre avec le robot d'une tristesse infini.
Commenter  J’apprécie          00
Moi15Moi15   04 août 2014
A la volonté d'un mort j'opposerais la détermination d'un vivant
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Isaac Asimov (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isaac Asimov
Isaac Asimov, parle de l'informatique, et de l'éducation...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fondation d'Isaac Asimov

De combien de parties est composé ce premier livre ?

Trois parties
Quatre parties
Cinq parties
Six parties

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle de Fondation, tome 1 : Fondation de Isaac AsimovCréer un quiz sur ce livre