AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290312908
Éditeur : J'ai Lu (09/04/2001)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 1142 notes)
Résumé :
Histoire du futur
Cycle 02: Les Robots
Tome 01: Les Robots

Susan Calvin est robopsychologue à l'United States Robots, Inc. Née en 1982, elle a aujourd'hui 75 ans. Ce livre relate ses souvenirs sur l'évolution du robot dans l'histoire humaine, depuis Robbie qui, en 1996, fut vendu comme bonne d'enfants jusqu'à Byerley qui devient président de la Fédération mondiale terrestre en 2044. A travers ces récits, on voit comment le robot, d'abord... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (96) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  27 mars 2013
« Qui aime Fondation doit découvrir les Robots » me suis-je dit après avoir dévoré la plus connue des sagas d'Isaac Asimov. Ces volumes ne sont pas bien gros, pas bien chers : pas bien compliqué de se laisser tenter évidemment ! Porté par mon intérêt pour le film (vaguement adapté de ce premier recueil de petites histoires) « I, Robot », me voilà parti (et loin d'être arrivé, vu le nombre important de nouvelles et de romans qui constituent le Cycle des Robots) à la suite des fameux Susan Calvin, la robopsychologue, M. Robertson l'entrepreneur et Alfred Lanning, le scientifique !
Ici, il est question, tout du long (et à travers des petites historiettes vaguement indépendantes qui peuvent rappeler le système des nouvelles au début de Fondation), de l'utilisation des fameuses Trois Lois de la Robotique qu'il est toujours bon de rappeler, c'est d'ailleurs le moment ou jamais :
- Première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
- Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.
- Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.
Malgré leur relative simplicité, l'auteur réussit à les décortiquer assez pour les mettre en situation de conflit, tant pour les robots que pour les personnages, et même pour nous. C'est ce qui constitue le fond de chacune de ces nouvelles mises en recueil sous forme de récit journalistique et d'interview de Docteur Susan Calvin. de la gestion minière sur une autre planète à la potentialité d'élire un maire robot, en passant par la disparition mystérieuse d'un travailleur androïde, tout est matière à analyser plus en profondeur les relents de ces trois lois fondamentales, qui sont avant tout le reflet de la conscience humaine sur elle-même. C'est ce recul qui fait de ce recueil un ouvrage intéressant et qui introduit bien les principes fondamentaux de ce Cycle des Robots.
Un recueil hétéroclite, mais nécessaire pour introduire le Cycle des Robots : ce premier tome permet de bien s'épancher sur les fondements des « Trois Lois de la Robotique » qui serviront dans toutes les productions d'Isaac Asimov (et ses disciples) dans ce monde d'anticipation. L'avantage est également de retrouver avec plaisir l'humour particulier de l'auteur et quelques bonnes idées comme une religion robotique lancée par un « prophète » sceptique au plus haut point. Honnête et utile pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          504
fnitter
  27 juin 2012
Énième réédition du titre : "Les robots", publié en 1950 en VO et en 1967 pour la première fois en France.
Il s'agit d'un recueil de nouvelles sur les robots précédé d'une préface de l'auteur dont voici les titres :
Robbie. Cycle fermé. Raison. Attrapez-moi ce lapin. Menteur. le petit robot perdu. Evasion. Evidence. Et enfin : Conflit évitable.
Tout tourne autour des 3 lois de la robotique :
1- Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
2- Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.
3- Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.
Ces lois sont suffisamment floues pour permettre tous les développements et les risques de dérapage. Ce à quoi va s'exposer Susan Calvin, robopsychologue tout au long de sa vie, pour perfectionner les robots, passant ainsi d'un robot nourrice à un robot président.
Asimov fait partie des premiers, (en tout cas, c'est le plus connu), à présenter les robots pour ce qu'ils doivent être : Des outils utiles à l'homme (et non de viles créatures destinées à se retourner contre leur créateur), outils bien sûr de plus en plus perfectionnés.
Ces nouvelles, d'un charme un peu suranné, se lisent avec la plus grande facilité et le plus grand plaisir. Elle sont une introduction indispensable pour bien appréhender l'oeuvre « robotique » du bon docteur Asimov.
La suite ici : le cycle des robots tome 2 Un défilé de robots
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          513
Foxfire
  18 janvier 2019
Les « 3 lois de la robotique » énoncées par Asimov sont connues du grand public, même non amateur de SF, et sont plus que jamais une base de réflexion sur le sujet du développement des IA. Pour les cancres du fond de la classe, je rappelle ces 3 règles :
1- un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger
2- un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi
3- un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi
J'avoue que les progrès en matière de IA provoquent chez moi des sentiments contradictoires. Je trouve ça à la fois fascinant et effrayant et il me semble que nous allons un peu vite dans ce domaine. Je n'ai pas d'avis péremptoire sur la question des IA. Je ne dis pas qu'il ne faut pas y aller, je pense simplement qu'on devrait d'avantage prendre le temps de réfléchir aux questions philosophiques et éthiques avant de se précipiter dans une course effrénée au progrès technique sans prendre en compte les conséquences de ces avancées technologiques. le cycle des robots d'Asimov ne pouvait donc que m'intéresser. En effet, « les robots » est une oeuvre très intéressante, riche et intelligente.
Le recueil est composé de plusieurs nouvelles liées par un fil rouge en la personne d'une robopsychologue. Même s'ils peuvent être lus indépendamment, les différents récits s'enchaînent en un crescendo qui montre l'évolution de la robotique (on commence avec un robot nounou et on finit sur un robot dirigeant) et met à chaque fois en lumière une problématique liée aux fameuses 3 lois fondatrices. En effet, si ces règles semblent indispensables, elles sont aussi à l'origine de conflits internes pour les robots qui peuvent entraîner des défaillances.
L'ensemble est très intéressant, pertinent et stimulant intellectuellement. C'est globalement très crédible, on sent que l'auteur a une formation scientifique. Les intrigues sont souvent prenantes, il y a du suspense, de la tension. Je n'ai qu'un regret, j'ai trouvé le récit parfois un peu désincarné, ça manque un peu d'âme à mon goût. Excepté Robbie et Gloria de la 1ère nouvelle, je ne me suis attachée à aucun autre personnage, humain ou non.
Un petit bémol pour une lecture globalement très positive. J'ai passé un bon moment, à la fois divertissant et porteur de réflexion. « Les robots » est vraiment une oeuvre importante et à mon avis plus que jamais nécessaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
garrytopper9
  01 juin 2014
On m'a souvent conseillé cette lecture, moi qui aime beaucoup les histoires futuristes, qui ai notamment beaucoup aimé "I robot " inspiré justement d'une histoire du cycle des robots, je dois dire que j'ai été agréablement surpris par cette lecture.
Isaac Asimov traite avec justesse des trois lois de la robotique qu'il a inventé, et s'emploie pendant tout le roman, sous diverses petites histoires, a nous montrer les failles de son système.
Le roman se déroule comme une longue interview d'une robot-psychologue qui raconte quelques-une de ses plus grandes aventures au travers d'une dizaine de récits. le tout suivant tout de même un ordre chronologique, et certaines histoires se reliant les une aux autres.
L'exercice est brillamment réussi puisqu'on a le sentiment de lire plusieurs nouvelles, mais étant liées les unes aux autres soit par des personnages, soit par leur ordre chronologique cela donne une cohésion et ça constitue donc parfaitement un roman.
A chaque chapitre (que l'on peut considérer comme une nouvelle) on mets quelques pages a comprendre la situation, a deviner ou l'auteur veut nous emmener. Mais une fois ces quelques pages assimilés, l'histoire démarre vraiment, et le final est toujours parfait. Les neufs chapitres ou nouvelles que constituent ce roman nous offrent des points de vues différents sur les trois lois de la robotique, a diverses époques. Certaines sont très futuristes, d'autre sont plus basiques, mais toutes traitent habilement les divers sujets abordés.
Ecrit dans les années clinquantes, ce roman n'a pas pris une ride, je dirais même que pour l'époque, Isaac Asimov avait une vision assez juste de la société, et de son évolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
Masa
  10 février 2018
On a tendance à l'oublier, voire l'ignorer, mais c'est Josef Čapek qui a inventé le terme robot. En fait, il s'agit d'un mot tchèque pour désigner “travailleur”. Je pense que la popularisation de ce vocable, on le doit à Isaac Asimov. Je me dis souvent que je dois approfondir ma culture avec cet auteur, mais le temps et la motivation me poussent vers d'autres ouvrages. C'est donc, avec ce premier tome des robots que j'essaie de me replonger dans son univers, sachant que cette série rejoint une autre, tout aussi connu, « Fondation ».
L'avantage avec toutes ses rééditions, c'est que l'on peut choisir celle qui nous attire, qui ne coûte pas trop cher ou bien celle qui tombe sous notre main au moment opportun. La mienne, c'est l'illustration toute mignonne de Caza – choupi, pour reprendre le terme de mon amie Foxfire. Elle représente Robbie, le premier robot du premier texte, et la jeune Gloria.
Après un prélude très intéressant de l'auteur sur sa vision des robots – que je ne partage pas, je m'imagine davantage un futur à la Terminator.
Pour éviter le soulèvement des machines face à l'espèce humaine, l'US Robot est la manufacture qui fabrique ces androïdes, elle a érigé trois lois fondamentales intégrées à la mémoire électrique :
1. Un robot ne peut porter atteinte a un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
2. Un robot doit obéir aux ordres donnés par les être humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.
3. Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.
On notera au passage que c'est une fabrique américaine qui détient la fabrication mondiale de ces machines. Ils auront donc vaincu les russes, les extrémistes religieux (Moyen-Orient, Afrique et sud-est asiatique), les dictatures sud-américaines et turques, et le cinglé nord-coréen – le casting est complet, foutu monde dans lequel nous vivons.
Pour en revenir au livre, il s'agit d'un recueil de nouvelles. Chaque récit apporte une histoire différente, mais elles ont en commun : des personnages récurrents (surtout Susan Calvin) et la nécessitent l'intelligence des humains à résoudre des problèmes liés aux robots. Elles se succèdent dans l'ordre chronologie. On y assiste donc à l'évolution de ces êtres métalliques.
À part deux ou trois récits, j'ai plutôt apprécié cette lecture. La toute première nouvelle (« Robbie ») a été primée par le prix “Rétro Hugo”. Une histoire toute mignonne à l'image de la couverture de mon édition. Trois adaptations ont été faites en épisode de série télé. Rien à voir avec I, robot, qui n'a que le titre et les trois lois de la robotique en commun. Quelques textes souffrent de lenteur. Je termine par la dernière nouvelle qui m'a endormi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          238
Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
WiitooWiitoo   17 mai 2014
- Supposez qu'il soit pris d'une crise de militarisme. Supposez qu'il soit en train de former une armée. Supposez qu'il entraine à des manœuvres militaires. Supposez...
- Supposons que vous alliez vous mettre la tête sous le robinet. Vous devez avoir des cauchemars en technicolor.
Commenter  J’apprécie          382
rorospigororospigo   23 novembre 2016
Les couteaux sont munis de manches afin de pouvoir être manipulés sans danger, les escaliers possèdent des rampes, les fils électriques sont isolés, les autocuiseurs sont pourvus de soupapes de sûreté - dans tout ce qu'il crée, l'homme cherche à réduire le danger. Parfois, la sécurité obtenue est insuffisante en raison des limitations imposées par la nature de l'univers ou la nature de l'esprit humain. Néanmoins, l'effort a été fait.
Considérons un robot simplement comme un dispositif de plus. Il ne constitue pas une invasion sacrilège du domaine du tout-puissant, ni plus ni moins que le premier appareil venu. En tant que machine, un robot comportera sûrement des dispositifs de sécurité aussi complets que possible. Si les robots sont à ce point perfectionnés qu'ils peuvent imiter le processus de la pensée humaine, c'est que la nature de ce processus aura été conçue par des ingénieurs humains qui y auront incorporé des dispositifs de sécurité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
WiitooWiitoo   16 mai 2014
Les jurons que Donovan murmurait à part soi devinrent soudain intelligibles lorsqu'il bondit sur ses pieds, ses sourcils roux au ras des yeux.
- Alors, fils de minerai de fer, si ce n'est pas nous qui t'avons créé, qui es-ce ?
Le robot inclina gravement la tête.
Commenter  J’apprécie          254
Dionysos89Dionysos89   18 avril 2013
- Tu es sûr que tu ne veux pas jeter un petit coup d’œil ?
- Je l’ai jeté. Je suis venu, j’ai vu, j’en ai soupu !

Commenter  J’apprécie          420
Dionysos89Dionysos89   15 mars 2013
Susan, restée muette au séminaire, ne prit aucune part aux discussions sporadiques qui s'ensuivirent. Glaciale, commune et incolore, elle utilisait son masque d'impassibilité et son hypertrophie de l'intellect pour se protéger d'un monde qui lui déplaisait.
Commenter  J’apprécie          180
Videos de Isaac Asimov (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isaac Asimov
À occasion de la troisième édition du festival Québec en toutes lettres Jean-François Chassay parle de l'auteur Isaac Asimov.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

le cycle des robots 1

comment s'appelle l'ami de Gloria

George
Robbie
Grégory
Speedy

25 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle des Robots, Tome 1 : Les robots de Isaac AsimovCréer un quiz sur ce livre
.. ..