AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le club des veufs noirs (17)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
CasusBelli
  14 juin 2019
Un recueil de douze petites histoires au charme désuet, les énigmes proposées sont pour la majorité tirées par les cheveux et d'un intérêt inégal.
En fait le principal attrait de l'ensemble se situe dans les chamailleries continuelles des veufs noirs, il se créé une atmosphère à laquelle on s'accoutume facilement, la trame narrative étant toujours identique.
Pas de vulgarité, c'est bien écrit, à la façon d'Asimov donc politiquement très correct ;)
J'ai lu le tout en deux mois au rythme d'une histoire entre chaque nouvelle lecture sans ennui, ça a vieilli, incontestablement, mais c'est tout de même sympa.
Commenter  J’apprécie          450
fnitter
  17 juin 2012
6 hommes se réunissent une fois par mois, dans le même restaurant. A tour de rôle ils invitent une personne qui a une énigme policière à leur proposer, sachant que cette tierce personne n'a pas la solution. Il s'agit le plus souvent d'un problème qu'il a eu dans leur vie.
Tout au long du repas, les 6 veufs noirs discutent, établissent des hypothèses, pointent les faiblesses de ces dernières, échafaudent des théories.
Durant tout ce temps, Henri, le maître d'hotel, les sert, débarasse, propose les liqueurs, mais surtout, écoute, en silence et en toute discrétion.
A la fin, vous avez deviné qui trouve la solution. Elle est logique, argumentée, implacable.
Pas de grandes aventures, pas de robots, pas de space opéra, mais un Asimov tout en finesse à découvrir ou re-découvrir.

Plusieurs tomes sont sortis sur les veufs noirs :
Le Club des veufs noirs (10-18)
Retour au club des veufs noirs
Casse-tête au Club des veufs noirs
A table avec les veufs noirs
Puzzles au Club des veufs noirs

et une intégrale :
Les veufs noirs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Tatooa
  21 janvier 2016
de mon point de vue, ça ne vaut pas les romans ni les nouvelles de SF d'Asimov, mais cela reste plutôt divertissant.
J'ai une édition Flammarion contenant 5 nouvelles et des jeux à la fin du bouquin, c'est amusant !

C'est formidablement bien écrit, mais ça on le savait déjà, et les personnages sont des vieux célibataires (je les vois comme ça, on ne sait pas, en fait) qui s'amusent autour d'une enquête ou d'un mystère soumis par un invité, une fois par mois.

Le plus, c'est que je me suis sentie drôlement intelligente avec ces "enquêtes", parce que j'ai trouvé la solution pour les 5 nouvelles bien avant sa "révélation".

Le moins, c'est aussi que j'ai trouvé la solution des 5 nouvelles, mdr ! Et également le fait que c'est Henry qui trouve la solution à chaque fois, les autres ne sont que des faire-valoir, et j'ai trouvé ça un peu agaçant, d'autant qu'ils posent tous des questions plutôt pertinentes, Henry se contentant de n'intervenir qu'en toute fin de nouvelle, alors que n'importe qui (puisque j'y suis arrivée) se contentant d'écouter l'ensemble de la conversation peut trouver ! Bref, changer un peu de schéma aurait été un plus, ce me semble. Ici ça ressemble plus à des exercices d'écriture tentant d'imiter de l'A. Christie ou du Conan Doyle, qu'à vraiment quelque chose d'original.

Bref, 3,5/5, pas plus. Mais comme je suis obligée de trancher, ce sera 3 sur Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Prudence
  22 avril 2019
Ma lecture a mal débuté (je ne me sentais pas la bienvenue, les femmes étant strictement interdites dans le club des Veufs noirs), mais finalement j'ai été conquise par ce livre.
Le style d'écriture est très fluide, agréable et à chaque nouvelle on en découvre un peu plus sur Asimov, sa manière d'écrire, de travailler. C'était une autre facette d'Isaac Asimov, que j'ai eu plaisir à découvrir: il maîtrise le policier au moins aussi bien que la science-fiction. Certes, les énigmes sont plutôt simples à résoudre, j'ai généralement trouvé la solution rapidement et bien avant la fin, mais il y a une ambiance, une réflexion, et des personnes savoureux à découvrir. J'ai tellement apprécié, Henri, le serveur, son intelligence, sa modestie...
Les nouvelles sont très courtes, agréables à lire, pas stressantes. J'ai juste trouvé que c'était un format parfait pour lire une nouvelle au lit chaque soir avant de m'endormir. Mon seul regret et qu'il n'y avait que 12 nouvelles, c'est passé tellement vite grâce au talent incomparable d'écrivain d'Asimov!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
emdicanna
  06 octobre 2018
Plusieurs énigmes courtes exposées dans le plus pur style anglais. Atmosphère enveloppante pour soirées tranquilles. Après le sabayon et le café, chaque énigme est résolue très simplement par le maître d'hôtel, homme honnête et logique. Prendre une seule énigme par soir, avant de s'endormir. Afin de ne pas en épuiser trop vite la réserve.
Commenter  J’apprécie          111
Takalirsa
  16 décembre 2019
Curieusement, ce n'est pas avec ses célèbres robots que j'ai découvert Asimov mais bien avec ce recueil de nouvelles, lu une première fois en 1995. Dans ces "réunions mensuelles résolument masculines", j'ai trouvé des personnages hauts en couleurs, beaucoup d'humour et des énigmes vraiment astucieuses! Si le déroulé des dîners est chaque fois identique, les anecdotes soumises aux Veufs Noirs tiennent en haleine jusqu'à ce que l'on ait le fin mot de l'histoire.

Un voleur de "tranquillité d'esprit", un tricheur à l'examen du doctorat, un collectionneur de pochettes d'allumettes, un spécialiste de phénomènes parapsychologiques... de mystérieux coups de marteau, une élection menacée de Miss Monde, un héritage trop bien caché, une énigme littéraire liée à Alice au pays des merveilles, un lapsus qui révèle une histoire de corruption dans l'armée, un conférencier de la NASA qui se fait voler des informations secrètes et même une affaire de meurtre: les personnages et situations évoqués sont plutôt variés et soulèvent bien des débats à table. Les six hommes, qui se connaissent bien, ont des échanges tempétueux très drôles et on s'amuse à les entendre s'envoyer des piques. Néanmoins le plus perspicace est sans conteste le plus discret: Henri le serveur, qui a l'art de poser un verdict aussi évident que pertinent après avoir laissé les autres élucubrer autour des hypothèses les plus farfelues.

Parfois les introductions semblent un peu longues tant on a hâte d'entrer dans le vif de l'énigme, cependant il arrive que des indices y soient disséminés l'air de rien! Par ailleurs chaque nouvelle se termine par une "remarque" (un peu inutile) de l'auteur qui précise le contexte d'écriture du récit ou une anecdote qui y est liée, cependant on sent qu'il se délecte avant tout de "dialoguer" avec son lecteur (et de se mettre en avant!). J'ai bien aimé son autodérision dans "Ce qu'il montrait du doigt" où il se présente comme "un écrivain de science-fiction d'une vanité pathologique"!
Bref on passe un bon moment avec ce recueil où les héros résolvent des énigmes depuis leur restaurant à la manière d'une Miss Marple dans son salon (les références à Agatha Christie sont d'ailleurs nombreuses)!
Lien : https://www.takalirsa.fr/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
stefferon
  03 septembre 2012
Sympathique, amusant, instructif.
Commenter  J’apprécie          40
e-Miliko
  04 juin 2012
On connaît surtout Asimov pour ses récits de science-fiction, mais le Club des Veufs noirs est un recueil de nouvelles policières. La science y est parfois mentionnée en passant, mais ne constitue jamais la clé de l'énigme. A vrai dire, on y parle de tout et de rien, puisque les nouvelles sont dans une large mesure constituées des conversations des membres du Club des Veufs noirs lors de leur repas mensuel. Pourtant, chacun de ses repas voit un mystère, une énigme ou un problème être posé, et ces messieurs les Veufs noirs réfléchissent et enquêtent sans quitter leur salle de banquet, avec l'aide précieuse du serveur Henry.
Ces nouvelles sont très agréables à lire, l'humour qu'on connait à Asimov y est souvent présent, les énigmes sont simples dans leurs données mais habiles dans leur solution. Les petits commentaires d'Asimov sur les circonstances de la rédaction qui suivent chaque nouvelle sont aussi plaisants à lire.
Le principal défaut du livre vient, je pense, de la traduction. Je n'ai pas lu l'original, mais certains problèmes sont visibles sans cela, le plus gênant étant celui de l'énigme dont la résolution repose sur un jeu de mot, que la traduction ne rend pas, sans que cela donne lieu à aucune note ou explication du traducteur. Il y a aussi parfois des incohérences dans la traduction d'un même terme ou des bizarreries de niveaux de langue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Papyriri
  19 août 2019
Sorti en 1992 chez 10/18 cette série de 5 tomes montrent une facette d 'Isaac Asimov différente de l écrivain de S.F .Certes l écriture est un peu datée mais bon comparé a d autres fin XIX° début XX° qui sont encore encensés maintenant ce n est pas si mal et l atmosphère est originale
Commenter  J’apprécie          30
patrick75
  28 novembre 2013
Ces nouvelles ont pour points communs la résolution d'énigmes. Je les ai trouvé assez "naïves" dans leurs conceptions comme dans leurs résolutions.
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fondation d'Isaac Asimov

De combien de parties est composé ce premier livre ?

Trois parties
Quatre parties
Cinq parties
Six parties

10 questions
66 lecteurs ont répondu
Thème : Le Cycle de Fondation, tome 1 : Fondation de Isaac AsimovCréer un quiz sur ce livre