AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369144618
103 pages
Éditeur : Libella (01/05/2018)
Résumé :
Dans L'Enfer du bibliophile (1860), l'auteur prend un plaisir diabolique à conter au lecteur les déboires de son héros érudit. Des quais de la Seine aux ventes aux enchères, un élan irrépressible le pousse aux acquisitions les plus regrettables jusqu'à la catastrophe finale...

Le Paradis des gens de lettres (1862) décrit, sous forme de satire, la promenade de plusieurs poètes au pays des《bienheureux》, sous la conduite d&ap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
kuroineko
  04 janvier 2019
Les éditions Libretto regroupent ici en un seul volume deux nouvelles de Charles Asselineau à la thématique très proche. J'ai recu cet opuscule en cadeau par mon libraire, sans quoi, certainement, je ne serais jamais allée lire cet auteur du XIXème siècle dont le nom m'était à peine connu.
Deux récits donc qui ne sont pas sans référence à l'oeuvre de Dante en s'intitulant L'Enfer du bibliophile (1860) et le Paradis des Gens de Lettres (1862). Tous deux passent par l'entremise d'un rêve, cauchemardesque pour le premier et idyllique pour le second.
J'avoue avoir une nette préféré pour L'Enfer du bibliophile avec les effroyables tribulations d'un érudit féru de livres, atteint de "libricité", selon ses propres termes pour définir sa sensualité livresque. Mené contre son gré par un vieillard qui semble posséder tous les attributs du démon, il tombe de cercle en cercle jusqu'aux abîmes. Charles Asselineau narre ces mésaventures bibliophiles avec beaucoup d'humour et d'ironie, se moquant allègrement de la manie qui fait courir et littéralement baver les amateurs de volumes reliés. Un vélin particulier, un cuir puce ou des dorures sur tranches, une oeuvre choisie en connaissance, voilà les extases du bibliophile qui sont malmenées tout au long du récit. Jubilatoire, est-il indiqué en quatrième de couverture; c'est assez vrai pour L'Enfer.
Quant au Paradis, le narrateur est mené cette fois-ci par un "divin Guide" en une belle et lumineuse cité où les GENS DE LETTRES (et oui, respect!) sont vénérés comme des dieux par le reste du peuple. Bien écrit mais sans le ton ironique de la première histoire. L'aspect comique passe ici plutôt par les éloges superfétatoires de la population aux Bienheureux.
Ce recueil n'était sans doute pas indispensable dans ma vie de lectrice. Mais j'ai apprécié découvrir Charles Asselineau et sa plume. Si l'occasion se présente, je lirai avec plaisir d'autres de ses ouvrages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   04 janvier 2019
Aussi l'amateur des quais est-il nécessairement un littérateur qui connaît son avenir. Riez tant que vous voudrez en lui voyant acheter des babioles dont vous ne voudriez pas pour rien, il se console en disant en lui-même : dans dix ans, dans vingt ans, tu viendras me les demander à genoux; tu ne les auras pas!

L'Enfer du bibliophile
Commenter  J’apprécie          70
kuroinekokuroineko   04 janvier 2019
C'est sur les quais que se forment les collections impossibles, que se ramassent les riens qui vaudront de l'or.

L'Enfer du bibliophile
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : bibliophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16181 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre