AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781544219646
458 pages
Éditeur : Amheliie (19/03/2017)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic se sont liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire. Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés.

Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  28 mars 2018
Je ne vais pas faire dans l'originalité en vous disant que ce roman est un énorme coup de coeur pour moi. J'avais en ma possession la première version de [WITH YOU] mais je vous avoue qu'étant fragile émotionnellement je n'avais pas encore eu le sentiment que j'étais assez forte pour lire l'histoire de Vic et Reagan… J'avais vu les avis élogieux et j'avais envie de foncer tête baissée dans cette lecture mais j'avais envie de la savourer, de lui rendre hommage et de ne pas ternir ce récit avec mes idées noires qui m'étaient propres il y a quelques mois de cela.
J'ai reçu la version Milady avant hier, j'ai eu le temps de m'y préparer et j'ai su que j'étais prête, que je pouvais accorder le temps à Vic et à Reagan pour qu'ils entrent tous les deux dans mon coeur pour les bonnes raisons. Je blogue depuis 3 ans maintenant et cela n'a jamais été aussi difficile que d'écrire mon avis sur un livre, l'appréhension était énorme de ne pas savoir trouver les mots justes pour vous livrer mon ressenti, un peu comme à l'époque où j'ai lu le merveilleux [FORBIDDEN] de Tabitha Suzuma.
Ici aucun doute possible, Amélie et Mary nous livre une véritable dark romance qui a brisé mon coeur pour mieux le reconstruire. Ce roman suit un cheminement cohérent, un parcours initiatique de la vie de nos héros au travers d'un drame sans nom. Un amour qui défie toutes les lois, tous les préjugés et toutes les normes, un amour que peu de gens pourraient comprendre, un amour qui a donné la force de survivre à Vic et Reagan.
Pour revenir sur le contenu de l'histoire, Vic et Reagan ont été kidnappés à quatorze ans, ils vont vivre quatre ans de captivité en les mains d'un psychopathe qui brisera leurs corps et leurs psychés. Ils se sont aimés durant ses années de calvaire, mais la vie va les séparé et ils ne se reverront que pour le procès de leur bourreau. Au travers de ces 569 pages, vous allez vivre leurs souvenirs à travers des chapitres dédiés au passé, pour nous montrer l'ampleur du calvaire qu'ils ont vécu, les auteures tissent aussi naturellement l'histoire d'amour qui est née entre eux. Et puis, le présent nous percute de plein fouet car ce procès va rouvrir toutes les blessures que nos héros ont tenté de refermer pendant toutes ces années après la fin de leur captivité. le fil rouge de la romance reprend vie dans le présent à mesure que Vic et Reagan affronte la justice. Ils vont être confronté à l'horreur qu'ils ont vécu, mais surtout ils vont devoir se retrouver dans la même pièce que leur bourreau. Une chose est sûre, Vic et Reagan n'étaient pas prêts à ce que certains secrets soient mis à jour, ils vont devoir revivre des moments douloureux, mais maintenant qu'ils sont réunis, peuvent-ils espérer une vie heureuse ?
Comment vous faire comprendre à quel point j'ai aimé cette histoire ? Je me suis lancée dans cette lecture avec un état d'esprit propice au lâcher prise. Je ne me suis pas retenue, je me suis laissé envahir par les émotions et je peux vous dire que ce fut parfois difficile. Je ne me suis rien épargnée, j'ai lu chaque mot avec mon âme qui se délitait un peu plus à chaque flash-back… Vous voyez le roman suit un schéma assez intéressant qui brise et reconstruit instantanément… Car vous verrez que les flash-back sont moins nombreux que les chapitres dans le présent, Amélie et Mary ont réussi un tour de force en nous plongeant dans l'enfer pour mieux nous ressusciter dans le présent. Les ténèbres envahissent le lecteur mais l'espoir est là, il flotte dans l'air quand Vic et Reagan s'aiment, quand ils se donnent toute la force d'espérer sortir de cet enfer, quand ils espèrent un avenir en dehors de leur prison et quand ils espèrent que justice soit faite.
L'intrigue est un crève-coeur… Vous imaginez bien qu'avec les thèmes abordés, le récit ne pouvait qu'être intense, dur et percutant. J'ai rarement lu un roman qui me prenne autant aux tripes, j'ai eu l'impression de perdre tout ce que j'avais de plus cher au monde, j'étais tellement investie dans cette histoire. J'ai retenu mon souffle, j'ai eu la boule au ventre et des sueurs froides. J'ai eu des frissons d'angoisse, j'ai ressenti sur certains chapitres un profond mal être tant les émotions étaient bien retranscrites par les plumes des deux auteures. On ne peut qu'applaudir leurs styles implacables, leurs capacités à aller toujours plus loin sans être dans la démesure. le récit a une part d'ombre qu'il vous faudra surmonter, je ne vais pas vous mentir, Amélie et Mary vont loin, très loin dans l'horreur et c'est pourtant ce qui accentue la force de l'amour de Vic et Reagan. C'est ce qui rend leurs sentiments purs et vitaux. Je me suis tout de suite attachée à nos deux héros, j'ai eu mal pour eux, j'ai pleuré pour eux et j'ai espéré pour eux. Je les ai trouvé tellement merveilleux pendant leur captivité et même après leurs retrouvailles. Vic et Reagan sont deux personnages qui ont été travaillés avec soin pour prendre vie au coeur de ce livre. Ils sont tellement mais tellement touchants, ils se sont construits dans la douleur et pourtant je ne trouve pas les mots pour exprimer à quel point leur histoire est belle, leur amour a apporté la lumière dans les ténèbres, leur sauvant tout simplement la vie. Ils se sont sauvés mutuellement.
Le procès est un élément qui a été orchestré d'une main de maître. Amélie et Mary nous livre un scénario intense et captivant. Vous vibrerez au rythme des jours qui rapprocheront nos héros du verdict final, vous vous sentirez sans doute impuissants face à la justice et ses travers. le récit est intense psychologiquement parlant, tout est décortiqué, la tension monte crescendo dans l'histoire. Pendant leur captivité, nos héros vont être aux prises avec leurs émotions, ils vont vivre des choses atroces et devoir résister face à des réactions qu'ils ne peuvent maîtriser. Amélie et Mary n'y sont pas allé à l'aveugle, on sent vraiment qu'elles ont un réel talent pour mettre en lumière la complexité de l'esprit humain. Elles attisent la curiosité du lecteur le menant toujours plus loin pour comprendre tous les acteurs de cette histoire.
Le rythme effréné ne vous laissera pas une minute de répit. Préparez-vous à retenir votre souffle, à avoir des crise de tachycardie car vous allez vivre une expérience de lecture inédite et intense. C'était le premier roman des deux auteures que je lisais, et je me sens tout d'un coup désarçonnée par l'excellent de ce roman. Tout y est, à mes yeux c'est la perfection même, j'aime analyser certaines histoires que je lis, celles qui m'emmènent plus loin, qui me poussent à explorer les moindres détails pour m'imprégner au mieux de l'univers des héros. Ici, ce qui est effrayant c'est que c'est une fiction réalité, je sais que certaines lectrices ont du mal avec ce genre car c'est a priori un genre littéraire qui ne fait pas rêver… Je ne suis pas totalement ce raisonnement, ce récit est une fiction, je ne souhaite à personne de vivre un drame aussi déchirant, mais l'histoire d'amour qui en découle est tellement belle. Elle a fait battre mon coeur à toute vitesse, les personnages ont su se frayer un chemin au plus profond de moi-même, me marquant d'une manière totalement incontrôlable. J'ai pris le temps de lire ce roman, et pourtant l'addictivité était au rendez-vous, non là j'avais juste envie de prolonger ce moment au-delà de l'horreur, parce que ce roman ne se résume pas au côté sombre, j'ai trouvé que la romance éclipsait totalement les passages plus durs, même si j'ai versé des llitres de larmes…
On ne décide pas de lire ce genre de roman sans avoir le coeur bien accroché, je vous dis, quelque mois auparavant, je me serais effondrée avant la fin. Je suis émotive, je peux pleurer pour un rien, et ici je me suis tellement attachée à Vic et Reagan que j'étais déchirée de toute part en assistant à ce qu'ils ont vécu. Ce livre nous offre une histoire hors du commun, avec des thèmes difficiles que peu pourrait exploiter avec intelligence et justesse. Il y a degré de violence très élevé dans [WITH YOU] mais il n'atteint pas le quart de la puissance de l'amour de Vic et Reagan. L'espoir est palpable, même au travers de leur calvaire, c'est nuancé, ça se fond avec tout ce que nos héros vont affronter. le suspense est sournois, il engendre une sorte d'angoisse permanente, car tout s'enchaîne sans que l'on puisse prévoir ce qu'il va advenir.
[WITH YOU] c'est un de ces romans que l'on n'oublie jamais. Un roman qui nous rappelle que ce genre de faits arrivent dans la vraie vie, que la justice est parfois mal faite. Les deux auteures mettent aussi en lumière l'amitié, la famille, la reconstruction personnelle après un tel drame. Elles creusent très profondément ces notions d'une manière qui ne peut que délivrer un message aux lecteurs. Elle attire l'attention sur les préjugés, sur la manière dont les gens se nourrissent du malheur des autres, elles n'ont rien laissé au hasard et j'en reste bluffé. J'ai particulièrement aimé la notion d'amour, d'âme soeur…
Vous ne saurez pas différencier les plumes des deux auteures. N'essayez pas c'est impossible, encore moins pour moi qui lisait un de leur roman pour la première fois. J'ai aimé la narration qui nous offre les deux points de vue dans le passé et le présent. J'ai aimé l'évolution de nos personnages, Vic et Reagan étaient complémentaires, et je les ai aimé du début à la fin. [WITH YOU] c'est le genre d'histoire qui vous hante… Je sais que quelque part je ne ressors pas indemne. J'ai souffert mais j'ai découvert que l'amour est un véritable espoir, qu'il peut naître même quand on ne s'y attend pas.
En bref, parce qu'à un moment il faut savoir s'arrêter, je peux vous dire que ce roman est une pépite, une dark romance déchirante et très touchante, toute en nuances, entre ombre et lumière. Les mots ne seront jamais assez explicites pour que vous puissiez vous rendre compte de la puissance de cette histoire. Je souhaite remercier Amélie et Mary pour cette histoire hors norme, pour m'avoir offert la possibilité de découvrir l'amour même dans les ténèbres. Elles nous livrent un récit implacable rythmé par un contexte particulièrement sombre et par la naissance d'un amour rédempteur. L'intrigue est menée avec beaucoup d'intelligence, tout est mesuré pour laisser le lecteur respirer. Les émotions montent crescendo pour s'emparer de l'âme des lecteurs. Si vous avez le coeur bien accroché, si vous vous sentez assez forts pour surmonter la violence du récit, si vous avez envie de découvrir une histoire qui vous marquera profondément, je vous conseille de suite de faire une grande place à Vic et Reagan dans votre coeur et dans votre bibliothèque. Pour ma part, je vais très certainement découvrir les autres romans d'Amélie et Mary, je ne manquerais pas de venir vous en parler sur le blog.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BOOKSANDRAP
  05 juin 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/06/04/with-you-amelie-c-astier-mary-matthews/

« With you » est, le livre de new adult, le plus difficile que j'ai eu à lire jusqu'à présent.
Je pense que rien ne me préparait à ça. On a beau eu me mettre en garde, me dire que c'était poignant, que c'était par moments même presque traumatisant, je ne m'attendais pas à ça. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi brutal. Aussi détaillé, aussi douloureux. C'est un bouquin qui marque et qui me restera en mémoire très longtemps. Et pourtant, paradoxalement, je l'ai adoré. J'ai adoré la manière dont le récit était raconté, ce procès, ces bonds dans le temps où on à la « chance » ou le malheur de découvrir nos personnages principaux à 14 ans lors de leur enlèvement. On les découvre ados, on les découvre par la suite adultes, libres et pourtant si prisonniers de leurs souvenirs. C'était génial.
Pour être tout à fait honnête, j'ai été incapable d'enchainer les chapitres comme j'ai l'habitude de le faire. Il me fallait faire des pauses, il me fallait souffler, le reposer pour faire autre chose, pour tenter d'effacer l'horreur de certains passages qui m'ont souvent glacer le sang. Et pourtant je vous le recommande vivement si vous n'avez pas peur des romances qui sont très sombres et très complexes. Car rien dans l'histoire d'amour qui unit Vic à Reagan n'est simple. Leur famille n'accepte pas ce lien qu'ils jugent tordu, personne ne comprends leur coup de foudre, leur besoin d'être ensemble, car personne ne peut comprendre ce qu'ils ont traversés tout simplement.

C'est définitivement un bouquin à ne pas mettre entre toutes les mains.
Cette dark romance est pour un public averti. Si vous n'êtes pas majeur, ne le lisez pas. Car c'est explicite et que pour une fois la mention est justifiée. Il y a des scènes de torture, des scènes de viol, des scènes d'humiliation difficiles pour nos personnages autant dans l'aspect physique que dans le côté psychologique. C'est définitivement un livre, qui, si vous êtes sensibles à ces sujets, ou trop fragiles pour encaisser, n'est pas fait pour vous.
J'ai été réellement passionnée par l'intrigue. Et j'ai été aussi profondément émue par cet effet « double-peine ». Se dire qu'ils ont été les victimes d'un malade durant quatre longues années, qu'ils ont vécus des choses innommables, qu'ils en sont ressortis bourrés de séquelles, traumatisés et profondément meurtris et que malgré tout, leur propos seront remis en cause à ce procès c'était injuste. le fait de devoir revivre tout ce qu'ils ont pu vivre, faire remonter à la surface des choses qu'ils auraient aimé laissé enfouis était terriblement blessant et j'en ai eu le coeur brisé. C'était vraiment terrible et dérangeant de voir tout exposé, de les obliger à faire face à nouveau à leur bourreau.

Et pourtant, dans toute cette noirceur, j'ai été très émue par la romance qui en découle.
Vic et Reagan sont vraiment attachants. Bien sur qu'ils ont vécus des choses horribles mais pourquoi les condamner et les perversifier car ils sont, sans le faire exprès, tombés amoureux au milieu de tout ce chaos ? Qui peut leur en vouloir ? Quand tout les jours il subissent des agressions, des viols, des violences physiques et que leur seul réconfort et leur seul soutien est l'autre ? Là où les auteures sont excellentes c'est dans le fait de nous faire comprendre, nous lecteurs, à forces de souvenirs et de flash-backs, de qu'elle manière, 10 ans auparavant ils ont pu éprouver ces sentiments et à quel point, même tant de temps après, ils sont toujours présents et toujours aussi forts. J'ai adoré le fait qu'Amélie Astier et Mary Matthews nous montrent le point de vue des autres. de qu'elle manière leur relation est perçue par les autres. Que ce lien et cet amour puisse passer pour de la perversion, pour quelque chose d'immoral, de déplacé, de détraqué. C'était génial.
Vic et Reagan sont deux personnages que l'on à envie de protéger. Ils sont fragiles même si leur carapace démontrent le contraire, ils sont gentils, ils sont profondément bons, passionnés, intelligents.
J'ai terminé ce livre il y a quelques jours et j'avais besoin de temps pour organiser mes idées afin d'écrire cette chronique. Et pourtant je sens que j'ai du mal, que j'ai surement oublié pleins de choses, car ce bouquin c'est pas seulement un crève-coeur, un récit effroyable ou un procès atroce, c'est aussi une histoire sur l'espoir, sur l'amour et sur la reconstruction de soi. Je l'ai adoré et même si mes propos sont parfois peut-être un peu décousus, j'aimerais que vous reteniez simplement qu'il vaut le coup. Qu'il est merveilleusement bien écrit, que même si parfois c'est cru, même si parfois c'est difficile, même si la plume est impitoyable, « with you » est à découvrir !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Beli_LivreSaVie
  13 avril 2017
Autant prévenir le lecteur qui souhaite lire ce roman, il comporte des scènes très choquantes et violentes tant physiquement qu'émotionnellement. C'est une Dark Romance, une romance très sombre qui aborde des sujets durs, tel que le viol. J'ai depuis un peu plus d'un an pu lire un certain nombre de Dark Romance, je sais donc à quoi m'attendre avec ce type de lecture. Quand j'ai su que Amhéliie et Maryrhage, deux auteures que j'adore lire, en écrivaient une, je me suis dite que ça allait être plus que poignant, je ne me suis pas trompée. Ma lecture va même au delà.
Sur des romans comme celui-ci, je préfère aborder ma chronique en évoquant plus mon ressenti que l'histoire en elle-même. Je préfère aussi quand je commence ce type de lecture ne rien savoir à l'avance, je pars donc du principe que je ne dois pas trop vous en dévoiler pour que vous puissiez à votre tour, aborder cette lecture sans en savoir de trop. Après cette chronique sera-t-elle à la hauteur de ce livre ? ou encore à la hauteur de ce que j'ai ressenti ? le challenge est là, à mon tour d'essayer d'exprimer mes émotions.
Dans ce récit, la construction du roman nous permet d'appréhender les deux personnages principaux Reagan et Vic sur plusieurs années de leur vie : à savoir comment ils étaient avant l'enlèvement, la façon dont ils ont vécu leur quatre années de captivité. Mais aussi ce qui s'est passé une fois libres et enfin lorsqu'ils se retrouvent pour le procès et après. Je suis moi même étonnée de constater à quel point tout y est minutieusement abordé, rien ne nous échappe. Certaines parties auraient pu être moins bien abordées que d'autres, non ici cela n'est pas le cas. C'est équilibré, justement bien amené au moment voulu, nous ne nous perdons absolument pas dans les méandres de ses flash-backs. L'histoire marque tellement qu'elle se positionne d'elle même dans le temps. le passé, le présent, nous effectuons des sauts dans le temps dans une double narration poignante et dévastatrice.
L'impression d'être prise en étau, de subir les agissements de leur tortionnaire rend la lecture saisissante. Cet homme, Cooper : un prénom, un descriptif visuel, nous n'avons que peu de choses et d'indices sur lui, sur sa véritable identité, sur ce qu'il est dans la vie. C'est un parti pris très intéressant je trouve car souvent, nous apprenons beaucoup de choses sur ce type de personnage, sur la psychologie de ce personnage, ce qui est toujours très passionnant. Mais ici lorsque le passé est abordé, c'est face à un huit clos angoissant que nous devons faire face et cet homme se doit de ne pas trop se dévoiler dans son intérêt et donc aussi pour nous lecteur, pour maintenir cet état d'angoisse perpétuelle. Il est terrifiant, machiavélique, diabolique et si intelligent. Il a su jouer avec eux selon son bon vouloir. Il les a observé, les a étudié, s'est délecté de leurs peurs, de leurs angoisses et surtout de leur attachement. Il a su utiliser le moindre sentiment, la moindre envie qu'éprouvaient ses victimes, tout était pensé à la perfection. Kidnapper deux jeunes, les enfermer ensemble est tellement ingénieux pour arriver à ses fins. Cet homme continue de vous hanter, même quand vous n'êtes pas en train de lire, il parait si réel que cela en est effrayant, c'est à filer la chair de poule. Ce personnage m'a complètement fait flipper, c'est qu'il est admirablement bien présenté.
Durant quatre longues années, Reagan et Vic n'ont pu compter que l'un sur l'autre. Si leur présence à tous deux dessert les besoins sexuelles de domination malsaine d'un psychopathe, elle fait aussi leur force, sans cela jamais ils n'auraient survécu. Tous deux adolescents lorsqu'ils ont été enlevés, ont vu ces années où l'on forme nos corps ainsi que nos personnalités être contraints de se faire dans un univers malfaisant. C'est tout naturellement qu'ils vont se rapprocher l'un de l'autre et qu'un lien si fort va les unir. Un lien qui va au delà de l'amitié mais aussi au delà de l'amour, ce qu'ils vivent ensemble et leur dépendance de l'autre ne peuvent que cimenter des liens qui ne doivent pas être rompus au risque de causer de gros dégâts.
Amheliie et Maryrhage nous proposent des personnages dont je pourrai parler des heures durant. C'est Reagan qui prend une place considérable dans cette histoire mais sans Vic, il ne serait pas ce personnage. L'un avec l'autre mais jamais l'un sans l'autre. C'est donc conjointement que nous découvrons ces deux personnalités, bien qu'elles soient si différentes l'une de l'autre. Reagan est un jeune homme fougueux, qui dans ces circonstances se laissent guider par sa colère. Une colère dictée par la haine qu'il ressent envers cet homme qui lui fait du mal et qui en fait à celle à qui il tient le plus au monde Vic. Vic est plus posée, apeurée comme lui, elle tentera au mieux de l'apaiser. Ils savent tous deux comment épauler l'autre dans les moments difficiles, une présence, un geste, une attention, cela est devenu inné entre eux.
L'affaire passe en jugement dix ans après et Cooper semble si serein et si sur de lui tandis que Vic et Reagan pensent à ce qui n'a pas été dit. Ils ne souhaitent pas que certaines choses soient dévoilées, mais quelles sont-elles ? Toute la partie qui concerne le procès est aussi bien évoqué que les romans traitant de grandes affaires avec les avocats, les interrogatoires, le jury…. c'est surtout dans la deuxième partie alors que des choses sont dévoilées que ce procès prend toute son ampleur. Mais que se cache-t-il derrière tout ceci ?
Un roman époustouflant tellement il vous prend en otage, tout comme les deux protagonistes. C'est à la fois dérangeant d'être attiré par ce type de romance, comme si l'on cautionnait ce type d'agissements en les lisant, ce qui n'est évidemment pas le cas. Je me suis sentie révoltée, j'ai haï Cooper pour ce qu'il leur a fait subir. Mais la nature de la relation entre Reagan et Vic reste belle car l'amour qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est unique et c'est ça qui me pousse à lire ce type de roman. Ici c'est tellement fort, tellement évident que nous nous demandons pourquoi cela semble choquer les gens. S'ils ont su s'aimer dans l'horreur, pourquoi en serait-il autrement dans la vie ? Tous deux ont vécu cette captivité ensemble et après ils ont été séparés. Tellement de questions se posent sur le choix qui a été fait à leur place : était-ce la chose à faire ? ou au contraire était-ce une erreur ? Ils ont tenté de se reconstruire, Reagan a pu reprendre ses études, il a un boulot, vit seul mais Vic n'a jamais pu se résoudre à vivre la vie qu'elle aurait aimé avant.
Ma note 5/5, ce coup de coeur, comment ? pourquoi ? Mon ressenti parle pour moi, je ne peux que féliciter Amheliie et Maryrhage pour ce roman qu'elles ont su mener jusqu'au bout malgré la souffrance qu'elles ont du éprouver à l'écrire. Il est formidablement bien écrit, la situation est dévastatrice mais elles ont réussi si bien à la retranscrire et l'amour y est beau, il est ce fil conducteur de leurs agissements, de leurs décisions. Toutes ceux et celles qui les lisent, leur sont fidèles : elles ont du talent et elles nous le prouvent à chaque roman que nous sommes impatientes de découvrir. Merci encore une fois pour cette lecture qui m'a marqué et dont il va me falloir un temps pour me remettre.
Lien : http://www.livresavie.com/wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
audrey1704
  15 janvier 2019
Reagan et Vic étaient très liés durant leurs adolescences. Ils ont vécus le même enfer, enlevés à leurs familles, séquestrés et maltraités. Ils étaient un soutien l'un pour l'autre durant ces longues années de captivité. Ils se sont même aimés comme des amis puis comme des amants. Mais une fois libérés, leurs chemins se sont séparés.
Voilà plusieurs années qu'ils ne se sont pas vu. Ils se retrouvent lors du procès de leur bourreau. Un moment tant attendu et à la fois tant redouté. Ce monstre doit payer mais qu'il va être difficile de devoir l'affronter de nouveau. Alors qu'ils pensaient leurs blessures refermées, ils sont de nouveau replonger en enfer et doivent de nouveaux affronter cette douleur qui ne les laissera jamais en paix. Alors qu'ils pensaient avoir tourné la page de leur amour d'adolescent, ils sont rattrapés par leurs sentiments.
Pour nous narrer cette histoire, les auteurs oscillent entre passé et présent. Ainsi des chapitres se situent au moment du procès, dans le présent soit plusieurs années après les faits. Et d'autres chapitres relatent les événements s'étant déroulés lors de la séquestration des jeunes gens. de mêmes que les personnages se partagent la narration. Nous avons les points de vue de Vic comme ceux de Reagan. J'ai beaucoup apprécié cet optique et l'ensemble est rondement et divinement bien mis en scène. Je tire mon chapeau au duo de plume pour cela. Elles ont créé un univers absolument transcendant avec de la profondeur, du réalisme, de l'intensité et tellement d'émotions.
Voilà longtemps qu'une lecture ne m'avait pas brisé le coeur. C'est une lecture avec laquelle j'ai littéralement fusionnée et qui m'a emportée très loin.
Voilà longtemps que je n'avais pas pleuré au point de devoir poser le livre et reprendre mon souffle, au point de sentir mon coeur se serrer si fort que ça m'en faisait presque mal. Une lecture qui m'a fait trembler et suffoquer de douleur.
Voilà longtemps que je n'ai pas eu envie de crier, de me revolter et de réécrire toute l'histoire, parce que c'est trop… à fois trop magnifique, trop intense, trop triste, trop réaliste, trop bien ficelé, trop douloureux, trop cohérent, trop trop tout…
Je n'ai pas de mots assez forts pour décrire à sa juste valeur ce roman. Ce merveilleux roman !! L'histoire de Reagan et Vic est bouleversante, poignante et d'une profondeur hors norme. Elle est aussi violente. Ce n'est pas une lecture facile. C'est une Dark et une vraie dark.
Des enfants, adolescents comme Vic et Reagan il en existent des centaines à travers le monde. Cette histoire retrace une partie réaliste de l'enfer vécue par ces êtres humains. Alors oui cette histoire et fictive, mais on sait que ça existe. Que l'horreur existe. On se prend cette réalité en pleine figure et ce n'est pas évident à lire. Mon coeur s'est soulevé plusieurs fois, la nausée jamais loin. Pourtant, j'ai dévoré ce livre. Il me faisait mal mais je ne pouvais pas arrêter de lire, c'est comme si j'étais envoûtée. Je l'ai posé plusieurs fois pour sécher mes larmes, pour respirer mais j'y revenais toujours. Je voulais être là pour eux. Leur dire que tout irait bien, qu'ils allaient s'en sortir. C'est une fiction et pourtant je me sentais si impuissante.
J'ai pleuré pour Reagan. Ses démons intérieurs, sa douleur étaient si profonds et intensément narrés que j'ai eu l'impression de les ressentir. J'aurai voulu les absorber pour qu'il ne souffre plus. J'ai souffert avec Vic. Sa détresse, sa douleur et comme pour Reagan, je priais pour que son enfer s'arrête.
Les passages au moment des faits ont été un calvaire à lire. Les passages au moment du procès peut-être moins difficiles. Mais Reagan et Vic auront malmené mon coeur. Autant qu'ils l'ont été.
Et à travers l'enfer, Amélie et Mary sont parvenues à dépeindre une sublime histoire d'amour. Wouah !!! C'est une tuerie !!
Si je devais vous convaincre de lire ce livre, je dirais qu'il ne faut pas vous arrêter sur la violence et l'horreur de l'histoire, mais plus à l'histoire d'amour qui nous inonde de sa sincérité et de sa beauté, qu'il faut s'attarder sur la façon dont parfois les destins tragiques se tissent, que de la noirceur peut naître l'espoir et l'amour, que derrière le noir, il y a la lumière. Je vous dirais que chaque mot à lire est intense, douloureux, puissant, et que cette histoire retourne les tripes et le coeur, et que même une fois le livre refermé, je pleure encore.
Est-ce que c'est un coup de coeur ? Oui, parce que c'est une histoire qu'on porte longtemps en soi, qui marque de façon indélébile nos coeurs, qui reste en tête, qui s'accroche à notre âme et qui nous hantera même une fois terminée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheLovelyTeacherAddictions
  23 avril 2018
Rares sont les romans qui laissent une marque indélébile sur vous et pourtant ce fut le cas avec ce roman. Je suis encore en larmes en écrivant cette chronique alors que j'ai achevé ma lecture la veille. With You est une dark romance incroyable qui ne peut absolument pas nous laisser indifférente. Je sais que certains d'entre vous hésitent à se lancer dans la dark romance car les thématiques y sont fortes. J'ai commencé à lire de la dark romance avec la saga Dark Duet de CJ Roberts et certains romans estampillés dark romance sont plus soft que ces deux romans là. Alors oui il faut se préparer mentalement car les événements sont abominables mais c'est tellement bien écrit qu'on se laisse embarquer par l'intrigue et qu'on veut en connaître le dénouement final.

Habituellement , quand je rédige une chronique, je parle individuellement des deux personnages principaux mais là ça m'est impossible car comme on le découvre dès les premières pages , leur destin est et restera lié à jamais. Je vous parlerai donc du passé et du présent en tentant de ne rien vous dévoiler de l'intrigue. Il y a donc 14 ans, en rentrant chez eux, Vic Kristensen et Reagan Kane ont été enlevés à quelques heures d'intervalles. Ils vont dès lors devenir les victimes d'un psychopathe absolu, Cooper Truman. Par le biais de nombreux flashbacks, nous découvrons l'escalade de l'horreur et on se demande comment à 14 ans, ils ont pu survivre à de telles horreurs. Ils ont été enlevés dans un but précis et la tournure que prend l'intrigue est juste difficile à supporter. C'est dans ces circonstances atroces qu'un lien incroyable s'est lié entre nos deux héros. Ce lien sera la lumière qui leur permettra de survivre au milieu de cet enfer. Les ténèbres dans lesquels ils sont plongés sont tout simplement innommables. Je me demandais jusqu'où cela irait et il a fallu à certains moments que je cesse ma lecture car j'étais en larmes. Amélie et Mary nous offrent une dark romance sans chichis et les actes et les émotions sont bel et bien à l'état brut. Nous souffrons certes mais nous ne pouvons que souffrir encore plus de ce que vivent ce duo. Comment peut on leur faire subir cela ? Dans quel but? Ils parviendront à s'en sortir mais à quel prix?

C'est donc en 2016 que nous retrouvons nos héros pour un moment d'autant plus terrible qu'ils vont devoir revivre l'enfer qu'ils ont vécu. Il a déjà fallu détailler ce qu'ils ont vécu au FBI mais le procès ne sera pas sans conséquences pour Vic et Reagan. On y découvre leur vie respective avec leur famille et l'après traumatisme. Reag a choisi une carrière en lien très proche avec son expérience. Il s'agit en quelque sorte d'un exutoire mais peut on vraiment oublier toutes ces atrocités? On a l'impression qu'il est le plus fort des deux mais je ne veux absolument pas amoindrir ce qu'a vécu Vic car c'est tout aussi horrible. Elle a une force émotionnelle importante car la folie aurait pu prendre le dessus après ce qu'on lui a fait subir. Ils ne se sont pas vus depuis 10 ans et pourtant leur lien est toujours palpable. Ce lien sera leur force comme leur faiblesse car aucun des deux n'accepte de voir l'autre souffrir et il est évident que ce procès va remuer plus d'un point sensible. Tout n'a pas été dit et leur famille les ont forcé à faire l'impensable en ayant l'impression de faire le bon choix. Des secrets devront être aussi révélés et cela pourrait faire basculer ce moment déjà tragique. Ils vont devoir aussi se confronter à nouveau à leur tortionnaire et ce moment terrible suscitera de désagréables cauchemars. Quel sera l'issue de ce procès? Que va leur apporter la justice une fois qu'elle aura rendu son verdict? Un avenir commun est il envisageable?

Bref, je vous recommande de lire ce roman qui est certes éprouvant mais admirablement bien écrit. Amélie C Astier et Mary Matthews nous offre là un roman sans concession et il faudra avoir le courage d'affronter ces événements avec le même courage que nos héros. With you est une superbe dark romance qui nous fera trembler d'effroi du début à la fin et qui nous laisse en larmes mais tellement marquée par cette histoire hors du commun
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
MosaikMosaik   24 août 2017
Je t'aime dans cette horreur. je t'aime même lorsqu'il te fait mal. je t'aime lorsque tu pleures, lorsque tu es faible, lorsque je te réconforte, lorsque tu me fais rire, que tu m'émeus, et que tu me rend plus fort. je t'aime lorsque tu me soutiens, lorsque tu me parles pour ne rien dire, lorsque le temps avec toi semble défiler plus lentement. je t'aime lorsque tu me fais oublier où nous sommes, ce que nous vivons. je t'aime surtout quand il n'y a que toi et moi, loin de tout, et de cette réalité qui nous bouffe, petit à petit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
armand7000armand7000   18 juin 2019
Je n’ai rien dit à Vic, comment lui dire de toute façon ? Je ne peux pas la regarder et lui dire : « Je t’aime dans cette horreur. Je t’aime même lorsqu’il te fait mal, je t’aime lorsque tu pleures, lorsque tu es faible, lorsque je te réconforte, lorsque tu me fais rire, que tu m’émeus, et que tu me rends plus fort. Je t’aime lorsque tu me soutiens, lorsque tu me parles pour ne rien dire, lorsque le temps avec toi semble défiler plus lentement. Je t’aime lorsque tu me fais oublier où nous sommes, ce que nous vivons. Je t’aime surtout quand il n’y a que toi et moi, loin de tout, et de cette réalité qui nous bouffe, petit à petit. Je t’aime et je suis idiot de ne pas réussir à le dire. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KateLineKateLine   21 mars 2017
On s’aime, ici et maintenant, et même si ce sentiment est autant effrayant que salvateur je ne peux pas l’ignorer. Je ne peux pas le regarder et me dire que je ne ressens rien qu’un petit attachement et de l’empathie pour lui. Mon corps crie qu’il a besoin de sa présence, mon âme hurle son envie de s’accoupler avec la sienne, de devenir son âme sœur, ces deux doigts d’une main impossible à séparer. J’ai déjà cru être amoureuse, mais à côté de ce que je ressens pour le jeune homme qui dort sur mes jambes ce n’était rien. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MoreandNewReadingMoreandNewReading   20 avril 2017
《-Et si on discutait ? Je propose l'air de rien pour éviter quelle me pose d'autres questions sur ce sujet.

- De quoi ?

- De tout, et de rien. Surtout de tout, et beaucoup de rien.》


Read more at http://moreandnewreading.e-monsite.com/pages/chroniques/chronique-13.html#oRjDeOqjl12Zte5P.99
Commenter  J’apprécie          30
EppupuceEppupuce   05 décembre 2017
Notre amour est anormal, mais c'est le nôtre, il a traversé les années et je l'ai compris à la seconde où mes lèvres se sont posées de nouveau sur les siennes. La douleur fulgurante qui m'a coupé le souffle lorsque j'ai ressenti cette pulsion en moi, ces papillons dans le ventre. Ceux qui nous font comprendre "merde, je suis amoureux". Je les ai connus avec elle une première fois, et ils sont toujours là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : dark romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3821 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..