AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811211799
Éditeur : Milady (21/03/2014)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Octavia Darcy, veuve de Christopher, le cousin de Darcy, hérite d'une fortune inattendue et se réjouie de sa vie indépendante. Afin d'échapper aux efforts de sa famille pour la remarier, elle part pour le Yorkshire en vue d'en savoir plus sur sa famille qu'elle n'a jamais connue, et y rencontre l'homme politique Sholto Rutherford. De retours à Londres, elle se retrouve mêlée aux problèmes sentimentaux de sa nièce, puis l'ombre de Georges Warren, viel ennemi de la fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Ladyecrivaine
  01 novembre 2014
Tout simplement, je suis très déçue. C est le premier roman qui reprend Jane Austen que je lis, et je ne la retrouve pas du tout, ni dans le styleles d'élcriture ni dans les aventures. Pour que vous compreniez mieux, environ une quinzaine de chapitres sont consacrés à décrire la situation de l'héroïne. L' auteur a voulu reprendre le romantisme de Austen mais l'a bien mal tourné et cela n' a rien n'a voir avec le sien: Dès le debut, on savait qui elle allait épouser: le beau riche et celibataire tant convoité mais si sélectif et insatisfait. Sachant que on ne parle dans la majorité du livre que du triomphe de Octavia grace a son argent et a ses nouvelles emplettes ou bien à l' architecture, ses sentiments sont tres rapides, et c' est pourquoi vers la fin, alors que, je cite, "trop gênée pour le regarder en face" et là, coup de théâtre, quelques lignes plus loin, "elle répondit sans gésiter à son baiser passionné"!!! Trop vite!!!! Il a fallu du temps à Elisabeth pour se rendre compte de ses sentiments, comme pour nous aussi, mais pas pour Octavia!! Et, de plus, Lord Rutherford, homme très machiste, alors qu il ne l' a jamais regardé que de haut ou du moins pas comme à son égal, lui déclare enfin, au dernier paragraphe "mon amour", "mon adorée"...Bref, je vais arreter d en parler, les hommes qui perdent leur virilité et en plus d'un coup ça m'agace.En plus, a la fin, fin de compte de fée, tout le monde est heureux et fiancés au même moment!! Ca m'agace!!!! Autre problème: les noms;
C est le seul rapport avec Jane Austen et pour bien nous le rappeller, E.Aston nous ramène des cousins invraisemblables des Darcy: à l'entendre, tout le monde tient des Darcy et peut etre que vous aussi Mademoiselle.devant votre écran et il faudra bientot rediger un livre sur votre vie rose bonbon!!! N importe quoi!! Et cette Octavia qui n' a rien de bien et qui prend de grand airs...enfin bref, ca a été un passe temps, un divertissement,.mais jamais je n'ai ris ou souris.Je suuis trop severe maintenant que j'ai finis, mais mon conseil c'est que si vous avez la chance de pouvoir le lire gratuitement, ca sera toujours un passage dans votre vie, vous pourrez dire cela à vos petits enfants.Sinon, ne payez surtout pas quelque chose qui ne le mérite pas, surtout que 8€70, pour ca, c est, excusez moi mais pour moi, de l'argent jeté par les fenetres...Si je fulmine autant, c est que, grande fan de Jane Austen et de son époque, j avais demandé ce livre pour mon anniversaire!!!! Quel cadeau, vous me direz..enfin sinon, je vous souhaite un agreable moment a le lire!!;-):-P
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
sevm57
  12 août 2019
Comme beaucoup de fans de Jane Austen, j'essaie parfois de retrouver son univers dans d'autres romans, et je suis d'ailleurs presque toujours déçue, mais je ne peux pas m'empêcher de recommencer en espérant tomber sur une pépite parmi toutes les romances historiques qui gravitent autour d'elle.
Je me suis donc laissée tenter, en cette période estivale, par un roman faisant référence à l'autre Mrs Darcy.
Autant vous le dire, le lien avec Orgueil et préjugés est plus que ténu, puisque l'héroïne Octavia Darcy est une lointaine cousine par alliance, qui finit juste par croiser l'une des filles des Darcy et par assister à un bal à Merryton.
L'histoire se lit néanmoins sans déplaisir, si on pardonne des raccourcis dans le déroulement des événements et une fin carrément bâclée.
Commenter  J’apprécie          130
Cellardoorfr
  21 août 2015
Je ne reviendrai pas sur le fait que cette fameuse Mrs Darcy n'a finalement rien à voir avec Orgueil et préjugés. Si l'auteur fait de rapides clins d'oeil à l'oeuvre de Jane Austen,cela ne va jamais chercher bien loin. Bon, on va pas chipoter pour si peu : après tout, cela aurait pu être un bon roman quand même.

Si je devais être honnête, je dirais que le premier tiers du roman m'a bien plu, que le second m'a relativement fait décrocher et que j'ai tout bonnement survolé le troisième.

Dans un premier temps, j'ai beaucoup aimé le personnage d'Octavia, sorte de vilain petit canard de la famille, la demie soeur née d'un second mariage et que personne ne voulait. En plus de ça, Octavia est trop grande, trop obstinée… Bref, un peu la honte de la famille pour ses frères et soeurs guindés. Elle a perdu son mari après 2 ou 3 ans de mariage, un homme bien né mais qui, à cause de revers de fortune, était obligé de partir en mer la plupart du temps. Malgré un mariage relativement heureux, elle n'a jamais connu l'amour…et va bientôt le connaître, vous pourriez vous en douter.

Dès les premières pages, tu sais bien entendu vers qui son coeur va se tourner mais là n'est pas le problème : la romance met beaucoup trop de temps à se mettre en place puis est totalement bâclée en quelques pages, comme si l'auteur l'avait gardée pour la fin pour mieux s'en débarrasser rapidos.

En plus de ça, j'ai vite trouvé l'oeuvre répétitive et trop explicative. On nous explique à plusieurs reprises des mêmes choses. Les origines d'Octavia font notamment l'objet de plusieurs paragraphes et même si l'histoire est racontée par différents personnages, le fait est qu'on connait déjà plus ou moins le pourquoi du comment dont, pour être honnête, on se fout un peu finalement !

L'oeuvre m'a finalement parue très vaine. On te parle d'Octavia, une jeune femme qui rêve d'indépendance mais qui va bien finir par se marier, tout comme la majorité des personnages féminins à la fin de l'oeuvre qui se conclue quand même sur 5 mariages en tout (sans doute parce qu'il fallait trouver une fin heureuse pour tous les personnages, comme si tous les gens faisaient des mariages d'amour à l'époque…).

En bref, L'autre Mrs Darcy ne m'a pas du tout convaincue ! Je n'ai pas spécialement accroché aux personnages et pas vraiment au style de l'auteur… A la rigueur, je préfère franchement le Charlotte Collins que j'ai lu l'autre jour, à mes yeux l'histoire avait plus de sens et beaucoup plus de lien avec Orgueil et préjugés. A voir si je retente quelque chose de cette auteure !
Lien : http://cellardoor.fr/critiqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cats26
  27 juin 2015
Prospectant pour mes lectures d'été, j'ai été attirée par la référence au célèbre roman de Jane Austen et ai pris le livre par curiosité.
Mal m'en a pris; j'aurai mieux fait de relire l'ouvrage original au lieu de ce succédané insipide.
Encore quelqu'un qui pense qu'on peut faire du Jane Austen en écrivant une romance dans le même cadre, à la même époque et en utilisant les personnages secondaires de l'auteure anglaise.
On trouve également le même genre de péripéties que Jane Austen relaterait mais là, le résultat est bien ennuyeux et creux.
En fait, cela n'est pas désagréable à lire en soi mais c'est quand on compare à l'oeuvre dont Ellizabeth Aston s'est inspirée qu'on trouve ce roman fade et grossier.
Tout d'abord, j'ai trouvé qu'il y avait trop de méchanceté dans les personnages. J'ai le souvenir que Jane Austen est bien plus subtile dans ses portraits; sa critique sociale se fait à fleurets mouchetés et non à boulets rouges.
J'ai aussi le sentiment que les personnages de Aston déclarent leur flamme et leur ressenti trop facilement, trop franchement loin de la réserve attendue à l'époque victorienne et de la part d'Anglais.
Bref, pour moi, ce roman n'est pas flatteur pour l'oeuvre d'Austen, il essaie de suivre à la lettre ce que l'auteure a compris du monde austénien mais l'esprit n'y est pas.
Il y a par exemple, une épidémie de mariage : toutes les femmes se marient ou retrouvent un mari, comme si c'était le seul état possible pour une femme.
Evidemment, dans l'oeuvre originale c'est le cas, mais à l'époque victorienne, c'était le mariage arrangé qui était de rigueur dans les familles bourgeoises et aristocratiques et Jane Austen en mettant en avant les sentiments dans le choix du conjoint faisait preuve de modernité.
Selon moi, de nos jours, cela aurait été de mettre en avant qu'une femme peut être complètement épanouie en restant seule qui garderait cette modernité austénienne.
Cette manie de caser toutes les femmes dans ce roman est d'autant plus discordante que la plupart sont libres et indépendantes (à l'image de lady Sophronia).
En résumé, une série qui profite de l'attrait pour l'oeuvre austénienne pour proposer des histoires romantiques qui sans cela n'auraient que peu d'intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nono19
  21 janvier 2019
Comme beaucoup de lecteurs (ou lectrices :p), j'ai été attirée par le nom de Darcy et par la promesse implicite de retrouver un univers que j'adore.
Malheureusement, je n'ai pas accroché à cette autre Mrs Darcy.
Pour commencer ses liens avec les Darcy que nous connaissons bien sont fort lointains : son ancien mari est un cousin du propriétaire de Pemberley.
Ensuite, j'ai attendu l'apparition de Lizzy et Darcy ... en vain!
L'histoire en elle-même aurait pu être intéressante : une veuve sans le sou est obligée de quitter les Indes et de retourner en Angleterre dans sa famille. Famille qui la tolère à peine et espère la remarier très vite.
Octavia apprend cependant qu'elle est l'héritière d'une fortune considérable. Se préparant à sa nouvelle vie, Octavia fait la rencontre de lord Rutherford et sa famille.
Ce qui m'a empêchée de vraiment apprécié l'histoire, c'est le manque de rythme (toute l'action est concentrée sur les derniers chapitres), les personnages parfois trop fades (Octavia, Penelope) ou trop peu développés (lord Rutherford).
Malgré tout, j'ai apprécié voyager en Angleterre et retrouver une époque qui me fait rêver.
Et le danger quand on prend le risque de reprendre l'univers de Jane Austen, est que la comparaison se fait obligatoirement dans ma tête. Cette fois-ci, elle n'aura pas été à l'avantage de l'auteure ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2015
Un mariage est une tout autre chose qu’une liaison. On ne recherche pas les mêmes qualités chez une épouse que chez une maîtresse, et une femme plus jeune aura tendance à être plus malléable, plus facilement façonnable…
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2015
Il est vrai que les hommes intelligents, amusants et tendres sont rares. Je me trouve moi-même fort chanceuse d’en avoir épousé un, mais, comme vous le dites, il n’y en a pas assez pour nous toutes. C’est ce qui explique que l’on rencontre parfois de si horribles maris !
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2015
il suffit qu’un homme sourie à une jolie fille – ou à une grande beauté, pour que tout le monde les voie mariés.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2015
Quand les hommes ont peur d’une femme, ils l’accusent toujours d’être trop masculine.
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   24 juin 2015
Les amis peuvent s’avérer être les personnes les plus dangereuses.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Elizabeth Aston (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth Aston
Vidéo enregistrée le dimanche 24 mars 2013 au Salon du Livre de Paris
Le succès des histoires d'amour ne se dément pas. Les destins guidés par la passion bercent plus que jamais notre imaginaire. Quels sont les différents genres de la littérature romantique ? La romance n'est-elle qu'une mode ? le règne sans partage des sentiments est-il un signe des temps ?
Conférence animée par Agnes CAUBET (www.lesromantiques.com) avec Elizabeth ASTON (Milady Romance), Cassandra O'DONNELL (J'ai lu), Karen HARROCH (blog Au Boudoir Ecarlate) et Valérie REVELUT (bloggeuse).
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre