AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226398871
336 pages
Albin Michel (04/10/2017)
3.79/5   270 notes
Résumé :
Avril fête ses 35 ans et se remémore la promesse de Jean, le jour de leur séparation. Se retrouver à 35 ans, si aucun des deux ne s'était encore marié. Avril est toujours célibataire, mais Jean ? Est-il marié ? Se souvient-il de leur pacte ?
Mirza, la voisine octogénaire d'Avril tente de la détourner de ce premier amour pour la pousser à mordre la vie à pleines dents. Mais ce que Mirza ignore, c'est que le destin va la mettre elle aussi face à son propre pre... >Voir plus
Que lire après Le pacte d'AvrilVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 270 notes
Voilà un roman qui était dans ma PAL depuis sa sortie…
Voici comment j'en avais entendu parler : au début de l'été 2017, j'ai eu un accident et me suis retrouvée avec une épaule explosée et, donc, j'ai eu besoin d'une longue rééducation au cours de laquelle j'ai assidument fréquenté une belle brochette de kinés très sympathiques… Il nous arrivait, entre autres sujets, et pour faire oublier la douleur de certaines manipulations ou la longueur répétitive des exercices, de parler lecture car mon immobilisation forcée me laissait du temps pour lire et chroniquer (d'une main…).
L'une de mes kinés connaissait bien Sophie Astrabie et m'a parlé de son premier roman, le Pacte d'Avril, d'abord autoédité, puis publié chez Albin Michel, me tendant implicitement une perche pour que je le découvre et en parle sur les réseaux… Elle m'avait rapidement résumé l'intrigue : l'histoire d'un couple, séparé, qui avait conclu un étrange pacte prévoyant que si, à 35 ans, ils étaient encore célibataires, chacun de leur côté, ils se retrouveraient pour faire un enfant…
La romance n'étant pas vraiment ma tasse de thé, je ne m'étais pas précipitée sur ce livre mais je m'étais abonnée à la page Facebook de l'auteure que je suivais de loin et dont les publications me faisaient souvent sourire ; je trouvais son style incisif, rafraichissant et souvent d'une grande justesse. J'avais donc fini par acheter le Pacte d'Avril en version numérique et par l'oublier dans les abysses de ma liseuse…

Première découverte : il ne s'agit pas d'une promesse faite ou réalisée au mois d'avril (?!)…
Avril est le prénom de l'héroïne, une jeune femme pas très à l'aise dans sa vie, privée ou professionnelle, une jeune cadre encore dynamique mais démotivée, toujours seule depuis sa séparation qui date déjà de plusieurs longues années. Avril pourrait me rappeler, du moins sur la plan professionnel, la jeune femme que j'ai été ou encore me faire penser à ma fille qui a presque son âge… Toujours est-il que je me suis assez rapidement attachée à elle, à mon corps défendant au début, puis sans réserve.
Comme Avril, je suis attachée au sens des mots, à leur utilisation à bon escient, « J'aime bien chercher les définitions des mots simples pour prendre pleinement conscience de leur complexité » et « il m'arrive de penser en italique »… Et oui, je me suis aussi un peu identifiée, je l'avoue.

Le récit est superbement servi par une écriture à la première personne, lucide, sans filtre, pleine d'humour et d'émotion. Sophie Astrabie dépeint un milieu, des ambiances avec un certain sens de l'observation et de la répartie ; certaines péripéties sont peut-être un peu capillotractée, évidemment, mais n'oublions pas qu'il y a « pacte » dans le titre et, personnellement, j'assume le fait d'avoir signé le pacte de lecture, d'avoir compris assez vite comment tout cela allait finir, mais d'être suffisamment intriguée pour ne rien manquer de l'art et de la manière dont le dénouement allait m'être servi…
L'auteure a concocté un échafaudage narratif à la fois original et crédible ne négligeant ni l'importance des personnages secondaires ni le recours à des métaphores pleines de sens et de vérité. J'ai adoré Mirza, la vieille voisine, et sa théorie des bonnes clés et des mauvaises portes et, surtout, j'adhère pleinement à sa théorie sur les souvenirs.

Le Pacte d'Avril est un premier roman très réussi ; au-delà du pacte proprement dit, Sophie Astrabie ciselle de très beaux portraits de femmes à des âges charnières de la vie. Sa plume est précise, apte à mettre en lumière les détails intimes, les non-dits, capable d'une forme d'autodérision pudique très révélatrice.
Une romance, mais pas seulement.
Une très belle découverte.

https://www.facebook.com/piratedespal/
Commenter  J’apprécie          170
Une petite histoire à l'eau de rose sans prétention.
Après deux ouvrages un peu plus cérébraux, ça donne une petite bouffée d'oxygène.
Pas de prise de tête, des personnages sympathiques.
Mais bon, je n'en ferais pas mon quotidien.
Sitôt lu, sitôt oublié.
Commenter  J’apprécie          270
~COUP DE COeUR~

Il y a des livres qui à partir de peu font beaucoup d'effet. C'est le cas de celui-ci: une histoire simple, sans rebondissements invraisemblables, ni chichi. L'intrigue dans ses grandes lignes est prévisible, ce n'est pas le suspense qui fait vibrer au court de la lecture...

Non, tout le charme de ce livre pour moi réside dans la plume de l'auteure: une écriture exceptionnelle, pleine d'humour, de très belles tournures de phrases, de métaphores originales.

Même si on se doute des grandes lignes de l'intrigue elle réussit à nous faire rire et nous fait monter la larme à l'oeil tout au long du livre. Cependant j'ai quand même été surprise à quelques reprises, rassurez-vous, tout n'est pas cousu de fil blanc tout du long!

Des personnages secondaires attachants et un bon développement psychologique de là protagoniste principale, qui permettent d'entrer en résonance avec elle.

Enfin, bien qu'il s'agisse d'une romance, j'ai apprécié le réalisme et le côté terre à terre d'Avril et de ses réflexions. Ici point de romance cucul, ni de relation toxique et masochiste: une vraie, belle et simple histoire d'amour, de vie comme j'aime, qui se construit à petits pas et avec toutes les difficultés de la vie.

Bref une auteure dont je guetterai la prochaine publication avec impatience!!!
Commenter  J’apprécie          160
J'ai acheté ce livre en pensant ne pas l'aimer.. oui c'est étrange, mais je l'ai vu passer tellement de fois sur les réseaux sociaux et avec tellement de louanges que je me suis laissée tenter mais ne me disant "...mouais"

J'aime bien les romances, par période j'en lis bcp, et je suis pas très exigeante. Il me faut de l'amour, un joli cadre et ça marche.
Seulement jusqu'à présent dans les romances françaises je n'ai pas trouvé mon bonheur, rare sont les fois où je suis allée jusqu'au bout.
Souvent ce n'est pas de la romance, comme moi je l'entends, mais plus une attirance sexuelle mal vendue, et -à mon goût-pas très bien écrite.

Bref voilà pourquoi je m'attendais à ne pas aimer ce livre.
et j'ai bien fait de réessayer encore parce qu'au final ce livre, je l'ai bcp aimé. IL a été "plus" que ce que je pensais.
Déjà oui il y a de la romance, mais pas que. C'est l'histoire de quelqu'un qui fête un âge, sûrement un âge bilan pour elle, on en a tous des paliers comme ça, et elle fait le point. Ca remet bcp de choses en question certaines années.
Notre héroïne, Avril, donc se rappelle pour ses 35 ans, qu'elle a fait un pacte avec un ex amoureux, le seul qui ait compté d'ailleurs, à 35 ans s'ils sotn seuls, ils se retrouvent.
C'est le scénario de base, qui donne lieu à une vraie introspection de l'héroïne, uen remise à plat.
Elle ne veut plus être une grenouille qui bout lentement, et elle va donner un grand coup pour sortir de la marmite!

J'ai aimé dans ce livre bien sur l'histoire d'amour, mais j'ai apprécié l'héroïne, ses pensées, ses petite philosophies, j'ai bcp aimé les personnages secondaires, l'auteure arrive à nous les rendre touchants au final en peu de pages, mais on les adopte.
J'ai aimé le message du livre, et j'ai passé un très bon moment de lecture, alors ça vaut largement 5 étoiles!
Commenter  J’apprécie          92
Sophie Astrabie c'est un peu un woman show à elle toute seule !
J'avais adoré la somme de nos vies sans connaître vraiment l'auteure qui se cachait derrière ses lignes. En creusant, on découvre une fille solaire, drôle, humaine, une nana qui pourrait tout à fait être notre voisine, ou une maman à la sortie de l'école, finalement accessible ! et mon dieu que ça fait du bien !

Dans ce livre, on suit Avril, 35 ans qui se remémore un pacte fait avec son ex : s'ils n'étaient pas mariés à 35 ans, ils devaient se retrouver et avoir un enfant ensemble. C'est l'occasion pour cette parisienne de passer sa vie au peigne fin et de se rendre compte combien rien n'a changé sur les 7 dernières années. Elle travaille pour le marketing d'une boîte qui vend des oeufs et dont le patron est exécrable. Elle a toujours les mêmes amis et tiens tiens, eux ils changent mais pas elle.... Ne serait-ce pas le moment de vivre l'instant présent et de définitivement faire une croix sur le passé ? ou faut-il renouer avec Jean, son grand amour, et vivre la vie dont elle rêve ?

Amour, Amitiés, questionnement perso et surtout beaucoup d'humour sont les clés de ce roman qui se lit vite et qui fait du bien ! Bah oui parce que 35 ans c'est presque la moitié d'une vie quand même !!! Il serait temps de se poser les bonnes questions ! Sophie Astrabie, merci, à quand le woman show ?
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
- Ce n'est vraiment pas possible, Avril. Pars dès que tu peux, vraiment. Tu ne peux pas continuer à travailler avec un incapable pareil. Cela fait si longtemps que ton travail ne te rend plus heureuse...
- Oui je sais... de toute manière j'ai validé la rupture. Vendredi sera mon dernier jour.
- Samedi sera ton premier.
Oui, le premier jour du reste de ma vie. j'aimais bien cette phrase. Elle réussissait à transmettre beaucoup d'optimisme à travers un constat fataliste.
- Disons plutôt dimanche, dis-je finalement. Dimanche sera le premier jour du reste de ma vie. J'ai besoin d'un jour de repos, dis-je en souriant.
Commenter  J’apprécie          110
Il y a des filles belles que tout le monde déteste, et puis il y a les filles belles que tout le monde aime quand même. “Quand même” comme si elles avaient quelque chose à se reprocher. Il y a les filles belles que tout le monde déteste et puis il y a Alice. Alice était fine et élancée. Elle avait la morphologie de ce qu’elle était. Un corps étiré comme un i. Ou comme un point d’exclamation. Oui, comme un point d’exclamation. Alice était un point d’exclamation à la vie.
Commenter  J’apprécie          60
Pour la plupart, cela faisait près de 15 ans qu’ils m’accompagnaient dans ce rite de passage au nouvel âge. Chaque visage m’était familier dans le sens le plus pur du terme. Sur chacun de ces visages, j’avais vu des larmes, des rires, des soupirs. Presque chaque trait, chaque ride, chaque cicatrice s’étaient construits au cours de ces quinze dernières années et avaient trouvé refuge dans cet élan de pudeur qu’est l’amitié. J’étais émue de les voir tous là, autour de moi, chanter cet hymne qui ne change pas, année après année... Les traditions sont des cadres qui arrêtent le temps autour de nous.
Commenter  J’apprécie          30
Pour être tout a fait honnête, je ne sais pas si c’est mieux de s’appeler Avril et d’être née au mois d’avril, quitte à voir des gens déçus ou de s’appeler ainsi et d’être née au mois d’octobre, et de voir des gens clairement perplexes. Le jour où je suis née, ma mère avait les cheveux sales, ce qui avait déclenché une réaction en chaîne pour aboutir à une mauvaise humeur idyllique.
Commenter  J’apprécie          20
Il fallait des mois et des mois pour tricoter une histoire et il suffisait de tirer un fil pour que tout disparaisse.
La vie nous mène là où on ne s'y attend pas.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Sophie Astrabie (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Astrabie
Avril fête ses 35 ans et se remémore la promesse de Jean, le jour de leur séparation. Se retrouver à 35 ans, si aucun des deux ne s'était encore marié. Avril est toujours célibataire, mais Jean ? Est-il marié ? Se souvient-il de leur pacte ? Mirza, la voisine octogénaire d'Avril tente de la détourner de ce premier amour pour la pousser à mordre la vie à pleines dents. Mais ce que Mirza ignore, c'est que le destin va la mettre elle aussi face à son propre premier amour perdu... Le Pacte d'Avril, un roman tendre et émouvant autour de l'amitié improbable entre une trentenaire nostalgique et une octogénaire qui ne croit qu'en l'avenir. à travers le regard de deux personnages que tout oppose, Sophie Astrabie nous invite à être déraisonnable et à aimer passionnément, quel que soit notre âge.
http://www.albin-michel.fr/ouvrages/le-pacte-davril-9782226398871
+ Lire la suite
autres livres classés : célibatVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (624) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5261 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}