AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2360980432
Éditeur : Terre Vivante (23/09/2011)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité.

"Comment la fille d'un garde forestier marchant à travers l'Himalaya est elle devenue l'ennemie numéro un des firmes agrochimiques ? Quel message assez puissant peut convaincre des villages entiers de se convertir à l'agriculture biologique ?"

Lionel Astruc a accompagné Vandana Shiva, personnage d'exception, pour nous transmettre le roman de sa vie.
Grâce à l'action ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
BRAEM
  11 septembre 2017
Livre agréable à lire. Il retrace, en un récit fluide, le parcours d'une indienne, scientifique qui a gardé les pieds sur terre et proche des gens, pour la défense de biens communs. Quel témoignage ! Mais pourquoi si peu entendu par nos "politiques" ?
Et de nous, dans notre vie quotidienne, lors de nos achats par exemple, ....
A propager !
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean
  26 janvier 2016
De Coca-Cola à Monsanto, en passant par Pepsi et la Simon Company, la lutte de cette femme est inscrite dans une démarche personnelle et spirituelle avancée.
Ce livre, fort bien détaillé et documenté, est particulièrement agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   07 octobre 2015
Pour autant, Vandana Shiva refuse absolument que sa position soit réduite à une vision optimiste, ou même pessimiste. "Pour ces questions-là, mon esprit est encore très influencé par la théorie quantique,(1) révèle-t-elle. Cela signifie que je peux vivre agréablement dans l'incertitude. Les gens qui sont formés dans un mode de pensée mécanique vivent seulement dans une seule perspective : soit négative, soit positive. Quant à moi, je perçois certes la capacité de destruction existante, ainsi que l'inertie du système actuel. Et je peux donc voir que peut-être cette dévastation ne va pas s'arrêter. C'est une éventualité, admet-elle. Mais je constate aussi le pouvoir grandissant des citoyens et la puissance du mouvement écologiste. De même, je n'oublie pas que nous avons obtenu des victoires, notamment contre l'OMC et contre l'agriculture industrielle", sourit Vandana Shiva.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BRAEMBRAEM   10 septembre 2017
Elle affirme aussi que la production alimentaire a toujours été confiée aux femmes dans la répartition sociale du travail : non seulement elles gardent les graines, les font pousser, mais elles transforment et cuisinent les aliments. De même, à travers cet ouvrage ("Rester en vie : femmes, écologie et survie en Inde") qui se présente comme une étude, l'écrivain observe que l'approvisionnement alimentaire, lorsqu'il est centré autour de la femme, est forcément basé sur le partage (avec les enfants, la famille, les autres femmes, etc.), la compassion, la conservation et le bien-être.
Mais, lorsque l'industrie, pilotée par des hommes, se mêle de nourriture, de production et de distribution, les graines sont modifiées pour ne plus se reproduire, l'alimentation se transforme en vulgaire nourrissage et les savoirs-faire féminins sont dénigrés. " Alors que les femmes ont maintenu la continuité des graines à travers les millénaires, en dépit des guerres, des catastrophes naturelles, des famines, la masculinisation de la biodiversité a conduit à la création de technologies violentes conçues pour empêcher les graines de germer", écrit l'auteur qui entend montrer à travers ce livre sorti en 1988 la place particulière des femmes dans l'environnement et leur importance cruciale dans sa préservation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEMBRAEM   11 septembre 2017
Pour autant, Vandana Shiva refuse absolument que sa position soit réduite à une vision optimiste, ou même pessimiste. " Pour ces questions-là, mon esprit est encore très influencé par la théorie quantique, révèle-t-elle. Cela signifie que je peux vivre agréablement dans l'incertitude. Les gens qui sont formés dans un mode de pensée mécanique vivent seulement dans une seul perspective : soit négative soit positive. Quant à moi, je perçois certs la capacité de destruction existante, ainsi que l'inertie du système actuel. Et je peux donc voir que peut-être cette dévastation ne va pas s'arrêter. C'est une éventualité, admet-elle. Mais je constate aussi le pouvoir grandissant des citoyens et la puissance du mouvement écologiste. De même, je n'oublie pas que nous avons obtenu des victoires, notamment contre l'OMC et contre l'agriculture industrielle", sourit Vandana Shiva.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEMBRAEM   11 septembre 2017
Nous devons faire un choix. Allons-nous obéir aux lois du marché des entreprises avides ou à celles de Gaïa pour maintenir les écosystèmes de la Terre et la diversité de ses habitants ?
Les besoins en eau et en nourriture des populations ne peuvent être assouvis que si les moyens offerts par la nature pour fournir ces ressources sont protégés. Des sols morts et des rivières mortes ne peuvent produire ni nourriture ni eau.
Défendre les droits de cette Terre-mère est par conséquent la lutte la plus importante pour les droits de l'homme et la justice sociale. Il s'agit du plus grand mouvement pour la paix de notre époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEMBRAEM   10 septembre 2017
Le contraste avec le Canada était saisissant : Vandana n'en revenait pas de voir chaque étudiant de l'Université d'Ontario parcourir seul dans sa voiture personnelle 500, voire 800 kilomètres pour aller retrouver ses parents ou sa petite amie. La jeune indienne comprit vite que ce qu'elle avait pris pour un objet de libération en Inde était devenu ici une sorte de prison miniature où l'on s'enfermait des heures durant pour un prétexte ou un autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lionel Astruc (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lionel Astruc
Vandana Shiva présente le premier roman de Lionel Astruc, *Traque verte*, un roman d'investigation en Inde, basé sur des faits réels, sur la guerre des matières premières. [Plus d'informations : http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/traque-verte]
autres livres classés : biodiversitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre