AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841611884
Éditeur : Albouraq (01/04/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Dans le présent volume Exposé de la différence entre la poitrine, le coeur, le tréfonds et la pulpe, le maître de tirmîd y expose avec clarté et aisance des données tout à fait essentielles de la doctrine mystique. Car, peut-on se demander, comment l’expérience de la connaissance de Dieu, de l’amour pour Lui peut-elle seulement avoir lieu ? Comment la concevoir, quel est l’organe qui nous permet de percevoir le divin, quel est le lieu d’une telle rencontre ? Cet org... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   10 avril 2018
Ainsi que l’a dit le Messager de Dieu – Dieu prie sur lui et lui donne la paix ! : « Les actes valent seulement par les intentions ». Et le Messager de Dieu – Dieu prie sur lui et lui donne la paix ! – de donner ce commentaire : l’acte que l’âme accomplit, sa valeur s’élève seulement de par l’intention du cœur et son autorité.

Le cœur, dans la main de l’âme, ne serait pas une miséricorde [venant] du Dieu Très-Haut. En effet, le cœur est le roi, et l’âme le royaume ainsi que le Messager de Dieu – Dieu prie sur lui et lui donne la paix ! – l’a dit : « La main est aile, les pieds courrier, les yeux cause de bien, les oreilles entonnoir, le foie miséricorde, la rate rire, les reins ruse et le poumon souffle. Lorsque le roi est bon, ses soldats sont bons. Lorsque le roi se corrompe, ses soldats se corrompent ». Le Messager de Dieu – Dieu prie sur lui et lui donne la paix ! – l’a exposé : le cœur est le roi et la poitrine, pour le cœur, est comme l’hippodrome (maydân) pour le cavalier.

Il a ainsi exposé – sur lui la paix ! – le bon état des membres est fonction du bon état du cœur, et leur corruption est fonction de la corruption du cœur. Le cœur équivaut à la lampe et le bon état de la lampe est fonction de la lumière, cette lumière étant la lumière de la crainte et de la certitude. En effet, lorsque le cœur est vide de cette lumière, il équivaut à un lampadaire de la lampe duquel la lumière s’est éteinte. Aucun acte provenant de l’âme à partir d’autre chose qu’un cœur ne sera considéré lors du jugement de l’au-delà. On ne s’en prendra pas à son auteur s’il s’agit d’un acte de désobéissance, et il ne sera pas récompensé s’il s’agit d’un acte d’obéissance. Ainsi le Dieu Très-Haut a-t-Il dit : « Il s’en prendra à vous selon ce que vos cœurs auront acquis ». [Qur’ân, sourate al-Baraqa n°II, 225.] (pp. 87-89)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : soufismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre