AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709666107
400 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (18/03/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Jackson Brodie s’est installé dans un village en bord de mer dans le Yorkshire du Nord. Selon le bon vouloir de son ancienne compagne Julia, il jouit par intermittence de la présence de son fils Nathan, un adolescent boudeur, et de la vieille chienne Dido. Si le décor est pittoresque, en coulisses de sinistres desseins se trament.
Pour le compte d’une épouse soupçonneuse, Jackson doit rassembler les preuves de l’infidélité de son mari. Cette mission paraît pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Rilau
  11 avril 2020
Jackson Brodie reprend du service, pour le plus grand plaisir du lecteur. En effet, depuis trois romans, les thèmes et les personnages étaient totalement différents.
Jackson s'est installé dans un petit village au bord de la mer, dans le nord de l'Angleterre près de Julia et de son fils Nathan. Il partage la garde de celui-ci et de la chienne avec Julia qui est actrice dans une série policière appelé "Collier".
Jackson est toujours aussi impliqué dans la vie des personnes qu'il croise.
Les enfants perdus ou malheureux dans leur milieu familial, les femmes maltraitées et abusées ou les rares hommes gentils mais désespérés sont les préoccupations de Jackson. Il est toujours en alerte du moindre détail qui cloche dans son environnement, les passages de la "La fille au sac à dos licorne " et son dénouement sont dignes de l'empathie que Jackson peut éprouver pour ses semblables.
Jackson est toujours sympathique, compréhensif, on a envie qu'il réussisse ses enquêtes, il y met tellement de volonté, d'empathie envers les autres. le lecteur ne peut que le soutenir.
Les femmes ne sont pas tendres avec lui, elles lui adressent quasiment toutes des reproches et des remarques pointant sans arrêt ses faiblesses. On dirait qu'elles se vengent de tous leurs déboires sur lui, parce qu'il est gentil ou peut être parce qu'il est là, elles ne se sentent pas en danger avec lui.
L'enfance et l'adolescence de Crystal a été celle des enfants abandonnés avec tous les malheurs qui en découlent, elle a réussi à se marier avec un entrepreneur qui est bien établi financièrement dont elle profite mais se méfie en même temps. Elle fait appel à Jackson mais les investigations tombent un peu à l'eau, elle lui en fait le reproche mais se sent rassuré de le savoir dans sa maison une certaine nuit de crainte.
On retrouve également Reggie que l'on avait connu adolescente dans "À quand les bonnes nouvelles", elle est devenue policière et elle enquête sur une ancienne affaire de pédophilie avec une coéquipière qui pourrait passer pour sa jumelle sans la culture de Reggie.
Les personnages d'adolescents sont excellents chez Kate Atkinson, ils nous rappellent tous quelque chose, en tout cas, ils ne nous laissent pas indifférent.
Le plaisir de la lecture est de pouvoir vivre d'autres vies que la sienne. On a conscience que cette histoire pourrait exister mais on sait que cela n'est qu'une fiction.
Kate Atkinson est très forte pour nous emporter, nous émouvoir sur les comportements de nos congénères. Elle pointe du doigt les défiances de l'humanité et les résolutions de ses histoires sont toujours surprenantes et font sourire le lecteur.
L'histoire de ce roman m'a moins emporté, j'ai gardé de si bons souvenirs de mes lectures précédentes. J'ai eu du mal à me décider à donner mon avis. J'apprécie tellement ses romans habituellement que je ne voulais pas donner une impression de déception.
Je me dis que la situation que nous vivons en ce moment donne un sentiment d'inquiétude qui a perturbé ma lecture. Je relirai ce livre afin de voir si mon avis évolue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
cathulu
  22 mars 2020
Jackson Brodie s'est installé dans un coin tranquille, en bord de mer dans le Yorkshire, se contentant de traquer les amours adultères la plupart du temps. Mais comme il en convient lui-même"...il n'avait jamais eu besoin de chercher les ennuis, comme Julia le lui rappelait souvent, les ennuis le trouvaient toujours."
Cet ancien militaire, ancien policier, toujours amoureux de son ex-femme Julia va donc se trouver mêlé simultanément à plusieurs intrigues que Kate Atkinson maîtrise parfaitement, sans jamais perdre son lecteur en route, ni le laisser frustré.
On retrouve avec plaisir des personnages rencontrés  des années auparavant dans le roman A quand les bonnes nouvelles ? et c'est comme avoir des nouvelles d'amis perdus de vue mais qu'on n'a pourtant pas oubliés. Rassurez vous, ce roman peut se lire de manière totalement indépendante des autres aventures de Jackson Brodie.
Si les intrigues mettent du temps à se mettre en place et qu'on guette avec avidité les apparitions du héros qui, même malmené par les femmes, continue à toujours les défendre (et dans ce roman, elles en ont vraiment bien besoin), quand le récit trouve sa vitesse de croisière, on ne peut plus lâcher ce roman. Des personnages fouillés, des pointes d'humour, du suspense jusqu'à la dernière minute, que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Christlbouquine
  29 avril 2020
Comment résumer un roman de Kate Atkinson ? Cette auteure est une véritable virtuose du récit labyrinthique dans lequel les destins de ses personnages se retrouvent habilement entremêlés. Elle a l'art de construire une intrigue en distillant des indices comme ça, l'air de rien, et en faisant entrer petit à petit les vies des uns dans celles des autres pour mettre en scène un récit totalement cohérent mais qui ne dévoile toutes ses subtilités qu'une fois la dernière ligne lue.
Bref, on l'aura compris j'aime les livres de Kate Atkinson depuis que j'ai découvert La souris bleue (qui n'est pas son premier roman, mais le premier que j'ai lu d'elle).
Je pense ne pas avoir raté beaucoup de ses livres et je les lis toujours avec un égal plaisir.
Je tente quand même un petit résumé de ce nouvel opus des oeuvres de Kate Atkinson !
Jackson Brodie est un ancien policier reconverti en détective privé. Installé au bord de la mer au coeur du Yorkshire, il jongle entre une ex-femme, un fils adolescent et un chien vieillissant et enchaîne les enquêtes principalement pour des histoires d'adultère. Sa rencontre avec un homme prêt à se jeter du haut d'une falaise et l'enquête qu'il mène pour le compte d'une femme inquiète vont toutefois perturber sa routine.
Kate Atkinson va alors nous emmener au coeur de secrets passés et présents qui mêlent histoires d'argent, trafics, pédophilie et nous embarquer dans une intrigue palpitante dont on attend le dénouement avec délectation.
Kate Atkinson réussit ce tour de force de multiplier les personnages sans jamais perdre le lecteur mais aussi de faire ressurgir des éléments du passé qui viennent éclairer le présent sans s'y appesantir pendant des pages. Tout est savamment dosé : le suspens, l'humour, la présence des personnages au fil des pages, l'équilibre de chacun dans l'histoire. Et le rythme du récit qui semble s'emballer à mesure que le dénouement approche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Milie_Baker
  15 avril 2020
Des jeunes filles qui disparaissent, des hommes qui cachent beaucoup d'argents et des femmes qui se taisent sur leur passé au risque de réveiller les vieux démons...
"Trois petits tours et puis reviennent" est un roman parfaitement épatant, qui surprend par ses thèmes abordés et par la cruauté des personnages, qui ne semblent n'avoir aucune limite !
Une fois lancé, impossible de s'arrêter avant d'assembler toutes les pièces du puzzle, addictif !
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaCroix   11 mai 2020
Kate Atkinson est ingénieuse. Elle nous offre « sur un plateau » tous les ingrédients classiques du bon polar et, aussitôt, glisse en chacun d’eux un soupçon d’étrangeté, un petit grain de sable, une légère discordance.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
RilauRilau   30 mars 2020
"Tu verras, dit Jackson. Un jour tu auras des enfants et tu leur feras faire toutes les choses que tu méprises aujourd'hui - visiter des musées, des demeures d'époque, faire des promenades dans la campagne - et, eux aussi, ils te détesteront de leur imposer cela. C'est comme ça que fonctionne la justice cosmique.
- Je ne leur ferai pas faire ça, dit Nathan.
- Et tu m'entendras rigoler.
- Non, tu seras mort, à ce moment-là.
- Merci. Merci, Nathan " soupira Jackson. Etait-il aussi insensible quand il avait treize ans? Il n'avait pas franchement besoin qu'on lui rappelle son âge, il le voyait chez son fils qui grandissait jour après jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
RilauRilau   06 avril 2020
L'histoire était banale. Crise de la quarantaine, perte de sens, dépression, et caetera. Il était un raté, affirma-t-il. "Nous avons tous ressenti ça", fit Jackson, bien qu'en réalité il ne se permit jamais plus d'un rapide coup d'oeil au fond de l'abysse. Il n'avait pas vraiment trouvé l'intérêt de l'angoisse existentielle. Si on aimait pas quelque chose, on le modifiait, et si on ne pouvait pas le changer, on prenait sur soi et on avançait, comme un bon petit soldat, un pas après l'autre. ("Rappelle-moi de ne surtout pas m'adresser à toi si je cherche un thérapeute", dit Julia.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
RilauRilau   05 avril 2020
Reggie pensa qu'elle deviendrait folle dans un endroit pareil. Un coureur qui traversait le parking en petites foulées attira son regard. La quarantaine, écouteurs dans les oreilles. Elle eut un hoquet de surprise.
"Quoi ? fit Ronnie.
- Ce type, là.
- Celui qui monte vers la falaise en courant ?
- Ouais. Celui-là. Je le connais.
- C'est le jour des coïncidences, on dirait.
- Tu sais ce que l'on dit, fit Reggie.
- Non, qu'est-ce qu'on dit ?
- Une coïncidence est juste une explication qui attend de se révéler " Ou du moins, pensa Reggie, c'était ce que répétait l'homme qui courait sur la falaise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
RilauRilau   01 avril 2020
La fille avec le sac à dos licorne. On dirait le titre d'un de ces polars scandinaves qu'il ne lisait pas. Jackson ne les aimait pas beaucoup - trop noirs et trop entortillés, ou alors trop lugubres. Il aimait quand les romans policiers étaient joyeusement irréalistes, même s'il ne lisait plus beaucoup aucune littérature. La vie était trop courte et Netflix, c'était trop bien.
Commenter  J’apprécie          122
RilauRilau   04 avril 2020
Jackson courait. Il était retourné chez lui, sans le sac à dos licorne, avec le moral en berne. Il était temps de rassembler ses petites cellules grises. Il adressa à Poirot un salut invisible. Jackson préférait le détective belge à Miss Marple. Il le trouvait plus direct, tandis que Miss Marple s'égarait dans des digressions interminables.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Kate Atkinson (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate Atkinson
Case Histories, série TV, trailer (2011)
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1863 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre