AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226172280
354 pages
Albin Michel (03/04/2006)
4.14/5   11 notes
Résumé :

Au XIXe siècle, sous l'ère Meiji, le Japon s'ouvre à l'Occident. Epris d'absolu, le jeune Mitsudô cherche d'abord au monastère du Mont Koyala la voie de la " pure conscience primordiale " prêchée par l'école Shingon. Devenu ermite, il fuit Kyoto en proie à la guerre civile et décide pour y échapper de quitter son pays et de partir sur les traces du Bouddha. Il va poursuivre sa quête spirituelle, ... >Voir plus
Que lire après Le Monastère de l'aubeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
"Quelle valeur a le renoncement de celui qui ignore à quoi il renonce?"
Le monastère de l'aube relate justement le renoncement de Nobuo Tamagawa, futur novice devenu moine bouddhiste sous le nom religieux de Mitsûdo. Renoncer aux plaisirs de la chair, se "libérer du désir et de la colère", faire la paix dans son coeur, voilà les étapes de ce renoncement.
Mais celui qui se tient à l'écart du monde en connait-il la valeur?
De Kyoto au temple bouddhiste de la montagne d'où les femmes sont exclues, puis vers l'Inde où il cherchera"l'éveil", puis vers le Népal pour suivre les traces de Bouddha et trouver la "sagesse dans les soutras", c'est un parcours initiatique, une métamorphose que nous conte ici Corinne Atlan.
Kamala, la danseuse désirable aux étranges pouvoirs, saura-t-elle guider Mitsûdo dans la quête sacrée de son "Tibet intérieur"?
Le fond historique (deuxième partie du XIX° siècle) de ce roman est très intéressant:le shogun de Kyoto trahit et ne respecte pas le règne de l'empereur ce qui entraine assassinats, anarchie et incendie pour lutter contre les terroristes.
Le contexte religieux aussi: au départ, avant 1850: shintoïsme et bouddhisme cohabitent au Japon, vers 1872, le bouddhisme (importé de Chine et de Corée) est interdit, par la suite les Chrétiens pourront à nouveau pratiquer au Japon, mais les préceptes que Mitsûdo ramènera de ses voyages, en 1890, ne seront pas encore prêts à être acceptés.
Le début de le monastère de l'aube décrit au lecteur le déchirement ressenti par ces enfants futurs novices arrachés à leur famille parce qu'ils ne sont pas les ainés devant succéder au père. On pense à Lobsang Rampa puis la quête intérieure évoque le voyage de Sidharta.
J'ai vraiment apprécié ce roman, pour toutes les raisons évoquées ci dessus ainsi que pour son florilège d'émotions, son dépaysement et sa poésie (Corinne Atlan l'a parsemé de délicats haïku: Rêve de fleurs/ Les cerisiers tendent leurs branches/Vers l'horizon). Je tiens également à préciser l'influence d'Haruki Murakami sur l'auteur. Corine Atlan est en effet l'un de ses traducteurs( elle a traduit Les amants du Spoutnik l'un de mes préférés).
Bref, pour un premier roman, le monastère de l'aube est une réussite!
Commenter  J’apprécie          111

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Il me faut devenir un passeur de mémoire. Mais j'ai beau savoir l'heure venue de raconter au lieu de vivre, l'encre de mon pinceau, à peine posée sur le papier, s'effiloche comme l'empreinte des pluviers sur le sable d'une grève battue par les vents.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai remarqué au même instant que, inversement, les anémones de la ruelle avaient refermé les larges corolles roses que ce matin encore elles tendaient vers le ciel. Avec leurs tiges courbées sous la pluie, on les croiraient maintenant transformées en renoncules. Ce spectacle a soulevé dans mon coeur une joie profonde, la joie que suscite la vraie beauté. Je ne suis pas sûr que ce monde moderne, dont on nous promet les plus grands miracles, saura nous offrir de si ravissants spectacles, et sans bourse délier !
Commenter  J’apprécie          00
Devant la splendeur de ce paysage dépouillé et silencieux,un vers d'un poème que Maître Shodo aimait citer,lui revint en mémoire:

La Terre et le Ciel récitent sans cesse un soûtra non écrit.
Commenter  J’apprécie          10
Ce soir,dans l'obscurité silencieuse,je me répète ce haïku de Ryokan:

Seul au sommet
Je me dresse
Vent d'automne

Il y a au fond de ma poitrine une douleur qui ne me quitte pas.
Commenter  J’apprécie          10
Une multitude de petits stûpas de pierre, dressés partout autour de lui, au milieu de la forêt, rappelaient cette vérité à chaque pas: un carré pour la terre, surmonté d'un rond pour l'eau, d'une colonne pour le feu, d'un triangle pour le vent, surmonté d'une dernière excroissance représentant le Vide, l'Éther. Voilà ce qui composait le monde, la totalité du monde.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Corinne Atlan (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Atlan
Avec Zéno Bianu & Cleo T. Accompagnés de Valentin Mussou & Emilien Pottier Son par Lenny Szpira Lumière par Patrick Clitus
Faisant suite à la récente parution du Pierrot Solaire de Bianu aux éditions Gallimard, la compositrice et chanteuse Cleo T. parcourt l'oeuvre du poète dans un dialogue recomposé. Piano, violoncelle, basse et instruments électroniques posent le cadre de cette traversée astrale où les voix glissent du poème au chant à la recherche d'une langue de l'émotion. Les fusains de Magdalena Lamri seront les décors de cette traversée, images d'un monde sublimé à la frontière du rêve.
Ce concert préfigure la sortie d'un album annoncé pour début 2023.
À lire – Zéno Bianu, Pierrot solaire, coll. « Blanche », Gallimard, 2022 – haïkus, trad. du japonais, préfacé et annoté par Corinne Atlan et Zéno Bianu, coll. « Folio bilingue », Gallimard, 2022.
+ Lire la suite
Les plus populaires : Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (23) Voir plus



Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1827 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

{* *}