AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264074124
Éditeur : 10-18 (21/02/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Les tribulations d'une New-Yorkaise bien décidée à vivre selon ses propres règles.Autour d'Andréa, célibataire légèrement alcoolique ayant renoncé à sa vocation artistique, tout le monde semble avoir une idée bien précise de ce que signifie " être adulte " : Indigo, sa meilleure amie, a choisi de se marier, son frère vient de devenir papa, et son ami Matthew consacre tout son temps à la peinture en espérant percer un jour. Pour Andréa, la vie d'adulte ressemble surt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LaRousseBouquine
  26 février 2018
Mais bon sang, tu as quel âge ? – Qui n'a pas déjà entendu au moins eu une fois cette question ? Comme si l'âge nous imposait d'avoir une certaine conduite, et surtout un peu de sérieux. L'âge et les conventions sociales est le sujet que Jami Attenberg a choisi d'aborder en filigrane dans ce nouveau roman, où l'héroïne est un petit peu à côté de ses pompes.
Andrea est une trentenaire (presque quarantenaire d'ailleurs, mais elle ne préfère pas trop en parler) new-yorkaise avec une vie bien peu routinière. Elle fonctionne au coup de tête et à l'envie, quitte à le regretter parfois ensuite. C'est-à-dire que ses intuitions ne sont pas toujours très bonnes… Andrea n'a plus vingt ans, et c'est peut-être ça le vrai problème : parce qu'une femme de son âge qui vit dans son studio aux meubles dépareillés, prend de la cocaïne le samedi soir juste comme ça, fait son travail par-dessus la jambe et n'a aucune idée de ce qu'elle veut faire ensuite, à son âge, ça ne fait plus rire personne. Autour d'elle, force est de constater que tout le monde a changé : son frère qui passait sa vie sur les routes pour son groupe de rock vient de s'installer dans une maison de campagne et d'avoir un bébé, tout comme sa meilleure amie Indigo, qui ne jure plus que par les phrases magiques de développement personnel et son mari riche et parfait.
L'Age de Raison de Jami Attenberg est finalement une critique des conventions sociales qui nous poussent à passer certaines étapes à un âge précis de notre vie – parce que c'est comme ça, ou parce que c'est ce que tout le monde fait. Si le sujet est assez bien amené et pousse forcément le lecteur à réfléchir à son propre mode de vie, l'héroïne semble quand même un peu trop barrée et irritable pour être prise au sérieux. Elle ne rentre pas dans le moule certes, mais parfois elle déraille complètement. Et cela n'a rien de divertissant. Ce roman qui est pourtant très court souffre donc de quelques longueurs, et le sujet pourtant sérieux semble finalement bien futile. J'aurais vraiment voulu apprécier Andrea pour son côté extravagant. Elle nage en permanence à contre-courant, mais cela n'a finalement rien d'un combat ou d'une réelle conviction : elle est juste un peu à côté de la plaque. Et cela laisse un certain malaise.
J'ai toutefois été ravie de retrouver la plume de Jami Attenberg avec ce nouveau roman. Certaines pages nous font vraiment rire, et elle a un talent certain pour créer des héroïnes peu conventionnelles ! Si je n'ai pas été totalement convaincue par ce nouveau roman paru en France, je ne manquerai pas de lire ses prochains livres avec plaisir.
Lien : http://laroussebouquine.fr/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aufildeslivres
  10 mars 2018
Andréa est une femme et n'a plus vingt, puis plus trente ans, les conventions sociales la rattrapent : il faut avoir un mec, des enfants, un travail, une maison, être « propette », souriante et heureuse. Mais Andréa vit sa vie, ses vices (un peu d'alcool, un peu de cocaïne le samedi soir), ses amours sans lendemain, son job qu'elle n'aime pas mais qui la nourrit, son petit appartement… Elle n'est pas casée comme son frère ou sa meilleure amie et ne cherche pas à l'être. Elle laisse passer les ans remplissant ses vides. Elle fait sourire, parfois rire (ses coups d'un soir sont épiques), elle nous émeut aussi. Mais surtout, au fil de la lecture, on s'interroge sur ses refus d'engagement, sur ses choix, on se demande ce qui est voulu et ce qui est subi. Son passé se dévoile, les épreuves traversées par son frère et sa femme se profilent ; tout n'est pas si simple et les séquelles s'entraperçoivent. L'inconscient opère : peur de l'attachement, peur de la perte, peur de la souffrance…
L'écrit est plus complexe et abouti qu'il n'y paraissait au premier abord et il faut attendre la seconde moitié du roman pour réaliser où l'auteure nous conduit. C'est une lecture plaisante, bien écrite et bien construite.
Lien : http://aufildeslivresblogetc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
aliasdam
  23 avril 2018
Elle a 30ans (largement passé), elle est à NYC, elle est perdue professionnellement & amoureusement. Bref, on sent le recyclé de Bridget Jones. Mais Jami Attenberg a un petit don pour l'écriture qui emporte le lecteur dans un portrait de femme réaliste, amusant & dramatique.
L'auteure décortique les conventions sociales & les relations familiales, toujours avec une pointe d'humour pour présenter une héroïne non conventionnelle (mais ô combien naturelle). le roman alterne les époques ainsi que les personnages secondaires (tous fantastiques) pour nous présenter une jeune femme mal dans ses pompes mais qui cherche par tous les moyens à s'en sortir (ou pas).
Bref, une lecture agréable, sans prise de tête avec une pointe d'émotions en fin de parcours qui rompt avec la dose d'humour qui nous avait suivi tout le long du roman.
Commenter  J’apprécie          10
VivianeB
  17 juillet 2018
Voilà un livre qui m'a interpellée tant par sa qualité sur le thème du célibat illustré par l'histoire d'Andrea, une femme qui aime son indépendance et qui vit pleins d'aventures d'amitié et amoureuses. Un personnage à double facette qui semble tout vouloir et son contraire, qui s'observe, s'analyse en essaye de tirer parti de ses choix et de ses erreurs.
Commenter  J’apprécie          40
LeaTouchBook
  10 mars 2018
'avais adoré le dernier roman de Jami Attenberg et j'attendais donc ce nouveau livre avec beaucoup d'impatience !

J'ai beaucoup aimé le premier tiers du livre du fait de son héroïne mais aussi de l'intrigue qui amène une réflexion sur ce qu'est être un adulte, sur la question d'être adulte à notre époque. Je trouvais que Jami Attenberg avait trouvé une merveilleuse façon d'appréhender cette question propre à notre société, j'ai aimé son héroïne et ses pensées, j'ai aimé me reconnaitre parfois dans certains réflexions existentielles, mais...
Mais ensuite j'ai petit à petit été déçue par ce livre. Tout d'abord je trouve que l'ensemble était trop court, trop hachuré, j'avais l'impression que l'auteure voulait traiter de nombreuses thématiques mais que cela restait toujours en surface. de plus plusieurs intrigues s'entremêlent et je n'ai pas réussi à les appréhender de façon globale : je trouvais que les différentes intrigues ne s'emboitaient pas parfaitement, qu'on avait plusieurs livres en un, qu'il y avait un décalage entre le premier but de ce livre sur l'âge de raison et l'intrigue qui va amener à clôturer le livre sur l'enfant qu'a eu le frère de l'héroïne.
Ce qui est assez troublant dans cette lecture c'est qu'il y a des sujets très forts qui sont abordés, il y a des moments douloureux contrebalancés par le ton d'autodérision de l'héroïne, je n'ai ainsi pas réussi à rentrer pleinement dans l'histoire, à m'attacher aux personnages ou à ressentir pleinement les émotions des protagonistes.
En définitive, j'ai aimé le premier tiers du livre puis j'ai eu l'impression d'être laissée de côté au fur et à mesure de ma lecture.
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
LaRousseBouquineLaRousseBouquine   20 février 2018
Autour de toi, certaines personnes évoluent avec une aisance confondante. Rien ne semble leur poser problème : ni réussir leur vie professionnelle ni acheter un appartement ni déménager ni s'installer dans une autre ville ni tomber amoureux ni se marier ni accoler leur patronyme à celui d'un autre ni adopter un chat trouvé ni même, finalement, avoir des enfants, puis consigner le tout sur Internet à grand renfort de détails. Oui, vraiment, ils franchissent ces étapes avec aisance. Leurs vies sont construites comme des immeubles, chaque brique, précieuse mais totalement convenue, venant s'ajouter peu à peu à l'édifice qui se dresse devant tes yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 décembre 2018
Tu commences à regarder le monde d’un œil neuf. Le monde, lui, ne change pas. Boulot, appart, amis, famille, vue sur l’Empire State Building : il est égal à lui-même. Pendant quelques semaines, ton boss semble prêt à t’accorder une énorme promotion. Tu es tentée, mais tu comprends que tu auras plus de responsabilités, et tu parviens à décliner sans vexer personne. Ce nouveau poste t’obligerait aussi à rester un bon moment dans la boîte. Mieux vaut pouvoir partir du jour au lendemain, estimes-tu. Au cas où tu trouverais mieux ailleurs ? Exactement. On ne sait jamais ce qui peut arriver, prétends-tu. Bref, tu te mens à toi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaRousseBouquineLaRousseBouquine   20 février 2018
Aurions-nous pu suivre un autre chemin ? Quand je songe à toutes les petites intersections que nous avons rencontrées sur notre route, je me demande si nous n'aurions pas mieux fait d'obliquer, à droite ou à gauche au lieu de foncer droit devant nous, vers le tas de boue dans lequel nous sommes maintenant englués.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 décembre 2018
Quelques hommes se succèdent dans ton lit, dans ton univers, sans que tu parviennes à les distinguer, parce que tu cherches moins à les connaître qu’à étouffer la petite voix intérieure qui te reproche de ne rien faire de ta vie, de n’être qu’une gamine mal déguisée en adulte. Cet accoutrement de grande personne ne vaut pas un clou, dit la petite voix, tu as le cul entre deux chaises et tu risques de rester coincée là toute ta vie si rien ne te force à évoluer. Cette période est aussi celle du vide – celui que la peinture a laissé dans ta vie quand tu y as renoncé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 décembre 2018
Bien que j’éprouve un certain plaisir à ne pas être, pour une fois, celle qui boit le plus lors d’un premier rendez-vous. Ce n’est qu’un plaisir momentané, puisqu’il me faut ensuite passer le reste de la soirée avec ce pochtron, en cherchant à savoir s’il va se montrer jovial ou hostile. Je dois sortir de moi-même. Ce n’est pas un rendez-vous galant : c’est une audition pour un sketch à propos d’un rendez-vous raté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jami Attenberg (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jami Attenberg
Jami Attenberg, interviewée lors de sa venue au Festival America, nous parle de la Famille Middlestein, l'un des romans les plus remarqués de cette rentrée littéraire 2014.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1067 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre