AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253167290
Éditeur : Le Livre de Poche (09/01/2013)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 45 notes)
Résumé :

De retour à Seattle, Mike Logan, ancien shérif de River Falls, a obtenu le poste de chef du service des homicides. En ce début de printemps, il va être confronté au meurtre d’un jeune étudiant en beaux-arts. Il confie l’affaire à sa meilleure équipe, et très vite les lieutenants Rivera et Nelson en viennent à enquêter sur la famille la plus influente de la ville, les Winedrove, et en par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
boulaycarine
  03 décembre 2012
Cela fait maintenant quatre mois que l'ancien shérif de River Falls, Mike Logan a pris ses fonctions à Seattle. Chef du département homicides, il est confronté à la mort de Brandon Foster, étudiant en beaux-arts. Son cadavre vient d'être découvert à son domicile, par un de ses copains d'université, un coup de couteau en plein coeur.
Il confie l'affaire à sa meilleure équipe, Angelina Rivera et Dean Nelson. C'est en découvrant le nom de sa petite amie secrète, que l'enquête va s'orienter rapidement vers la famille la plus influente de la ville, les Winedrove. Ils comprennent alors que les ennuis commencent.
CHARITE BIEN ORDONNEE est le premier volume des « Nuits noires à Seattle ». Nous y retrouvons Mike Logan, le shérif et héros de la trilogie River Falls. Ici, il devient un personnage secondaire et laisse le premier plan à ses deux lieutenants, Angelina Rivera et Dean Nelson, qu'il a choisi pour enquêter sur ce meurtre.
C'est en arrêtant la principale suspecte dans cette affaire, Sandy Winedrove, qui était liée de façon intime à la victime, que Dean Nelson fait un bond de dix ans en arrière.
A l'époque, il était considéré comme un membre de cette famille. Lui et Tyron Winedrove, l'aîné rebelle de la famille, étaient comme des frères et il filait le parfait amour avec la douce Deebie Winedrove. Elle l'avait quitté au profit d'un autre, lors du décès de ses parents, au moment où il avait eu le plus besoin d'elle. A sa majorité, Dean avait pu hériter sa part des biens de ses défunts parents et avait souhaité couper les ponts avec les membres de cette famille.
Alexis Aubenque nous entraîne dans le monde des hyper-riches qui sera le théâtre d'un drame familial. Bienvenue dans l'univers impitoyable d'une famille richissime, les Winedrove.
L'auteur nous présente une galerie de personnages, tout droit sortis d'une série américaine. Charles, le père tyrannique au bras long ; Elisabeth, l'épouse docile ; Tyron, l'aîné rebelle ; Deebie, la jeune femme modèle ; Julian et Sandy les benjamins oisifs et fêtards ; Stanley Warren, l'un des meilleurs avocats de la ville qui doit réussir l'impossible et Dean Nelson, le flic atypique qui a choisi d'élucider des meurtres, plutôt que de profiter de sa fortune.
Une enquête en ouverture de roman qui sert de prétexte à Alexis Aubenque, pour nous plonger dans un monde où l'argent a corrompu le moindre des rapports humains. L'argent, qui n'était à l'origine qu'un moyen d'échange, est devenu peu à peu le moyen absolu de tout posséder. L'argent, est un symbole : celui de la puissance. Alors, l'argent rend la vie plus confortable certes, mais rend-t-elle nécessairement son propriétaire heureux ?
C'est à travers cette saga familiale que l'adage « l'argent ne fait pas le bonheur » prend tout son sens.
Alexis Aubenque, nous régale une fois encore en appliquant la même formule que dans ses précédents ouvrages. Dextérité pour nous faire entrer dans l'univers de ses personnages, fluidité dans l'écriture, souplesse dans le déroulement du récit et cerise sur le gâteau un dénouement qui m'a sidéré !
Le second volet des « Nuits noires à Seattle » est prévu pour le mois de janvier et s'intitule POUR LE BIEN DES ENFANTS aux Editions Calmann-Lévy.
Je terminerai avec ce proverbe chinois, qui à mon avis se passe de commentaire.
« L'argent est une richesse morte, les enfants sont une richesse vivante. »


Lien : http://lenoiremoi.overblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
fandepolars
  31 juillet 2015
L'histoire du roman se situe à Seattle... Nous y retrouvons les personnages principaux auxquels s' ajoutent de petits nouveaux.
L'intrigue tourne autour d'eux et d'une puissante famille de seattle les Winedrove... Ces héros ont tous un point commun fuir leur passé, jusqu'à ce qu'un drame les oblige à l'affonter...
La première partie met donc en avant la présentation des différents protagonistes du récit (ayant un vécu, une histoire, un passé); l'enquête puis le jugement. Elle montre les idées reçues de tout un chacun concernant la place de l'argent, du pouvoir(et même le bien-fondé des oeuvres caritatives), mépris des classes dirigeantes envers les autres classes et vice versa, et la jalousie qui en découle...
Dans la seconde partie là où on croyait que tout peut s'arranger aisément quand on est riche et comme voulait s' en convaincre Charles Winedrove, on s'aperçoit que non, grâce à un bouleversement final du récit... L'argent, malgré la place prépondérante qu'il occupe, n'est là en fait que pour masquer les manques, les faiblesses...
Ces héros sont dépeints de façon tellement vivante, haut en couleur et somme toute ils sont sympathiques... ils pourraient représenter chacun d'entre nous... Qui pourrait dire quel est son rapport à l'argent? Qui ne se cache pas derrière quelque chose pour ne pas regarder en face ce qui le dérange?... Posez vous la question et vous verrez à quel point Alexis Aubenque a su faire de ce polar une fable humaine réaliste de notre société contemporaine alliant un sens aigu de la psychologie humaine et de la sociologie.
La morale de l histoire est bien "charité bien ordonnée commence par soi-même"... Je n'ai qu'un conseil lisez le... On n'est pas dans le malsain mais dans l'humain à travers un polar et rien que pour cela n'hésitez pas... Celui-ci est un vrai bol d'air frais dans le milieu du policier... Personnellement je le recommande vraiment...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lilasviolet
  05 août 2013
Dans Charité bien ordonnée, l'enquête est menée par Rivera et Nelson qui sont au service de Logan, plus en retrait et arrivé depuis peu à Seattle.
L'histoire est composée de nombreux rebondissement et de suspens autour d'une famille riche : les Winedrove. le roman est bien rythmé et très bien écrit.
L'auteur a su se renouveler par rapport à ses précédents romans. Dans ce quatrième opus, la trame de l'intrigue est originale. En effet, plusieurs sphères entrent en jeu : les avocats, les policiers et les familles.
Les liens entre les différents protagonistes sont révélés dans les derniers chapitres. le lecteur connaît rapidement le coupable mais d'autres éléments viennent s'ajouter au premier meurtre. le dénouement est assez surprenant. C'est un roman policier de qualité.
Lien : http://lilasviolet.blogspot...
Commenter  J’apprécie          230
sassenach
  03 avril 2014
Avril 2011, à Seattle. Brandon, étudiant à l'université de Cornish, est retrouvé mort chez lui, après avoir passé le dimanche à jouer au paint-ball avec des amis. Il a reçu un coup de couteau mais ne semble pas s'être défendu contre son assassin, ce qui laisserait à penser qu'il le connaissait. Mike Logan, qui a quitté la petite ville de River Falls et est devenu la capitaine de la brigade des homicides de Seattle, met deux de ses lieutenants sur l'enquête : Angelina Rivera et Dean Nelson. A la surprise générale, ils découvrent que la petite amie de la victime n'est autre que Sandy Winedrove, petite dernière d'une famille riche et puissante de la ville et anciennement amie avec la famille de Dean Nelson …
Premier tome de la nouvelle trilogie des Nuits noires à Seattle mettant en scène Mike Logan, j'ai donc entamé cette lecture pratiquement dans la foulée de la trilogie de River Falls (j'ai juste fait une pause BD entre temps). On retrouve donc certains personnages découverts à River Falls, comme Mike Logan et son épouse la profileuse du FBI Jessica Hurley (en congé maternité d'ailleurs), Leslie Callwin la journaliste et son petit ami Barry Wilson, chirurgien ainsi que l'avocat Stanley Warren. Mais, avec ce nouveau décor, on fait aussi connaissance avec une nouvelle équipe d'enquêteurs, Rivera et Nelson et on va plonger dans le monde huppé de Seattle avec la famille Winedrove. Je dois dire que ces changements ont été les bienvenus car je trouvais que les histoires se déroulant à River Falls commençaient à trop se ressembler. Par contre, il faut quand même avouer que Mike Logan n'est pas très présent : il n'enquête pas lui-même et n'apparait quà quelques moments … on ne peut plus vraiment le considérer comme le personnage principal de la nouvelle série. En fait, le seul personnage de la trilogie précédente assez présent dans cet opus est l'avocat Stanley Warren. de même, si on a une nouvelle équipe d'enquêteurs, le seul réellement mis en avant est Dean Nelson, Angelina Rivera n'apparaissant que relativement peu au cours des pages. Cela s'explique par les relations particulières entre Nelson, issu d'une riche famille, et l'influente famille Winedrove qui va être au coeur de l'enquête. le milieu décrit est donc intéressant, avec des réflexions sur notre société et sa façon de fonctionner. On suit à nouveau le déroulement des faits jour par jour, avec des indices et des informations distillées au fur et à mesure et des rebondissements où l'auteur n'est jamais tendre avec ses personnages et pour une fois, j'avoue n'avoir pas deviné la fin (juste certaines choses assez faciles à déduire). de ce côté-là, je suis donc plutôt contente de ma lecture car j'aime être surprise ! Par contre, je suis un peu déçue par certaines choses laissées en suspens … j'espère que l'auteur y reviendra dans les tomes suivants pour les clôturer car ma curiosité a été piquée (et à quoi ça sert de piquer la curiosité des lecteurs si ce n'est pas pour revenir sur le sujet ensuite ?). J'attends donc avec impatience de lire la suite … je viens juste de m'y attaquer mais j'ai un peu la sensation que je n'y obtiendrai pas les réponses à mes questions (il me faudra probablement attendre de lire le troisième tome).
PS : l'exemplaire du roman que j'avais avait un défaut d'impression : il me manquait deux lignes en bas de page sur environ une quarantaine de pages vers le milieu du livre mais cela n'a pas trop gêné ma lecture ... aucune révélation d'importance ne semble avoir pris place pendant ces lignes manquantes ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
stokely
  27 juin 2016
Ce fut ma première lecture de cet auteur et je n'en suis pas déçue, le récit est vraiment dense avec au coeur de celui-ci la famille Winedrove, tout commence lorsque le petit copain de Sandy qui se nomme Brandon est retrouvé assassiné.
Les inspecteurs Mike Logan et Riviera sont mis sur cette affaire et Mike Logan va retrouver d'anciennes connaissances car il était très amie avec Tyron l'ainé de la famille Winedrove et a été le petit amie de Debbie également dans le passé.
Inspecteur atypique que ce Logan vivant sur un yacht avec sa soeur Kaleigh, vie très diffèrente également pour Tyron l'ainé des Winedrove vivant dans ce qu'il apelle "La Ferme" en quasi autarcie avec le monde extérieur.
Des personnages vraiment très bien campé tout comme l'avocat Stanley Warren qui ne veut pas de cette affaire mais Charles Winedrove va trouver son point faible et le faire chanter pour qu'il change d'avis.
Une intrigue foisonnante, grouillante, de nombreux rebondissements. Je n'ai juste qu'un regret ne pas avoir suivi d'abord les tomes des précédents volumes de River Falls.
Un auteur que je continuerai à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 janvier 2013
Si de nos jours, toutes les chanteuses sont de très jeunes filles, totalement nues ou presque, dansant de façon lascive et provocante, ce n’est pas un hasard. Dans cette société décadente, on éduque nos filles à devenir de simples objets sexuels, et fières de l’être. Il n’y a qu’à voir comment tous les garçons essayent de faire des sex-tape avec leur copine.
Commenter  J’apprécie          330
rkhettaouirkhettaoui   22 janvier 2013
Mais que tu le veuilles ou non, l’humanité est ainsi faite : il y a les serviteurs qui flattent le prince, répandent sa bonne parole et vilipendent ceux qui ne pensent pas comme eux, et les princes, qui sont soit convaincus de leur mission divine, soit s’en amusent et en profitent.
Commenter  J’apprécie          270
rkhettaouirkhettaoui   21 janvier 2013
Défendre l’indéfendable est la noblesse de votre profession. Tout criminel mérite d’être défendu. Défendre des innocents est une aberration de langage.
Commenter  J’apprécie          280
rkhettaouirkhettaoui   22 janvier 2013
Les puissants ont vite compris que le peuple avait besoin d’un sentiment de liberté et non d’une réelle liberté pour accepter toutes les souffrances qu’on lui inflige. Les élections ne sont qu’un leurre de cette prétendue liberté. Car tu sais, aussi bien que moi, que peu importe le gagnant, le sort des pauvres gens ne changera pas pour autant. L’argent restera toujours dans les mêmes mains.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   22 janvier 2013
Le peuple n’a que faire de liberté. Il a seulement besoin de la certitude que son avenir ne sera pas un long chemin de croix. Il a besoin d’un guide en qui croire, et la seule question qui compte pour chaque homme est : être berger ou mouton ?
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Alexis Aubenque (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Aubenque
Alexis Aubenque - Retour à River Falls (Milady)
autres livres classés : seattleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1535 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre