AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ktylauney


ktylauney
  02 juillet 2018
Stephen Callahan, grand reporter qui a couvert beaucoup de conflits en Afghanistan et en Irak revient à River Falls après treize ans d'absence pour loger provisoirement dans le manoir de sa soeur. Il semble avoir un secret pesant.

Mike Logan a été réélu shérif à River Falls après avoir travaillé à San Francisco où il ne se plaisait pas. Jessica Hurley lui a donné deux enfants.

River Falls va être à nouveau le théâtre d'un meurtre atroce. le corps d'une jeune fille est découvert dans la forêt par des randonneurs.

Stephen Callahan se fait embaucher entre-temps par le Daily River. Il aurait aimé couvrir l'affaire de meurtre mais son patron lui impose sa nièce, Marion, stagiaire en journalisme. Ce n'est pas de gaieté de coeur qu'il l'emmène sur le terrain, au Big Circus, pour faire un reportage.

Cette enquête va encore être un imbroglio difficile à résoudre.
Les personnages masculins ont tous plus ou moins des secrets à cacher, que ce soit Stephen Callahan ou les artistes du cirque.

Leslie Callwin, et c'est bien dommage, ne figure pas dans cet opus.
La lieutenante Blanchett a été remplacée par Lindsay Wyatt, une enquêtrice hors pair. Sa présence est indispensable car elle tient ici plus de place que Mike Logan, toujours aussi mou du genou.

Jessica Hurley commence à se poser des questions sur son couple. Madame Parfaite qui était allée voir ailleurs si l'herbe était plus verte aurait mieux fait de quitter Logan bien avant plutôt que de le cocufier puis faire des enfants avec lui.

" Retour à River Falls " n'offre malheureusement aucune originalité par rapport aux précédents tomes.
Ce que je reproche à Alexis Aubenque c'est de ne pas varier ses thèmes pour donner un nouveau souffle à ses histoires. Dans celui-ci encore on retrouve les sempiternels sujets déjà traités concernant l'homosexualité et la pédophilie.
L'auteur exagère un peu en nous servant une fois de plus le coup de la scène de la maison de Logan dont la porte est restée ouverte pour nous faire croire qu'un tueur est embusqué à l'intérieur.
Je finirai la série qui est juste distrayante sans plus, davantage par curiosité que par intérêt, pour savoir ce que va devenir le couple Hurley et Logan, même si c'est prévisible.










Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus