AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810005354
Éditeur : Editions du Toucan (03/06/2013)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Archipel en plein cœur de l’océan pacifique, Stone Island est le paradis sur Terre…ou presque…
A la suite du décès de son père biologique, Fiona Taylor, jeune avocate fraîchement diplômée, devient héritière. Plutôt que de couler des jours paisibles dans son pays d’adoption, elle décide de se rendre sur Stone Island à la recherche de ses véritables racines. Dès lors, elle va s’établir dans une vaste demeure coloniale, perdue dans la jungle, où accueillie par ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  20 mai 2013
Alexis Aubenque est un jeune auteur qui a écrit pas mal de romans de science-fiction. En 2008, il se tournera vers le domaine du polar, ce qui lui rapportera un prix, le Prix Polar du Salon Polar & CO de Cognac en 2009. C'est un auteur français que je viens à l'instant de découvrir... et quelle découverte !
Suite au décès de son père biologique, et du mystérieux testament qu'il lui a légué, Fiona débarque au coeur d'une île paradisiaque nommée Stone Island, pour en savoir un peu plus sur ses origines. Malheureusement pour elle, l'île connaît en ce moment même, un grand nombre de meurtres suspects.
Plongé au coeur d'une enquête policière, doublée par des secrets de famille enfouis profondément, le lecteur va s'apercevoir que cette île, qui semble aux abords être un lieu de paix, va s'avérer bien moins paisible qu'elle n'en a l'air...
Le roman se commence in medias res ; Fiona est déjà à bord d'un avion, en compagnie de Damon, ils sont en pleins vole en direction de Stone Island.
Très vite, nous comprenons les motivations qui ont conduit cette jeune fille à se rendre seule sur cette île. Elle recherche sa famille biologique, cette famille qui l'on si mystérieusement abandonnés à sa naissance.
Déterminée à percer les secrets de son passé, Fiona va tout faire pour connaître la vérité sur ses parents.
En parallèle, nous suivons le commandeur Jack Turner dans ses enquêtes. le lecteur n'a pas le temps de s'habituer à sa présence, que le commandeur est déjà sollicité pour résoudre un mystérieux assassinat. L'enquête ne tarde pas à débuter ; nous sommes donc dès le début, imprégné de l'atmosphère général du livre. Plusieurs questions se bousculent dans notre esprit, et des suspicions naissent quant aux commanditaires de cette affreuse scène d'horreur.
Les actions s'enchaînent les unes après les autres, l'histoire a un rythme soutenu, qui ne laisse pas une seconde de répit au lecteur (pour son plus grand bonheur, d'ailleurs !) de l'action, de l'action, et de l'action... de surprises en rebondissements, vous n'êtes pas prêt de vous ennuyez.
De plus, tout un tas de personnages secondaires tout aussi gentils et importants peuplent l'histoire. Ils forment une bande d'amis, complices, marrants, avec des caractères et des personnalités très différentes.
Dès le début de l'histoire, j'ai senti que ce roman allait me plaire. L'univers où se déroule l'histoire est original, très agréable. Les personnages sont attachants, ils inspirent confiance et sympathie.
Alexis Aubenque sait jouer avec les nerfs de ses lecteurs. Intriguée du début à la fin, chaque chapitres recelaient son lot de questionnements... Je me suis donc empressée de lire ce livre ; je ne pouvais pas m'arrêter, je l'ai lu d'une traite. Certains diront que je n'ai pas pris le temps de pleinement l'apprécier, mais croyez moi, au vue de la superbe intrigue décrite par l'auteur, je n'ai pas pu m'empêcher de le finir aussitôt.
Si je devais relever un petit point négatif (qui ne m'a pas forcément gêné pendant ma lecture), ce serait le fait de trop vouloir copier sur les plus grands romans policiers, notamment par rapport au style d'écriture. Si je n'avais pas lu qu'Alexis Aubenque était français, j'aurais juré que ce livre était sorti tout droit d'Amérique ! Soyez fier d'être français, rédigez une intrigue qui se passe sur les côtes françaises pour bien honorer et représenter notre beau pays !
Outre ce petit détail, certaines scènes étaient assez prévisibles, et pas vraiment surprenantes.
Une autre chose qui m'a pus gêner, c'est au sujet du Cardinal. Je ne sais pas si c'est moi qui ait mal lu et/ou tout compris, mais je n'ai pas réussi à cerner et à découvrir qui était réellement ce personnage... Qui est-il ? Quel est sa place au coeur de cette intrigue ? Mais bon, ça n'empêche que j'ai pris un grand plaisir à découvrir cette histoire.
A tous les amateurs de polars (et même aux autres), n'hésitez pas à découvrir la fabuleuse écriture d'Alexis Aubenque, qui va vous rendre fou à vous faire autant stresser... Cet auteur est une superbe découverte, j'ai apprécié sa plume, sa bonne maîtrise du suspense, et l'enquête très bien ficelée qu'il nous a fournit. Bravo, je suis sous le charme !
Apparemment, il y aurait un second volume à Stone Island, où tout moins la suite des événements de cette île. L'épilogue est un des meilleurs que j'ai pû lire jusqu'à maintenant ; il est court, et s'apparente plus à une mise en bouche pour un second livre qu'à un réel épilogue. En tout cas, c'est réussi ; je n'ai plus qu'une hâte : que le prochain livre d'Alexis Aubenque sorte !!!
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
domdu84
  24 juin 2013
Je remercie Babélio et les éditions du Toucan pour cette très bonne lecture du roman de Alexis Aubenque ; "Stone Island".
Oui, c'est une très bonne lecture, tout comme ses précédents ouvrages, dont "Un été à River falls" et "un automne à River falls" que j'avais lus auparavant, et qui m'avaient déjà très intéressés.
Ce roman commence par l'arrivée sur l'île de Stone Island la plus grande des 30 îles constituant cet archipel situé en Polynésie sur l'Océan Pacifique, de Fiona Taylor, toute nouvelle avocate du Connecticut.
Cette île est occupée par le peuple ma'ohi qui petit à petit adoptait le mode de vie des blancs, dont se désolait Tu Ra'i Po, le premier personnage que l'on découvre dans ce livre, et qui paraîtra à plusieures reprises au cours du roman.
Fiona vient y rencontrer sa Grand-mère paternelle dont elle ignorait l'existence, suite au décès de son père biologique. Elle ne l'a jamais connu, puisque ses parents adoptifs ne lui ont jamais raconté sa véritable origine.
Sa rencontre avec sa grand-mère ne se passe pas très bien, dans la mesure ou Fiona, possède un sacré caractère, et ne pardonne pas son abandon, ni de la part de son père et encore moins de celle-là, suite au décès de sa mère en couche.
Tous ceci étant raconté par sa grand mère qui ne dirait pas la vérité selon Fiona, celle-ci doute. Elle repart. Puis elle revient.
Pendant ce temps sur cet île, il se passe des choses et le Commandeur Jack Turner, doit débrouiller ces meurtres, qui semblent liés entre-eux.
Le suspens est à son comble dans la lecture de ce roman qui se déroule comme un épisode de série télévisée.
Il n'y a pas de temps mort et malgré tout le suspens est là. On veut en savoir plus à chaque page et Alexis Aubenque est un maître dans l'art de nous allécher.
Le livre se lit très facilement et la fin bien que prévisible semble ne pas être une fin véritable. L'auteur, habilement, laisse le lecteur entrevoir qu'une suite est en préparation.
J'ai hâte de pouvoir la lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
dubruitdanslesoreilles
  03 juillet 2013
Stone Island est mon premier Alexis Aubenque. J'ai rencontré celui-ci lors du salon du polar de Lens en avril dernier. Dès lors, j'ai eu très envie de découvrir ses écrits. J'ai donc sauté sur l'occasion de cette nouvelle parution pour arpenter son univers et le partager avec vous…
Nous voilà au moment où je vous fais le pitch du livre, opération très difficile dans le cas présent tant il y a de sous intrigues et de personnages. Aller je tente quand même dans les grandes lignes : Fiona est une jeune avocate talentueuse, elle apprend que son père, qu'elle n'a jamais connu, vient de décéder et lui lègue une partie de sa fortune. La voici donc partie pour l'île paradisiaque de l'océan Pacifique se nommant Stone Island. Elle y fera la connaissance de sa grand-mère et essayera d'en savoir plus sur ses origines.
Pendant ce temps, Jack Turner, le commandeur de Stone Island, enquête sur l'assassinat d'un puissant chef d'entreprise.
Je n'en dirais pas plus afin de ne pas vous gâcher le plaisir. Sachez qu'il y a beaucoup d'autres acteurs qui auront un rôle important à jouer dans l'histoire.
Alexis Aubenque est de cette trempe d'auteurs qui nous conte des fresques riches en personnages et en rebondissements. J'ai toujours trouvé très risqué de multiplier les protagonistes, le pauvre lecteur que je suis se perd souvent face à une trop grande multitude de visages. Mais rassurez-vous, ici c'est un pur bonheur grâce à la maitrise de l'écrivain. On passe d'une personne à une autre au grès des chapitres, ce qui a pour effet de donner du souffle au récit. Les histoires s'entremêlent et se croisent. de nombreux thèmes sont abordés : la quête d'identité de Fiona, les déboires affectifs de Jack, l'amitié, la violence de son collègue Jerry, la richesse qui permet de tout obtenir, le racisme encore présent malgré la fin du colonialisme….
Tout ça pourrait être indigeste, mais il n'en est rien grâce à la plume de l'auteur qui est fluide et agréable. On s'attache vite aux personnages et l'intrigue est vraiment stimulante. Les pages se tournent sans que l'on s'en aperçoive et les 424 qui constituent l'oeuvre ne semblent en faire que la moitié.
En plus de cela, il est très fort sympathique, au vu de la météo actuelle, de voyager sur cette magnifique île. Ce roman est parfait pour l'été, à lire sur un transat un cocktail à la main.
À noter que le livre est dédié à Thomas Magnum, Mr Aubenque a également le sens de l'humour !
Lien : http://dubruitdanslesoreille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
delfiflo
  07 juin 2013
Fiona Taylor, jeune avocate débaque sur l'île paradisaque de Stone island à la suite du décès de son père biologique qu'elle n'a jamais connu mais qui lui a légué son immense fortune. La rencontre avec sa grand-mère ne se passe pas aussi bien que prévu et Fiona se sent vite déboussolée. Heureusement, ses nouveaux amis l'aident dans cette épreuve. Parallèlement, des meutres se produisent sur l'île qui paraissent au fil du temps de plus en plus liés à la famille de Fiona.
Ce livre est rempli de suspense, on a envie de savoir la suite. J'ai aimé ce livre, mais je ferai tout de même un reproche, c'est qu'il manque à mon avis des explications sur qui est le cardinal. Au fil des informations, on se doute qu'il doit être le chef de la mafia locale mais une phrase explicative de la part de l'auteur aurait été bien. C'est un agréable moment de lecture, j'ai eu du mal à le lâcher même si je suis restée frustrée par la fin. En effet, l'épilogue amène un nouveau personnage qi pourrait modifier le cours de la vie de certains personnages. Vivement la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Tatooa
  22 août 2017
Alexis Aubenque est un de mes auteurs "chouchous" depuis la série des River Falls.
J'avais un peu décroché avec ses bouquins "autres", j'avoue, et il y en a encore que je n'ai pas lu. J'ai renoué avec lui lors d'un MC où j'ai reçu "tout le monde te haïra", que j'ai beaucoup aimé. J'ai également beaucoup apprécié celui-ci, malgré une légère incohérence de départ (une fille adoptée qui ne fait aucune recherche sur internet sur sa famille d'origine en apprenant d'où elle vient, excusez-moi, mais ça ne me paraît pas du tout réaliste, c'est la première chose qu'elle aurait faite dans la réalité, lol !).
Bon, si on exclue cela, l'ensemble du bouquin se lit vite, bien, les personnages sont attachants, même s'il y a, en plus de l'héroïne, des filles un peu agaçantes. Les références aux mythes autochtones de la polynésie ajoutent à l'intérêt général, même si on se doute assez vite du fond de tout cela...
La fin appelle une suite, qui devrait être très intéressante également, vu ce qu'on apprend dans l'épilogue ! Bref, affaire à suivre....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   15 août 2017
Gabrielle grogna et mima un geste d'étranglement de façon très théâtrale. Les deux membres masculins du trio explosèrent de rire. Ils se levèrent en applaudissant Gabrielle.
- Parfaite interprétation de la femme hystérique en mal d'amour, la félicita Tyson.
- Pas mieux, ajouta Damon d'un air narquois.
Gabrielle rit elle aussi de sa petite mise en scène et s'approchant des deux hommes, leur posa une main sur l'épaule.
- Alors mes petits chevaliers, on va la chercher, cette jouvencelle, ou je dois y aller seule ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
NadaelNadael   13 juin 2013
«  – Je crois que finalement, on est au paradis, s'émerveilla Fiona, le visage illuminé par un sourire radieux.
Après ce tunnel enténébré, la jungle.
Dégringolant le long des flancs de la montagne qu'ils venaient de traverser, elle apparaissait dans tout son foisonnement de couleurs. Mais le plus impressionnant était le petit lac qui scintillait au milieu de la vallée. Son eau, d'une clarté irréelle, était alimentée par une rivière qui serpentait dans les profondeurs végétales.
Je comprends pourquoi il y tant de terribles légendes qui courent sur ces lieux, remarqua le chauffeur.
Pour faire fuir les curieux... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   25 juin 2013
Un grand avocat se doit de défendre les causes perdues d’avance, les causes les plus indéfendables. Car pour qui sait y regarder de plus près, rien n’est vraiment indéfendable. Chaque crime, aussi terrible soit-il, n’est jamais le simple fruit d’un acte monstrueux, mais bien l’enchaînement de toute une foule de responsabilités individuelles.
Commenter  J’apprécie          70
TatooaTatooa   13 août 2017
Tant de bruit et de fureur couraient en ville. Il avait oublié combien les hommes blancs pouvaient être dévastateurs. La nature était emprisonnée. Des routes et des bâtiments la recouvraient sur des hectares.
Une abomination qu'il faudrait effacer.
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   20 mai 2013
Le destin est souvent très capricieux. L'homme n'est pas fait pour le bonheur. Seulement lors de moments fugaces.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Alexis Aubenque (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Aubenque
Alexis Aubenque - Retour à River Falls (Milady)
autres livres classés : îlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1581 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..