Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
Citations sur Bleu Calypso (71)

fertiti65
fertiti65   06 mars 2021
Le lendemain du jour où elle a pris l'avion, j'ai commencé à ressentir des difficultés à me lever le matin. Ensuite tout s'est enchaîné, avec cette impression de faire de l'apnée dans le tambour d'une machine à laver. Le programme essorage a duré plus d'une année.
Commenter   J’apprécie          21 0
fertiti65
fertiti65   06 mars 2021
Vieux Bob disait parfois que j'étais un décroissant, comme lui, un de ces gars qui ne croient plus au progrès, qui rejettent l'idée même de consommation, et méprisent plus que tout la course à la réussite sociale. J'avais peut-être en apparence quelques points communs avec les décroissants, mais aucune prise de conscience, aucun choix politique, aucune volonté de sauver la planète n'était à l'origine de ma décision de vivre dans une cabane. Simplement une grande fatigue causée par un ras-le-bol de l'humanité qui s'était carambolée avec une cruelle désillusion sentimentale. Je me sentais ainsi plus proche d'un misanthrope ou d'un amoureux déçu que d'un militant altermondialiste.
Commenter   J’apprécie          20 2
Stelphique
Stelphique   04 janvier 2019
J'aimais beaucoup les couleurs saturées qui arrivaient avec l'orage. C'était comme si la vie gagnait en intensité. De mémoire, il n'y avait que les orages et l'amour pour donner cette sensation-là. Mais je n'étais plus vraiment sûr en ce qui concerne l'amour.
Commenter   J’apprécie          18 0
fertiti65
fertiti65   05 mars 2021
La chaise longue qui trônait sous la véranda me tendait les bras et je ne me sentais pas d'humeur à résister longtemps à pareille invitation.
Commenter   J’apprécie          16 0
fertiti65
fertiti65   04 mars 2021
Le vent est tombé avec le jour qui faiblissait. L'étang était devenu aussi lisse et sombre qu'une étoffe de soie. A chaque coup de pagaie, l'étrave du kayak déchirait la surface comme un gigantesque ciseau.
Commenter   J’apprécie          15 2
fertiti65
fertiti65   07 mars 2021
L'étang devant moi était devenu bleu outremer avec de profonds reflets mauves. J'aimais beaucoup les couleurs saturées qui arrivaient avec l'orage. C'était comme si la vie gagnait soudain en intensité.
Commenter   J’apprécie          14 0
Stelphique
Stelphique   06 janvier 2019
Moi, j'étais le type qui vivait en marge de la société, ivre de liberté et de soleil, celui qui s'était débarrassé de ses chaînes et je voyais bien que ça les faisait disjoncter. Parler cinq minutes avec moi remettait en cause trop de choses, trop de choix contraints, trop de mensonges faits à soi-même. 
Commenter   J’apprécie          14 0
mariechrist67
mariechrist67   16 mai 2020
On aurait dit qu'il avait toujours un coup d'avance, comme un champion d'échecs prenant un malin plaisir chaque fois qu'il déplaçait une de ces pièces. Je me suis tortillé sur mon fauteuil, le souffle court. Je me sentais au bord de l'échec et mat. Un mat à l'étouffée, je dirais, s'il fallait être plus précis.
Commenter   J’apprécie          9 0
fertiti65
fertiti65   08 mars 2021
Il fallait bien reconnaître que je n'étais pas exactement taillé pour ce genre d'aventures. Les meurtres en série, les effractions, les gardes à vue et tout le toutim. J'étais venu me perdre dans ce coin pour trouver le calme, me mettre à l'abri de la folie du monde, pas pour jouer les James Bond en tongs.
Commenter   J’apprécie          8 0
unplatdelivres
unplatdelivres   03 août 2020
L'humour est la politesse du désespoir.
Commenter   J’apprécie          8 0




Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2239 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polars Créer un quiz sur ce livre