AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de musemania


musemania
  03 août 2020
Voilà un livre dont je trouve que sa publication a été passée un peu sous silence, malgré de nombreuses qualités dont il fait preuve. Étant blogueuse mais surtout passionnée, j'essaie de me tenir informée au plus possible des sorties littéraires par de nombreux canaux (réseaux sociaux, revues littéraires, presses,…) et j'ai l'impression que « Bleu Calypso » est resté un peu sous les radars. Grâce au Prix Nouvelles Voix du Polar des éditions Pocket, j'espère qu'il connaîtra une seconde vie car il le mérite vraiment.

J'ai été séduite tant par l'histoire que par la façon dont elle est contée. Même si son personnage principal, Niels Hogan ne présente pas forcément les qualités pour en faire un être charmant pour le lecteur, je m'y suis assez vite et bien attachée. Bourru mais ô combien si vrai, sa façon de mener l'enquête après avoir retrouvé un corps lors d'une partie de pêche est originale et nous change des polars et thrillers habituels.

J'ai donc lu ce polar dans le cadre du Prix Nouvelles Voix du Polar des éditions Pocket durant le mois de juillet, en pleine période estivale. Est-ce que la période était plus propice à savourer ce livre, je ne sais pas. Mais quoi qu'il en soit, je l'ai dévoré et beaucoup aimé.

Du fait que l'enquête est menée par un citoyen lambda, aidé d'une journaliste, offre beaucoup d'originalité à ce récit pour en faire quelque chose de rafraîchissant et d'atypique. J'ai aussi apprécié me retrouver loin des villes et métropoles, dont les environs servent de décors à la littérature noire. Loin des paysages traditionnels, on se retrouve en pleine nature du Sud de la France et l'auteur, Charles Aubert, nous fait découvrir une région encore sauvage où je m'enfuirais bien, loin des tumultes de la ville et des petits bobos du quotidien.

Je me suis vite laissée embarquée dans cette enquête, parfois un peu rocambolesque mais où Charles Aubert arrive à nous faire douter de chacun des personnages et à nous surprendre, nous lecteurs, dignes comme de supers enquêteurs habitués au monde du roman noir.

Donc, vous l'aurez compris, que par ces quelques mots, je vous fais part de mon très grand enthousiasme à la lecture de ce livre. Quelle déception à la fin de l'histoire de devoir quitter Niels et sa bande ainsi que le Sud pour revenir à notre vie journalière, aux tâches courantes et au boulot. Finalement, je m'enfuirais bien, loin de tout, comme Niels l'a fait avant moi 😉

Petite information supplémentaire pour ceux qui découvrirent le personnage de « Niels Hogan ». Si, comme moi, vous l'avez adoré, sachez qu'il est de nouveau à l'affiche dans le second livre de Charles Aubert, « Rouge Tango », paru le 2 janvier 2020, aux éditions Slatkine & Co.

En lice pour le Prix Nouvelles Voix du Polar 2020 des éditions Pocket, dans la sélection «littérature francophone » avec « L'empathie » d'Antoine Renand.

Lien : https://www.musemaniasbooks...
Commenter  J’apprécie          410



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (39)voir plus