AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264046333
Éditeur : 10-18 (18/09/2008)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Lors de l'extraordinaire vague de froid qui s'abat sur Paris pendant l'hiver 1895, le jeune reporter Louis Denfert découvre le corps sans vie d'un petit ramoneur en bord de Seine.

L'enfant n'a pas succombé à une mort naturelle et Louis apprend bientôt qu'une rumeur enfle dans les bas-fonds de la capitale : un homme en frac et en haut-de-forme, surnommé le Vicomte, rôderait dans Paris, attirant les enfants des rues à bord de son fiacre sous prétexte d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fantine
  10 avril 2010
L'action se déroule dans les années 1895, d'abord à Paris, puis, à Venise.
Louis Denfert, jeune journaliste Au Petit Eclaireur où il tient la rubrique des faits divers, est chargé «d'un papier » sur les enfants miséreux de la capitale, et, c'est le début d'une enquête qui le mênera à Venise sur les traces d'un tueur en série, spécialisé dans les assassinats d'enfants.
Au fil des pages, on retrouve des célébrités tels que La Goulue, le jeune Maurice Chevalier, Mistinguett, Gaston Leroux, etc ainsi que les balbutiements du cinématographe … … avant la projection du premier film par les frères Lumière.
C'est aussi l'occasion pour notre héros et ses compères de visiter de long en large Burano, Torcello, Sant'Ariano, San Servolo, etc, de faire un petit tour à l'asile de fous pour les besoins de l'enquête, d'arpenter les calli à la recherche d'indices et/où du meurtrier tout en manquant de périr noyés dans l'un des nombreux canaux, etc.
Entre deux courses poursuites en gondoles où à pieds, tout ce petit monde se retrouve soit au Florian, au Danieli et autre trattoria autour d'un bon repas – (rien de tel pour nos héros de déguster et découvrir les spécialités culinaires vénitiniennes avant de repartir bon pied bon oeil) tout en devisant sur l'avancement de l'enquête.
Petit polar facile et agréable à lire même si l'intrigue policière s'oriente vite vers un « meurtrer vampire » n'ayant qu'un seul but, celui de tuer un maximun de jeunes enfants, quelque soit leur nationalités, afin de boire leur sang, et, garder ainsi son éternel jeunesse.
On suit, avec beaucoup d'intérêt la progression de l'enquête ainsi que les doutes, les apréhensions, les certitudes des héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Poljack
  15 mars 2016
Mon avis :
Voilà une fiction historique fort bien calibrée, façon comédie policière. le reporter Louis Denfert réunit autour de lui une galerie de personnages pittoresques dont les caractères opposés fournissent mille occasions de relever la sauce d'un peu d'humour. À ses fidèles amis, Émile et Albert, se joignent le nain Edmond et Talbot, pétomane de métier, plus quelques autres rencontrés au hasard de cette aventure.
La profession du jeune héros (et celle de Camille, sa charmante compagne) lui permet de côtoyer, et par là-même de nous faire rencontrer toutes les personnalités qui comptent dans cette période en pleine ébullition. Nous sommes au début de l'automobile, de l'aviation, au balbutiements du cinématographe… À mon goût, ça tourne parfois un peu trop au salon mondain, tant certains ne sont là que pour être nommés sans apporter quoi que ce soit au récit, mais ça demeure intéressant pour ceux qui sont curieux de l'Histoire de cette fin de siècle.
La trame du roman est des plus classiques : des crimes sordides, un peu de mystère et pas mal d'action, le tout bien découpé et agréablement raconté. L'histoire débute à Paris, mais nous entraîne assez vite dans la Venise de 1895, et c'est ce qui donne tout son cachet à ce polar de bonne facture. C'est extrêmement bien documenté, tant d'un point de vue historique que géographique (Venise étant bâtie sur une zone de lagune et de marais, son visage a beaucoup changé au fil des siècles). On prend un réel plaisir à se balader dans les venelles, le long des canaux, à visiter les palais et autres lieux de cette ville unique en compagnie de cette bande d'intrépides aventuriers.
Ceux qui pensent que la machine à remonter le temps n'est qu'une vaine utopie se trompent ! Elle existe, et depuis longtemps, sous différentes formes… Et ce livre en est un bon exemple. D'accord, il n'y a pas de quoi crier au génie, mais les amateurs de frissons comme les curieux du passé y trouveront leur compte. Une bonne histoire qui nous fait voyager, un agréable divertissement… Moi, je dis oui !
Lien : http://poljackleblog.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hellza24
  28 août 2017
Je me suis vraiment beaucoup amusée avec ce second tome des aventures du jeune journaliste Denfert et de ses amis.
C'est une enquête sordide à Paris, sur des meurtres d'enfants, qui va amener toute la fine équipe à Venise. Une Venise labyrinthique et glauque à souhait, une plongée dans l'occulte en même temps qu'une visite touristique : je ne me suis pas ennuyée une seconde !
Pour moi, c'est un tome très réussi, et il est original dans la saga (j'ai lu les 1, 3 et 4, et suis en train de terminer le 5è) : il est plus sombre, mystérieux, et le fait d'être dans une Venise historique tout en masques et portes secrètes a beaucoup de charme.
Commenter  J’apprécie          10
MissAlfie
  26 juillet 2010
Après "Le miroir des ombres", Brigitte Aubert nous propose une deuxième aventure du reportage du cinématographe. Tout comme dans le premier, l'intrigue policière tourne autour de l'émergence de la cinématographie dans le monde et les interrogations qu'elle suscite dans l'esprit des gens. Mettant à nouveau en scène les personnages principaux rencontrés dans le premier opus, elle fignole leurs caractères, leurs habitudes et leur fonctionnement en groupe.
De plus, elle nous entraîne cette fois-ci dans la lagune vénitienne où nous croisons, comme précédemment, quelques figures célèbres ou en passe de le devenir. Les références historiques sont finement amenée par les discussions entre les personnages et j'avoue avoir découvert une ville que je rêve de visiter avant que l'eau ne recouvre un peu plus les îlots survivants !
D'ailleurs, concernant les figures célèbres, nous ne les croisons pas uniquement à Venise puisque Camille fréquente souvent les cabarets et les cafés-concerts, côtoyant ainsi Sarah Bernhard ou La Goulue, célèbre danseuse du Cancan ! Et je ne parle pas du jeune Gaston Leroux qui rêve de devenir célèbre et de créer un reporter détective, un peu comme Louis... Tiens, et si Louis avait inspiré le personnage de Rouletabille ?! Bref, quand L Histoire se mêle à la fiction, on se plaît à y croire tellement tout cela est vrai !
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
verogo
  04 janvier 2012

C'est avec plaisir que nous retrouvons le jeune Denfert et ses compagnons embarqués dans une sombre histoire de meurtres d'enfants, les faits se déroulant à Venise, Brigitte Aubert va nous promener de la place Saint Marc au grand canal en passant par les petits îlots qui émaillent la lagune. Les descriptions tant des lieux que de l'époque du drame sont un vrai bonheur de lecture encore une preuve si il en faut que la collection grands détectives de 10/18 vaut vraiment que l'on s'y intéresse
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SharonSharon   08 décembre 2010
Un roman policier, quelle drôle d'idée ! Comme si les faits divers ne suffisaient pas à combler tout amateur de déductions et d'aventures. Quel ennui d'être un personnage de roman, c'était trop statique ! Traîner de chapitre en chapitre jusqu'à la laborieuse résolution d'une intrigue emberlificotée... Et quand à en écrire... On était payé à a ligne, on en rajoutait, on délayait, le héros raisonnait plus lentement qu'une charrette ou au contraire fonçait soudain comme un faucon en aéronel sur un indice miroitant sorti du sac à malice de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
hellza24hellza24   28 août 2017
-En guise de torpilleur, vous avez bien conscience que nous n'aurons qu'une grosse barque de pêche ?
-Ce qui compte, c'est la volonté d vaincre.Souvenez-vous de la bataille des Thermopyles.
-Oui, tous les courageux Spartiates sont morts.
Commenter  J’apprécie          00
hellza24hellza24   28 août 2017
-Vous auriez du être général. Ils ont le chic pour paumer les troupes.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Brigitte Aubert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brigitte Aubert
La chronique de Carole S - Funerarium
Notre chroniqueuse du jeudi, Carole S. ne connaissait pas les ouvrages de Brigitte Aubert avant de lire "Funeraium" (éditions Points). Et on peut dire que notre serial-lectrice est tombée sous le charme de ce thriller...
autres livres classés : cinématographeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le couturier de la mort" de Brigitte Aubert.

Quel chien a la petite vieille de la ruelle au début du roman ?

un teckel
un caniche
un yorshire

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le couturier de la mort de Brigitte AubertCréer un quiz sur ce livre