AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782748525465
48 pages
Éditeur : Syros (07/06/2018)
3.78/5   67 notes
Résumé :
Gabriel a peur de rendre sa rédaction sur le sujet : Quel métier voulez-vous faire plus tard ?
Et si la classe se moque de son choix ?
Alice, elle, assume son rêve : être conductrice de TGV.
Et le jour où Rudy vient à l'école avec un sweat rose malabar, une dispute éclate.
Mais pourquoi chacun ne pourrait-il pas faire ce qui lui plaît ?


Ce livre parle d'un garçon qui porte un pull rose malabar. tous le monde se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 67 notes
5
18 avis
4
20 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  08 décembre 2019
Pas facile de s'intégrer, notamment à l'école où le jugement est facile et où les moqueries conduisent rapidement au harcèlement… C'est par exemple le cas du pauvre Rudy qui vient un jour avec un sweat de rap à la teinte rose malabar ou encore Gabriel, le héros de ce court récit, qui s'est emmuré dans le silence pour protester, si bien qu'on le prend pour un sot ou un muet… Claudine Aubrun a décidé de s'attaquer aux thématiques de la tolérance, des préjugés, des idées préconçues sur les filles et les garçons, du jugement hâtif et des métiers. le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a matière à débat ! D'autant plus que les sujets sont plus qu'encrés dans l'actualité…
Le récit est court, facile à lire et abordable dès le CE2/CM1. On y suit Gabriel qui va déménager à Savigny-les-Couches où il va faire la rencontre de Rudy et de la pétillante Alice. Ensemble, ils vont se soutenir mutuellement face aux injustices et aux jugements de valeur. Cette amitié a commencé avec la découverte du pull de Rudy, car les autres n'ont rien trouvé d'autre que se moquer car « le rose, ce n'est pas pour les garçons ». Hélas, c'est tellement cliché et vrai d'entendre cela de la bouche de jeunes ou d'adultes ! Il suffit que je prenne l'exemple de ma fille : dès qu'elle n'est pas en rose ou, pire, porte du bleu, on croit que c'est un garçon. Il est également déjà arrivé que l'on me fasse remarquer que sa tenue « ne fasse pas assez fille ». Pour revenir à un exemple plus général, on pourrait étendre le sujet sur les jouets qui peuvent faire polémique : les poupées sont-elles pour les filles et les petites voitures uniquement pour les garçons ? Ce genre de propos aberrants n'est malheureusement pas une fiction ! Je suis donc ravie de les voir dans la littérature grâce à cet élève vêtu de rose. Cela dit, je doute que ces généralités disparaissent de suite…
Claudine Aubrun va un peu plus loin que la couleur associée à un genre, puisqu'elle va pointer du doigt des métiers que l'on attribue souvent à un sexe. On a par exemple Alice qui veut devenir conductrice de TGV, mais surtout le métier qu'a choisi Gabriel et qu'il n'ose avouer à ses camarades de classe. Cette révélation et la chute m'ont grandement plu ! Quelle surprise ! C'était une belle idée de choisir cet emploi et de l'expliquer avec des mots simples pour les jeunes lecteurs. Cela permet aux enfants d'être sensibilisés à des métiers méconnus et trop genrés. (…Même si je doute que beaucoup de personnes choisissent cette voie à cet âge !) Un petit roman intelligent qui aborde avec sensibilité et justesse des thématiques actuelles.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
IreneAdler
  13 septembre 2019
En 40 pages Claudine Aubrun arrive à parler de thématiques telles que le harcèlement, l'orientation, les stéréotypes... le tout à partir d'un sweat rose et d'un garçon qui a une vocation hors-norme. Mais tellement utile. Et belle aussi.
Ce qui est chouette, c'est que ce ne sont pas les adultes qui proposent les solutions ou qui sanctionnent, mais les élèves entre eux : le harcèlement ne fonctionne que si personne ne s'y oppose. Les moqueries que si tout le monde rit ou que personne ne manifeste un avis contraire. Et le caïd n'est pas toujours aussi assuré qu'on le pense, ou qu'il le montre.
Un petit livre court court mais intelligent.
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  05 juillet 2018
Il n'est pas simple en élémentaire de savoir quel métier on souhaite faire plus tard. Et quand on est déjà fixé sur une activité, faut-il encore pouvoir l'assumer.
N'est-il pas plus facile de donner une réponse conforme aux attentes de la société ?
Gabriel hésite...
C'est alors que Rudy est pris à parti par d'autres garçons qui se moquent de son sweat rose, le même que celui d'un rappeur américain célèbre.
Est-ce que le rose est réservé aux filles ? Que signifie porter une couleur plutôt qu'une autre ?
Cet événement va donner le courage à Gabriel d'assumer ses choix personnels même s'ils sont éloignés de ceux habituels.
Un court roman qui permet d'évoquer les stéréotypes et les préjugés. La question des métiers est elle aussi bien amenée et permet d'ouvrir le débat.
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          150
babeloups
  06 février 2020
C'est l'histoire, d'un garçon qui s'appelle Gabriel, qui est au collège et il a un ami qui porte un sweat rose malabar sur lequel il est écrit « smile » au dos. Quand il va a l'école, tout le monde se moque de lui et le harcèle. Pour Gabriel, tout cela est nouveau car sa famille et lui ont déménagé depuis Lille jusqu'à Toulouse donc il ne connaît personne …
Je n'ai pas trop aimé ce livre car ce n'est pas mon style de livre. Je préfère les livres de sport, d'action et d'aventures. Mais je recommande ce livre aux personnes qui aiment l'école et qui cherchent un livre facile à lire.
Alessandro
-----
Dans cette histoire les personnages principaux sont Alice, Rudy et Gabriel.
Elle se passe il n'y a pas très longtemps, d'abord à Toulouse puis dans le nord de la France.
Au début de l'histoire Gabriel habite à coté de Toulouse puis sa famille et lui doivent déménager dans le nord de la France et du coup il a perdu tous ses amis. Quand Gabriel arrive dans le nord il arrête de parler complètement, on dirait qu'il est muet, et il ne se fait pas d'amis. Plus tard dans l'histoire, le petit garçon arrive a se faire deux amis : une fille nommée Alice et un garçon nommé Rudy, qui est le Garçon rose malabar. Il devient ami avec le garçon rose malabar car un jour des garçons se mettent en rond autour de Rudy et se moquent de lui car il porte un sweat rose, c'est pour ça qu'on l'appelle le garçon rose malabar.
Un jour, chaque personne dans la classe doit rendre un devoir répondant à la question : quel métier voulez-vous faire plus tard ? Gabriel sait ce qu'il veut faire comme métier mais il en écrit un autre car il a peur que l'on se moque de son choix.
Ce livre ne m'a pas trop plu car il était court, en même temps il m'a plu car dans l'histoire il y a une morale que j'appellerais : "ne vous préoccupez pas de l'avis des autres".
Je recommande ce livre à ceux qui cherchent n livre qui est facile et rapide à lire.
Ange
-----
Le personnage principal s’appelle Gabriel, il est en primaire. Il est triste de déménager et de quitter son copain Pierrot. Dans sa nouvelle école, il rencontre une fille, Alice, et un garçon nommé Rudy. En classe, la maîtresse demande : « Qu’est-ce que vous voulez faire plus tard ? » et Gabriel répond « sage-femme ».
Ce livre est un roman, il m’a plu car un petit garçon pense à devenir sage-femme malgré les remarques de ses camarades. Ce roman est intéressant parce qu’il permet de réfléchir au métier que l’on voudrait faire plus tard. Il est aussi triste au début.
Je recommande ce livre aux personnes qui aiment les livres faciles à lire.
Suzie
-----
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PecheursDeLivres
  23 avril 2020
Le garçon au pull rose
C'est l'histoire de Gabriel qui a peur d'une rédaction pour leur futur métier. En classe tout le monde se moque de leurs choix. Alice assume son rêve d'être conductrice de TGV. Un jour Rudy va à l'école avec un sweat rose malabar. Et une dispute éclate : mais pourquoi il a pas le droit de faire son métier? Ils l'appellent Malabar car il s'habille en rose car il voulait être comme un rappeur : il était habillé en rose.
J'ai bien aimé car ça parle du harcèlement à l'école.
Il est court et rapide à lire et l'histoire est simple et intéressante. [B.C.]
***
Le garçon qui a peur qu’on se moque de lui.
Le personnage principal de ce roman est Gabriel. L’histoire se déroule à Savigny-les-couches. Quand Gabriel déménagera il ne pourra plus voir son ami Pierrot. Il entre dans sa nouvelle école ; au début il ne veut parler à personne et un jour il fait la connaissance de deux élèves qui se prénomment Alice et Rudy. Les trois deviennent amis. Un garçon se moque de lui car il veut faire sage femme.
Ce livre m’a plu parce que c’est une bonne histoire pour montrer que le rose n’est pas que pour les filles. C’est un livre facile à comprendre et à ne pas rater. Je ne l’ai pas aimé parce que je n’aime pas quand les histoires sont tristes et ici il y a des gens qui se moquent de lui.
Je recommande ce livre pour ceux qui cherchent des livres faciles à lire et à comprendre . [D.M.]
***
Dans la vie c’est toi qui choisis !
Ce roman jeunesse raconte l’histoire de Gabriel qui vient de déménager à Savigny-les-Couches et donc de perdre tous ses amis. Mais heureusement, dans sa nouvelle école, il va rencontrer Alice, une fille très gentille, Rudy, qui, lui, porte un sweat rose malabar. Tout le monde se moque de lui à cause de la couleur de son sweat. Puis, un jour, leur maîtresse leur donne un devoir. Pour le réussir, il faut répondre à cette question :
Que voulez vous faire comme métier plus tard ?
Et quand Gabriel note au tableau ce qu’il veut faire vraiment comme métier, la dispute éclate.
Ce livre m’a plu car j’ai aimé la façon de démontrer qu’il n’y a pas de couleur ni de métier spécifique pour les filles ou pour les garçons. Je trouve que ce livre devrait être lu par les personnes qui sont sexistes. Il les ferait réfléchir. Il fait comprendre l’égalité
« homme-femme ». Il est très réaliste.
Je recommande ce livre pour ceux aiment les histoire vraies.
Je recommande ce livre pour ceux qui cherchent des histoires faciles à lire car ce livre ne contient qu’une quarantaine de pages. [N.L]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   01 octobre 2018
On s’attache ainsi très vite à Gabriel et à ses amis, personnages tout aussi intéressants, pétillants et sympathiques que lui.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   04 juin 2018
Bien sûr, Papa a raison, je n'ai aucune intention de devenir informaticien. Le métier qui me fait envie n'a rien à voir ! Mais quelle importance ? Ce qui compte, c'est de rendre un devoir à la maîtresse et de ne pas être la cible des autres. J'ai bien vu comment ils se sont comportés avec Rudy. Si je leur dis la vérité, ils vont se marrer, déclarer que c'est dégoûtant ou horrible, que ce n'est pas possible, que ça n'existe pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SaiwhisperSaiwhisper   05 décembre 2019
Même s’il n’avait pas envie de rire, il a essayé de vanner :
- Tu pars habiter à Savigny-les-Couches ! C’est un village pour bébés ou quoi ?
J’ai eu un sourire crispé et, là, il a compris que c’était vrai.
Commenter  J’apprécie          70
TeamstaugustinTeamstaugustin   07 février 2020
Dans ce livre les garçons et les filles ne s'entendent pas trop car les garçons ce moquent d'un autre parce qu'il porte un sweet rose : 1 fille décide de l'aider et de changer les choses. C'est un livre génial.
Commenter  J’apprécie          30
Jongleur_de_motsJongleur_de_mots   02 mars 2020
Gabriel a peur de rendre sa rédaction sur le sujet:Quel métier voulez-vous faire plus tard ? Et si la classe se moque de son choix ? Alice,elle,assume son rêve: être conductrice de TGV.Et le jour où Rudy vient à l'école avec un sweat rose
malabar,une dispute éclate.Mais pourquoi chacun ne pourrait-il pas faire ce qu'il lui plait?
Commenter  J’apprécie          10
alicia_ngkalicia_ngk   05 février 2020
J’ai un peu aimé ce livre car il est facile à lire et la chose la plus drôle cénesthésique qu’on appelait le livre « le garçon rose malabar » car le livre il y a un garçon avec un pull rose de la même couleur que le chewing-gum malabar avec écrit smile venant des États-Unis et à cause de ça les autres élèves se moquent de lui
Commenter  J’apprécie          11

Video de Claudine Aubrun (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudine Aubrun
Par Syros Avec Claudine Aubrun, autrice ; Camille Brissot, autrice ; Elsa Valentin, autrice ; Florie Saint-Val, illustratrice ; Anna Stevanato, directrice de l'association Dulala Modération : Stéphanie Hovos-Gomez, directrice éditoriale ; Sandrine Mini, directrice, Syros Durée : 45mn Zoom sur la nouvelle Collection de romans grand format « OZ », pour les 8-12 ans en compagnie de deux autrices Camille Brissot (Mystères à Minuit) et Claudine Aubrun (Matou Watson). Présentation de l'album plurilingue d'Elsa Valentin et Florie-Val, Chaprouchka mené en collaboration avec Dulala (D'une langue à l'autre).
+ Lire la suite
autres livres classés : stéréotypesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le garçon rose malabar (Constance)

Qui déménage ?

Alice
Rudy
Gabriel

12 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon rose malabar de Claudine AubrunCréer un quiz sur ce livre